03juin

Un Au-revoir pour ce blog

Ce blog est désormais complet   Mais j’ai d’autres espaces où vous pouvez me retrouver…. d’ailleurs, je compte sur vous !   Voici des lieux où vous me trouverez :   pour Rejoindre ETRE DIVIN AU FEMININ  pour Rejoindre MESSAGES DE NOS ANIMAUX  pour Rejoindre DIVIN SUR LA TERRE    pour Rejoindre MA BIBLIOTHE PERSONNELLE     […]

Non classé (0)

20mai

Lorsqu’on a choisi de travailler avec la Lumière

  Les travailleurs de la lumière sont ceux qui se sont portés volontaires, avant la naissance, pour aider la planète et sa population à se soigner des effets de la peur. Chaque travailleur de la lumière est là pour un but sacré. Très souvent, cependant, la vie sur terre avec son objectif matériel crée une forme […]

EMANATIONS DE LA LUMIERE (2)

18mai

L’Ange du Pardon, son message à l’humanité

 Derrière le voile du christianisme extérieur représenté par les 3 églises orthodoxe, catholique et protestante, existe une voie christique cachée, un chemin intérieur d’éveil de la conscience basé sur la connaissance de l’homme et l’alliance avec le monde des Anges. Les Anges sont les gardiens de la véritable destinée de l’homme, qui est de devenir […]

ALLER AU-DELA DE L'HUMAIN (0)

13mai

les annales Akashiques d’Edgar

  Quel que fût le sujet (personnes, histoire, leçons collectives, destin des nations etc.), il n’y avait pas de limite, semble-t-il, à Edgar Cayce  d’accéder à l’immense base de données de l’univers.  Voici comment Edgar Cayce  décrit ses sources :  « Quant à l’endroit où se trouvent les enregistrements, ils sont à la fois en un lieu […]

CHEMIN le MOINS FREQUENTE (0)

13mai

L’Esprit et le corps spirituel

  Ce que nous pensons, ce dont nous décidons de nous préoccuper, de nous nourrir, de nous entourer, ce que nous décidons de vivre car nous le respectons et faisons nôtre, notre corps spirituel le devient. Telle est la loi, de même qu’au commencement des temps chaque pensée du Créateur portait en elle son propre […]

ALLER AU-DELA DE L'HUMAIN (0)

11mai

Il n’y a pas de plus, il n’y a pas de moins

  Seul un esprit infantile se compare à ce qui est et à ce qui devrait être. Un esprit mûr ne compare pas, ne mesure pas. Je ne sais pas si jamais vous vous êtes regardé vous-même pour constater comment vous vous comparez à une autre en disant : « il est tellement beau, il est si […]

CHEMIN le MOINS FREQUENTE (0)

08mai

L’heure du pardon avec Christ’al Chaya

Issu de la lettre mensuelle de MAI 2017 Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré. Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech […]

CHRIST'AL CHAYA (0)

07mai

Il y a bien des façons de parler de la notion de conscience

  On appelle consciences humaines des consciences individuelles, dotées du libre arbitre, et qui ont la possibilité d’évoluer à travers différents plans universels sur différentes sphères cosmiques. L’évolution les pousse à grandir et à expérimenter les différentes possibilités que la Vie Universelle leur offre, en fonction de leurs origines, de leurs colorations cosmiques, de leurs […]

AU-DELA DU VOILE... (0)

06mai

Comment vivre sans effort

  Pourquoi les gens, à mesure qu’ils vieillissent semblent-ils perdre toute joie de vivre ? Pourquoi sommes-nous si nombreux, une fois entrés dans la soi-disant maturité, à devenir ternes, insensibles à la joie, à la beauté, à l’immensité des cieux et aux merveilles de la terre ? Lorsqu’on se pose ces questions, de nombreuses explications viennent à […]

CHEMIN le MOINS FREQUENTE (0)

01mai

La vie sur d’autres planètes

  Sur chaque planète, il y a des humains qui ont la charge de conserver tout son passé. C’est une sorte de grande bibliothèque vivante que l’on peut consulter si on a la possibilité d’y entrer. Il y a donc certains Martiens qui sont les gardiens de toute la civilisation martienne. Ils sont à cheval […]

AMOUR MULTIDIMENSIONNEL (0)

01mai

LA MALADIE DE GAÏA

    Lorsque vous parlez de cancer, au sujet de votre santé physique, vous définissez cette maladie comme étant une prolifération anarchique de cellules qui se répand dans votre organisme à travers ce que vous appelez des métastases. Avez-vous pensé que tout ce qui arrive comme problème à l’homme est la conséquence de concrétisations d’énergies […]

EMANATIONS DE LA LUMIERE (0)

28avr

Message de Marie-Madeleine pour affronter ce qui vient

  RAPPEL du MESSAGE de 2012 : …. Selon ma vision des choses, cette Terre est en pleine purification cataclysmique, non par l’action de Dieu, mais simplement par la nature même de la planète et du cosmos, et il n’y a pas grand-chose qu’une seule personne puisse faire. Ce qui est requis : soit nager à contre-courant, […]

AMOUR MULTIDIMENSIONNEL (0)

26avr

Sortir de notre conditionnement culturel

  Pour ce faire, Tom Kenyon, en contact avec les Hathors avait confié en 2010 je crois, une méditation, celle concernant Le Palace de Cristal Intérieur qui se réfère à la glande pinéale parce qu’une partie de sa structure est de nature cristalline. Ces petits cristaux de calcite auraient des propriétés piézoélectriques qui peuvent répondre […]

ALLER AU-DELA DE L'HUMAIN (2)

26avr

Notre Etre réel n’a pas à se plaindre

  Voici une caractéristique spirituelle, mais elle a trait aussi à votre corps physique et à votre paix intérieure. Lorsque vous vous observez devant un miroir, êtes-vous satisfaits de ce que vous voyez ?  Ce que vous voyez dans le miroir est exactement ce que vous avez voulu et planifié. C’est l’esprit de Dieu qui vous […]

EMANATIONS DE LA LUMIERE (0)

26avr

Entendez-vous la voix de ce petit enfant

  Voyez-vous cet enfant qui sait quelque chose de précis. Il sait que maman est gentille. Il sait que quels que soient ses besoins, maman y pourvoira. Il sait parfaitement cela. Et comme beaucoup d’êtres humains, il peut s’agiter jusqu’à ce qu’il reçoive une réponse, mais il sait que maman est gentille. Au niveau cellulaire, […]

ALLER AU-DELA DE L'HUMAIN (0)

25avr

L’éveil à nos vies parallèles grâce à la MerKaNa

  Aujourd’hui, avec l’amincissement du voile, nous avons tous diverses visions d’autres vies. Par habitude, nous pensons qu’il s’agit de vies antérieures, mais ce sont en fait des vies parallèles. Nous devenons de plus en plus conscients de nos autres Soi à l’état d’éveil, en rêve ou en méditation. La question se pose de savoir […]

AMOUR MULTIDIMENSIONNEL (0)

23avr

Nous sommes intouchables durant le sommeil

  Le soir, que ce soit pendant que vous dormez ou pendant ce que vous pensez être des insomnies, il y a une partie de vous-même qui est en grand travail.  Si vous aviez la possibilité de lâcher totalement prise pendant vos insomnies, vous n’en retireriez aucune fatigue. Bien au contraire, vous aideriez la partie […]

FAMILLE de LUMIERE (0)

23avr

Paix et fraternité avec M.Mathieu

  Vous, êtres humains, parlez souvent de paix, de fraternité, vous parlez même d’Amour, mais que veulent dire pour vous les mots paix et fraternité si vous n’y ajoutez pas l’Amour, c’est-à-dire la conscience de ce que peut représenter l’Amour pour vous et pour vos frères humains ? Le sens des mots Il faut que vous […]

CHEMIN le MOINS FREQUENTE (0)

22avr

Les reptiliens qui vivent sur la Terre

   - Pourriez-vous nous parler des reptiliens qui sont sur Terre et que nous ne voyons pas ?  Pour vous être agréable, nous vous dirons quelques mots sur des êtres qui ne sont pas de votre Univers, qui ne font pas partie de la famille humanoïde.  L’Univers est sectorisé. Il y a la grande famille […]

LEVEE DU VOILE (0)

19avr

Là où nous avons échoué

  Nous avons échoué auprès d’enfants qui n’ont aucune conscience morale et se rendent à l’école armés jusqu’u dents, nous avons aussi échoué auprès d’enfants qui ne connaissent pas la différence entre le bien et le mal, qui ne s’intègrent pas, qui ne s’entendent pas avec les autres, ou qui passent à l’acte. Nous avons […]

ENFANTS INDIGO (0)

Un Au-revoir pour ce blog

Ce blog est désormais complet  bisous

Mais j’ai d’autres espaces où vous pouvez me retrouver…. d’ailleurs, je compte sur vous !

 

Voici des lieux où vous me trouverez :

 

pour Rejoindre ETRE DIVIN AU FEMININ 

pour Rejoindre MESSAGES DE NOS ANIMAUX 

pour Rejoindre DIVIN SUR LA TERRE   

pour Rejoindre MA BIBLIOTHE PERSONNELLE    

pour Rejoindre L’ERE DE LA MULTIDIMENSIONNALITE 

pour Rejoindre - LES  LECONS DE VIE  

Pour Rejoindre : EN QUETE DU VIVANT

pour Rejoindre : PRENDRE SOIN DE NOS ENFANTS QUANTIQUES  

pour Rejoindre : LA MEDECINE HISTORIQUE RESTERA UN VAGUE SOUVENIR 

 

Et bien-sûr Francesca est toujours l’administratrice du  Forum LA VIE DEVANT SOI 

bisous tout plein

A TRES BIENTOT DE VOUS RETROUVER SUR TOUS CES ESPACES

AU PLAISIR, et ENCORE MERCI DE M’AVOIR SUIVIE

Tendresse à vous ! A très bientôt ! 

francesca

Click here for more info

Lorsqu’on a choisi de travailler avec la Lumière

 

Les travailleurs de la lumière sont ceux qui se sont portés volontaires, avant la naissance, pour aider la planète et sa population à se soigner des effets de la peur. Chaque travailleur de la lumière est là pour un but sacré. Très souvent, cependant, la vie sur terre avec son objectif matériel crée une forme d’amnésie chez les travailleurs de la lumière. Ils oublient alors leurs identités divines et parfaites, et aussi leurs capacités à aider miraculeusement la terre et tous les êtres vivants. Lorsque les travailleurs de la lumière oublient leur véritable identité et leur but, ils se sentent perdus et effrayés.

etre

N’oubliez jamais que vous êtes un travailleur de la lumière :

1. Vous Sentez-vous appelé à soigner les autres.

2. Vous voulez résoudre les problèmes sociaux et environnement du monde.

3. Vous Croyez que les méthodes spirituelles peuvent guérir toute situation.

4. Vous avez eu des expériences mystiques, telles que des prémonitions psychiques ou des rencontres angéliques.

5. Vous avez subi des expériences de vie sévères qui ont érodé la connaissance de votre perfection divine.

6. Vous voulez guérir votre propre vie comme première étape dans la guérison du monde.

7. Vous Sentez-vous obligé d’écrire, d’enseigner ou de conseiller sur vos expériences de guérison.

8. Vous ressentez l’urgence du temps de remplir votre mission avant de savoir que vous êtes ici pour un but plus important ou même si vous ne savez pas ce que c’est ou comment l’accomplir.

Partout sur la planète en ce moment, les travailleurs de la Lumière réveillent des souvenirs fragiles au sujet de la raison pour laquelle ils sont venus sur terre. Ils entendent un appel intérieur qui ne peut être ignoré. Cet appel rappelle qu’il est maintenant temps d’arrêter de travailler avec des rêves matériels et de se rendre au travail. Beaucoup de travailleurs de la lumière découvrent des dons spirituels innés, tels que les compétences en communication psychique et les capacités de guérison spirituelle. Ce sont les cadeaux que nous nous sommes portés volontaires pour guérir la terre et sa population pendant les décennies cruciales entourant le millénaire.

Les prophéties ont prédit notre venue, et maintenant il est temps pour nous d’accomplir nos objectifs Divins. Le monde dépend de nous!

Nous, qui sommes des travailleurs de la lumière, n’avons pas nécessairement besoin d’ajouter quoi que ce soit pour nous préparer à notre mission. Nous avons déjà des capacités innées, même si elles sont actuellement inactives. Au lieu de cela, nous devons travailler sur la libération de peurs qui nous empêchent de se sentir confiant dans nos capacités de travailleur de la lumière. Lorsque vous vous rappelez que votre pouvoir en tant que travailleur de la lumière vient de votre moi supérieur et de Dieu (et non de « vous »), vous vous sentez automatiquement plus sûr de vos capacités de guérisseur spirituel.

Avec notre intention, notre pensée et notre esprit concentrés, nous pouvons guérir n’importe quoi. Il n’y a pas de limites, sauf celles que nous mettons sur nos capacités de guérison.

Nous pouvons certainement guérir la terre avec notre approche spirituelle.

En fait, les scientifiques ont récemment démontré que les gens peuvent changer la température de l’eau et de l’air, ainsi que des structures de nuages, simplement à travers leurs pensées. Les chercheurs savent depuis des années que la prière affecte positivement les plantes et les animaux. Ces études révèlent quelque chose que beaucoup de travailleurs de la lumière ont déjà connu: nos prières collectives et nos pensées curatives peuvent éviter les prophéties du traumatisme mondial.

Il n’y a qu’un seul esprit et un esprit, et nous faisons tous partie de cette intelligence collective et de cet amour. Des résultats miraculeux dans les laboratoires scientifiques démontrent la base factuelle de l’unité de toute vie. Il n’y a pas longtemps, les scientifiques américains et japonais ont rattrapé les sujets de test à la pression sanguine et aux appareils de surveillance cardiaque. Simultanément, dans des chambres séparées et scellées, d’autres sujets de test ont été invités à penser des pensées aimantes ou fâchées à propos des gens branchés aux machines. À l’instant exact où un sujet tenait une pensée aimante, la pression sanguine et la fréquence cardiaque de la personne surveillée ont considérablement chuté. Et puis, au moment précis où une pensée colère a été projetée, les signes vitaux de la personne ont monté en flèche vers le haut.

Nous, qui sommes des travailleurs de la lumière, sommes déjà conscients du pouvoir de nos pensées.

Si votre intuition vous exhorte vers une fonction de guérison, vous pouvez être sûr que c’est une voix divine et pas seulement des vœux pieux. Ces dernières années, un appel spirituel a été diffusé, comme une demande psychique « d’aide recherchée », demandant aux travailleurs de la lumière de se réveiller à leurs rôles curatifs. Ceux qui ont entendu l’appel me contactent parfois, demandant de réconforter que cette voix intérieure ne les configure pas pour la déception ou l’échec possible.

Je peux certainement comprendre cette peur, puisque je l’ai expérimenté moi-même. Quand j’étais une jeune mère, j’ai commencé à avoir des visions spontanées dans lesquelles je me voyais comme guérisseur et auteur. Ces visions m’ont effrayée, parce que je ne pensais pas avoir eu le temps, l’argent ou l’intelligence pour réussir. J’ai donc commencé à trop manger pour faire taire la voix intérieure et les visions. Je ne me sentais pas prêt ni qualifié pour réveiller ma mission.

Ce que je faisais, c’était l’équivalent de pousser le « bouton Snooze » sur mon réveil spirituel. En excès, c’était ma façon de retarder le plan de Dieu pour moi, parce que la nourriture alimente temporairement le son et la vue de mon plan de vie Divin. Avant de me rendre au Créateur   j’ai demandé de l’aide pour faire de ma vision intérieure une réalité. J’ai découvert que dès que je me suis engagée à suivre mon but de vie, des portes m’ont été ouvertes pour la suite. De manière miraculeuse que je n’aurais jamais pu planifier, tout dans mes visions est devenu une réalité.

Nous ne pouvons pas échouer lorsque nous acceptons la mission que nous avons choisie avant notre incarnation.

Le pouvoir et l’intelligence de l’esprit unique ne font aucune erreur. Nous n’aurions pas été affectés à notre rôle de travailleur léger, si nous n’étions pas parfaitement qualifiés. Puisque nous sommes faits à l’image et à la ressemblance de Celui qui est omniscient, aimant et capable de guérir n’importe quoi, nous pouvons nous détendre dans la connaissance sûre que nous sommes nés pour guérir. 

doreen
 
Pour en savoir plus sur les travailleurs de la lumière, consultez Le livre : Le chemin du travail de la lumière Par  DOREEN VIRTUE

Click here for more info

L’Ange du Pardon, son message à l’humanité

 Derrière le voile du christianisme extérieur représenté par les 3 églises orthodoxe, catholique et protestante, existe une voie christique cachée, un chemin intérieur d’éveil de la conscience basé sur la connaissance de l’homme et l’alliance avec le monde des Anges.

Les Anges sont les gardiens de la véritable destinée de l’homme, qui est de devenir un homme-Ange, un Christ vivant, un libérateur, un thérapeute pour la terre et l’humanité.

Aujourd’hui, certains hommes sont parvenus à rétablir ce lien de Lumière qui jadis, reliait naturellement les hommes avec leurs Frères aînés, les Anges. Parmi eux, l’Ange du pardon s’est manifesté pour délivrer un message et un enseignement rare et précieux à l’humanité, dont voici un extrait*..

 * Vous trouverez le message et les enseignements de l’Ange du pardon dans leur intégralité dans le livre « L’Ange du pardon, son message à l’humanité« , de Loïc Albisetti, paru aux Editions Essénia. Vous trouverez déjà dans cet article quelques extraits de ce message sacré.

 ange du pardon

La mission de l’Ange du pardon au sein de la terre et de l’humanité

L’Ange du pardon* est semblable à une petite source cachée dans un temple de cristal au centre de la Terre. Ce temple sacré est le cœur même de la Mère du monde dont chaque battement fait jaillir de cette source une eau-lumière, une eau de l’âme invisible, qui pourtant fait vivre, croître et prospérer tout ce qui se trouve à la surface de la terre. Mais la tâche de l’Ange du pardon n’est pas de demeurer une petite source ; non, sa mission est de devenir un grand fleuve ardent, semblable à un courant de Lumière ascendant traversant tous les mondes jusqu’aux étoiles, en passant par l’homme.

Comme l’Ange du pardon lui-même le décrit à travers son message, ce courant lumineux passe d’abord par la terre et les pierres, l’eau et les plantes, l’air et les animaux pour finalement entrer dans l’homme, qui est la porte du feu et des mondes supérieurs. Malheureusement, cela fait bien longtemps que l’être humain ne porte plus les mondes supérieurs, mais plutôt des mondes sombres et malades, et ce, dans une totale inconscience et ignorance de la réalité et de leur emprise.

Cependant, si l’homme rétablit ce lien avec les mondes supérieurs et ouvre les portes de sa vie intérieure à la sainte présence de l’Ange du pardon, celui-ci peut accomplir sa mission : libérer l’âme de la terre, la Mère, et rétablir son lien originel avec le Père. Ainsi, il n’y a plus de séparation ni d’opposition entre le ciel et la terre, l’esprit et la matière, la pensée et le corps, l’invisible et le visible. Semblable au cobra royal qui s’éleva à travers la colonne vertébrale du Bouddha jusqu’à se dresser au-dessus de sa tête, l’Ange du pardon peut alors protéger tous les êtres du mauvais sort et rayonner sa bénédiction dans toutes les directions du monde.

L’Ange du pardon est donc indissociablement lié aux maîtres et aux sages qui constituent la grande Tradition immortelle de la Lumière sur la terre. C’est pourquoi cet Ange insiste tellement sur l’importance de cette tradition dans son message, demandant aux hommes de s’unir à elle pour retrouver leur origine divine et leur véritable chemin de destinée :

« Le Père m’a envoyé dans le monde de la chute (le monde manifesté, matériel) afin qu’à travers la Tradition des Maîtres, je puisse ramener tous Ses enfants vers le royaume de la Lumière.

Le maître Jésus était un avec moi et parlait de ma mission sur Terre lorsqu’il a prononcé la grande parole libératrice : « En allant vers mon Père, j’emmènerai la Terre entière avec moi.» Ainsi, je me manifeste dans votre monde à travers le corps de la Tradition des Maîtres et sachez qu’en dehors de ce corps pur, il est inutile et vain d’invoquer ma présence. » 

Les conséquences insoupçonnées de la présence ou de l’absence de l’Ange du pardon

À travers cette image vivante de l’Ange du pardon comme une petite source, puis un fleuve de Lumière qui s’élève du centre de la terre jusqu’à entrer dans l’homme préparé pour le recevoir, on peut mieux comprendre le sens profond de son message à l’humanité.

On peut également comprendre pourquoi cette vertu en apparence insignifiante est en réalité d’une importance capitale, non seulement dans nos vies d’êtres humains, mais également pour tous les règnes de la terre. En effet, si l’eau-Lumière du pardon et de la bienveillance ne circule plus entre nous, la terre de nos cœurs se dessèche, nos relations s’appauvrissent, se crispent et les conflits arrivent. Puis, par la loi de causes à effets, c’est la terre entière qui se dessèche et devient aride, se couvrant d’un manteau de tristesse et de désespoir, suivant l’expression de Baruch : « Jérusalem, quitte ta robe de tristesse » (Baruch 5:1). « Jérusalem » (littéralement : le « royaume de la paix et de l’unité ») désigne ici l’humanité dans son unité originelle, qui a été brisée par sa chute et la rupture de son lien intérieur avec les mondes supérieurs. C’est ainsi que la terre, notre Mère, s’est progressivement recouverte d’une « robe de tristesse » ; de la connaissance de cette réalité à la fois concrète et spirituelle, vient également l’antique expression des prêtres d’Egypte qui se faisaient appeler les « Fils de la Veuve », évoquant le deuil de la Déesse Mère Isis, divinité de la Terre.

 l-ange-du-pardon

Par un heureux et miraculeux hasard – celui-ci n’existant pas ou alors étant Dieu Lui-même – j’ai découvert un précieux texte du maître essénien Peter Deunov au sujet de la vertu du pardon. Ce texte date déjà de plus d’un siècle et n’a pourtant pas perdu une ride ! En effet, on peut même dire qu’il est plus actuel que jamais. A travers cet enseignement, le maître révèle le lien vivant et subtil qui existe entre la nature de l’eau des relations humaines et l’état de la terre. Il nous montre ainsi l’importance du pardon et les conséquences insoupçonnées de sa présence ou de son absence sur la terre :

« Pardonner est l’une des plus petites vertus. Sur cette si petite vertu repose toute la culture actuelle. La fertilité de la terre aussi repose sur le pardon.

Si les hommes de culture dressaient des statistiques, ils pourraient remarquer l’action d’une grande loi de causes à effets. Ils pourraient remarquer que toutes les années de famine sur la terre sont la conséquence du manque de cette petite vertu. Si elle manque, surviennent alors les grandes catastrophes qui commencent d’abord à l’intérieur de la société comme par exemple, des persécutions entre les différentes églises pour savoir laquelle est la plus juste. J’appelle une église juste celle qui applique la loi du pardon, qui applique l’Amour, celle qui ne voit pas les erreurs chez son frère.

Soyez prêts à pardonner.

Tu vas pardonner à quelqu’un pour Dieu qui vit en lui.

Pourquoi l’homme doit-il pardonner ? Parce que chaque vexation qui vous est infligée, consciemment ou non par autrui, a pour but de vous préserver d’un mal qui doit se produire[1]. »

  1. Extrait du livre de Peter Deunov « le livre des Anges ».

En effet, bien souvent nous nous vexons d’une parole qui nous est dite et qui peut effectivement être parfois maladroite. Alors nous nous braquons, voire même entrons dans la rancune ou la colère. Mais en réagissant de la sorte, nous augmentons le mal et l’énergie destructrice de la guerre et du conflit, qui n’apporte jamais rien de positif, bien au contraire. Par contre, si nous entrons dans l’intelligence et la vision impersonnelles de l’Ange du pardon, notre regard s’élève naturellement au-delà des apparences et de la personne qui nous a contrariés. Nous pouvons alors constater avec étonnement que cette personne n’était qu’un trompe-l’œil, qu’un instrument de forces liées à notre propre karma − personnel, héréditaire ou culturel − ne demandant qu’à être libérées de notre inconscience… 

Pour en savoir plus :

Article complet dans le magazine Essentiel n°33 – avril-mai-juin 2017 par Loïc Albisetti 

L’Ange du Pardon, son message à l’humanité – Loïc Albisetti – Ed. Essénia

Click here for more info

les annales Akashiques d’Edgar

 

Quel que fût le sujet (personnes, histoire, leçons collectives, destin des nations etc.), il n’y avait pas de limite, semble-t-il, à Edgar Cayce  d’accéder à l’immense base de données de l’univers.

 Voici comment Edgar Cayce  décrit ses sources :

 « Quant à l’endroit où se trouvent les enregistrements, ils sont à la fois en un lieu précis et partout. Pour être utilisable, l’information doit être transmise sous une forme que la personne qui la sollicite soit capable d’appréhender… »

 « Ces Annales sont les vôtres. Comment donc, vous demanderez-vous, Edgar Cayce peut-il les interpréter ? L’interprétation est-elle correcte? D’où vient l’information? Comment les évènements, les activités, les comportements, les désirs et les buts d’un individu peuvent-ils être interprétés,

alors qu’ils correspondent à une langue et à des mœurs caractéristiques du lieu et de l’époque envisagés? D’où quelqu’un tient-il un tel degré de connaissance qu’il puisse interpréter les Annales relatives à l’activité et aux expériences de quelqu’un d’autre? »

 « Il ne peut le tenir que d’un don du Christ, de Celui qui a dit : « Si vous gardez mes commandements, je vous aimerai, resterai près de vous et vous rappellerai TOUTES choses depuis la création du monde ».

 « Par conséquent, même si la source peut dispenser l’intégralité des données, vous trouverez les réponses à l’intérieur de vous à condition de respecter la loi qui vient d’être énoncée. »

rêver

 Dans la lecture 254-67, Cayce dit que les Annales Akashiques peuvent être lues par un voyant, mais il précise que la personne qui a elle-même fait les enregistrements est mieux placée que quiconque pour les déchiffrer.  Pour expliquer cela, la lecture confirme que les enregistrements se trouvent partout, et sont rendus manifestes à la conscience de la personne par l’intermédiaire de ses cinq sens. En d’autres termes, nos schémas et nos talents sont clairement illustrés par ce que nous disons, ce que nous écrivons, ce que nous choisissons de voir ou d’entendre. D’après Cayce, toutes ces choses, ainsi que nos pensées, reflètent ce qui est écrit dans les Annales elles-mêmes.

Chacun de nous est comme un terminal informatique branché directement sur les Annales Akashiques. Nous pouvons accéder à la base centrale de données en recourant à nos rêves, à des rêveries imaginatives, à un voyant compétent, à des disciplines ésotériques telles que l’astrologie et la numérologie, ou à d’autres techniques confirmées. Nous pouvons aussi y accéder par la méditation et la prière. Selon les lectures, ces dernières constituent un excellent moyen de parvenir à la sérénité intérieure, préalable indispensable à ceux qui souhaitent faire l’apprentissage de la « Patience », décrite elle-même comme l’état d’esprit dans lequel « toutes choses seront rappelées à notre souvenir ».

Les Annales Akashiques sont la force qui attire à nous exactement ce dont nous avons besoin, au moment précis où il le faut. Elles rapprochent les êtres humains pour qu’ils puissent apprendre les uns des autres. Elles permettent à chaque personne de se rencontrer elle-même afin de devenir meilleure. Elles forment le super-réseau informatique de l’univers, conservant sans défaillance la trace de tout ce qui advient, et en fournissant les données à point nommé. Selon Edgar Cayce, il ne s’agit pas d’un simple concept philosophique, car les Annales Akashiques sont aussi réelles que ce que nous pouvons voir de nos yeux :

« L’entité devrait savoir que les Annales sont tout aussi réelles que ce qu’on appelle la lumière; elles existent et se déplacent sur les énergies de l’éther, et s’impriment sur le support du temps et de l’espace. » (Lecture 871-1)

Texte extrait de l’ouvrage de Kevin J. Todeschi « Edgar Cayce et les Annales Akashiques » 

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

L’Esprit et le corps spirituel

 

Ce que nous pensons, ce dont nous décidons de nous préoccuper, de nous nourrir, de nous entourer, ce que nous décidons de vivre car nous le respectons et faisons nôtre, notre corps spirituel le devient. Telle est la loi, de même qu’au commencement des temps chaque pensée du Créateur portait en elle son propre fruit. Ce qui perpétue l’espèce dans le chêne, l’herbe, le règne animal ou l’être humain est cette même force de vie à l’oeuvre au sein de son propre champ énergétique, cette Force Créatrice qui fit éclore la toute première pensée des Forces Créatrices. Tel est le destin dont les Orientaux disent qu’il est écrit. Mais ce n’est là qu’une demi-vérité ; car si l’esprit se préoccupe de spiritualité, sa nature se spiritualise ; et s’il ne fait que céder à ses tentations, chercher à accroître ses possessions, se complaire à se glorifier, bref, s’il ne cultive que l’égoïsme sous toutes ses formes et sous tous ses aspects, il dérive par là loin de sa propre source, de sa Cause Première.

goutte-eau

C’est ainsi que la volonté, issue de notre esprit, a commencé à s’éloigner des Forces Créatrices bien avant notre apparition sur la Terre. Cette loi : « Écoute, Israël, le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur »(Marc 12 : 29) nous permet de saisir la vraie nature du Père : Une, d’éternité en éternité. Lorsque nos pensées émanent d’un idéal constructif, nous faisons naître dans notre expérience la conscience de cette unité. Ce combat en nous entre la chair et l’esprit est l’écho d’une époque où nous ne nous projetions encore que dans la chair. Mais la chair, comme toute matière, meurt sur le plan physique, contrairement à l’âme. L’âme en effet est la vie même, elle est un don de Dieu : elle ne nous appartient toutefois que par la Patience. [….] Edgar Cayce

La réunion d’un corps, d’une âme et d’un esprit, caractérise les conditions de l’incarnation humaine terrestre. Il faut bien comprendre que c’est l’esprit qui s’incarne, c’est-à-dire qu’il partage pendant un certain temps la vie d’un corps physique sur notre planète. L’esprit peut s’incarner plusieurs fois dans des corps physiques différents et à des époques différentes, c’est ce que l’on appelle habituellement la « réincarnation ». C’est l’esprit qui choisit de s’incarner dans une forme physique particulière pour venir accomplir sur terre une « mission » spéciale en rapport avec don propre degré d’évolution.

La compréhension de l’organisation tripartite (corps-âme-esprit) de l’être humain doit non seulement nous aider à mieux vivre notre condition normale d’être humain, mais elle doit aussi nous permettre de progresser et d’évoluer de façon significative vers des états d’être supérieurs. Le chemin de l’évolution spirituelle n’est pas un chemin facile. Il suppose d’avoir pu résoudre au préalable un certain nombre de difficultés. Ces difficultés sont de trois ordres : corporelles, psychiques, et spirituelles.

 Avant de prétendre atteindre un certain degré d’avancement sur la voie de l’évolution spirituelle, il est nécessaire d’être « maître chez soi » si je puis dire, c’est-à-dire de bien savoir gérer les problèmes liés aux réalités corporelles, psychiques et spirituelles de l’être humain. Une personne qui serait incapable de maîtriser ses appétits sexuels par exemple, ne réunirait pas les bonnes conditions pour prétendre à un quelconque avancement sur le chemin de la réalisation intérieure. Si cette même personne souffrait de troubles psychiques importants, une névrose par exemple, et si elle était dans l’impossibilité de résoudre ses désordres psychiques, ce serait encore un obstacle de plus sur le chemin spirituel. Enfin, si cette personne était une matérialiste convaincue et que pour elle, le but dans la vie, se résumerait à devenir riche et à accumuler des biens matériels, elle serait une fois de plus dans l’impossibilité de commencer le moindre travail spirituel.

On le voit, la voie spirituelle est exigeante. Pour accéder au domaine de la spiritualité, cela suppose au préalable d’avoir réalisé en soi une harmonie entre les trois niveaux de l’être (corps, âme, esprit), et à l’intérieur de chaque niveau d’être parvenu à maîtriser les énergies qui y circulent. Ces énergies peuvent être très puissantes, et il faut beaucoup de force intérieure pour pouvoir les canaliser ou les diriger dans le sens voulu. Il faut donc bien comprendre que si ce travail préliminaire n’a pas été effectué, il y a de grandes chances pour qu’aucune progression d’ordre spirituelle ne se produise.

Le but est d’élever la conscience vers les mondes de l’esprit. La plupart des hommes ne vivent qu’avec une conscience limitée aux domaines corporels et psychiques. Leur vie n’est qu’une suite ininterrompue de situations physiques et mentales entièrement conditionnées par ces deux domaines. Le plus souvent, ils n’en ont pas conscience et ils ignorent totalement qu’il existe d’autres façons de vivre sur cette terre. Pour devenir un être humain digne de ce nom, un « homme vrai » et authentique, il ne faut donc pas se contenter de vivre en subissant les influences qui viennent exclusivement du corps et du psychisme (donc qui viennent du bas), mais il faut, au contraire, s’ouvrir aux influences qui viennent du haut, c’est-à-dire de l’esprit. Cette ouverture aux réalités spirituelles est notre seul vrai but dans notre vie terrestre. Il n’y en a pas de plus digne et de plus élevé.

Nous pouvons même dire que ce n’est que lorsque les trois « corps » vivront en parfaite harmonie sous l’influence exclusive de l’esprit que nous pourrons prétendre au titre d’être humain. C’est seulement lorsque nous aurons réalisé cet objectif que tout le potentiel humain en nous sera accompli. Daniel Robin. Mars 2011.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

Il n’y a pas de plus, il n’y a pas de moins

 

Seul un esprit infantile se compare à ce qui est et à ce qui devrait être. Un esprit mûr ne compare pas, ne mesure pas. Je ne sais pas si jamais vous vous êtes regardé vous-même pour constater comment vous vous comparez à une autre en disant : « il est tellement beau, il est si intelligent , si habile, si éminent : moi je ne suis rien du tout et j’aimerais tellement être comme lui »

Ou bien encore : « comme elle est belle, comme elle est bien faite. Elle a un esprit vraiment intelligent, séduisant, bien supérieur au mien ». Toujours nous pensons et nous fonctionnons dans un mode de comparaison et de mesure. Et si jamais vous vous êtes examiné, peut-être que vous vous êtes dit :« maintenant plus de comparaison, plus de comparaison avec n’importe qui, même pas avec l’actrice la plus prestigieuse ». Voyez-vous, la beauté ne se trouve pas dans l’actrice, la beauté est une chose totale, qui n’est ni dans le visage, ni dans la taille, ni dans le sourire, mais là où il y a une qualité de compréhension totale, la totalité de son être ; quand c’est là ce qui apparaît, là est la beauté. Voyez la chose en vous-même, s’il vous plait, essayez, ou plutôt faites-le.

scorpion

Quand on se sert du mot « essayer », vous savez qu’un tel état d’esprit est déplorable et bête ; quand il a dit :« j’essaye, je fais des efforts » , c’est le symptôme d’un esprit essentiellement bourgeois qui mesure, qui a le sentiment de faire un peu mieux chaque jour. Donc découvrez par vous-même si vous êtes capable de vivre non pas théoriquement, mais vraiment sans comparer, sans mesurer, sans jamais évoquer les mots « mieux » et « plus ». Voyez alors ce qui se passe. Seul un esprit mûr ne gaspille pas son énergie et un tel esprit peut vivre une vie très simple. J’entends une vie d’une simplicité réelle, non pas la simplicité de l’homme qui ne prend qu’un repas par jour et qui ne porte qu’un pagne – çà c’est de l’exhibitionnisme – mais un esprit qui se refuse à mesurer et qui, par conséquent, ne gaspille pas son énergie.

….Nous gaspillons notre énergie et cette énergie vous en avez besoin si vous vous proposez de comprendre la manière monstrueuse dont nous vivons, et il faut que nous le comprenions, c’est la seule chose que nous ayons, et non nos dieux, nos bibles, nos Gita, nos idéaux. Ce que vous avez, c’est cette chose là, le tourment quotidien, l’anxiété quotidienne. Et s’agissant de le comprendre, il vous faut être en contact intime avec elle, qu’il n’y ait aucun espace entre vous-même, l’observateur, et cette chose observée, c’est à dire le désespoir, etc. ; et, pour cela, il vous faut disposer d’une énergie immense, d’un élan total.

Si vous disposez de cette énergie qui ne se dissipe pas – quand cela vous arrive vous pouvez comprendre ce que c’est que de vivre. Il n’y aura alors aucune peur de la vie, de l’élan de la vie. Savez-vous ce que c’est qu’un élan ?

C’est une chose qui n’a ni commencement ni fin, et par conséquent, ce mouvement, en lui-même, est la beauté, la gloire. Vous me suivez ?

Donc la vie c’est cet élan, et pour le comprendre, il faut qu’il y ait liberté et énergie. Comprendre la mort, c’est comprendre quelque chose qui est en rapport très étroit avec la vie. Vous savez, la beauté (il ne s’agit pas de tableaux, ou d’une personne, ou d’un arbre, ou d’un nuage, ou d’un coucher de soleil), la beauté ne peut pas être séparée de l’amour ; et là où il y a amour et beauté, il y a la vie et il y a aussi la mort. On ne peut pas séparer l’une de l’autre. Dès l’instant où vous les séparez, il y a conflit et le rapport qui les relie disparaît. Nous avons regardé, pas en grand détail ni très largement peut-être, mais nous avons regardé la vie.

Donc quand on comprend ce que c’est que de vivre, c’est à dire quand on comprend la jalousie, l’anxiété, la culpabilité, le désespoir, et quand on est au-delà et au-dessus de toutes choses, la vie et la mort sont très proches l’une de l’autre. Vivre alors, c’est mourir. Vous savez, si vous vivez selon les souvenirs, les traditions, dans l’idée de ce que vous « devriez être », vous ne vivez pas vraiment. Vous vivez non pas dans un monde fantastique de concepts, mais vous vivez vraiment, non pas selon les Védas, les Upanishad qui n’ont pas de substance ; mais ce qui a de la substance, c’est votre vie de tous les jours, c’est la seule chose que vous ayez, et faute de la comprendre, jamais vous ne comprendrez l’amour, la beauté et la mort.

Extrait du texte de krishnamurti issu de « La Liberté »

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

L’heure du pardon avec Christ’al Chaya

Issu de la lettre mensuelle de MAI 2017

1

Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire. 

Chères âmes, quand vous entendrez, quand vous lirez ce message, nous serons certainement à Malte dans le Conclave des Maîtres de la Fraternité Dorée qui enseignent à l’intérieur de ces portails de rédemption et de solarisation, les Reptiliens exécutants, ainsi que certaines de vos extensions qui ont subi des traumatismes. Certains éléments seront également abordés sur les annales akashiques du système d’Orion. 

Tout cela parce que vous êtes en 2017. Le choix est fait, chacun d’entre vous, dans les parties multidimensionnelles de son Être, a fait le choix, le choix de l’unification ou de la dispersion. Mais il est important que vous puissiez vivre le pardon, cette part de don que vous offrez à l’humanité, pour qu’elle s’engage dans ce processus de rédemption, de réconciliation, dans ce processus en cours qui consiste à la remise à la norme de cette trinité contenue au cœur du Sacré Cœur. 

Les forces chaotiques de dispersion et d’involution, s’acharnent aujourd’hui et trouvent toutes sortes de subterfuges pour empêcher cette trinité d’amour d’être rétablie, d’être ramenée à la norme du Créateur. Seulement, si l’on dévoile l’origine de la cause première, de cette grande fracture, la conscientisation de ce qu’il s’est passé, peut vous amener au pardon. Non point que vous offriez votre pardon, mais que vous puissiez être en mesure de vous incliner face à votre Être solaire et de demander pardon. Demander pardon aussi à ces grands mentors de l’involution, leur demander pardon d’avoir utilisé leurs guerres, leurs tortures, leur abus de pouvoir. Demandez leur pardon d’avoir utilisé tout cela pour tarir votre source d’amour. Demandez-vous pardon à vous-mêmes de les avoir rendus puissants. Vous les avez rendus puissants parce que, comme Sha Amin Ra, vous avez cru qu’ils devaient vous demander pardon et s’incliner devant vous. Ils ne demanderont jamais pardon, mais vous, en vous inclinant, dans votre puissance de rayonnement d’amour, finalement vous leur demanderez pardon de les avoir laissés être tout-puissants. 

Vous demanderez à votre Être solaire, ce grand pardon parce que vous l’avez laissé se sentir impuissant, pas à la hauteur. La puissance d’amour réside dans l’alignement du cœur du Sacré Coeur. Aujourd’hui, il se peut qu’il y ait une nouvelle naissance du Christ. Vous avez connu des Christs qui se sont incarnés sur votre Terre et qui étaient radiation, émanation de connaissance d’amour. Maintenant, les Christs de la nouvelle humanité seront des Êtres qui auront fait ce chemin, ce chemin d’involution, d’enfermement et de retour à la liberté totale, par le pouvoir de l’amour, par la manifestation de l’allégeance à la Source. 

christ

Les Christs qui arrivent aujourd’hui, auront été à la fois porteurs de lumière, séparés de la Source, mais en même temps, ils seront devenus incarnation de la lumière rayonnante d’amour, car ils auront parcouru ce chemin, ce chemin d’authenticité, ce chemin de transparence, ce chemin de rigueur, car le pardon est le chemin du milieu, il est l’équilibre entre la miséricorde et la rigueur. 

Dans le premier portail de rédemption situé à la porte d’Aramu Muru au Pérou, les extensions victimes ont un pardon à faire aux exécutants, tout comme les exécutants ont un pardon à faire aux extensions victimes. Se pardonner, que cela signifie-t-il pour chacun et chacune d’entre vous ? Pardonner, c’est se libérer du poison de la rancune, de la vengeance. Pardonner, c’est aussi reconnaître la divinité en l’autre, comme en soi-même et donc laisser la loi trinitaire agir, ce qui signifie que chacun devient responsable de ce qu’il a créé. Mais dans cette coresponsabilité, il n’y a point d’attachement par des émotions obscurcissantes. Chacun se reconnaît et se libère pour enfin s’inscrire sur le chemin de la rédemption, du grand retour au Soi Divin. 

Voilà la pensée que je voulais partager avec vous, car bientôt nous irons en Egypte pour l’alliance entre le féminin et le masculin à l’intérieur de soi comme à l’extérieur de soi-même. 

Et puis, nous irons vers Atacama, vers ce quatrième portail de solarisation qui traitera de l’orgueil, l’orgueil est le poison qui empêche les Êtres d’atteindre leur unité christique. 

Alors chères âmes, libérez-vous de tout jugement sur vous-mêmes, de toute culpabilité, de tout manque et de toute certitude. Soyez humbles, droits dans votre cœur et vous serez ces Êtres qui ont enrichi le « Germe 1 », car à partir de vous, de votre semence nouvelle, toutes les humanités peuvent être libérées et envisager une évolution dans le cœur de la conscience christique. ET CELA EST.

OM SHANTI CHAYA

OLD_TitreCC

Click here for more info

Il y a bien des façons de parler de la notion de conscience

 

On appelle consciences humaines des consciences individuelles, dotées du libre arbitre, et qui ont la possibilité d’évoluer à travers différents plans universels sur différentes sphères cosmiques. L’évolution les pousse à grandir et à expérimenter les différentes possibilités que la Vie Universelle leur offre, en fonction de leurs origines, de leurs colorations cosmiques, de leurs possibilités, et en fonction de leur libre arbitre à l’intérieur de ces possibilités. 

Notons que, contrairement à d’autres consciences (végétales, animales), les consciences humaines sont individuelles. Cela veut dire qu’une conscience humaine habite un seul corps, (sauf cas particuliers), contrairement aux autres qui sont des consciences-groupes (dans ce cas une conscience habite un certain nombre de corps, sauf cas particuliers de certaines consciences animales qui, dans leur évolution s’individualisent). 

diverses consciences

Donc, sur les différentes planètes des différents systèmes stellaires, que ce soit à un niveau subtil, ou sur un plan matériel, évoluent, entre autres, des consciences individuelles et dotées du libre arbitre dans leur évolution, que nous appelons « consciences humaines ». Toutes les consciences, humaines et non humaines, qui parsèment l’univers sous toutes ses formes, ont une naissance cosmique, (elles naissent d’une sphère cosmique), elles possèdent une évolution propre, et font partie, comme les consciences universelles dans ce que l’on peut appeler, la Conscience Universelle, le Créateur, etc. 

La vie est une extraordinaire manifestation, organisée et logique dans ses moindres détails, et si nous ne nous en rendons pas compte, c’est que notre conscience actuelle, dans l’incarnation, n’a pas tous les éléments, et que nous avons tendance à juger sans comprendre. Nous devons toujours nous rappeler que la première manifestation de la vie est conscience. La conscience a donc une origine, une coloration particulière énergétique et vibratoire, un potentiel propre. Elle se met à évoluer dès sa naissance cosmique dans une dynamique sur différents plans, le plan matériel n’étant qu’un des aspects de cette évolution. 

L’évolution les pousse à grandir et à expérimenter les différentes possibilités que la Vie Universelle leur offre. 

Considérons la conscience de la sphère Gaïa comme une bulle de conscience.

Elle possède en elle-même la totalité de ce qu’elle a vécu depuis sa naissance cosmique à partir de la conscience du Soleil. De cette bulle principale apparaissent des grumeaux qui peu à peu grandissent et prennent leur autonomie tout en restant à l’intérieur de la bulle principale. C’est la naissance de consciences issues de Gaïa. Ces nouvelles petites bulles représentent des consciences minérales, végétales, et humaines qui vont entreprendre leur voyage évolutif en devenant indépendantes et en devenant soi-conscientes, c’est-à-dire conscientes d’être ce qu’elles sont, conscientes de ce que sont les autres consciences environnantes, conscientes de ce qui existe autour et ailleurs, etc. 

Notons qu’à certains stades d’évolution ces consciences-filles ont la possibilité de s’éloigner de la conscience-mère, et d’évoluer sur d’autres sphères du cosmos. Chaque planète possède une vibration propre. C’est le phénomène de la différenciation. De même que chaque étoile possède sa vibration propre, etc. 

Toutes les consciences qui naissent sur une sphère possèdent donc à l’origine les caractéristiques de la sphère-mère. Par exemple, la vibration cosmique de la sphère Gaïa, son énergie émettrice représente la vibration Paix, sérénité, calme, incarnation, construction, concrétisation des acquis, expérimentation.

Les consciences qui naissent de Gaïa ont la Paix en tant que potentiel d’origine.

Lorsque nous parlons de conscience humaine, il faut savoir qu’elle est constituée de plusieurs éléments, de plusieurs parties, dont la plus cosmique est appelée « Grande Conscience » et la plus dense « la Conscience Incarnée ». Mais, pour mieux comprendre ce qui suit, il convient de donner dès maintenant une définition de la Grande Conscience. 

La Grande Conscience représente donc la globalité de la conscience individuelle humaine au niveau de l’acquis total, du potentiel total des acquis depuis la naissance cosmique de l’être. C’est la connaissance globale de l’être, la somme de toutes ses expériences sur tous les plans, le savoir total lié à ces expériences, à ces vécus. Nous y reviendrons dans le chapitre suivant. 

Ces choix, au niveau de la Grande conscience, sont donc, soit :

- Rester individuelle humaine et évoluer par elle-même de sphère en sphère en attendant un regroupement futur.

- Rester individuelle humaine et rejoindre, lorsque cela sera possible, les Plans de la Création et participer à la création et au développement de la vie sur des sphères planétaires.

- S’unir à d’autres Grandes Consciences en évolution pour y former un mariage ou un regroupement.

- Réintégrer plus tard sa sphère d’origine pour la faire évoluer.

- Rejoindre d’autres sphères naissantes pour se fondre en elles.

- Intégrer la conscience d’une étoile.

- Intégrer des consciences galactiques pour la construction et la gestion de l’univers.

- Etc.

A ce stade il n’est plus question de parler de corps, sauf en cas d’intégration dans des ambiances plus denses pour des raisons d’actions spécifiques 

Notre conscience est constituée de plusieurs parties qui forment un tout, et dont chaque partie a un rôle bien défini, comme les membres de notre corps. Nous parlerons donc de conscience et de corps, étant entendu que chaque parcelle de conscience se dote d’un corps afin de s’intégrer dans les milieux où elle évolue. Donc qui dit conscience, dit corps. A chaque fois qu’un être s’exprime sur un plan, cette expression s’appelle corps. Dans le but de l’évolution, et afin de pouvoir naviguer sur les différents plans de l’univers et de Gaïa, les êtres ont à la disposition de leur conscience des véhicules-corps dans lesquels ils font leurs apprentissages. Chaque corps a sa spécificité, et nous allons étudier leurs principales caractéristiques. 

 Nous pourrions représenter notre conscience comme un potentiel qui grandit en fonction de ses acquis, de ses expériences. Voyons-la comme une bulle énergétique qui naît d’une grosse bulle-conscience planétaire et qui gonfle grâce à sa vie, grâce à ce qu’elle en retire, à ce qu’elle en assimile dans son vécu sur tous les plans où elle peut se mouvoir dans le cosmos. Nous allons appeler cette bulle, la Grande Conscience, ou Conscience Cosmique. 

La Grande Conscience représente donc la conscience individuelle humaine au niveau de l’acquis total, du potentiel total des acquis depuis la naissance cosmique de l’être. C’est la connaissance globale, la somme de toutes les expériences sur tous les plans, le savoir total lié à ces expériences, à ces vécus. Elle se situe, elle vibre sur un ou plusieurs des Plans Universels. Elle est hors incarnation. Elle se développe seule ou en groupes ou par osmose avec d’autres Grandes Consciences, hors incarnation et à travers des incarnations sur divers plans. Elle peut aussi, suivant la Loi du libre arbitre, se scinder en deux ou plusieurs parties qui suivront chacune une évolution indépendante. 

Elle a une caractéristique propre à chaque être, et un développement cosmique particulier à chacun. Le potentiel est très variable suivant le processus d’origine et son évolution. Cette Grande Conscience possède un corps dont les caractéristiques varient suivant le Plan Universel sur lequel elle s’exprime. Une Grande Conscience possède les possibilités de certains plans, mais veut combler les lacunes des plans qu’elle ne possède pas. Par exemple, une Grande Conscience peut ne pas posséder de potentiel physique, ni de potentiel mental. Elle se dotera de cycles d’incarnations afin d’apprendre à se fabriquer des potentiels manquants, à travers des corps physiques et mentaux. C’est à ce niveau que l’on peut parler de Conscience Intermédiaire.

Pour en savoir plus, suivez les textes de Serge-Reiver Nazare

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

Comment vivre sans effort

 

Pourquoi les gens, à mesure qu’ils vieillissent semblent-ils perdre toute joie de vivre ?

Pourquoi sommes-nous si nombreux, une fois entrés dans la soi-disant maturité, à devenir ternes, insensibles à la joie, à la beauté, à l’immensité des cieux et aux merveilles de la terre ?

Lorsqu’on se pose ces questions, de nombreuses explications viennent à l’esprit. Nous sommes tellement préoccupés à nous-mêmes – c‘est une explication. Nous luttons pour devenir quelqu’un, pour réussir et pour maintenir une certaine situation ; nous avons des enfants ainsi que d’autres responsabilités, et nous devons gagner de l’argent. Tous ces paramètres extérieurs deviennent très vite pesants, ce qui nous amène à perdre notre joie de vivre.

tristesse

Lorsque nous observons les visages autour de nous dans la rue, voyons comme ils sont pour la plupart, tristes, rongés par les soucis et plutôt mal en point, repliés sur eux-mêmes, distants et parfois névrosés, sans un sourire. Vous êtes-vous demandé pourquoi ?

Je pense que ce qui nous détruit, ce sont ces efforts, ces luttes qui occupent quasiment chaque instant de notre vie. Si vous observez autour de vous, vous verrez que pour la plupart, l’existence est une succession de batailles contre eux-mêmes, contre leur mari ou leur femme, contre leurs voisins, contre la société ; et ils dissipent leur énergie dans ces affrontements perpétuels. Un Homme qui est joyeux, vraiment heureux, n’est pas esclave de l’effort ; et l’absence d’efforts n’est pas synonyme de stagnation, de bêtise, de stupidité. Au contraire, seuls les sages, ceux qui sont doués d’une intelligence exceptionnelle, sont réellement libres de tout effort, de toute lutte.

Souvent, lorsque nous entendons parler d’absence d’effort, nous envions cette situation, nous voulons parvenir à un état sans conflit ni lutte, nous en faisons donc un but, un idéal, que nous nous efforçons d’atteindre – et ce faisant, nous perdons notre joie de vivre nous aussi. Nous sommes pris de nouveau dans l’étau de l’effort, de la lutte. L’objet de cette lutte varie, mais toutes les luttes se ressemblent. On peut lutter pour mettre en place des réformes sociales, pour trouver Dieu, pour instaurer de meilleurs relations entre soi-même et son conjoint ou son voisin ; on peut s’asseoir au bord du Gange, faire ses dévotions aux pieds d’un gourou, et j’en passe… Tout cela n’est que lutte et effort. Ce qui compte, ce n’est donc pas  l’objet de la lutte, c’est de comprendre la lutte elle-même.

Notre problème, c’est que l’esprit se sent inférieur, c’est pourquoi il lutte pour être ou devenir quelque chose, ou pour surmonter les contradictions opposant ses divers désirs. Mais ne donnons pas d’explications quant aux raisons pour lesquelles l’esprit est en proie à ces luttes. Tout Homme capable de réflexion connaît la raison de ces luttes intérieures et extérieures ; notre envie, notre avidité, notre ambition, notre soif de compétition conduisant à une efficacité sans merci – tels sont les facteurs qui nous poussent à la lutte, que ce soit dans le monde ici ou dans le monde à venir. Nous n’avons donc pas besoin d’étudier les ouvrages de psychologie pour savoir pourquoi nous nous battons ; l’important, c’est bien sûr de découvrir si l’esprit peut être totalement libéré de toute forme de lutte.

En définitive, quand nous luttons, le conflit se situe entre ce que nous sommes et ce que nous devrions ou voudrions être. Sans avancer d’explications, demandons-nous s’il est possible de comprendre l’ensemble de ce processus de lutte, de sorte qu’il prenne fin. L’esprit peut-il s’abstenir de lutter, comme ce bateau qui se laissait porter sans effort par le vent ? La question, c’est celle-ci, bien sûr, ce n’est pas de savoir comment atteindre un état exempt de toute lutte ; l’effort même pour parvenir à un tel état est en soi un processus de lutte, cet état n’est par conséquent jamais atteint. Mais si vous observez d’instant en instant comment l’esprit se laisse piéger dans les luttes sans fin, si vous vous contentez d’observer le fait sans vouloir le modifier – sans imposer à l’esprit un certain état que vous appelez la paix – vous constaterez alors que l’esprit cesse spontanément de lutter ; et dans cet état c’est là qu’il peut apprendre énormément.

Apprendre ne se limite plus alors à une collecte d’informations ; c’est la découverte de l’extraordinaire gisement de richesses qui s’étend au-delà du champ de vision de l’esprit ; et pour l’esprit qui fait cette découverte, la joie est là.

Cessons de lutter du matin au soir car notre énergie se perd dans les luttes. Soyons vigilent et dans cet état de vigilance, toute notion de supérieur et d’inférieur s’effacera, il n’y plus de grand homme ni de petit d’homme, il n’y plus de gourou. Toutes ces absurdités cessent parce que l’esprit est pleinement éveillé ; et un esprit pleinement éveillé est inconditionnellement joyeux.

Francesca – Conclusion, suite à ma lecture du Sens du Bonheur de Krishnamurti

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

La vie sur d’autres planètes

 

Sur chaque planète, il y a des humains qui ont la charge de conserver tout son passé. C’est une sorte de grande bibliothèque vivante que l’on peut consulter si on a la possibilité d’y entrer. Il y a donc certains Martiens qui sont les gardiens de toute la civilisation martienne. Ils sont à cheval sur deux dimensions. Ils ne sont pas dans la troisième comme l’était la planète Mars lorsqu’elle a eu de grosses difficultés. Ils sont pratiquement en quatrième dimension, ils ont une certaine densité, vous pourriez même les voir mais leur vibration est plus proche de la quatrième que de la troisième dimension. 

Ces Martiens sont venus sur Terre pour apprendre à être pacifiques car ils étaient très dominateurs. Il y a eu de grands cataclysmes sur leur planète en raison de leur caractère belliqueux, insoumis, autoritaire. En fait leur race était dynamique, mais violente et despotique. Ceux qui ont pu s’en sortir sont venus sur la Terre, guidés par des êtres sages, pour expérimenter et évoluer. 

A13

La planète en évolution supérieure à la Terre est Vénus.  

- La vie sera-t-elle réimplantée sur Mars ? 

Il y a toutes les possibilités techniques pour que la vie puisse renaître sur Mars, Ce sera un ensemencement de vie. Pour l’instant, ce n’est pas le moment ! Lorsque surviendront certains évènements, ceux-ci se répercuteront sur l’ensemble de votre système solaire et bien au-delà. Que ce soit sur Mars, Vénus, Saturne, la Terre ou d’autres planètes de ce système, la vie sera tout autre de ce qu’elle est actuellement. La potentialité spirituelle sera complètement différente et il n’y aura plus de surface inutilisable. Tout sera ré-ensemencé mais avec d’autres « graines », d’autres données complètement différentes. Mars est en sommeil et elle se réveillera avec une autre conscience.

Ils me parlent de Mars en tant qu’entité vivante car, bien qu’il n’y ait pas de végétation ou d’atmosphère, la sphère en elle-même est vivante. Même si cela arrive à la Terre, si elle reste nue, elle sera toujours une entité vivante et transmettra ce qu’elle est à tous ceux qui habiteront en elle et au-dessus d’elle. Pour l’instant, l’entité Mars est en sommeil, elle se réveillera, stimulée par le grand réveil général de notre système solaire, de notre galaxie et de notre Univers. 

- On peut donc supposer que si la Terre devenait inhabitable, ce ne serait que pour un temps ? 

Oui. Vous pouvez considérer que Mars, comme la Terre, va accoucher d’elle-même et se réveiller dans une autre dimension. Mars passera dans la quatrième dimension et revivra dans la quatrième dimension. À ce moment-là, vous aurez tous la possibilité de voyager d’une planète à l’autre et d’y percevoir la vie. 

Lorsqu’une planète a subi des épreuves venant des êtres qui l’habitaient, il y a eu souffrance. C’est le cas pour Mars, qui est donc en repos. Cette sphère vivante aurait pu s’éteindre ou même mourir mais ce n’était pas son destin. Pendant ce temps, elle est en attente de transition. 

Toutes les planètes du système solaire, comme la Terre, sont en attente de la transition. Celles qui apparemment vous semblent impropres à la vie pourront également l’accueillir mais de façon différente. 

Quand vous aurez compris ce que vous êtes vraiment, vous saurez qu’avec votre propre volonté et la compréhension de vos possibilités vous pourrez voyager partout dans l’Univers sans votre corps physique. Celui-ci pourra être en sommeil sur la Terre et vous voyagerez avec un corps similaire à votre corps physique, avec une densité palpable qui vous donnera des capacités que vous êtes encore loin de soupçonner. Tout cela pourra vous être donné et vous sera donné. 

MONIQUE MATHIEU sur  http://ducielalaterre.fr

Click here for more info

LA MALADIE DE GAÏA

 

 

Lorsque vous parlez de cancer, au sujet de votre santé physique, vous définissez cette maladie comme étant une prolifération anarchique de cellules qui se répand dans votre organisme à travers ce que vous appelez des métastases. Avez-vous pensé que tout ce qui arrive comme problème à l’homme est la conséquence de concrétisations d’énergies non alignées, en lui, avec les Lois de la vie. 

Vous pouvez considérer que vos consciences, comme les nôtres d’ailleurs, à travers notre individualité, notre mobilité, notre libre-arbitre, sont des cellules de l’Univers. Et en tant que cellules de cet Univers, vous vivez actuellement dans le corps planétaire Gaïa. 

changement-de-vie

Gaïa est une conscience planétaire évoluée, consciente de ce qu’elle est, consciente de son évolution, de sa place dans la conscience solaire. Gaïa est pure, elle diffuse dans le cosmos une énergie qui peut s’assimiler à la vibration Paix Universelle. Gaïa n’a pas de problèmes. Et lorsque les hommes détruisent une partie de sa biosphère, elle est capable, elle-même, de rétablir son équilibre et de se régénérer entièrement. 

Mais une partie des cellules-hommes qui vivent en elle, sont des consciences si peu évoluées qu’elles ne se rendent pas compte des destabilisations, des destructions qu’elles infligent à leur support planétaire en même temps qu’à elles-mêmes. Ces cellules-hommes malades de leur non conscience se sont réparties sur l’ensemble de la Terre, ont proliféré, et provoquent un développement anarchique. Gaïa est malade des hommes qu’elle accepte en elle pour que ces êtres humains puissent évoluer dans sa Paix Planétaire. Gaïa a besoin de se soigner pour rétablir son propre équilibre, et pour cela elle doit bousculer un peu ses énergies internes. Mais l’Univers est ainsi fait que les soins qu’elle doit avoir, aident les hommes à évoluer aussi. Les mécanismes sont un peu complexes et ne seront pas développés ici. Et les traitements sont ainsi faits qu’ils soignent en même temps les cellules-hommes malades. 

De la même manière que pour vos corps physiques, le cancer n’est pas une maladie extérieure à vous-mêmes, mais bien une conséquence de certains déséquilibres de votre conscience personnelle, le cancer actuel de la terre est une maladie interne à elle-même. Mais les causes ne sont pas au niveau de sa propre conscience, mais au niveau des consciences humaines qu’elle accepte en elle-même. 

Ne soyez pas trop affligés des catastrophes dites naturelles que vous pouvez

vivre, elles vous servent, d’une certaine manière, à vous soigner de vos maladies d’évolution. Ceci concerne les destructions que certains d’entre vous font à la Nature. Quant aux destructions que certains opèrent sur leur civilisation, quant aux destructions que certains opèrent sur leur propre corps, et sur les corps d’autrui, ceci est une autre affaire. 

Des cellules-hommes malades se détruisent elles-mêmes. D’autres cellules saines aident ces cellules malades à se guérir. Et Gaïa aide tout le monde, dans tous les règnes qui vivent en elle-même, à grandir, par Amour Universel, par conscience de l’Evolution Universelle, par Respect de la vie elle-même sous tous ses aspects. Oui, hommes de la Terre, vous faites partie intégrante actuellement et tant que vous vivrez ici, de cette conscience planétaire. Tout désordre que vous lui infligez appelle à des réajustements de votre conscience, et si ce n’est par des simples prises de conscience, cela peut-être à travers des vicissitudes, hélas. La vie est simple et belle, et nous vous voyons vous débattre dans des problèmes que vous créez vous-mêmes et dont vous souffrez des conséquences. 

Nous vous aidons du plus que nous pouvons, mais nous ne pouvons faire le travail à votre place, puisqu’il s’agit de conscience et d’évolution. A l’Amour que vous prodigue Gaïa, nous rajoutons le nôtre, car c’est le plus puissant médicament qui existe. 

MESSAGES DE LA CONFEDERATION INTERGALACTIQUE

Click here for more info

Message de Marie-Madeleine pour affronter ce qui vient

 

RAPPEL du MESSAGE de 2012 : …. Selon ma vision des choses, cette Terre est en pleine purification cataclysmique, non par l’action de Dieu, mais simplement par la nature même de la planète et du cosmos, et il n’y a pas grand-chose qu’une seule personne puisse faire.

Ce qui est requis : soit nager à contre-courant, impossible pour la plupart des gens. Le « courant » auquel je fais ici allusion c’est le contrôle, l’implosion évolutionnaire, le fascisme, le fanatisme religieux et la manipulation exercée au moyen de la peur par les forces qui contrôlent la destinée humaine à une grande échelle. Il appartient donc à chaque individu de trouver une façon de nager à contre-courant, ce qui exige de la maîtrise, de l’intelligence et un haut degré de créativité et de souplesse.

L’un des moyens de nager à contre-courant consiste à se connecter à la vibration de l’amour – l’amour impersonnel – et de rester ensuite dans cette  bulle tout en étant conscient des réalités du monde. Ne vous faites pas l’illusion de croire que tous els gens qui vous entourent sont dans ce même état d’amour.

 la voie

L’art consiste donc, si l’on veut, à être dans un champ vibratoire qui semblera peut-être vous séparer de l’état d’esprit de votre entourage. Vous devez en effet atteindre un état d’esprit qui vous permettra de nager à contre-courant et de vivre ensuite dans cet état vibratoire tout en restant très conscient de tous les éléments qui vous entourent. C’est ce que font les couples quand leur relation est vraiment alchimique, mais peu de couples ont une telle relation. Je dirais qu’il est plus difficile de le faire seul, mais il faut être avec la bonne personne si l’on est dans une relation. La plupart des couples en sont justement l’antithèse. Mieux vaut alors trouver cet état tout seul et y vivre seul.

La force impersonnelle de l’amour est comme l’eau. Quand nous nageons, l‘eau nous entoure, mais il y a toujours des pierres et des objets impossibles à repousser dans le courant. La maîtrise de la nage consiste à contourner tout ce qui n’st pas ce que vous cherchez. Nagez autour des obstacles et, sans vous retourner, laissez-les derrière vous.

Les plus grands trésors de l’humain ne sont pas matériels. Ce ne sont pas les richesses de ce monde. Ce sont les attributs de la conscience qui se développent au cours de l’existence et que vous emportez dans d’autres mondes en quittant cette vie. Il faut donc un certain niveau d’intelligence pour reconnaître la valeur d’un attribut – cet amour impersonnel – et pour savoir l’utiliser afin de créer une bulle, un champ vibratoire qui vous permette de vaincre les obstacles du courant, de remonter la rivière à contre-courant.

La Terre est l’école de l’Ame. Certains obtiennent leur diplôme et plusieurs ne l’obtiennent pas. Cette vie est temporaire, mais la conscience est éternelle. C’est donc la façon dont vous composez avec la densité et la souffrance de la vie qui détermine quels attributs vous en extrairez. L’un des plus grands trésors ou attributs de la conscience est la capacité d’aimer d’une manière impersonnelle, car cela crée un champ vibratoire qui remonte de lui-même le courant en vous emportant avec lui.

Par ailleurs, si vous êtes dans une relation où vous vous respectez vraiment l’un l’autre, vous pouvez créer une troisième force et l’utiliser pour générer le champ ou la bulle. Si vous n’êtes pas dans une relation avec quelqu’un qui possède l’intelligence et les attributs requis, vous devez alors nager tout seul à contre-courant. Les trois étapes s’appliquent toujours : reconnaître la valeur de l’attribut, le trésor ; vivre dans cet attribut, cet état vibratoire ; et le protéger de toute interférence.

Vivez pleinement dans ce monde pour acquérir toute l’expérience possible, mais vivez chaque jour en sachant que vous n’êtes pas de ce monde. Si vous pouvez vivre ainsi de toute la force de votre être, vous pourrez traverser l’expérience de cette vie avec davantage de maîtrise et de grâce.

Je dirais que la voie de l’Initié consiste à vivre en s’élevant malgré tout ce qui se passe dans son environnement extérieur et à trouver ses trésors intérieurs : la capacité de penser, de ressentir et d’aimer de manière impersonnelle. Puis, elle consiste aussi à les utiliser comme moyens de naviguer dans les conditions et les situations de la vie sans jamais les perdre de vue.

Telle est la voie extraite de 2012 – Le Grand Rassemblement – Ariane Editions.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

Sortir de notre conditionnement culturel

 

Pour ce faire, Tom Kenyon, en contact avec les Hathors avait confié en 2010 je crois, une méditation, celle concernant Le Palace de Cristal Intérieur qui se réfère à la glande pinéale parce qu’une partie de sa structure est de nature cristalline. Ces petits cristaux de calcite auraient des propriétés piézoélectriques qui peuvent répondre aux royaumes supérieurs de lumière. Mais il peut également se produire que ce canal soit obturé, et nous allons voir alors comment y remédier….

Selon les conseils prodigué, en activant ces potentiels cristallins dans notre glande pinéale, nous ouvrons un portail vers notre Esprit Supérieur qui peut nous amener, et à l’humanité entière, un influx de créativité, d’intuition et de solutions personnelles et collectives aux problèmes rencontrés afin de pouvoir sortir de notre conditionnement culturel. Bref … (A lire ici : http://tomkenyon.com/le-palace-de-cristal-interieur-et-louverture-des-salles-damenti

Lorsque le biologiste évolutionnaire Richard Dawkins a découvert que les effets d’un gène pouvaient parfois s’étendre au-delà des limites d’un organisme particulier pour exercer une influence sur l’environnement immédiat, y compris le corps d’autres organismes, il a inventé un terme pour désigner la chose : le mème (idées radicales) ! .

goutte d'eau

Après que Dawkins eut formulé sa théorie du même, il fut logique pour d’autres d’aller un peu plus loin et de voir les idées comme des mèmes, ce qui paradoxalement, constitue en soi un même. Le terme est maintenant employé dans tous les types de contexte, y compris l’information culturelle et sociale, et associé à des idées répandues par Internet. Le partage rapide de mèmes (idées radicales) au moyen de ce réseau mondial et comparable à la transmission de l’information génétique par les virus, ce qui est à l’origine de l’emploi du mot « viral » en relation avec le Net.

Les mèmes sont des entités puissantes. Ils peuvent modifier rapidement et radicalement à la fois la perception et la pensée. S’ils sont de nature ouverte et créative, ils peuvent ouvrir la porte à de nouvelles possibilités que l’on n’avait jamais crues envisageables. S’ils sont toutefois conçus pour être clos et pour étouffer la créativité, ils peuvent fermer la porte aux nouvelles possibilités et être utilisés pour contrôler les autres. Quand un mème est incorporé dans le système de croyances d’une société, il peut avoir sur celle-ci des conséquences culturelles majeures.

Selon les Hathors, l’humanité serait affectée par deux mèmes hautement toxiques qui opèrent à l’heure actuelle dans notre civilisation occidentale. Paradoxalement, ils nous sont tous deux parvenus par l’entremise des traditions religieuses et spirituelles.

Le premier, c’est l’idée que l’homme possède le droit inhérent de dominer le monde naturel et même de le piller. Cette relation hostile dans la nature est très clairement exprimée dans la Genèse (chapitre1, verset 28). Le second mème toxique identifié par les Hathors, c’est l’idée que nous avons besoin d’un intermédiaire quelconque pour communiquer avec le Divin ou comme ils disent, notre Esprit supérieur.

La méditation du Palais de cristal intérieur citée plus haut, est fondée sur deux mèmes opposés à ceux que nous venons de mentionner. Par conséquent, elle est basée sur l’idée que la Terre est un être conscient et que l’on doit respecter la nature et l’aimer. De plus, la relation appropriée à entretenir avec la Terre en est une de gestion et de coopération, non de domination et d’exploitation. Le second mème sur lequel est fondée cette méditation, c’est l’idée que chacun de nous est connecté directement au Mystère (au Divin). En activant cette connexion à ce que l’on nomme notre Esprit supérieur, nous pouvons apporter à nos problèmes culturels et planétaires actuels de nouvelles solutions créatives et favorables à la vie.

Les individus qui osent opérer hors des limites de leur culture sont parfois appelés des « créatifs culturels » un terme inventé par le sociologue Paul H.Ray et la psychologue Sherry Ruth Anderson. Cela ne fait pas nécessairement de ces individus des rebelles, bien que certains le soient. Certains ont l’air si doux que jamais on ne se douterait qu’ils entretiennent une vision de la réalité et du potentiel humain très différente de la réalité consensuelle de leur société. Un créatif culturel est un individu qui n’est pas limité par la culture à laquelle il appartient. Il exerce sa pensée en dehors des limitations de sa société et il essaie de nouvelles manières d’être et de nouvelles façons de faire les choses. Les créatifs culturels sont des personnes ouvertes et très créatives. Ce sont des agents de changement vivants qui nt un effet sur leur société par leur façon de penser et par ce qu’ils choisissent de faire ou de ne pas faire. L’histoire est remplie d’agents de changement qui ont ainsi enrichi leur société en osant vivre au-delà des limitations culturelles de leur époque.

L’acceptation de cet emprisonnement mental ou spirituel imposé par la culture est la marque de ceux dont l’esprit demeure verrouillé dans la conscience grégaire (acceptation aveugle de la réalité consensuelle). Quelles que soient leurs différences de philosophie et de style, tous les créatifs culturels ont au moins une chose en commun ; leur vie est un acte de création qui remet en question les présomptions et les croyances culturelles (les mèmes).

Nous sommes nombreux à avoir le sentiment que l’humanité se trouve à l’heure actuelle à un carrefour dangereux, que notre manière collective d’être au monde est nuisible à la vie, et que notre culture et notre société ne sont pas viables sous leur forme présente. Voilà qui nous conduit directement à la médiation confiée par Tom Kenyon ci-dessus telle qu’elle a eu lieu et qu’elle se poursuit. En effet, plusieurs personnes un peu partout dans le monde continuent de s’y livrer régulièrement, en privé ou en groupe. Elles le font premièrement parce que de leur propre aveu, cette méditation leur procure de profondes intuitions et des états d’être enrichissants. Et deuxièmement, il s’agit pour elles d’un acte créateur renforçant les mèmes positifs sur lesquels cette médiation est fondée…

C’est par l’intermédiaire de notre esprit (la conscience jointe à l’intention) que nous pouvons susciter des changements positifs dans notre société. Autrement dit, ce n’est pas uniquement ce que nous faisons dans le monde qui compte. Nos pensées et nos sentiments sont des réalités intérieures qui façonnent inévitablement notre réalité extérieure, soit le monde dans lequel nous vivons.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

Notre Etre réel n’a pas à se plaindre

 

Voici une caractéristique spirituelle, mais elle a trait aussi à votre corps physique et à votre paix intérieure. Lorsque vous vous observez devant un miroir, êtes-vous satisfaits de ce que vous voyez ? 

Ce que vous voyez dans le miroir est exactement ce que vous avez voulu et planifié. C’est l’esprit de Dieu qui vous habitait lorsque vous avez tout préparé. C’est l’esprit de Dieu qui vous habitait et qui vous a insufflé la sagesse nécessaire pour concevoir le plan d’ensemble qui vous concernait.

Etes-vous satisfaits de votre sexe ?

Etes-vous contents de votre apparence ?

Que pensez-vous de votre corps ou de toutes ces caractéristiques que vous avez soigneusement définies et dont vous êtes responsables ?

ETRE CHEZ FRANCESCA

La prochaine fois que vous vous considérerez en disant « j’aurais aimé que ceci soit différent » sachez que ces remarques vont à l’encontre de ce que l’esprit de Dieu en vous a prévu. Ce n’est pas lui faire honneur. A lieu de cela, regardez-vous dans le miroir et dites-vous que vous êtes heureux et satisfait ainsi car c’est ce que vous avez décidé. Voici mon vaisseau divin, tout est exactement tel qu’il a été prévu.

Certains d’entre vous s’interrogent sur la possibilité de posséder les caractéristiques physiques d’un sexe et les caractéristiques spirituelles d’un autre sexe. Permettez-moi de vous dire que vous êtes honorés comme n’importe quel autre être humain car vous êtes arrivés ici sous la forme que vous aviez vous-mêmes choisie, une forme que les humains qui se prétendent les plus développés spirituellement dans notre culture montreront du doigt et dénonceront comme étant le mal incarné et comme incorrecte aux yeux de Dieu.

Ils diront que ce que vous faites est mal et que vous êtes le fléau de leur société. C’est vous qui avez choisi d’être ainsi. Vous êtes aimés de la même façon que n’importe quel autre humain vivant. C’est l’épreuve que vous avez réclamée et que vous subissez maintenant.

Cela est juste aux yeux de l’univers et vous êtes honorés pour cette raison. Ne laissez aucun autre être humain vous dire que vous valez moins que les autres, même si celui qui vous dit cela est respecté, revêtu d’une robe de cérémonie, dispose de l’autorité ou porte un titre particulier. Il n’en est rien !

Vous êtes autant aimés que les autres.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

Entendez-vous la voix de ce petit enfant

 

Voyez-vous cet enfant qui sait quelque chose de précis. Il sait que maman est gentille. Il sait que quels que soient ses besoins, maman y pourvoira. Il sait parfaitement cela. Et comme beaucoup d’êtres humains, il peut s’agiter jusqu’à ce qu’il reçoive une réponse, mais il sait que maman est gentille. Au niveau cellulaire, même à son âge, il sait que tout sera fait pour prendre soin de lui. Même s’il ne marche pas encore, ses besoins, quels qu’ils soient, seront satisfaits. On le transportera, on le nourrira, on prendra soin de lui, on le couchera, il sera aimé, choyé, en toute sécurité !

2indigo

Il y a un enfant semblable à celui-ci en chacun de vous. Nous l’appelons l’enfant de Dieu. Et au lieu de savoir que maman est gentille, cet enfant sait que Dieu est bon. Cet enfant sait qu’on prendra soin de lui. Il sait qu’il sera dorloté et que rien ne pourra lui arriver durant sa vie, même s’il se trouve un jour seul dans un endroit où l’étreinte de Dieu et son affection seront apparemment absents. Oh, si vous pouviez revenir en arrière et revivre votre enfance afin de vous rappeler combien maman était gentille et cette époque. C’est ce que nous souhaitons que vous ressentiez, en tenant compte de cet enfant en chacun de vous.

Sachez que Dieu est bon, que votre foyer se trouve là où vous êtes, que vous êtes choyé jour après jour, que vous n’êtes jamais seuls. Que des entités vous sont assignées – peu importe que vous leur donniez le nom de guides ou d’anges – qu’elles sont à vos côtés et qu’elles vous aiment. Ces entités sont vos meilleurs amis. Vous n’avez ni à les voir ni à les appeler par leur nom. Elles sont là, de toute façon. Et ceux d’entre vous qui ressentent des picotements ou qui ont des intuitions les incitant à aller ici ou là ressentent, en fait, la présence de ces entités affectueuses à leurs côtés.

Aucun être humain n’est seul. Jamais. Grâce à l’enfant intérieur. Voici une importante source de sérénité, chers amis, une réelle source de sérénité.

Revenons à cette époque et ressentons à nouveau ce sentiment. Et lorsque vous l’aurez retrouvé, savourez-le et n’oubliez pas la façon de revenir là-bas. Car c’est là que se trouve la paix. L’enfant intérieur représente la santé de notre Moi Spirituel, car il n’a jamais peur et n’éprouve aucune inquiétude au sujet du lendemain. Il représente le concept de la sécurité.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

L’éveil à nos vies parallèles grâce à la MerKaNa

 

Aujourd’hui, avec l’amincissement du voile, nous avons tous diverses visions d’autres vies. Par habitude, nous pensons qu’il s’agit de vies antérieures, mais ce sont en fait des vies parallèles. Nous devenons de plus en plus conscients de nos autres Soi à l’état d’éveil, en rêve ou en méditation.

La question se pose de savoir comment accueillir ces expériences qui remontent à la surface afin de bien comprendre qu’elles font toutes partie de notre être….

bulles

Les réalités parallèles associées à notre vie présente ne sont pas différentes de nos vies passées ou futures, car toutes les réalités existent dans un présent non linéaire. Les réalités parallèles de notre vie « actuelle » sont plutôt des réalités « probables ». Toutefois, selon les mécanismes mentaux, elles sont tout aussi accessibles que les probabilités passées ou futures, car même les existences que nous considérons comme passées se déroulent simultanément dans l’hologramme de l’instant présent. Les « réalités » dont nous faisons l’expérience dans toute vie simultanée ne sont que des composantes d’un menu infini de potentialités que nous choisissons de vivre et elles peuvent changer beaucoup plus que nous le réalisons. Toutes les existences sont des illusions que nous rêvons dans notre réalité apparente.

Le passé et le futur tels que nous les concevons sont comme une série de récepteurs contenus dans la partie cristalline du cerveau physique et dans l’esprit non physique à l’intérieur d’un champ de l’ultraviolet. Ces codes électromagnétiques peuvent se modifier et ils sont d’ailleurs en fluctuation constante. Nous déterminons notre destinée qui n’est pas linéaire, mais très dynamique. Le passé est malléable et il n’est pas plus fixé que ne le sont le présent et le futur. Nos processus mentaux et nos croyances créent notre passé, dont il existe autant de versions valides qu’il y en a du futur. Nous choisissons parmi un assortiment de potentialités les expériences que nous désirons vivre …

En vérité, cette communications s‘établit dans le corps de lumière cristallin, la MerKaNa et elle a une portée beaucoup plus grande que l’humanité ne le réalise. Les cellules physiques réagissent entre elles et leur activité déclenche des centres de conscience du corps de lumière cristallin, centres situés à la fois dans le temps linéaire et dans la multidimensionnalité. Un peu comme à l’image de sous-programmes informatiques : notre programme Windows permet à d’autres programmes, comme les logiciels de traitement de texte Word, Excel ou PowerPoint, d’exister dans son format matriciel. On peut y accéder, les modifier, et les traiter n’importe quand au moyen du programme maître, en suivant des instructions précises.

Merkana

La MerKaBa est donc devenue de moindre importance grâce à la conscience que nous prenons de notre rapport à la MerKaNa ! 

La MerKaNa est très différente de la MerKaBa sous l’aspect du magnétisme et de la polarité. Elle n’a pas de genre et elle est engendrée par la grille cristalline au niveau initial de la cinquième dimension. La MerKaba n’opère que dans la troisième dimension, donc dans la dualité, et elle est surtout générée par la grille magnétique. Il existe des lois physiques qui s’appliquent à la navigation spatio-temporelle interdimensionnelle et intradimensionnelle. L’humanité finira par les redécouvrir. Lorsqu’elle le fera, les frontières apparentes entre le passé, le présent et le futur seront alors mieux comprises.

En effet, ce sont ces filtres tridimensionnels qui créent l’illusion linéaire du déroulement séquentiel du temps et c’est précisément la raison pour laquelle l’humanité croit qu’un moment existe, puis qu’il disparaît pour toujours, suivi ensuite par un autre qui s’évapore également dans le grand brouillard fugitif du passé.

En tant qu’humains, vivant dans la dualité, nous considérons que les actions présentes peuvent modifier le futur, mais elles peuvent également modifier le passé. Oui, tout ce que nous faisons influe sur notre passé, ainsi nous pouvons éliminer les traumatismes vécus et les erreurs commises il y a des années ou dans d’autres existences ! Il s’ensuit logiquement que le futur, le présent et le passé sont sans cesse recréés par l’individu à mesure que ses croyances, ses attitudes et ses relations changent et évoluent.

Les changements que nous effectuons sont très réels. Le petit enfant intérieur est toujours là chez l’adulte que nous sommes tandis que les années passent. Cet enfant intérieur est également dynamique ; il n’est pas fixé dans une version permanente. Il change tous les jours, comme l’adolescent, le jeune adulte et la personne âgée de notre avenir.

En conséquence, il nous incombe d’entrer dans les énergies de l’ascension, de saisir le pouvoir de l’instant présent et de réaliser que nous pouvons et devons modifier le passé, notre passé individuel depuis le présent. Dans l’instant présent, nous pouvons devenir la MerKaNa et acquérir le contrôle de tout ce qui existe dans notre multidimensionnalité. C’est une Vérité universelle sacrée qui prend de l’expansion quand nous y entrons. Elle procure le pouvoir de cocréer dans le moment présent, au-delà du temps linéaire et des séjours hologrammiques dans l’Omni-Terre.

Les problèmes et les blocages personnels surgissent quand l’évolution appropriée du passé est entravée et empêchée d’avoir lieu spontanément. Dans certains cas, une névrose sérieuse   survient précisément parce que l’individu n’a pas modifié son passé. Par exemple, on peut avoir choisi une vie dans laquelle la participation à un événement catastrophique a pour conséquence une perte de vie traumatisante. Ce choix peut avoir été fait pour plusieurs raisons de croissance. Ainsi, dans les existences séquentielles, l’entité apprécie peut-être beaucoup plus le temps passé avec des êtres chers parce qu’elle a appris que la vie peut prendre fin de façon inattendue.

Il faut savoir que ces grands traumatismes qui ont été choisis comme leçons de vie  dans une existence sont souvent tellement surchargés sur le plan émotif qu’ils débordent sur les programmes d’autres vies et les affectent. Ce fâcheux débordement peut s’exprimer sous la forme d’une peur intense de prendre l’avion, d’une peur de l’eau et de la noyade, et ainsi de suite. Nous pouvons entrer dans la Conscience Quantique et éliminer le négatif tout en retenant la leçon de croissance, et remplacer entièrement l’événement par un autre qui est positif. Il nous est possible de modifier de passé.

Nous devons absolument comprendre que si nous avons choisi de vivre un traumatisme, il y a une raison à cela, mais il est également vrai que certaines expériences traumatiques ou moins désirables ont simplement pour but de nous montrer ce qui peut arriver si nous ne créons pas consciemment notre réalité. Si nous entretenons la croyance que le monde est mauvais ou que nous somme indigne, cette projection mentale très individualisée attirera fatalement une expérience fâcheuse dans la réalité physique où notre état d’esprit l’a manifestée. Dans tous les cas cependant, nous avons la capacité et le besoin d’en tirer une leçon, puis de transformer l’expérience passée en une expérience plus positive.

Tout ceci est nécessaire et peut s’effectuer sur le plan de conscience de la MerKaBa et de la MerKaNa. Encore une fois, il s’agit de comprendre que toutes les réalités sont en mouvement. Elles peuvent toutes se modifier.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

Nous sommes intouchables durant le sommeil

 

Le soir, que ce soit pendant que vous dormez ou pendant ce que vous pensez être des insomnies, il y a une partie de vous-même qui est en grand travail. 

Si vous aviez la possibilité de lâcher totalement prise pendant vos insomnies, vous n’en retireriez aucune fatigue. Bien au contraire, vous aideriez la partie la plus lourde de votre être à se transformer beaucoup plus aisément. 

Mais l’être humain a toujours peur de ce qu’il ne connaît pas, il a toujours peur que cela lui soit défavorable. 

Si parfois vous avez des moments où le sommeil est difficile à venir, essayez de vous relaxer, de ne penser à rien, essayez simplement de vous dire : je travaille sur un autre plan et mes frères m’aident dans ce travail, une partie de moi-même est en train de se transformer. 

dormir

Pour travailler au niveau de votre partie inférieure, (nous n’aimons pas ces termes de parties inférieures ou supérieures, mais nous les employons pour mieux vous faire comprendre), il est préférable que l’être humain ne soit pas endormi, car lorsqu’il dort, il y a une partie de lui-même, dont l’âme fait partie, qui part dans la quatrième dimension, voire dans d’autres dimensions. Pour que la partie inférieure puisse se transformer comme nous le souhaitons, il faut que l’être soit complet, et c’est ce qui occasionne ces moments difficiles que vous appelez insomnies. 

Lorsque vous ne pouvez pas dormir, pensez à des moments où vous avez eu un grand bonheur dans votre vie, vous aiderez ce travail à s’accomplir beaucoup plus vite et l’endormissement viendra plus rapidement. Au lieu de vous tourmenter, pensez à des moments de joie, de bonheur, d’Amour, ou projetez-vous dans des paysages merveilleux, des paysages que vous aimez. 

Ils me montrent une personne endormie. Auprès d’elle, il y a un être lumineux, mais réel. Cette personne pourrait être l’un de vous. Il y a comme un dédoublement, une partie de cette personne reste endormie, et une autre partie quitte son corps pour aller avec cet être de Lumière, ce frère de l’espace très lumineux. 

La personne s’engage maintenant dans une sorte de petit véhicule, qui ne comporte que deux places, mais qui est fait, je pense, d’énergie. En apparence, d’après ce que je vois, ce « véhicule » est très mouvant. La personne est conduite dans un lieu de réunion et dans ce lieu on lui apprend la maîtrise, on lui apprend tout ce qui lui sera nécessaire lorsqu’elle sera de retour dans son corps physique. On lui apprend à se servir d’une autre manière des facultés de son esprit, à se servir avec sagesse de tout ce qui sera mis à sa disposition dans un futur très proche. 

Beaucoup d’entre vous sont venus sur ce monde afin de pouvoir mieux comprendre, afin d’être plus aptes à mieux enseigner. Lorsque vous venez sur ce monde, vous devez travailler avec votre corps physique, votre corps émotionnel, votre corps mental, votre corps spirituel, c’est un tout très important qui fera de vous des maîtres à la hauteur de ce que nous attendons de vous. 

Il faudra absolument que vous n’emportiez aucun bagage de vibrations basses lorsque vous quitterez ce plan, lorsque vous irez œuvrer ailleurs. Donc, il faudra que vous soyez totalement prêts à agir, dès que le moment sera venu. 

Vous et nous travaillons d’une façon considérable toutes les nuits. Vous êtes beaucoup plus actifs dans l’œuvre de vos vies pendant ce que vous appelez le « sommeil de votre corps ». Vous pouvez être sûrs que vous êtes en grande activité. Vous souhaitez nous voir, mais vous nous voyez en permanence, car nous travaillons ensemble depuis quelques mois pratiquement toutes les nuits. Le temps presse et votre « formation » doit être menée à bien et jusqu’au bout, car elle est très importante. 

Si vous suivez le chemin que nous avons tracé ensemble, il faut que vous sachiez que vous ne serez inquiétés par rien ni par personne, le mal s’écartera de vous et les personnes qui essayeront de vous nuire n’y parviendront pas. Vous aurez comme une aura de protection et cette aura s’appelle Amour. Tout le travail que nous faisons ensemble et dont vous n’avez aucune conscience a des répercussions sur votre vie dans la troisième dimension. Une des répercussions est que vous devenez intouchables. En contrepartie, il faut que vous soyez totalement clairs en vous-mêmes et vis-à-vis les uns des autres, c’est la seule façon de garder cette faculté. 

MONIQUE MATHIEU sur  http://ducielalaterre.fr

Click here for more info

Paix et fraternité avec M.Mathieu

 

Vous, êtres humains, parlez souvent de paix, de fraternité, vous parlez même d’Amour, mais que veulent dire pour vous les mots paix et fraternité si vous n’y ajoutez pas l’Amour, c’est-à-dire la conscience de ce que peut représenter l’Amour pour vous et pour vos frères humains ?

Le sens des mots

PAIX
Il faut que vous compreniez le sens profond des mots, il faut que vous appreniez à trouver le sens profond des mots et à les comprendre pour bien les utiliser.

Nous allons parler du mot « paix ». Les êtres humains réclament la paix ! Alors nous allons vous dire ceci : essayez d’abord de faire la paix en vous-mêmes, ce sera beaucoup plus efficace et important que de manifester en demandant la paix !

Bien sûr, il n’est pas toujours inutile de manifester vos souhaits ! Mais que veut dire le mot « paix » pour l’un ou pour l’autre ? Chacun met sur ce mot ce dont il a envie en fonction de sa connaissance et de son évolution.

Si vous arrivez à faire la paix en votre cœur, si vous arrivez à comprendre ce que signifie réellement ce mot, vous serez dans le respect de vous-même, dans le respect de l’autre, et vous serez également dans l’Amour pour vous-même et pour les autres.

Votre monde va changer

Votre monde, nous l’avons dit maintes et maintes fois, va changer, les êtres humains vont changer, la vie sur la planète Terre va changer ; cela peut se faire d’une façon très rapide en fonction du vouloir des êtres humains à changer, parce que nous ne pouvons pas faire ce travail à leur place.

Il faut que vous vous investissiez davantage ! Il faut que vous ayez conscience du pouvoir et de la mission dont chacun de vous est investi, et cette mission est d’ancrer l’Amour et la Lumière dans la matière. Vous êtes, d’une certaine manière, le prolongement de la Source, Sa finalité dans la matière.

À partir du moment où vous avez conscience du travail d’Amour et de Lumière que vous pouvez accomplir, tout change en vous, tout s’apaise, et vous ne voyez plus du tout votre monde de la même façon que la veille ou l’avant-veille.

C’est pour cette raison que nous vous parlons de paix et de fraternité ! À partir du moment où vous vous engagez réellement à avoir conscience de ce que représente la paix, surtout à l’intérieur de vous-mêmes, vous mettez en marche un processus de transformation, et vous pouvez à ce moment-là accéder à toutes les énergies merveilleuses que vous recevez, que vous intégrez parfois d’une façon peut-être brusque si vous n’êtes pas préparés à les accueillir. Elles sont intégrées d’une façon beaucoup plus douce par ceux qui ont préparé le terrain.

À l’époque actuelle, vous avez toutes les possibilités d’avancer, entre autres grâce à l’enseignement que nous donnons à certains canaux ; nous disons bien « certains » canaux, car pour recevoir un enseignement spirituel, il faut non seulement que le canal soit en harmonie avec ceux qui l’enseignent, mais il faut qu’il soit également en harmonie avec lui-même afin qu’il n’y ait pas d’interférences entre ceux qui donnent les messages et celui qui doit les restituer.

Votre monde est en marche

Votre monde est en marche, que ce soit au niveau de l’humain, de la transformation profonde de votre Mère la Terre ou de celle de toutes vies. Si vous souhaitez réellement aborder sur un autre rivage, si vous souhaitez réellement passer le pont vers ce devenir tellement espéré, tellement souhaité, essayez de vous aimer, tout simplement ! Essayez de réaliser la paix et la sérénité en vous, car si elles ne sont pas en vous, l’Amour ne pourra pas y demeurer. L’Amour sera bien évidemment en vous comme il est en chacun d’entre vous, mais il ne se manifestera pas, donc vous ne pourrez ni vous l’offrir à vous-même, ni l’offrir à tous ceux qui en ont besoin.

Si vous n’êtes pas dans la paix intérieure en raison de certaines culpabilités, de certaines incompréhensions de la vie ou de vos expériences de vie, vous n’êtes pas efficaces pour vous-mêmes et pour le grand changement.

Ce grand changement a été annoncé à notre canal et à d’autres canaux. Il est à votre porte, et il suffit de l’éveil d’une petite partie de l’humanité pour que le basculement puisse s’accomplir. Donc soyez les artisans de la transformation profonde du monde, soyez les artisans de votre devenir, et si vous avez conscience de vouloir aller de l’avant, de vouloir intégrer les nouvelles énergies qui vous sont offertes, de vouloir intégrer la nouvelle connaissance que nous allons vous offrir de plus en plus au travers de canaux comme le nôtre, il faut que vous œuvriez dans la conscience que vous êtes utiles au Plan, que tout être humain est utile au Plan, qu’aucun être humain n’est rejeté.

Tout être humain a sa mission à accomplir, tout être humain a sa place sur ce monde ! S’il n’avait pas sa place, que ferait-il sur la Terre ? Quel qu’il soit, malheureux ou heureux, en parfaite santé, en petite ou grosse dysharmonie, tout être humain a sa place ! Les êtres humains peuvent se faire travailler les uns les autres ; ils sont des miroirs les uns pour les autres. Les êtres humains peuvent solliciter leurs voisins, ils peuvent solliciter les autres pour qu’ils puissent s’investir dans le vrai Don, le Don de l’Amour.

Les êtres humains sont également maîtres et élèves ; ils ont beaucoup à apprendre les uns des autres, de leurs comportements, de leurs sentiments et de leur Amour.

Le basculement se fera probablement extrêmement rapidement

Lorsqu’il y aura une certaine majorité d’êtres humains suffisamment réveillés, le basculement se fera probablement d’une façon extrêmement rapide. Nous disons « probablement » parce qu’il y a d’autres impératifs dont nous ne parlerons pas.

Nous vous avons déjà dit qu’il y avait plusieurs possibilités pour cette grande transformation, ce basculement dans la cinquième dimension. Plusieurs possibilités s’offrent à l’humanité, mais pour l’instant, même si les humains s’ouvrent, même s’ils avancent à grand pas, même si la solidarité commence à se manifester entre les hommes, des forces involutives empêchent encore les êtres de s’épanouir ; ceux-ci sont des êtres fragiles, facilement manipulables, qui n’arrivent pas à penser par eux-mêmes, qui n’arrivent pas à comprendre ce que peut représenter l’Amour.

Nous vous demandons ceci : lorsque vous vous trouvez en face de vos collègues, de votre famille, de vos amis, leur sourire, leur dire un mot gentil peut faire changer beaucoup de choses. Le sourire, le mot gentil ou l’Amour, (car l’Amour va automatiquement vers l’autre), peuvent faire accélérer le processus de transformation profonde de votre monde.

LA PAIX

La Paix du monde s’installera…

La Paix du monde s’installera petit à petit parce que c’est prévu, non par les hommes mais par le Plan qui doit être vécu par la planète et toutes vies sur elle et à l’intérieur d’elle. Les hommes suivront ce Plan, mais ils pourront le vivre avec bonheur ou avec souffrance, en fonction de leur comportement par rapport à certains événements.

Cette nouvelle année terrestre, qui pour nous ne représente absolument rien, verra beaucoup de changements, essentiellement chez les êtres humains, mais pas que chez eux. Elle verra également des changements évolutifs dans le règne animal ; vous pourrez constater que les animaux deviennent de plus en plus sensitifs, que certains ont les capacités de médiumnité, notamment les chats, mais bien évidemment pas que les chats.

Vous, êtres humains, pourrez aussi constater que la télépathie, et notamment avec les animaux, se développe. Cependant nous vous mettons en garde : comme toutes les facultés de l’esprit vont commencer à se développer, essayez de penser juste, de penser avec beaucoup de sérénité, beaucoup de joie, de respect et d’Amour.

Si vous n’avez pas ces formes pensées d’Amour, ceux qui vous entourent pourront le percevoir. Ils ne percevront pas l’intégralité de vos pensées, mais ils ressentiront l’énergie émise par vos pensées, et cela pourra créer des dualités.

Votre monde n’ira plus vers la dualité permanente, vers les conflits permanents, parce que ce ne sont pas les humains qui le souhaitent, mais ceux qui dominent le monde. Certains les appellent les « marionnettistes » et nous pourrions également les appeler ainsi. Ce sont des êtres qui n’appartiennent pas à votre monde, qui n’ont pas encore subi l’ouverture de conscience, qui n’ont pas encore soulevé les voiles sur ce que peuvent réellement représenter l’Amour, la fraternité et le respect.

Tout cela, va se terminer ; nous ne disons pas que cela va se terminer cette année car il y aura encore quelques difficultés ; il vous reste les derniers mètres à parcourir avant que le monde puisse réellement changer.

Il arrivera un moment, pas si éloigné que cela, où vous n’entendrez plus parler de guerres, de conflits, parce que les êtres humains les refuseront ; cela ne correspondra plus du tout à ce qu’ils souhaitent.

Les mots guerre, conflit, dualité, tristesse et violence disparaîtront du vocabulaire ; ils seront comme effacés de votre mémoire et de vos écrits comme par un coup de baguette magique.

Soyez certains que cela arrivera ! Quel est l’être humain qui souhaite réellement vivre en permanence dans la destruction, les conflits et les guerres ?

Depuis des millénaires, la planète Terre a connu beaucoup de guerres et de conflits. Il y a des cycles, et vous terminez le cycle de guerres et de conflits. Vous avez déjà commencé depuis un petit moment, mais vous ne vous en rendez pas compte ! Vous allez vers un monde d’une plus grande douceur, de respect et de fraternité, un monde où les êtres humains seront frères, un monde qui ne sera pas un monde de profits, mais un monde de partage.

Message reçu des Êtres de Lumière par Monique Mathieu - www.ducielalaterre.org

 

 Vie initiatique

Vie initiatique – Enseignements Éditions Le temps Présent, 2016.

Pour un canal intègre et pur, il n’est pas aisé de parler de lui-même, de raconter ses expériences de vie et ses initiations sans laisser parler sa personnalité ou son ego. C’est pour cette raison qu’une grande partie de ce recueil a été canalisée. Car en plus des expériences et des initiations vécues par Monique, vous trouverez dans ces écrits de magnifiques enseignements. Chaque expérience de sa vie étant un apprentissage sur son chemin spirituel (comme sur le nôtre).

Un canal est un être humain, et comme tout être humain il est soumis aux aléas de la vie, aux énergies qui le pénètrent en permanence, et comme sa sensibilité est très grande il lui faut souvent faire plus d’efforts que d’autres pour ne pas se laisser envahir par des émotions ou des énergies inférieures afin de maintenir en lui une fréquence vibratoire élevée. C’est justement cette fréquence vibratoire élevée qui lui permet de capter les messages ou les enseignements qui lui sont communiqués par des êtres de plans de Lumière élevés, car si cette fréquence n’est pas suffisamment élevée, il peut capter des messages en provenance de l’astral.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et que vous citiez la source : www.energie-sante.net

conférenceConférence-canalisation en Isère

Conférence-canalisation par Monique Mathieu.
sur le thème : Monde en changement ou … changement de monde ?
Moirans (Isère) le vendredi 2 juin 2017 à 20h00.
Informations et inscriptions : cliquer ICI.

 

Click here for more info

Les reptiliens qui vivent sur la Terre

 

 - Pourriez-vous nous parler des reptiliens qui sont sur Terre et que nous ne voyons pas ? 

Pour vous être agréable, nous vous dirons quelques mots sur des êtres qui ne sont pas de votre Univers, qui ne font pas partie de la famille humanoïde. 

reptiliens

L’Univers est sectorisé. Il y a la grande famille humanoïde à laquelle appartiennent les habitants des Pléiades et de la Lyre, mais aussi des êtres qui sont complètement différents de vous. Cependant, ces êtres-là sont attirés par les humanoïdes car ceux-ci leur apportent ce qui leur manque et leur donne les réponses qu’ils cherchent au fond d’eux-mêmes. 

Les reptiliens ont été, eux aussi, créés par la Source. Il y en a encore sur Terre, ils ne sont malheureusement pas tous partis. Ils sont totalement différents au niveau de la conception qu’ils ont de la vie. Ils sont très évolués au niveau technologique et même bien au-delà. Ils ont la possibilité de se créer un corps similaire au vôtre et de ce fait, vous avez du mal à les détecter. En avançant dans la perception des fréquences vibratoires, vous serez mieux en mesure de les reconnaître. Sans vous poser de questions, vous saurez que telle ou telle personne vibre dans la Lumière ou dans l’ombre. 

Pour l’instant, les reptiliens et bien d’autres que vous n’avez pas encore découverts vivent sur votre Terre. Votre planète est convoitée plus que vous ne pouvez l’imaginer parce qu’elle a une potentialité d’expérimentations très étendue. Il y a aussi ce que nous pourrions appeler les vampires, qui se nourrissent de ce vaste champ émotionnel que représente la Terre. 

Ils ont été créés et ils ont leur utilité. Ce sont vos frères de l’ombre mais sachez qu’ils n’auront aucune possibilité de vous nuire si vous vibrez dans la Lumière. Peut-être sont-ils là plus particulièrement pour ceux qui débutent dans une certaine conscience et qui sont encore des âmes très fragiles. 

Actuellement sur votre Terre vit une multitude d’êtres venant de tous les secteurs de votre Univers. Certains ont pris corps physique et viennent d’Univers similaires à ceux des reptiliens. Ils sont donc proches d’eux et c’est principalement sur ces êtres qu’ils font des expériences. Ils les sentent, ils les retrouvent vibratoirement. 

Tout doit se reconnaître au travers des fréquences vibratoires, d’où l’importance de vous affiner. Vous commencez déjà à ressentir que certains êtres que vous côtoyez vous dérangent profondément. Ils ne vous ont pourtant rien fait, ils n’ont aucune agressivité vis-à-vis de vous. Leur état vibratoire vous incommode autant que vos fréquences vibratoires peuvent le faire pour d’autres qui sont aux antipodes de ce que vous êtes. Derrière ces êtres, même s’ils l’ignorent, vivent effectivement des reptiliens. 

Beaucoup d’expériences faites par les « gris » l’ont été sur des créatures venant de mondes similaires au leur et ayant choisi une incarnation sur la Terre. Ils les reconnaissent à leur fréquence vibratoire, à leur son. Cependant, ces êtres qui ont pris forme humaine ne le savent pas et souffrent de ces enlèvements. 

Même si vous êtes incommodés d’une façon ou d’une autre, vous n’avez rien à craindre car vous ne vibrez pas avec la même fréquence, vous vibrez beaucoup plus la Lumière que l’ombre. 

- Nous ne risquons d’être « enlevés » que par vous ! 

En quelque sorte oui ! Cependant sachez que nous nous présenterons à vous. Nous continuons à affirmer que dans quelque temps nous nous présenterons aux hommes de la Terre, que ceux-ci découvriront leurs frères venant de nombreuses  régions de leur galaxie et même d’autres parties de l’Univers. Au tout début de ces manifestations il faudra être vigilant, ressentir la fréquence, envoyer beaucoup d’Amour sur tous ces êtres et vous aurez la réponse. L’Amour que vous enverrez vous sera renvoyé et à ce moment-là, vous saurez que vous ne vous trompez pas. 

MONIQUE MATHIEU sur  http://ducielalaterre.fr

Click here for more info

Là où nous avons échoué

 

Nous avons échoué auprès d’enfants qui n’ont aucune conscience morale et se rendent à l’école armés jusqu’u dents, nous avons aussi échoué auprès d’enfants qui ne connaissent pas la différence entre le bien et le mal, qui ne s’intègrent pas, qui ne s’entendent pas avec les autres, ou qui passent à l’acte. Nous avons échoué auprès des jeunes d’abord intégrés dans un programme éducatif spécial puis en dernier recours, mis sous traitement médicamenteux. Nous avons échoué auprès de nos gamins qui vivent de chimères, qui passent d’innombrables heures devant des jeux vidéo et à naviguer sur le net.

Nous avons échoué parce que nous tentons tous de les guérir sur les plans cognitif, intellectuel et rationnel. Et pourtant, les blessures de ces jeunes affectent le plan énergétique, spirituel. Et c’est là qu’il faut les guérir.

1 enfant indigo

Nos enfants viennent en ce monde pour servir de canal très pur à la lumière t à l’amour de Dieu. Ils débordent de cet amour et de cette lumière ; leurs âmes, très anciennes, sont encore toutes chaudes du souvenir d la connaissance éternelle et universelle. Ils disposent du savoir et de la vision d’un univers de perfection joyeuse et harmonieuse.

Ils viennent empreints de cette perfection et sont projetés dans cet univers sauvagement imparfait. Intuitivement, à l’intérieur, ils savent parfaitement ce qui est bon et juste. Extérieurement, ils subissent tout ce qui est mauvais et vil en ce monde.

Leur cœur et leur âme se chagrinent quand ils prennent conscience de cet immense schisme entre la perfection et la sainteté de leur source, et l’existence meurtrie et tourmentée qu’ils découvrent ici-bas. La considérable disparité qu’ils perçoivent entre la perfection qu’ils connaissent intrinsèquement et l’imperfection de l’expérience terrestre les afflige durement. Ils deviennent comme des vases fracturés, incapable de contenir la lumière, de sustenter l’énergie sacrée de Dieu. La vie sur Terre les écorche aussi sur le plan affectif. Malgré notre immense désir de les protéger, il est impossible de sauvegarder nos petits des peines, réelles ou imaginées, que le quotidien leur inflige délibérément ou involontairement.

Pour la plupart des adultes, la plus grande douleur et la plus amère solitude proviennent du fait que par leurs actions ou leurs pensées, ils se dissocient, se séparent de Dieu. Pour nos enfants, la plus grande souffrance, l’angoisse et la solitude existentielle proviennent du fait que, en dépit de leur désir désespéré de demeurer connectés à Dieu, les forces discordantes de l’existence terrestre entraînent éclatement et séparation.  Bien qu’on les décrive comme très brillants, précoces, sages au-delà de leurs années, ils sont souvent perçus comme malheureux, rageurs et dépressifs. On dit d’eux que ce sont des enfants difficiles présentant des problèmes à l’école et à la maison. On les affuble de diagnostics tels que trouble s de l’apprentissage, hyperactivité et déficit d’attention….

Notre précieuse jeunesse, mérite d’être soulagée de ses maux et d’affirmer pour elle-même et pour nous, l’unité de l’âme universelle. Les jeunes ont besoin de nous apprendre que l’illumination vraie est de savoir qu’il n’y a jamais eu aucune séparation ; qu’il n’y a que l’Unité avec Dieu et avec l’Univers.

Alors comment guérir nos enfants ?

Pour transmuer les comportements négatifs, il faut au préalable en déterminer l’origine. Et cette cause des agissements négatifs se situe chez nos jeunes sur le plan énergétique, spirituel, à l’endroit même où ils sont blessés. Si nous drainons l’énergie des contusions émotionnelles d’un enfant, elles sont vidées de leur charge. Dès lors, le traumatisme n’a plus d’énergie. Le petit  peut alors guérir, et le comportement négatif cesse. Le flot de lumière et d’amour filtre à nouveau. La colère, le chagrin, la peur, la méfiance, le désespoir, l’angoisse, la honte, l’insécurité, l’égoïsme, le deuil, la panique, le sentiment d’infériorité, la haine, l’indignation, le ressentiment, a jalousie et la culpabilité. Chacune de ces meurtrissures peut être présent non seulement dans le corps émotionnel, mais aussi en un point spécifique du corps physique, provoquant ainsi une maladie physiologique.

Le parent n’est pas le guérisseur et il n’impose pas non plus de cure à l’enfant. Il agit plutôt en tant qu’auxiliaire ou assistant aimant et secourable, en vue de la guérison et de la transformation qui émaneront de la conscience et de l’énergie de Dieu, et de l’univers qui englobe l’âme de l’enfant et qui est englobé par elle. La guérison spirituelle survient promptement.

Pour l’heure, nous connaissons l’origine de la souffrance de nos enfants, nous avons où elle réside, nous connaissons le lieu sacré, au tréfonds du plus profond se situant au cœur de l’intérieur, où nous devons nous rendre pour activer la guérison.  Car seule la guérison des blessures affectives de notre jeunesse permettra à notre monde de s’élever vers une dimension supérieure, vers un plan de l’âme, de la vibration, transcendant. Accéder à cette dimension élevée sous-entend que tous, nous disposerons d’une sagesse et d’une compréhension plus vastes ; que nous saurons au-delà du savoir et que nous verrons au-delà de la vue, que nos facultés sensorielles seront plus fines ; que notre conscience sera plus évoluée ; que nous serons tous plus pleinement immergés en l’énergie-Dieu et reflèterons davantage la Lumière-Dieu. Alors, et seulement alors, notre monde pourra transcender les limites du présent pour passer à un espace-temps où la guérison universelle pourra avoir lieu, où l’espoir et la promesse séculaires d’un monde parfait pourront se réaliser. « Et les petits enfants seront leurs guides ».

Lorsque nous guérirons les traumas affectifs de nos enfants, là où ils se situent, sur le plan spirituel ou énergétique, alors ceux-ci seront guéris de leur souffrance ; dès lors, ils redeviendront sains et entiers.

Ils pourront alors dire « Plus Jamais » Et plus jamais n’aurons-nous à assister au drame d’enfants exprimant leur douleur par un comportement aberrant, criant leur angoisse avec des armes dans les cours d’école. Alors nos enfants nous conduiront au monde parfait qu’ils connaissent et qu’ils entrevoient.

A ce sujet, June Jordan, disait un jour :

« Pour secourir nos enfants, il faudra les laisser nous sauver du pouvoir que nous représentons ; il nous faudra croire à la différence qu’ils incarnent à jamais.  Et il faudra leur accorder le choix, sans craindre la mort, afin qu’ils viennent et fassent comme nous, ou qu’ils viennent et que nous les suivions, afin qu’un tout-petit nous ramène à l’enfant que nous serons toujours – vulnérable, avide et affamé d’amour et de beauté ».

Sauvons nos enfants…..

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

Un Au-revoir pour ce blog

Ce blog est désormais complet  bisous

Mais j’ai d’autres espaces où vous pouvez me retrouver…. d’ailleurs, je compte sur vous !

 

Voici des lieux où vous me trouverez :

 

pour Rejoindre ETRE DIVIN AU FEMININ 

pour Rejoindre MESSAGES DE NOS ANIMAUX 

pour Rejoindre DIVIN SUR LA TERRE   

pour Rejoindre MA BIBLIOTHE PERSONNELLE    

pour Rejoindre L’ERE DE LA MULTIDIMENSIONNALITE 

pour Rejoindre - LES  LECONS DE VIE  

Pour Rejoindre : EN QUETE DU VIVANT

pour Rejoindre : PRENDRE SOIN DE NOS ENFANTS QUANTIQUES  

pour Rejoindre : LA MEDECINE HISTORIQUE RESTERA UN VAGUE SOUVENIR 

 

Et bien-sûr Francesca est toujours l’administratrice du  Forum LA VIE DEVANT SOI 

bisous tout plein

A TRES BIENTOT DE VOUS RETROUVER SUR TOUS CES ESPACES

AU PLAISIR, et ENCORE MERCI DE M’AVOIR SUIVIE

Tendresse à vous ! A très bientôt ! 

francesca

Click here for more info

Lorsqu’on a choisi de travailler avec la Lumière

 

Les travailleurs de la lumière sont ceux qui se sont portés volontaires, avant la naissance, pour aider la planète et sa population à se soigner des effets de la peur. Chaque travailleur de la lumière est là pour un but sacré. Très souvent, cependant, la vie sur terre avec son objectif matériel crée une forme d’amnésie chez les travailleurs de la lumière. Ils oublient alors leurs identités divines et parfaites, et aussi leurs capacités à aider miraculeusement la terre et tous les êtres vivants. Lorsque les travailleurs de la lumière oublient leur véritable identité et leur but, ils se sentent perdus et effrayés.

etre

N’oubliez jamais que vous êtes un travailleur de la lumière :

1. Vous Sentez-vous appelé à soigner les autres.

2. Vous voulez résoudre les problèmes sociaux et environnement du monde.

3. Vous Croyez que les méthodes spirituelles peuvent guérir toute situation.

4. Vous avez eu des expériences mystiques, telles que des prémonitions psychiques ou des rencontres angéliques.

5. Vous avez subi des expériences de vie sévères qui ont érodé la connaissance de votre perfection divine.

6. Vous voulez guérir votre propre vie comme première étape dans la guérison du monde.

7. Vous Sentez-vous obligé d’écrire, d’enseigner ou de conseiller sur vos expériences de guérison.

8. Vous ressentez l’urgence du temps de remplir votre mission avant de savoir que vous êtes ici pour un but plus important ou même si vous ne savez pas ce que c’est ou comment l’accomplir.

Partout sur la planète en ce moment, les travailleurs de la Lumière réveillent des souvenirs fragiles au sujet de la raison pour laquelle ils sont venus sur terre. Ils entendent un appel intérieur qui ne peut être ignoré. Cet appel rappelle qu’il est maintenant temps d’arrêter de travailler avec des rêves matériels et de se rendre au travail. Beaucoup de travailleurs de la lumière découvrent des dons spirituels innés, tels que les compétences en communication psychique et les capacités de guérison spirituelle. Ce sont les cadeaux que nous nous sommes portés volontaires pour guérir la terre et sa population pendant les décennies cruciales entourant le millénaire.

Les prophéties ont prédit notre venue, et maintenant il est temps pour nous d’accomplir nos objectifs Divins. Le monde dépend de nous!

Nous, qui sommes des travailleurs de la lumière, n’avons pas nécessairement besoin d’ajouter quoi que ce soit pour nous préparer à notre mission. Nous avons déjà des capacités innées, même si elles sont actuellement inactives. Au lieu de cela, nous devons travailler sur la libération de peurs qui nous empêchent de se sentir confiant dans nos capacités de travailleur de la lumière. Lorsque vous vous rappelez que votre pouvoir en tant que travailleur de la lumière vient de votre moi supérieur et de Dieu (et non de « vous »), vous vous sentez automatiquement plus sûr de vos capacités de guérisseur spirituel.

Avec notre intention, notre pensée et notre esprit concentrés, nous pouvons guérir n’importe quoi. Il n’y a pas de limites, sauf celles que nous mettons sur nos capacités de guérison.

Nous pouvons certainement guérir la terre avec notre approche spirituelle.

En fait, les scientifiques ont récemment démontré que les gens peuvent changer la température de l’eau et de l’air, ainsi que des structures de nuages, simplement à travers leurs pensées. Les chercheurs savent depuis des années que la prière affecte positivement les plantes et les animaux. Ces études révèlent quelque chose que beaucoup de travailleurs de la lumière ont déjà connu: nos prières collectives et nos pensées curatives peuvent éviter les prophéties du traumatisme mondial.

Il n’y a qu’un seul esprit et un esprit, et nous faisons tous partie de cette intelligence collective et de cet amour. Des résultats miraculeux dans les laboratoires scientifiques démontrent la base factuelle de l’unité de toute vie. Il n’y a pas longtemps, les scientifiques américains et japonais ont rattrapé les sujets de test à la pression sanguine et aux appareils de surveillance cardiaque. Simultanément, dans des chambres séparées et scellées, d’autres sujets de test ont été invités à penser des pensées aimantes ou fâchées à propos des gens branchés aux machines. À l’instant exact où un sujet tenait une pensée aimante, la pression sanguine et la fréquence cardiaque de la personne surveillée ont considérablement chuté. Et puis, au moment précis où une pensée colère a été projetée, les signes vitaux de la personne ont monté en flèche vers le haut.

Nous, qui sommes des travailleurs de la lumière, sommes déjà conscients du pouvoir de nos pensées.

Si votre intuition vous exhorte vers une fonction de guérison, vous pouvez être sûr que c’est une voix divine et pas seulement des vœux pieux. Ces dernières années, un appel spirituel a été diffusé, comme une demande psychique « d’aide recherchée », demandant aux travailleurs de la lumière de se réveiller à leurs rôles curatifs. Ceux qui ont entendu l’appel me contactent parfois, demandant de réconforter que cette voix intérieure ne les configure pas pour la déception ou l’échec possible.

Je peux certainement comprendre cette peur, puisque je l’ai expérimenté moi-même. Quand j’étais une jeune mère, j’ai commencé à avoir des visions spontanées dans lesquelles je me voyais comme guérisseur et auteur. Ces visions m’ont effrayée, parce que je ne pensais pas avoir eu le temps, l’argent ou l’intelligence pour réussir. J’ai donc commencé à trop manger pour faire taire la voix intérieure et les visions. Je ne me sentais pas prêt ni qualifié pour réveiller ma mission.

Ce que je faisais, c’était l’équivalent de pousser le « bouton Snooze » sur mon réveil spirituel. En excès, c’était ma façon de retarder le plan de Dieu pour moi, parce que la nourriture alimente temporairement le son et la vue de mon plan de vie Divin. Avant de me rendre au Créateur   j’ai demandé de l’aide pour faire de ma vision intérieure une réalité. J’ai découvert que dès que je me suis engagée à suivre mon but de vie, des portes m’ont été ouvertes pour la suite. De manière miraculeuse que je n’aurais jamais pu planifier, tout dans mes visions est devenu une réalité.

Nous ne pouvons pas échouer lorsque nous acceptons la mission que nous avons choisie avant notre incarnation.

Le pouvoir et l’intelligence de l’esprit unique ne font aucune erreur. Nous n’aurions pas été affectés à notre rôle de travailleur léger, si nous n’étions pas parfaitement qualifiés. Puisque nous sommes faits à l’image et à la ressemblance de Celui qui est omniscient, aimant et capable de guérir n’importe quoi, nous pouvons nous détendre dans la connaissance sûre que nous sommes nés pour guérir. 

doreen
 
Pour en savoir plus sur les travailleurs de la lumière, consultez Le livre : Le chemin du travail de la lumière Par  DOREEN VIRTUE

Click here for more info

L’Ange du Pardon, son message à l’humanité

 Derrière le voile du christianisme extérieur représenté par les 3 églises orthodoxe, catholique et protestante, existe une voie christique cachée, un chemin intérieur d’éveil de la conscience basé sur la connaissance de l’homme et l’alliance avec le monde des Anges.

Les Anges sont les gardiens de la véritable destinée de l’homme, qui est de devenir un homme-Ange, un Christ vivant, un libérateur, un thérapeute pour la terre et l’humanité.

Aujourd’hui, certains hommes sont parvenus à rétablir ce lien de Lumière qui jadis, reliait naturellement les hommes avec leurs Frères aînés, les Anges. Parmi eux, l’Ange du pardon s’est manifesté pour délivrer un message et un enseignement rare et précieux à l’humanité, dont voici un extrait*..

 * Vous trouverez le message et les enseignements de l’Ange du pardon dans leur intégralité dans le livre « L’Ange du pardon, son message à l’humanité« , de Loïc Albisetti, paru aux Editions Essénia. Vous trouverez déjà dans cet article quelques extraits de ce message sacré.

 ange du pardon

La mission de l’Ange du pardon au sein de la terre et de l’humanité

L’Ange du pardon* est semblable à une petite source cachée dans un temple de cristal au centre de la Terre. Ce temple sacré est le cœur même de la Mère du monde dont chaque battement fait jaillir de cette source une eau-lumière, une eau de l’âme invisible, qui pourtant fait vivre, croître et prospérer tout ce qui se trouve à la surface de la terre. Mais la tâche de l’Ange du pardon n’est pas de demeurer une petite source ; non, sa mission est de devenir un grand fleuve ardent, semblable à un courant de Lumière ascendant traversant tous les mondes jusqu’aux étoiles, en passant par l’homme.

Comme l’Ange du pardon lui-même le décrit à travers son message, ce courant lumineux passe d’abord par la terre et les pierres, l’eau et les plantes, l’air et les animaux pour finalement entrer dans l’homme, qui est la porte du feu et des mondes supérieurs. Malheureusement, cela fait bien longtemps que l’être humain ne porte plus les mondes supérieurs, mais plutôt des mondes sombres et malades, et ce, dans une totale inconscience et ignorance de la réalité et de leur emprise.

Cependant, si l’homme rétablit ce lien avec les mondes supérieurs et ouvre les portes de sa vie intérieure à la sainte présence de l’Ange du pardon, celui-ci peut accomplir sa mission : libérer l’âme de la terre, la Mère, et rétablir son lien originel avec le Père. Ainsi, il n’y a plus de séparation ni d’opposition entre le ciel et la terre, l’esprit et la matière, la pensée et le corps, l’invisible et le visible. Semblable au cobra royal qui s’éleva à travers la colonne vertébrale du Bouddha jusqu’à se dresser au-dessus de sa tête, l’Ange du pardon peut alors protéger tous les êtres du mauvais sort et rayonner sa bénédiction dans toutes les directions du monde.

L’Ange du pardon est donc indissociablement lié aux maîtres et aux sages qui constituent la grande Tradition immortelle de la Lumière sur la terre. C’est pourquoi cet Ange insiste tellement sur l’importance de cette tradition dans son message, demandant aux hommes de s’unir à elle pour retrouver leur origine divine et leur véritable chemin de destinée :

« Le Père m’a envoyé dans le monde de la chute (le monde manifesté, matériel) afin qu’à travers la Tradition des Maîtres, je puisse ramener tous Ses enfants vers le royaume de la Lumière.

Le maître Jésus était un avec moi et parlait de ma mission sur Terre lorsqu’il a prononcé la grande parole libératrice : « En allant vers mon Père, j’emmènerai la Terre entière avec moi.» Ainsi, je me manifeste dans votre monde à travers le corps de la Tradition des Maîtres et sachez qu’en dehors de ce corps pur, il est inutile et vain d’invoquer ma présence. » 

Les conséquences insoupçonnées de la présence ou de l’absence de l’Ange du pardon

À travers cette image vivante de l’Ange du pardon comme une petite source, puis un fleuve de Lumière qui s’élève du centre de la terre jusqu’à entrer dans l’homme préparé pour le recevoir, on peut mieux comprendre le sens profond de son message à l’humanité.

On peut également comprendre pourquoi cette vertu en apparence insignifiante est en réalité d’une importance capitale, non seulement dans nos vies d’êtres humains, mais également pour tous les règnes de la terre. En effet, si l’eau-Lumière du pardon et de la bienveillance ne circule plus entre nous, la terre de nos cœurs se dessèche, nos relations s’appauvrissent, se crispent et les conflits arrivent. Puis, par la loi de causes à effets, c’est la terre entière qui se dessèche et devient aride, se couvrant d’un manteau de tristesse et de désespoir, suivant l’expression de Baruch : « Jérusalem, quitte ta robe de tristesse » (Baruch 5:1). « Jérusalem » (littéralement : le « royaume de la paix et de l’unité ») désigne ici l’humanité dans son unité originelle, qui a été brisée par sa chute et la rupture de son lien intérieur avec les mondes supérieurs. C’est ainsi que la terre, notre Mère, s’est progressivement recouverte d’une « robe de tristesse » ; de la connaissance de cette réalité à la fois concrète et spirituelle, vient également l’antique expression des prêtres d’Egypte qui se faisaient appeler les « Fils de la Veuve », évoquant le deuil de la Déesse Mère Isis, divinité de la Terre.

 l-ange-du-pardon

Par un heureux et miraculeux hasard – celui-ci n’existant pas ou alors étant Dieu Lui-même – j’ai découvert un précieux texte du maître essénien Peter Deunov au sujet de la vertu du pardon. Ce texte date déjà de plus d’un siècle et n’a pourtant pas perdu une ride ! En effet, on peut même dire qu’il est plus actuel que jamais. A travers cet enseignement, le maître révèle le lien vivant et subtil qui existe entre la nature de l’eau des relations humaines et l’état de la terre. Il nous montre ainsi l’importance du pardon et les conséquences insoupçonnées de sa présence ou de son absence sur la terre :

« Pardonner est l’une des plus petites vertus. Sur cette si petite vertu repose toute la culture actuelle. La fertilité de la terre aussi repose sur le pardon.

Si les hommes de culture dressaient des statistiques, ils pourraient remarquer l’action d’une grande loi de causes à effets. Ils pourraient remarquer que toutes les années de famine sur la terre sont la conséquence du manque de cette petite vertu. Si elle manque, surviennent alors les grandes catastrophes qui commencent d’abord à l’intérieur de la société comme par exemple, des persécutions entre les différentes églises pour savoir laquelle est la plus juste. J’appelle une église juste celle qui applique la loi du pardon, qui applique l’Amour, celle qui ne voit pas les erreurs chez son frère.

Soyez prêts à pardonner.

Tu vas pardonner à quelqu’un pour Dieu qui vit en lui.

Pourquoi l’homme doit-il pardonner ? Parce que chaque vexation qui vous est infligée, consciemment ou non par autrui, a pour but de vous préserver d’un mal qui doit se produire[1]. »

  1. Extrait du livre de Peter Deunov « le livre des Anges ».

En effet, bien souvent nous nous vexons d’une parole qui nous est dite et qui peut effectivement être parfois maladroite. Alors nous nous braquons, voire même entrons dans la rancune ou la colère. Mais en réagissant de la sorte, nous augmentons le mal et l’énergie destructrice de la guerre et du conflit, qui n’apporte jamais rien de positif, bien au contraire. Par contre, si nous entrons dans l’intelligence et la vision impersonnelles de l’Ange du pardon, notre regard s’élève naturellement au-delà des apparences et de la personne qui nous a contrariés. Nous pouvons alors constater avec étonnement que cette personne n’était qu’un trompe-l’œil, qu’un instrument de forces liées à notre propre karma − personnel, héréditaire ou culturel − ne demandant qu’à être libérées de notre inconscience… 

Pour en savoir plus :

Article complet dans le magazine Essentiel n°33 – avril-mai-juin 2017 par Loïc Albisetti 

L’Ange du Pardon, son message à l’humanité – Loïc Albisetti – Ed. Essénia

Click here for more info

les annales Akashiques d’Edgar

 

Quel que fût le sujet (personnes, histoire, leçons collectives, destin des nations etc.), il n’y avait pas de limite, semble-t-il, à Edgar Cayce  d’accéder à l’immense base de données de l’univers.

 Voici comment Edgar Cayce  décrit ses sources :

 « Quant à l’endroit où se trouvent les enregistrements, ils sont à la fois en un lieu précis et partout. Pour être utilisable, l’information doit être transmise sous une forme que la personne qui la sollicite soit capable d’appréhender… »

 « Ces Annales sont les vôtres. Comment donc, vous demanderez-vous, Edgar Cayce peut-il les interpréter ? L’interprétation est-elle correcte? D’où vient l’information? Comment les évènements, les activités, les comportements, les désirs et les buts d’un individu peuvent-ils être interprétés,

alors qu’ils correspondent à une langue et à des mœurs caractéristiques du lieu et de l’époque envisagés? D’où quelqu’un tient-il un tel degré de connaissance qu’il puisse interpréter les Annales relatives à l’activité et aux expériences de quelqu’un d’autre? »

 « Il ne peut le tenir que d’un don du Christ, de Celui qui a dit : « Si vous gardez mes commandements, je vous aimerai, resterai près de vous et vous rappellerai TOUTES choses depuis la création du monde ».

 « Par conséquent, même si la source peut dispenser l’intégralité des données, vous trouverez les réponses à l’intérieur de vous à condition de respecter la loi qui vient d’être énoncée. »

rêver

 Dans la lecture 254-67, Cayce dit que les Annales Akashiques peuvent être lues par un voyant, mais il précise que la personne qui a elle-même fait les enregistrements est mieux placée que quiconque pour les déchiffrer.  Pour expliquer cela, la lecture confirme que les enregistrements se trouvent partout, et sont rendus manifestes à la conscience de la personne par l’intermédiaire de ses cinq sens. En d’autres termes, nos schémas et nos talents sont clairement illustrés par ce que nous disons, ce que nous écrivons, ce que nous choisissons de voir ou d’entendre. D’après Cayce, toutes ces choses, ainsi que nos pensées, reflètent ce qui est écrit dans les Annales elles-mêmes.

Chacun de nous est comme un terminal informatique branché directement sur les Annales Akashiques. Nous pouvons accéder à la base centrale de données en recourant à nos rêves, à des rêveries imaginatives, à un voyant compétent, à des disciplines ésotériques telles que l’astrologie et la numérologie, ou à d’autres techniques confirmées. Nous pouvons aussi y accéder par la méditation et la prière. Selon les lectures, ces dernières constituent un excellent moyen de parvenir à la sérénité intérieure, préalable indispensable à ceux qui souhaitent faire l’apprentissage de la « Patience », décrite elle-même comme l’état d’esprit dans lequel « toutes choses seront rappelées à notre souvenir ».

Les Annales Akashiques sont la force qui attire à nous exactement ce dont nous avons besoin, au moment précis où il le faut. Elles rapprochent les êtres humains pour qu’ils puissent apprendre les uns des autres. Elles permettent à chaque personne de se rencontrer elle-même afin de devenir meilleure. Elles forment le super-réseau informatique de l’univers, conservant sans défaillance la trace de tout ce qui advient, et en fournissant les données à point nommé. Selon Edgar Cayce, il ne s’agit pas d’un simple concept philosophique, car les Annales Akashiques sont aussi réelles que ce que nous pouvons voir de nos yeux :

« L’entité devrait savoir que les Annales sont tout aussi réelles que ce qu’on appelle la lumière; elles existent et se déplacent sur les énergies de l’éther, et s’impriment sur le support du temps et de l’espace. » (Lecture 871-1)

Texte extrait de l’ouvrage de Kevin J. Todeschi « Edgar Cayce et les Annales Akashiques » 

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

L’Esprit et le corps spirituel

 

Ce que nous pensons, ce dont nous décidons de nous préoccuper, de nous nourrir, de nous entourer, ce que nous décidons de vivre car nous le respectons et faisons nôtre, notre corps spirituel le devient. Telle est la loi, de même qu’au commencement des temps chaque pensée du Créateur portait en elle son propre fruit. Ce qui perpétue l’espèce dans le chêne, l’herbe, le règne animal ou l’être humain est cette même force de vie à l’oeuvre au sein de son propre champ énergétique, cette Force Créatrice qui fit éclore la toute première pensée des Forces Créatrices. Tel est le destin dont les Orientaux disent qu’il est écrit. Mais ce n’est là qu’une demi-vérité ; car si l’esprit se préoccupe de spiritualité, sa nature se spiritualise ; et s’il ne fait que céder à ses tentations, chercher à accroître ses possessions, se complaire à se glorifier, bref, s’il ne cultive que l’égoïsme sous toutes ses formes et sous tous ses aspects, il dérive par là loin de sa propre source, de sa Cause Première.

goutte-eau

C’est ainsi que la volonté, issue de notre esprit, a commencé à s’éloigner des Forces Créatrices bien avant notre apparition sur la Terre. Cette loi : « Écoute, Israël, le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur »(Marc 12 : 29) nous permet de saisir la vraie nature du Père : Une, d’éternité en éternité. Lorsque nos pensées émanent d’un idéal constructif, nous faisons naître dans notre expérience la conscience de cette unité. Ce combat en nous entre la chair et l’esprit est l’écho d’une époque où nous ne nous projetions encore que dans la chair. Mais la chair, comme toute matière, meurt sur le plan physique, contrairement à l’âme. L’âme en effet est la vie même, elle est un don de Dieu : elle ne nous appartient toutefois que par la Patience. [….] Edgar Cayce

La réunion d’un corps, d’une âme et d’un esprit, caractérise les conditions de l’incarnation humaine terrestre. Il faut bien comprendre que c’est l’esprit qui s’incarne, c’est-à-dire qu’il partage pendant un certain temps la vie d’un corps physique sur notre planète. L’esprit peut s’incarner plusieurs fois dans des corps physiques différents et à des époques différentes, c’est ce que l’on appelle habituellement la « réincarnation ». C’est l’esprit qui choisit de s’incarner dans une forme physique particulière pour venir accomplir sur terre une « mission » spéciale en rapport avec don propre degré d’évolution.

La compréhension de l’organisation tripartite (corps-âme-esprit) de l’être humain doit non seulement nous aider à mieux vivre notre condition normale d’être humain, mais elle doit aussi nous permettre de progresser et d’évoluer de façon significative vers des états d’être supérieurs. Le chemin de l’évolution spirituelle n’est pas un chemin facile. Il suppose d’avoir pu résoudre au préalable un certain nombre de difficultés. Ces difficultés sont de trois ordres : corporelles, psychiques, et spirituelles.

 Avant de prétendre atteindre un certain degré d’avancement sur la voie de l’évolution spirituelle, il est nécessaire d’être « maître chez soi » si je puis dire, c’est-à-dire de bien savoir gérer les problèmes liés aux réalités corporelles, psychiques et spirituelles de l’être humain. Une personne qui serait incapable de maîtriser ses appétits sexuels par exemple, ne réunirait pas les bonnes conditions pour prétendre à un quelconque avancement sur le chemin de la réalisation intérieure. Si cette même personne souffrait de troubles psychiques importants, une névrose par exemple, et si elle était dans l’impossibilité de résoudre ses désordres psychiques, ce serait encore un obstacle de plus sur le chemin spirituel. Enfin, si cette personne était une matérialiste convaincue et que pour elle, le but dans la vie, se résumerait à devenir riche et à accumuler des biens matériels, elle serait une fois de plus dans l’impossibilité de commencer le moindre travail spirituel.

On le voit, la voie spirituelle est exigeante. Pour accéder au domaine de la spiritualité, cela suppose au préalable d’avoir réalisé en soi une harmonie entre les trois niveaux de l’être (corps, âme, esprit), et à l’intérieur de chaque niveau d’être parvenu à maîtriser les énergies qui y circulent. Ces énergies peuvent être très puissantes, et il faut beaucoup de force intérieure pour pouvoir les canaliser ou les diriger dans le sens voulu. Il faut donc bien comprendre que si ce travail préliminaire n’a pas été effectué, il y a de grandes chances pour qu’aucune progression d’ordre spirituelle ne se produise.

Le but est d’élever la conscience vers les mondes de l’esprit. La plupart des hommes ne vivent qu’avec une conscience limitée aux domaines corporels et psychiques. Leur vie n’est qu’une suite ininterrompue de situations physiques et mentales entièrement conditionnées par ces deux domaines. Le plus souvent, ils n’en ont pas conscience et ils ignorent totalement qu’il existe d’autres façons de vivre sur cette terre. Pour devenir un être humain digne de ce nom, un « homme vrai » et authentique, il ne faut donc pas se contenter de vivre en subissant les influences qui viennent exclusivement du corps et du psychisme (donc qui viennent du bas), mais il faut, au contraire, s’ouvrir aux influences qui viennent du haut, c’est-à-dire de l’esprit. Cette ouverture aux réalités spirituelles est notre seul vrai but dans notre vie terrestre. Il n’y en a pas de plus digne et de plus élevé.

Nous pouvons même dire que ce n’est que lorsque les trois « corps » vivront en parfaite harmonie sous l’influence exclusive de l’esprit que nous pourrons prétendre au titre d’être humain. C’est seulement lorsque nous aurons réalisé cet objectif que tout le potentiel humain en nous sera accompli. Daniel Robin. Mars 2011.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

Il n’y a pas de plus, il n’y a pas de moins

 

Seul un esprit infantile se compare à ce qui est et à ce qui devrait être. Un esprit mûr ne compare pas, ne mesure pas. Je ne sais pas si jamais vous vous êtes regardé vous-même pour constater comment vous vous comparez à une autre en disant : « il est tellement beau, il est si intelligent , si habile, si éminent : moi je ne suis rien du tout et j’aimerais tellement être comme lui »

Ou bien encore : « comme elle est belle, comme elle est bien faite. Elle a un esprit vraiment intelligent, séduisant, bien supérieur au mien ». Toujours nous pensons et nous fonctionnons dans un mode de comparaison et de mesure. Et si jamais vous vous êtes examiné, peut-être que vous vous êtes dit :« maintenant plus de comparaison, plus de comparaison avec n’importe qui, même pas avec l’actrice la plus prestigieuse ». Voyez-vous, la beauté ne se trouve pas dans l’actrice, la beauté est une chose totale, qui n’est ni dans le visage, ni dans la taille, ni dans le sourire, mais là où il y a une qualité de compréhension totale, la totalité de son être ; quand c’est là ce qui apparaît, là est la beauté. Voyez la chose en vous-même, s’il vous plait, essayez, ou plutôt faites-le.

scorpion

Quand on se sert du mot « essayer », vous savez qu’un tel état d’esprit est déplorable et bête ; quand il a dit :« j’essaye, je fais des efforts » , c’est le symptôme d’un esprit essentiellement bourgeois qui mesure, qui a le sentiment de faire un peu mieux chaque jour. Donc découvrez par vous-même si vous êtes capable de vivre non pas théoriquement, mais vraiment sans comparer, sans mesurer, sans jamais évoquer les mots « mieux » et « plus ». Voyez alors ce qui se passe. Seul un esprit mûr ne gaspille pas son énergie et un tel esprit peut vivre une vie très simple. J’entends une vie d’une simplicité réelle, non pas la simplicité de l’homme qui ne prend qu’un repas par jour et qui ne porte qu’un pagne – çà c’est de l’exhibitionnisme – mais un esprit qui se refuse à mesurer et qui, par conséquent, ne gaspille pas son énergie.

….Nous gaspillons notre énergie et cette énergie vous en avez besoin si vous vous proposez de comprendre la manière monstrueuse dont nous vivons, et il faut que nous le comprenions, c’est la seule chose que nous ayons, et non nos dieux, nos bibles, nos Gita, nos idéaux. Ce que vous avez, c’est cette chose là, le tourment quotidien, l’anxiété quotidienne. Et s’agissant de le comprendre, il vous faut être en contact intime avec elle, qu’il n’y ait aucun espace entre vous-même, l’observateur, et cette chose observée, c’est à dire le désespoir, etc. ; et, pour cela, il vous faut disposer d’une énergie immense, d’un élan total.

Si vous disposez de cette énergie qui ne se dissipe pas – quand cela vous arrive vous pouvez comprendre ce que c’est que de vivre. Il n’y aura alors aucune peur de la vie, de l’élan de la vie. Savez-vous ce que c’est qu’un élan ?

C’est une chose qui n’a ni commencement ni fin, et par conséquent, ce mouvement, en lui-même, est la beauté, la gloire. Vous me suivez ?

Donc la vie c’est cet élan, et pour le comprendre, il faut qu’il y ait liberté et énergie. Comprendre la mort, c’est comprendre quelque chose qui est en rapport très étroit avec la vie. Vous savez, la beauté (il ne s’agit pas de tableaux, ou d’une personne, ou d’un arbre, ou d’un nuage, ou d’un coucher de soleil), la beauté ne peut pas être séparée de l’amour ; et là où il y a amour et beauté, il y a la vie et il y a aussi la mort. On ne peut pas séparer l’une de l’autre. Dès l’instant où vous les séparez, il y a conflit et le rapport qui les relie disparaît. Nous avons regardé, pas en grand détail ni très largement peut-être, mais nous avons regardé la vie.

Donc quand on comprend ce que c’est que de vivre, c’est à dire quand on comprend la jalousie, l’anxiété, la culpabilité, le désespoir, et quand on est au-delà et au-dessus de toutes choses, la vie et la mort sont très proches l’une de l’autre. Vivre alors, c’est mourir. Vous savez, si vous vivez selon les souvenirs, les traditions, dans l’idée de ce que vous « devriez être », vous ne vivez pas vraiment. Vous vivez non pas dans un monde fantastique de concepts, mais vous vivez vraiment, non pas selon les Védas, les Upanishad qui n’ont pas de substance ; mais ce qui a de la substance, c’est votre vie de tous les jours, c’est la seule chose que vous ayez, et faute de la comprendre, jamais vous ne comprendrez l’amour, la beauté et la mort.

Extrait du texte de krishnamurti issu de « La Liberté »

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

L’heure du pardon avec Christ’al Chaya

Issu de la lettre mensuelle de MAI 2017

1

Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire. 

Chères âmes, quand vous entendrez, quand vous lirez ce message, nous serons certainement à Malte dans le Conclave des Maîtres de la Fraternité Dorée qui enseignent à l’intérieur de ces portails de rédemption et de solarisation, les Reptiliens exécutants, ainsi que certaines de vos extensions qui ont subi des traumatismes. Certains éléments seront également abordés sur les annales akashiques du système d’Orion. 

Tout cela parce que vous êtes en 2017. Le choix est fait, chacun d’entre vous, dans les parties multidimensionnelles de son Être, a fait le choix, le choix de l’unification ou de la dispersion. Mais il est important que vous puissiez vivre le pardon, cette part de don que vous offrez à l’humanité, pour qu’elle s’engage dans ce processus de rédemption, de réconciliation, dans ce processus en cours qui consiste à la remise à la norme de cette trinité contenue au cœur du Sacré Cœur. 

Les forces chaotiques de dispersion et d’involution, s’acharnent aujourd’hui et trouvent toutes sortes de subterfuges pour empêcher cette trinité d’amour d’être rétablie, d’être ramenée à la norme du Créateur. Seulement, si l’on dévoile l’origine de la cause première, de cette grande fracture, la conscientisation de ce qu’il s’est passé, peut vous amener au pardon. Non point que vous offriez votre pardon, mais que vous puissiez être en mesure de vous incliner face à votre Être solaire et de demander pardon. Demander pardon aussi à ces grands mentors de l’involution, leur demander pardon d’avoir utilisé leurs guerres, leurs tortures, leur abus de pouvoir. Demandez leur pardon d’avoir utilisé tout cela pour tarir votre source d’amour. Demandez-vous pardon à vous-mêmes de les avoir rendus puissants. Vous les avez rendus puissants parce que, comme Sha Amin Ra, vous avez cru qu’ils devaient vous demander pardon et s’incliner devant vous. Ils ne demanderont jamais pardon, mais vous, en vous inclinant, dans votre puissance de rayonnement d’amour, finalement vous leur demanderez pardon de les avoir laissés être tout-puissants. 

Vous demanderez à votre Être solaire, ce grand pardon parce que vous l’avez laissé se sentir impuissant, pas à la hauteur. La puissance d’amour réside dans l’alignement du cœur du Sacré Coeur. Aujourd’hui, il se peut qu’il y ait une nouvelle naissance du Christ. Vous avez connu des Christs qui se sont incarnés sur votre Terre et qui étaient radiation, émanation de connaissance d’amour. Maintenant, les Christs de la nouvelle humanité seront des Êtres qui auront fait ce chemin, ce chemin d’involution, d’enfermement et de retour à la liberté totale, par le pouvoir de l’amour, par la manifestation de l’allégeance à la Source. 

christ

Les Christs qui arrivent aujourd’hui, auront été à la fois porteurs de lumière, séparés de la Source, mais en même temps, ils seront devenus incarnation de la lumière rayonnante d’amour, car ils auront parcouru ce chemin, ce chemin d’authenticité, ce chemin de transparence, ce chemin de rigueur, car le pardon est le chemin du milieu, il est l’équilibre entre la miséricorde et la rigueur. 

Dans le premier portail de rédemption situé à la porte d’Aramu Muru au Pérou, les extensions victimes ont un pardon à faire aux exécutants, tout comme les exécutants ont un pardon à faire aux extensions victimes. Se pardonner, que cela signifie-t-il pour chacun et chacune d’entre vous ? Pardonner, c’est se libérer du poison de la rancune, de la vengeance. Pardonner, c’est aussi reconnaître la divinité en l’autre, comme en soi-même et donc laisser la loi trinitaire agir, ce qui signifie que chacun devient responsable de ce qu’il a créé. Mais dans cette coresponsabilité, il n’y a point d’attachement par des émotions obscurcissantes. Chacun se reconnaît et se libère pour enfin s’inscrire sur le chemin de la rédemption, du grand retour au Soi Divin. 

Voilà la pensée que je voulais partager avec vous, car bientôt nous irons en Egypte pour l’alliance entre le féminin et le masculin à l’intérieur de soi comme à l’extérieur de soi-même. 

Et puis, nous irons vers Atacama, vers ce quatrième portail de solarisation qui traitera de l’orgueil, l’orgueil est le poison qui empêche les Êtres d’atteindre leur unité christique. 

Alors chères âmes, libérez-vous de tout jugement sur vous-mêmes, de toute culpabilité, de tout manque et de toute certitude. Soyez humbles, droits dans votre cœur et vous serez ces Êtres qui ont enrichi le « Germe 1 », car à partir de vous, de votre semence nouvelle, toutes les humanités peuvent être libérées et envisager une évolution dans le cœur de la conscience christique. ET CELA EST.

OM SHANTI CHAYA

OLD_TitreCC

Click here for more info

Il y a bien des façons de parler de la notion de conscience

 

On appelle consciences humaines des consciences individuelles, dotées du libre arbitre, et qui ont la possibilité d’évoluer à travers différents plans universels sur différentes sphères cosmiques. L’évolution les pousse à grandir et à expérimenter les différentes possibilités que la Vie Universelle leur offre, en fonction de leurs origines, de leurs colorations cosmiques, de leurs possibilités, et en fonction de leur libre arbitre à l’intérieur de ces possibilités. 

Notons que, contrairement à d’autres consciences (végétales, animales), les consciences humaines sont individuelles. Cela veut dire qu’une conscience humaine habite un seul corps, (sauf cas particuliers), contrairement aux autres qui sont des consciences-groupes (dans ce cas une conscience habite un certain nombre de corps, sauf cas particuliers de certaines consciences animales qui, dans leur évolution s’individualisent). 

diverses consciences

Donc, sur les différentes planètes des différents systèmes stellaires, que ce soit à un niveau subtil, ou sur un plan matériel, évoluent, entre autres, des consciences individuelles et dotées du libre arbitre dans leur évolution, que nous appelons « consciences humaines ». Toutes les consciences, humaines et non humaines, qui parsèment l’univers sous toutes ses formes, ont une naissance cosmique, (elles naissent d’une sphère cosmique), elles possèdent une évolution propre, et font partie, comme les consciences universelles dans ce que l’on peut appeler, la Conscience Universelle, le Créateur, etc. 

La vie est une extraordinaire manifestation, organisée et logique dans ses moindres détails, et si nous ne nous en rendons pas compte, c’est que notre conscience actuelle, dans l’incarnation, n’a pas tous les éléments, et que nous avons tendance à juger sans comprendre. Nous devons toujours nous rappeler que la première manifestation de la vie est conscience. La conscience a donc une origine, une coloration particulière énergétique et vibratoire, un potentiel propre. Elle se met à évoluer dès sa naissance cosmique dans une dynamique sur différents plans, le plan matériel n’étant qu’un des aspects de cette évolution. 

L’évolution les pousse à grandir et à expérimenter les différentes possibilités que la Vie Universelle leur offre. 

Considérons la conscience de la sphère Gaïa comme une bulle de conscience.

Elle possède en elle-même la totalité de ce qu’elle a vécu depuis sa naissance cosmique à partir de la conscience du Soleil. De cette bulle principale apparaissent des grumeaux qui peu à peu grandissent et prennent leur autonomie tout en restant à l’intérieur de la bulle principale. C’est la naissance de consciences issues de Gaïa. Ces nouvelles petites bulles représentent des consciences minérales, végétales, et humaines qui vont entreprendre leur voyage évolutif en devenant indépendantes et en devenant soi-conscientes, c’est-à-dire conscientes d’être ce qu’elles sont, conscientes de ce que sont les autres consciences environnantes, conscientes de ce qui existe autour et ailleurs, etc. 

Notons qu’à certains stades d’évolution ces consciences-filles ont la possibilité de s’éloigner de la conscience-mère, et d’évoluer sur d’autres sphères du cosmos. Chaque planète possède une vibration propre. C’est le phénomène de la différenciation. De même que chaque étoile possède sa vibration propre, etc. 

Toutes les consciences qui naissent sur une sphère possèdent donc à l’origine les caractéristiques de la sphère-mère. Par exemple, la vibration cosmique de la sphère Gaïa, son énergie émettrice représente la vibration Paix, sérénité, calme, incarnation, construction, concrétisation des acquis, expérimentation.

Les consciences qui naissent de Gaïa ont la Paix en tant que potentiel d’origine.

Lorsque nous parlons de conscience humaine, il faut savoir qu’elle est constituée de plusieurs éléments, de plusieurs parties, dont la plus cosmique est appelée « Grande Conscience » et la plus dense « la Conscience Incarnée ». Mais, pour mieux comprendre ce qui suit, il convient de donner dès maintenant une définition de la Grande Conscience. 

La Grande Conscience représente donc la globalité de la conscience individuelle humaine au niveau de l’acquis total, du potentiel total des acquis depuis la naissance cosmique de l’être. C’est la connaissance globale de l’être, la somme de toutes ses expériences sur tous les plans, le savoir total lié à ces expériences, à ces vécus. Nous y reviendrons dans le chapitre suivant. 

Ces choix, au niveau de la Grande conscience, sont donc, soit :

- Rester individuelle humaine et évoluer par elle-même de sphère en sphère en attendant un regroupement futur.

- Rester individuelle humaine et rejoindre, lorsque cela sera possible, les Plans de la Création et participer à la création et au développement de la vie sur des sphères planétaires.

- S’unir à d’autres Grandes Consciences en évolution pour y former un mariage ou un regroupement.

- Réintégrer plus tard sa sphère d’origine pour la faire évoluer.

- Rejoindre d’autres sphères naissantes pour se fondre en elles.

- Intégrer la conscience d’une étoile.

- Intégrer des consciences galactiques pour la construction et la gestion de l’univers.

- Etc.

A ce stade il n’est plus question de parler de corps, sauf en cas d’intégration dans des ambiances plus denses pour des raisons d’actions spécifiques 

Notre conscience est constituée de plusieurs parties qui forment un tout, et dont chaque partie a un rôle bien défini, comme les membres de notre corps. Nous parlerons donc de conscience et de corps, étant entendu que chaque parcelle de conscience se dote d’un corps afin de s’intégrer dans les milieux où elle évolue. Donc qui dit conscience, dit corps. A chaque fois qu’un être s’exprime sur un plan, cette expression s’appelle corps. Dans le but de l’évolution, et afin de pouvoir naviguer sur les différents plans de l’univers et de Gaïa, les êtres ont à la disposition de leur conscience des véhicules-corps dans lesquels ils font leurs apprentissages. Chaque corps a sa spécificité, et nous allons étudier leurs principales caractéristiques. 

 Nous pourrions représenter notre conscience comme un potentiel qui grandit en fonction de ses acquis, de ses expériences. Voyons-la comme une bulle énergétique qui naît d’une grosse bulle-conscience planétaire et qui gonfle grâce à sa vie, grâce à ce qu’elle en retire, à ce qu’elle en assimile dans son vécu sur tous les plans où elle peut se mouvoir dans le cosmos. Nous allons appeler cette bulle, la Grande Conscience, ou Conscience Cosmique. 

La Grande Conscience représente donc la conscience individuelle humaine au niveau de l’acquis total, du potentiel total des acquis depuis la naissance cosmique de l’être. C’est la connaissance globale, la somme de toutes les expériences sur tous les plans, le savoir total lié à ces expériences, à ces vécus. Elle se situe, elle vibre sur un ou plusieurs des Plans Universels. Elle est hors incarnation. Elle se développe seule ou en groupes ou par osmose avec d’autres Grandes Consciences, hors incarnation et à travers des incarnations sur divers plans. Elle peut aussi, suivant la Loi du libre arbitre, se scinder en deux ou plusieurs parties qui suivront chacune une évolution indépendante. 

Elle a une caractéristique propre à chaque être, et un développement cosmique particulier à chacun. Le potentiel est très variable suivant le processus d’origine et son évolution. Cette Grande Conscience possède un corps dont les caractéristiques varient suivant le Plan Universel sur lequel elle s’exprime. Une Grande Conscience possède les possibilités de certains plans, mais veut combler les lacunes des plans qu’elle ne possède pas. Par exemple, une Grande Conscience peut ne pas posséder de potentiel physique, ni de potentiel mental. Elle se dotera de cycles d’incarnations afin d’apprendre à se fabriquer des potentiels manquants, à travers des corps physiques et mentaux. C’est à ce niveau que l’on peut parler de Conscience Intermédiaire.

Pour en savoir plus, suivez les textes de Serge-Reiver Nazare

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

Comment vivre sans effort

 

Pourquoi les gens, à mesure qu’ils vieillissent semblent-ils perdre toute joie de vivre ?

Pourquoi sommes-nous si nombreux, une fois entrés dans la soi-disant maturité, à devenir ternes, insensibles à la joie, à la beauté, à l’immensité des cieux et aux merveilles de la terre ?

Lorsqu’on se pose ces questions, de nombreuses explications viennent à l’esprit. Nous sommes tellement préoccupés à nous-mêmes – c‘est une explication. Nous luttons pour devenir quelqu’un, pour réussir et pour maintenir une certaine situation ; nous avons des enfants ainsi que d’autres responsabilités, et nous devons gagner de l’argent. Tous ces paramètres extérieurs deviennent très vite pesants, ce qui nous amène à perdre notre joie de vivre.

tristesse

Lorsque nous observons les visages autour de nous dans la rue, voyons comme ils sont pour la plupart, tristes, rongés par les soucis et plutôt mal en point, repliés sur eux-mêmes, distants et parfois névrosés, sans un sourire. Vous êtes-vous demandé pourquoi ?

Je pense que ce qui nous détruit, ce sont ces efforts, ces luttes qui occupent quasiment chaque instant de notre vie. Si vous observez autour de vous, vous verrez que pour la plupart, l’existence est une succession de batailles contre eux-mêmes, contre leur mari ou leur femme, contre leurs voisins, contre la société ; et ils dissipent leur énergie dans ces affrontements perpétuels. Un Homme qui est joyeux, vraiment heureux, n’est pas esclave de l’effort ; et l’absence d’efforts n’est pas synonyme de stagnation, de bêtise, de stupidité. Au contraire, seuls les sages, ceux qui sont doués d’une intelligence exceptionnelle, sont réellement libres de tout effort, de toute lutte.

Souvent, lorsque nous entendons parler d’absence d’effort, nous envions cette situation, nous voulons parvenir à un état sans conflit ni lutte, nous en faisons donc un but, un idéal, que nous nous efforçons d’atteindre – et ce faisant, nous perdons notre joie de vivre nous aussi. Nous sommes pris de nouveau dans l’étau de l’effort, de la lutte. L’objet de cette lutte varie, mais toutes les luttes se ressemblent. On peut lutter pour mettre en place des réformes sociales, pour trouver Dieu, pour instaurer de meilleurs relations entre soi-même et son conjoint ou son voisin ; on peut s’asseoir au bord du Gange, faire ses dévotions aux pieds d’un gourou, et j’en passe… Tout cela n’est que lutte et effort. Ce qui compte, ce n’est donc pas  l’objet de la lutte, c’est de comprendre la lutte elle-même.

Notre problème, c’est que l’esprit se sent inférieur, c’est pourquoi il lutte pour être ou devenir quelque chose, ou pour surmonter les contradictions opposant ses divers désirs. Mais ne donnons pas d’explications quant aux raisons pour lesquelles l’esprit est en proie à ces luttes. Tout Homme capable de réflexion connaît la raison de ces luttes intérieures et extérieures ; notre envie, notre avidité, notre ambition, notre soif de compétition conduisant à une efficacité sans merci – tels sont les facteurs qui nous poussent à la lutte, que ce soit dans le monde ici ou dans le monde à venir. Nous n’avons donc pas besoin d’étudier les ouvrages de psychologie pour savoir pourquoi nous nous battons ; l’important, c’est bien sûr de découvrir si l’esprit peut être totalement libéré de toute forme de lutte.

En définitive, quand nous luttons, le conflit se situe entre ce que nous sommes et ce que nous devrions ou voudrions être. Sans avancer d’explications, demandons-nous s’il est possible de comprendre l’ensemble de ce processus de lutte, de sorte qu’il prenne fin. L’esprit peut-il s’abstenir de lutter, comme ce bateau qui se laissait porter sans effort par le vent ? La question, c’est celle-ci, bien sûr, ce n’est pas de savoir comment atteindre un état exempt de toute lutte ; l’effort même pour parvenir à un tel état est en soi un processus de lutte, cet état n’est par conséquent jamais atteint. Mais si vous observez d’instant en instant comment l’esprit se laisse piéger dans les luttes sans fin, si vous vous contentez d’observer le fait sans vouloir le modifier – sans imposer à l’esprit un certain état que vous appelez la paix – vous constaterez alors que l’esprit cesse spontanément de lutter ; et dans cet état c’est là qu’il peut apprendre énormément.

Apprendre ne se limite plus alors à une collecte d’informations ; c’est la découverte de l’extraordinaire gisement de richesses qui s’étend au-delà du champ de vision de l’esprit ; et pour l’esprit qui fait cette découverte, la joie est là.

Cessons de lutter du matin au soir car notre énergie se perd dans les luttes. Soyons vigilent et dans cet état de vigilance, toute notion de supérieur et d’inférieur s’effacera, il n’y plus de grand homme ni de petit d’homme, il n’y plus de gourou. Toutes ces absurdités cessent parce que l’esprit est pleinement éveillé ; et un esprit pleinement éveillé est inconditionnellement joyeux.

Francesca – Conclusion, suite à ma lecture du Sens du Bonheur de Krishnamurti

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

La vie sur d’autres planètes

 

Sur chaque planète, il y a des humains qui ont la charge de conserver tout son passé. C’est une sorte de grande bibliothèque vivante que l’on peut consulter si on a la possibilité d’y entrer. Il y a donc certains Martiens qui sont les gardiens de toute la civilisation martienne. Ils sont à cheval sur deux dimensions. Ils ne sont pas dans la troisième comme l’était la planète Mars lorsqu’elle a eu de grosses difficultés. Ils sont pratiquement en quatrième dimension, ils ont une certaine densité, vous pourriez même les voir mais leur vibration est plus proche de la quatrième que de la troisième dimension. 

Ces Martiens sont venus sur Terre pour apprendre à être pacifiques car ils étaient très dominateurs. Il y a eu de grands cataclysmes sur leur planète en raison de leur caractère belliqueux, insoumis, autoritaire. En fait leur race était dynamique, mais violente et despotique. Ceux qui ont pu s’en sortir sont venus sur la Terre, guidés par des êtres sages, pour expérimenter et évoluer. 

A13

La planète en évolution supérieure à la Terre est Vénus.  

- La vie sera-t-elle réimplantée sur Mars ? 

Il y a toutes les possibilités techniques pour que la vie puisse renaître sur Mars, Ce sera un ensemencement de vie. Pour l’instant, ce n’est pas le moment ! Lorsque surviendront certains évènements, ceux-ci se répercuteront sur l’ensemble de votre système solaire et bien au-delà. Que ce soit sur Mars, Vénus, Saturne, la Terre ou d’autres planètes de ce système, la vie sera tout autre de ce qu’elle est actuellement. La potentialité spirituelle sera complètement différente et il n’y aura plus de surface inutilisable. Tout sera ré-ensemencé mais avec d’autres « graines », d’autres données complètement différentes. Mars est en sommeil et elle se réveillera avec une autre conscience.

Ils me parlent de Mars en tant qu’entité vivante car, bien qu’il n’y ait pas de végétation ou d’atmosphère, la sphère en elle-même est vivante. Même si cela arrive à la Terre, si elle reste nue, elle sera toujours une entité vivante et transmettra ce qu’elle est à tous ceux qui habiteront en elle et au-dessus d’elle. Pour l’instant, l’entité Mars est en sommeil, elle se réveillera, stimulée par le grand réveil général de notre système solaire, de notre galaxie et de notre Univers. 

- On peut donc supposer que si la Terre devenait inhabitable, ce ne serait que pour un temps ? 

Oui. Vous pouvez considérer que Mars, comme la Terre, va accoucher d’elle-même et se réveiller dans une autre dimension. Mars passera dans la quatrième dimension et revivra dans la quatrième dimension. À ce moment-là, vous aurez tous la possibilité de voyager d’une planète à l’autre et d’y percevoir la vie. 

Lorsqu’une planète a subi des épreuves venant des êtres qui l’habitaient, il y a eu souffrance. C’est le cas pour Mars, qui est donc en repos. Cette sphère vivante aurait pu s’éteindre ou même mourir mais ce n’était pas son destin. Pendant ce temps, elle est en attente de transition. 

Toutes les planètes du système solaire, comme la Terre, sont en attente de la transition. Celles qui apparemment vous semblent impropres à la vie pourront également l’accueillir mais de façon différente. 

Quand vous aurez compris ce que vous êtes vraiment, vous saurez qu’avec votre propre volonté et la compréhension de vos possibilités vous pourrez voyager partout dans l’Univers sans votre corps physique. Celui-ci pourra être en sommeil sur la Terre et vous voyagerez avec un corps similaire à votre corps physique, avec une densité palpable qui vous donnera des capacités que vous êtes encore loin de soupçonner. Tout cela pourra vous être donné et vous sera donné. 

MONIQUE MATHIEU sur  http://ducielalaterre.fr

Click here for more info

LA MALADIE DE GAÏA

 

 

Lorsque vous parlez de cancer, au sujet de votre santé physique, vous définissez cette maladie comme étant une prolifération anarchique de cellules qui se répand dans votre organisme à travers ce que vous appelez des métastases. Avez-vous pensé que tout ce qui arrive comme problème à l’homme est la conséquence de concrétisations d’énergies non alignées, en lui, avec les Lois de la vie. 

Vous pouvez considérer que vos consciences, comme les nôtres d’ailleurs, à travers notre individualité, notre mobilité, notre libre-arbitre, sont des cellules de l’Univers. Et en tant que cellules de cet Univers, vous vivez actuellement dans le corps planétaire Gaïa. 

changement-de-vie

Gaïa est une conscience planétaire évoluée, consciente de ce qu’elle est, consciente de son évolution, de sa place dans la conscience solaire. Gaïa est pure, elle diffuse dans le cosmos une énergie qui peut s’assimiler à la vibration Paix Universelle. Gaïa n’a pas de problèmes. Et lorsque les hommes détruisent une partie de sa biosphère, elle est capable, elle-même, de rétablir son équilibre et de se régénérer entièrement. 

Mais une partie des cellules-hommes qui vivent en elle, sont des consciences si peu évoluées qu’elles ne se rendent pas compte des destabilisations, des destructions qu’elles infligent à leur support planétaire en même temps qu’à elles-mêmes. Ces cellules-hommes malades de leur non conscience se sont réparties sur l’ensemble de la Terre, ont proliféré, et provoquent un développement anarchique. Gaïa est malade des hommes qu’elle accepte en elle pour que ces êtres humains puissent évoluer dans sa Paix Planétaire. Gaïa a besoin de se soigner pour rétablir son propre équilibre, et pour cela elle doit bousculer un peu ses énergies internes. Mais l’Univers est ainsi fait que les soins qu’elle doit avoir, aident les hommes à évoluer aussi. Les mécanismes sont un peu complexes et ne seront pas développés ici. Et les traitements sont ainsi faits qu’ils soignent en même temps les cellules-hommes malades. 

De la même manière que pour vos corps physiques, le cancer n’est pas une maladie extérieure à vous-mêmes, mais bien une conséquence de certains déséquilibres de votre conscience personnelle, le cancer actuel de la terre est une maladie interne à elle-même. Mais les causes ne sont pas au niveau de sa propre conscience, mais au niveau des consciences humaines qu’elle accepte en elle-même. 

Ne soyez pas trop affligés des catastrophes dites naturelles que vous pouvez

vivre, elles vous servent, d’une certaine manière, à vous soigner de vos maladies d’évolution. Ceci concerne les destructions que certains d’entre vous font à la Nature. Quant aux destructions que certains opèrent sur leur civilisation, quant aux destructions que certains opèrent sur leur propre corps, et sur les corps d’autrui, ceci est une autre affaire. 

Des cellules-hommes malades se détruisent elles-mêmes. D’autres cellules saines aident ces cellules malades à se guérir. Et Gaïa aide tout le monde, dans tous les règnes qui vivent en elle-même, à grandir, par Amour Universel, par conscience de l’Evolution Universelle, par Respect de la vie elle-même sous tous ses aspects. Oui, hommes de la Terre, vous faites partie intégrante actuellement et tant que vous vivrez ici, de cette conscience planétaire. Tout désordre que vous lui infligez appelle à des réajustements de votre conscience, et si ce n’est par des simples prises de conscience, cela peut-être à travers des vicissitudes, hélas. La vie est simple et belle, et nous vous voyons vous débattre dans des problèmes que vous créez vous-mêmes et dont vous souffrez des conséquences. 

Nous vous aidons du plus que nous pouvons, mais nous ne pouvons faire le travail à votre place, puisqu’il s’agit de conscience et d’évolution. A l’Amour que vous prodigue Gaïa, nous rajoutons le nôtre, car c’est le plus puissant médicament qui existe. 

MESSAGES DE LA CONFEDERATION INTERGALACTIQUE

Click here for more info

Message de Marie-Madeleine pour affronter ce qui vient

 

RAPPEL du MESSAGE de 2012 : …. Selon ma vision des choses, cette Terre est en pleine purification cataclysmique, non par l’action de Dieu, mais simplement par la nature même de la planète et du cosmos, et il n’y a pas grand-chose qu’une seule personne puisse faire.

Ce qui est requis : soit nager à contre-courant, impossible pour la plupart des gens. Le « courant » auquel je fais ici allusion c’est le contrôle, l’implosion évolutionnaire, le fascisme, le fanatisme religieux et la manipulation exercée au moyen de la peur par les forces qui contrôlent la destinée humaine à une grande échelle. Il appartient donc à chaque individu de trouver une façon de nager à contre-courant, ce qui exige de la maîtrise, de l’intelligence et un haut degré de créativité et de souplesse.

L’un des moyens de nager à contre-courant consiste à se connecter à la vibration de l’amour – l’amour impersonnel – et de rester ensuite dans cette  bulle tout en étant conscient des réalités du monde. Ne vous faites pas l’illusion de croire que tous els gens qui vous entourent sont dans ce même état d’amour.

 la voie

L’art consiste donc, si l’on veut, à être dans un champ vibratoire qui semblera peut-être vous séparer de l’état d’esprit de votre entourage. Vous devez en effet atteindre un état d’esprit qui vous permettra de nager à contre-courant et de vivre ensuite dans cet état vibratoire tout en restant très conscient de tous les éléments qui vous entourent. C’est ce que font les couples quand leur relation est vraiment alchimique, mais peu de couples ont une telle relation. Je dirais qu’il est plus difficile de le faire seul, mais il faut être avec la bonne personne si l’on est dans une relation. La plupart des couples en sont justement l’antithèse. Mieux vaut alors trouver cet état tout seul et y vivre seul.

La force impersonnelle de l’amour est comme l’eau. Quand nous nageons, l‘eau nous entoure, mais il y a toujours des pierres et des objets impossibles à repousser dans le courant. La maîtrise de la nage consiste à contourner tout ce qui n’st pas ce que vous cherchez. Nagez autour des obstacles et, sans vous retourner, laissez-les derrière vous.

Les plus grands trésors de l’humain ne sont pas matériels. Ce ne sont pas les richesses de ce monde. Ce sont les attributs de la conscience qui se développent au cours de l’existence et que vous emportez dans d’autres mondes en quittant cette vie. Il faut donc un certain niveau d’intelligence pour reconnaître la valeur d’un attribut – cet amour impersonnel – et pour savoir l’utiliser afin de créer une bulle, un champ vibratoire qui vous permette de vaincre les obstacles du courant, de remonter la rivière à contre-courant.

La Terre est l’école de l’Ame. Certains obtiennent leur diplôme et plusieurs ne l’obtiennent pas. Cette vie est temporaire, mais la conscience est éternelle. C’est donc la façon dont vous composez avec la densité et la souffrance de la vie qui détermine quels attributs vous en extrairez. L’un des plus grands trésors ou attributs de la conscience est la capacité d’aimer d’une manière impersonnelle, car cela crée un champ vibratoire qui remonte de lui-même le courant en vous emportant avec lui.

Par ailleurs, si vous êtes dans une relation où vous vous respectez vraiment l’un l’autre, vous pouvez créer une troisième force et l’utiliser pour générer le champ ou la bulle. Si vous n’êtes pas dans une relation avec quelqu’un qui possède l’intelligence et les attributs requis, vous devez alors nager tout seul à contre-courant. Les trois étapes s’appliquent toujours : reconnaître la valeur de l’attribut, le trésor ; vivre dans cet attribut, cet état vibratoire ; et le protéger de toute interférence.

Vivez pleinement dans ce monde pour acquérir toute l’expérience possible, mais vivez chaque jour en sachant que vous n’êtes pas de ce monde. Si vous pouvez vivre ainsi de toute la force de votre être, vous pourrez traverser l’expérience de cette vie avec davantage de maîtrise et de grâce.

Je dirais que la voie de l’Initié consiste à vivre en s’élevant malgré tout ce qui se passe dans son environnement extérieur et à trouver ses trésors intérieurs : la capacité de penser, de ressentir et d’aimer de manière impersonnelle. Puis, elle consiste aussi à les utiliser comme moyens de naviguer dans les conditions et les situations de la vie sans jamais les perdre de vue.

Telle est la voie extraite de 2012 – Le Grand Rassemblement – Ariane Editions.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

Sortir de notre conditionnement culturel

 

Pour ce faire, Tom Kenyon, en contact avec les Hathors avait confié en 2010 je crois, une méditation, celle concernant Le Palace de Cristal Intérieur qui se réfère à la glande pinéale parce qu’une partie de sa structure est de nature cristalline. Ces petits cristaux de calcite auraient des propriétés piézoélectriques qui peuvent répondre aux royaumes supérieurs de lumière. Mais il peut également se produire que ce canal soit obturé, et nous allons voir alors comment y remédier….

Selon les conseils prodigué, en activant ces potentiels cristallins dans notre glande pinéale, nous ouvrons un portail vers notre Esprit Supérieur qui peut nous amener, et à l’humanité entière, un influx de créativité, d’intuition et de solutions personnelles et collectives aux problèmes rencontrés afin de pouvoir sortir de notre conditionnement culturel. Bref … (A lire ici : http://tomkenyon.com/le-palace-de-cristal-interieur-et-louverture-des-salles-damenti

Lorsque le biologiste évolutionnaire Richard Dawkins a découvert que les effets d’un gène pouvaient parfois s’étendre au-delà des limites d’un organisme particulier pour exercer une influence sur l’environnement immédiat, y compris le corps d’autres organismes, il a inventé un terme pour désigner la chose : le mème (idées radicales) ! .

goutte d'eau

Après que Dawkins eut formulé sa théorie du même, il fut logique pour d’autres d’aller un peu plus loin et de voir les idées comme des mèmes, ce qui paradoxalement, constitue en soi un même. Le terme est maintenant employé dans tous les types de contexte, y compris l’information culturelle et sociale, et associé à des idées répandues par Internet. Le partage rapide de mèmes (idées radicales) au moyen de ce réseau mondial et comparable à la transmission de l’information génétique par les virus, ce qui est à l’origine de l’emploi du mot « viral » en relation avec le Net.

Les mèmes sont des entités puissantes. Ils peuvent modifier rapidement et radicalement à la fois la perception et la pensée. S’ils sont de nature ouverte et créative, ils peuvent ouvrir la porte à de nouvelles possibilités que l’on n’avait jamais crues envisageables. S’ils sont toutefois conçus pour être clos et pour étouffer la créativité, ils peuvent fermer la porte aux nouvelles possibilités et être utilisés pour contrôler les autres. Quand un mème est incorporé dans le système de croyances d’une société, il peut avoir sur celle-ci des conséquences culturelles majeures.

Selon les Hathors, l’humanité serait affectée par deux mèmes hautement toxiques qui opèrent à l’heure actuelle dans notre civilisation occidentale. Paradoxalement, ils nous sont tous deux parvenus par l’entremise des traditions religieuses et spirituelles.

Le premier, c’est l’idée que l’homme possède le droit inhérent de dominer le monde naturel et même de le piller. Cette relation hostile dans la nature est très clairement exprimée dans la Genèse (chapitre1, verset 28). Le second mème toxique identifié par les Hathors, c’est l’idée que nous avons besoin d’un intermédiaire quelconque pour communiquer avec le Divin ou comme ils disent, notre Esprit supérieur.

La méditation du Palais de cristal intérieur citée plus haut, est fondée sur deux mèmes opposés à ceux que nous venons de mentionner. Par conséquent, elle est basée sur l’idée que la Terre est un être conscient et que l’on doit respecter la nature et l’aimer. De plus, la relation appropriée à entretenir avec la Terre en est une de gestion et de coopération, non de domination et d’exploitation. Le second mème sur lequel est fondée cette méditation, c’est l’idée que chacun de nous est connecté directement au Mystère (au Divin). En activant cette connexion à ce que l’on nomme notre Esprit supérieur, nous pouvons apporter à nos problèmes culturels et planétaires actuels de nouvelles solutions créatives et favorables à la vie.

Les individus qui osent opérer hors des limites de leur culture sont parfois appelés des « créatifs culturels » un terme inventé par le sociologue Paul H.Ray et la psychologue Sherry Ruth Anderson. Cela ne fait pas nécessairement de ces individus des rebelles, bien que certains le soient. Certains ont l’air si doux que jamais on ne se douterait qu’ils entretiennent une vision de la réalité et du potentiel humain très différente de la réalité consensuelle de leur société. Un créatif culturel est un individu qui n’est pas limité par la culture à laquelle il appartient. Il exerce sa pensée en dehors des limitations de sa société et il essaie de nouvelles manières d’être et de nouvelles façons de faire les choses. Les créatifs culturels sont des personnes ouvertes et très créatives. Ce sont des agents de changement vivants qui nt un effet sur leur société par leur façon de penser et par ce qu’ils choisissent de faire ou de ne pas faire. L’histoire est remplie d’agents de changement qui ont ainsi enrichi leur société en osant vivre au-delà des limitations culturelles de leur époque.

L’acceptation de cet emprisonnement mental ou spirituel imposé par la culture est la marque de ceux dont l’esprit demeure verrouillé dans la conscience grégaire (acceptation aveugle de la réalité consensuelle). Quelles que soient leurs différences de philosophie et de style, tous les créatifs culturels ont au moins une chose en commun ; leur vie est un acte de création qui remet en question les présomptions et les croyances culturelles (les mèmes).

Nous sommes nombreux à avoir le sentiment que l’humanité se trouve à l’heure actuelle à un carrefour dangereux, que notre manière collective d’être au monde est nuisible à la vie, et que notre culture et notre société ne sont pas viables sous leur forme présente. Voilà qui nous conduit directement à la médiation confiée par Tom Kenyon ci-dessus telle qu’elle a eu lieu et qu’elle se poursuit. En effet, plusieurs personnes un peu partout dans le monde continuent de s’y livrer régulièrement, en privé ou en groupe. Elles le font premièrement parce que de leur propre aveu, cette méditation leur procure de profondes intuitions et des états d’être enrichissants. Et deuxièmement, il s’agit pour elles d’un acte créateur renforçant les mèmes positifs sur lesquels cette médiation est fondée…

C’est par l’intermédiaire de notre esprit (la conscience jointe à l’intention) que nous pouvons susciter des changements positifs dans notre société. Autrement dit, ce n’est pas uniquement ce que nous faisons dans le monde qui compte. Nos pensées et nos sentiments sont des réalités intérieures qui façonnent inévitablement notre réalité extérieure, soit le monde dans lequel nous vivons.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

Notre Etre réel n’a pas à se plaindre

 

Voici une caractéristique spirituelle, mais elle a trait aussi à votre corps physique et à votre paix intérieure. Lorsque vous vous observez devant un miroir, êtes-vous satisfaits de ce que vous voyez ? 

Ce que vous voyez dans le miroir est exactement ce que vous avez voulu et planifié. C’est l’esprit de Dieu qui vous habitait lorsque vous avez tout préparé. C’est l’esprit de Dieu qui vous habitait et qui vous a insufflé la sagesse nécessaire pour concevoir le plan d’ensemble qui vous concernait.

Etes-vous satisfaits de votre sexe ?

Etes-vous contents de votre apparence ?

Que pensez-vous de votre corps ou de toutes ces caractéristiques que vous avez soigneusement définies et dont vous êtes responsables ?

ETRE CHEZ FRANCESCA

La prochaine fois que vous vous considérerez en disant « j’aurais aimé que ceci soit différent » sachez que ces remarques vont à l’encontre de ce que l’esprit de Dieu en vous a prévu. Ce n’est pas lui faire honneur. A lieu de cela, regardez-vous dans le miroir et dites-vous que vous êtes heureux et satisfait ainsi car c’est ce que vous avez décidé. Voici mon vaisseau divin, tout est exactement tel qu’il a été prévu.

Certains d’entre vous s’interrogent sur la possibilité de posséder les caractéristiques physiques d’un sexe et les caractéristiques spirituelles d’un autre sexe. Permettez-moi de vous dire que vous êtes honorés comme n’importe quel autre être humain car vous êtes arrivés ici sous la forme que vous aviez vous-mêmes choisie, une forme que les humains qui se prétendent les plus développés spirituellement dans notre culture montreront du doigt et dénonceront comme étant le mal incarné et comme incorrecte aux yeux de Dieu.

Ils diront que ce que vous faites est mal et que vous êtes le fléau de leur société. C’est vous qui avez choisi d’être ainsi. Vous êtes aimés de la même façon que n’importe quel autre humain vivant. C’est l’épreuve que vous avez réclamée et que vous subissez maintenant.

Cela est juste aux yeux de l’univers et vous êtes honorés pour cette raison. Ne laissez aucun autre être humain vous dire que vous valez moins que les autres, même si celui qui vous dit cela est respecté, revêtu d’une robe de cérémonie, dispose de l’autorité ou porte un titre particulier. Il n’en est rien !

Vous êtes autant aimés que les autres.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

Entendez-vous la voix de ce petit enfant

 

Voyez-vous cet enfant qui sait quelque chose de précis. Il sait que maman est gentille. Il sait que quels que soient ses besoins, maman y pourvoira. Il sait parfaitement cela. Et comme beaucoup d’êtres humains, il peut s’agiter jusqu’à ce qu’il reçoive une réponse, mais il sait que maman est gentille. Au niveau cellulaire, même à son âge, il sait que tout sera fait pour prendre soin de lui. Même s’il ne marche pas encore, ses besoins, quels qu’ils soient, seront satisfaits. On le transportera, on le nourrira, on prendra soin de lui, on le couchera, il sera aimé, choyé, en toute sécurité !

2indigo

Il y a un enfant semblable à celui-ci en chacun de vous. Nous l’appelons l’enfant de Dieu. Et au lieu de savoir que maman est gentille, cet enfant sait que Dieu est bon. Cet enfant sait qu’on prendra soin de lui. Il sait qu’il sera dorloté et que rien ne pourra lui arriver durant sa vie, même s’il se trouve un jour seul dans un endroit où l’étreinte de Dieu et son affection seront apparemment absents. Oh, si vous pouviez revenir en arrière et revivre votre enfance afin de vous rappeler combien maman était gentille et cette époque. C’est ce que nous souhaitons que vous ressentiez, en tenant compte de cet enfant en chacun de vous.

Sachez que Dieu est bon, que votre foyer se trouve là où vous êtes, que vous êtes choyé jour après jour, que vous n’êtes jamais seuls. Que des entités vous sont assignées – peu importe que vous leur donniez le nom de guides ou d’anges – qu’elles sont à vos côtés et qu’elles vous aiment. Ces entités sont vos meilleurs amis. Vous n’avez ni à les voir ni à les appeler par leur nom. Elles sont là, de toute façon. Et ceux d’entre vous qui ressentent des picotements ou qui ont des intuitions les incitant à aller ici ou là ressentent, en fait, la présence de ces entités affectueuses à leurs côtés.

Aucun être humain n’est seul. Jamais. Grâce à l’enfant intérieur. Voici une importante source de sérénité, chers amis, une réelle source de sérénité.

Revenons à cette époque et ressentons à nouveau ce sentiment. Et lorsque vous l’aurez retrouvé, savourez-le et n’oubliez pas la façon de revenir là-bas. Car c’est là que se trouve la paix. L’enfant intérieur représente la santé de notre Moi Spirituel, car il n’a jamais peur et n’éprouve aucune inquiétude au sujet du lendemain. Il représente le concept de la sécurité.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

L’éveil à nos vies parallèles grâce à la MerKaNa

 

Aujourd’hui, avec l’amincissement du voile, nous avons tous diverses visions d’autres vies. Par habitude, nous pensons qu’il s’agit de vies antérieures, mais ce sont en fait des vies parallèles. Nous devenons de plus en plus conscients de nos autres Soi à l’état d’éveil, en rêve ou en méditation.

La question se pose de savoir comment accueillir ces expériences qui remontent à la surface afin de bien comprendre qu’elles font toutes partie de notre être….

bulles

Les réalités parallèles associées à notre vie présente ne sont pas différentes de nos vies passées ou futures, car toutes les réalités existent dans un présent non linéaire. Les réalités parallèles de notre vie « actuelle » sont plutôt des réalités « probables ». Toutefois, selon les mécanismes mentaux, elles sont tout aussi accessibles que les probabilités passées ou futures, car même les existences que nous considérons comme passées se déroulent simultanément dans l’hologramme de l’instant présent. Les « réalités » dont nous faisons l’expérience dans toute vie simultanée ne sont que des composantes d’un menu infini de potentialités que nous choisissons de vivre et elles peuvent changer beaucoup plus que nous le réalisons. Toutes les existences sont des illusions que nous rêvons dans notre réalité apparente.

Le passé et le futur tels que nous les concevons sont comme une série de récepteurs contenus dans la partie cristalline du cerveau physique et dans l’esprit non physique à l’intérieur d’un champ de l’ultraviolet. Ces codes électromagnétiques peuvent se modifier et ils sont d’ailleurs en fluctuation constante. Nous déterminons notre destinée qui n’est pas linéaire, mais très dynamique. Le passé est malléable et il n’est pas plus fixé que ne le sont le présent et le futur. Nos processus mentaux et nos croyances créent notre passé, dont il existe autant de versions valides qu’il y en a du futur. Nous choisissons parmi un assortiment de potentialités les expériences que nous désirons vivre …

En vérité, cette communications s‘établit dans le corps de lumière cristallin, la MerKaNa et elle a une portée beaucoup plus grande que l’humanité ne le réalise. Les cellules physiques réagissent entre elles et leur activité déclenche des centres de conscience du corps de lumière cristallin, centres situés à la fois dans le temps linéaire et dans la multidimensionnalité. Un peu comme à l’image de sous-programmes informatiques : notre programme Windows permet à d’autres programmes, comme les logiciels de traitement de texte Word, Excel ou PowerPoint, d’exister dans son format matriciel. On peut y accéder, les modifier, et les traiter n’importe quand au moyen du programme maître, en suivant des instructions précises.

Merkana

La MerKaBa est donc devenue de moindre importance grâce à la conscience que nous prenons de notre rapport à la MerKaNa ! 

La MerKaNa est très différente de la MerKaBa sous l’aspect du magnétisme et de la polarité. Elle n’a pas de genre et elle est engendrée par la grille cristalline au niveau initial de la cinquième dimension. La MerKaba n’opère que dans la troisième dimension, donc dans la dualité, et elle est surtout générée par la grille magnétique. Il existe des lois physiques qui s’appliquent à la navigation spatio-temporelle interdimensionnelle et intradimensionnelle. L’humanité finira par les redécouvrir. Lorsqu’elle le fera, les frontières apparentes entre le passé, le présent et le futur seront alors mieux comprises.

En effet, ce sont ces filtres tridimensionnels qui créent l’illusion linéaire du déroulement séquentiel du temps et c’est précisément la raison pour laquelle l’humanité croit qu’un moment existe, puis qu’il disparaît pour toujours, suivi ensuite par un autre qui s’évapore également dans le grand brouillard fugitif du passé.

En tant qu’humains, vivant dans la dualité, nous considérons que les actions présentes peuvent modifier le futur, mais elles peuvent également modifier le passé. Oui, tout ce que nous faisons influe sur notre passé, ainsi nous pouvons éliminer les traumatismes vécus et les erreurs commises il y a des années ou dans d’autres existences ! Il s’ensuit logiquement que le futur, le présent et le passé sont sans cesse recréés par l’individu à mesure que ses croyances, ses attitudes et ses relations changent et évoluent.

Les changements que nous effectuons sont très réels. Le petit enfant intérieur est toujours là chez l’adulte que nous sommes tandis que les années passent. Cet enfant intérieur est également dynamique ; il n’est pas fixé dans une version permanente. Il change tous les jours, comme l’adolescent, le jeune adulte et la personne âgée de notre avenir.

En conséquence, il nous incombe d’entrer dans les énergies de l’ascension, de saisir le pouvoir de l’instant présent et de réaliser que nous pouvons et devons modifier le passé, notre passé individuel depuis le présent. Dans l’instant présent, nous pouvons devenir la MerKaNa et acquérir le contrôle de tout ce qui existe dans notre multidimensionnalité. C’est une Vérité universelle sacrée qui prend de l’expansion quand nous y entrons. Elle procure le pouvoir de cocréer dans le moment présent, au-delà du temps linéaire et des séjours hologrammiques dans l’Omni-Terre.

Les problèmes et les blocages personnels surgissent quand l’évolution appropriée du passé est entravée et empêchée d’avoir lieu spontanément. Dans certains cas, une névrose sérieuse   survient précisément parce que l’individu n’a pas modifié son passé. Par exemple, on peut avoir choisi une vie dans laquelle la participation à un événement catastrophique a pour conséquence une perte de vie traumatisante. Ce choix peut avoir été fait pour plusieurs raisons de croissance. Ainsi, dans les existences séquentielles, l’entité apprécie peut-être beaucoup plus le temps passé avec des êtres chers parce qu’elle a appris que la vie peut prendre fin de façon inattendue.

Il faut savoir que ces grands traumatismes qui ont été choisis comme leçons de vie  dans une existence sont souvent tellement surchargés sur le plan émotif qu’ils débordent sur les programmes d’autres vies et les affectent. Ce fâcheux débordement peut s’exprimer sous la forme d’une peur intense de prendre l’avion, d’une peur de l’eau et de la noyade, et ainsi de suite. Nous pouvons entrer dans la Conscience Quantique et éliminer le négatif tout en retenant la leçon de croissance, et remplacer entièrement l’événement par un autre qui est positif. Il nous est possible de modifier de passé.

Nous devons absolument comprendre que si nous avons choisi de vivre un traumatisme, il y a une raison à cela, mais il est également vrai que certaines expériences traumatiques ou moins désirables ont simplement pour but de nous montrer ce qui peut arriver si nous ne créons pas consciemment notre réalité. Si nous entretenons la croyance que le monde est mauvais ou que nous somme indigne, cette projection mentale très individualisée attirera fatalement une expérience fâcheuse dans la réalité physique où notre état d’esprit l’a manifestée. Dans tous les cas cependant, nous avons la capacité et le besoin d’en tirer une leçon, puis de transformer l’expérience passée en une expérience plus positive.

Tout ceci est nécessaire et peut s’effectuer sur le plan de conscience de la MerKaBa et de la MerKaNa. Encore une fois, il s’agit de comprendre que toutes les réalités sont en mouvement. Elles peuvent toutes se modifier.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

Nous sommes intouchables durant le sommeil

 

Le soir, que ce soit pendant que vous dormez ou pendant ce que vous pensez être des insomnies, il y a une partie de vous-même qui est en grand travail. 

Si vous aviez la possibilité de lâcher totalement prise pendant vos insomnies, vous n’en retireriez aucune fatigue. Bien au contraire, vous aideriez la partie la plus lourde de votre être à se transformer beaucoup plus aisément. 

Mais l’être humain a toujours peur de ce qu’il ne connaît pas, il a toujours peur que cela lui soit défavorable. 

Si parfois vous avez des moments où le sommeil est difficile à venir, essayez de vous relaxer, de ne penser à rien, essayez simplement de vous dire : je travaille sur un autre plan et mes frères m’aident dans ce travail, une partie de moi-même est en train de se transformer. 

dormir

Pour travailler au niveau de votre partie inférieure, (nous n’aimons pas ces termes de parties inférieures ou supérieures, mais nous les employons pour mieux vous faire comprendre), il est préférable que l’être humain ne soit pas endormi, car lorsqu’il dort, il y a une partie de lui-même, dont l’âme fait partie, qui part dans la quatrième dimension, voire dans d’autres dimensions. Pour que la partie inférieure puisse se transformer comme nous le souhaitons, il faut que l’être soit complet, et c’est ce qui occasionne ces moments difficiles que vous appelez insomnies. 

Lorsque vous ne pouvez pas dormir, pensez à des moments où vous avez eu un grand bonheur dans votre vie, vous aiderez ce travail à s’accomplir beaucoup plus vite et l’endormissement viendra plus rapidement. Au lieu de vous tourmenter, pensez à des moments de joie, de bonheur, d’Amour, ou projetez-vous dans des paysages merveilleux, des paysages que vous aimez. 

Ils me montrent une personne endormie. Auprès d’elle, il y a un être lumineux, mais réel. Cette personne pourrait être l’un de vous. Il y a comme un dédoublement, une partie de cette personne reste endormie, et une autre partie quitte son corps pour aller avec cet être de Lumière, ce frère de l’espace très lumineux. 

La personne s’engage maintenant dans une sorte de petit véhicule, qui ne comporte que deux places, mais qui est fait, je pense, d’énergie. En apparence, d’après ce que je vois, ce « véhicule » est très mouvant. La personne est conduite dans un lieu de réunion et dans ce lieu on lui apprend la maîtrise, on lui apprend tout ce qui lui sera nécessaire lorsqu’elle sera de retour dans son corps physique. On lui apprend à se servir d’une autre manière des facultés de son esprit, à se servir avec sagesse de tout ce qui sera mis à sa disposition dans un futur très proche. 

Beaucoup d’entre vous sont venus sur ce monde afin de pouvoir mieux comprendre, afin d’être plus aptes à mieux enseigner. Lorsque vous venez sur ce monde, vous devez travailler avec votre corps physique, votre corps émotionnel, votre corps mental, votre corps spirituel, c’est un tout très important qui fera de vous des maîtres à la hauteur de ce que nous attendons de vous. 

Il faudra absolument que vous n’emportiez aucun bagage de vibrations basses lorsque vous quitterez ce plan, lorsque vous irez œuvrer ailleurs. Donc, il faudra que vous soyez totalement prêts à agir, dès que le moment sera venu. 

Vous et nous travaillons d’une façon considérable toutes les nuits. Vous êtes beaucoup plus actifs dans l’œuvre de vos vies pendant ce que vous appelez le « sommeil de votre corps ». Vous pouvez être sûrs que vous êtes en grande activité. Vous souhaitez nous voir, mais vous nous voyez en permanence, car nous travaillons ensemble depuis quelques mois pratiquement toutes les nuits. Le temps presse et votre « formation » doit être menée à bien et jusqu’au bout, car elle est très importante. 

Si vous suivez le chemin que nous avons tracé ensemble, il faut que vous sachiez que vous ne serez inquiétés par rien ni par personne, le mal s’écartera de vous et les personnes qui essayeront de vous nuire n’y parviendront pas. Vous aurez comme une aura de protection et cette aura s’appelle Amour. Tout le travail que nous faisons ensemble et dont vous n’avez aucune conscience a des répercussions sur votre vie dans la troisième dimension. Une des répercussions est que vous devenez intouchables. En contrepartie, il faut que vous soyez totalement clairs en vous-mêmes et vis-à-vis les uns des autres, c’est la seule façon de garder cette faculté. 

MONIQUE MATHIEU sur  http://ducielalaterre.fr

Click here for more info

Paix et fraternité avec M.Mathieu

 

Vous, êtres humains, parlez souvent de paix, de fraternité, vous parlez même d’Amour, mais que veulent dire pour vous les mots paix et fraternité si vous n’y ajoutez pas l’Amour, c’est-à-dire la conscience de ce que peut représenter l’Amour pour vous et pour vos frères humains ?

Le sens des mots

PAIX
Il faut que vous compreniez le sens profond des mots, il faut que vous appreniez à trouver le sens profond des mots et à les comprendre pour bien les utiliser.

Nous allons parler du mot « paix ». Les êtres humains réclament la paix ! Alors nous allons vous dire ceci : essayez d’abord de faire la paix en vous-mêmes, ce sera beaucoup plus efficace et important que de manifester en demandant la paix !

Bien sûr, il n’est pas toujours inutile de manifester vos souhaits ! Mais que veut dire le mot « paix » pour l’un ou pour l’autre ? Chacun met sur ce mot ce dont il a envie en fonction de sa connaissance et de son évolution.

Si vous arrivez à faire la paix en votre cœur, si vous arrivez à comprendre ce que signifie réellement ce mot, vous serez dans le respect de vous-même, dans le respect de l’autre, et vous serez également dans l’Amour pour vous-même et pour les autres.

Votre monde va changer

Votre monde, nous l’avons dit maintes et maintes fois, va changer, les êtres humains vont changer, la vie sur la planète Terre va changer ; cela peut se faire d’une façon très rapide en fonction du vouloir des êtres humains à changer, parce que nous ne pouvons pas faire ce travail à leur place.

Il faut que vous vous investissiez davantage ! Il faut que vous ayez conscience du pouvoir et de la mission dont chacun de vous est investi, et cette mission est d’ancrer l’Amour et la Lumière dans la matière. Vous êtes, d’une certaine manière, le prolongement de la Source, Sa finalité dans la matière.

À partir du moment où vous avez conscience du travail d’Amour et de Lumière que vous pouvez accomplir, tout change en vous, tout s’apaise, et vous ne voyez plus du tout votre monde de la même façon que la veille ou l’avant-veille.

C’est pour cette raison que nous vous parlons de paix et de fraternité ! À partir du moment où vous vous engagez réellement à avoir conscience de ce que représente la paix, surtout à l’intérieur de vous-mêmes, vous mettez en marche un processus de transformation, et vous pouvez à ce moment-là accéder à toutes les énergies merveilleuses que vous recevez, que vous intégrez parfois d’une façon peut-être brusque si vous n’êtes pas préparés à les accueillir. Elles sont intégrées d’une façon beaucoup plus douce par ceux qui ont préparé le terrain.

À l’époque actuelle, vous avez toutes les possibilités d’avancer, entre autres grâce à l’enseignement que nous donnons à certains canaux ; nous disons bien « certains » canaux, car pour recevoir un enseignement spirituel, il faut non seulement que le canal soit en harmonie avec ceux qui l’enseignent, mais il faut qu’il soit également en harmonie avec lui-même afin qu’il n’y ait pas d’interférences entre ceux qui donnent les messages et celui qui doit les restituer.

Votre monde est en marche

Votre monde est en marche, que ce soit au niveau de l’humain, de la transformation profonde de votre Mère la Terre ou de celle de toutes vies. Si vous souhaitez réellement aborder sur un autre rivage, si vous souhaitez réellement passer le pont vers ce devenir tellement espéré, tellement souhaité, essayez de vous aimer, tout simplement ! Essayez de réaliser la paix et la sérénité en vous, car si elles ne sont pas en vous, l’Amour ne pourra pas y demeurer. L’Amour sera bien évidemment en vous comme il est en chacun d’entre vous, mais il ne se manifestera pas, donc vous ne pourrez ni vous l’offrir à vous-même, ni l’offrir à tous ceux qui en ont besoin.

Si vous n’êtes pas dans la paix intérieure en raison de certaines culpabilités, de certaines incompréhensions de la vie ou de vos expériences de vie, vous n’êtes pas efficaces pour vous-mêmes et pour le grand changement.

Ce grand changement a été annoncé à notre canal et à d’autres canaux. Il est à votre porte, et il suffit de l’éveil d’une petite partie de l’humanité pour que le basculement puisse s’accomplir. Donc soyez les artisans de la transformation profonde du monde, soyez les artisans de votre devenir, et si vous avez conscience de vouloir aller de l’avant, de vouloir intégrer les nouvelles énergies qui vous sont offertes, de vouloir intégrer la nouvelle connaissance que nous allons vous offrir de plus en plus au travers de canaux comme le nôtre, il faut que vous œuvriez dans la conscience que vous êtes utiles au Plan, que tout être humain est utile au Plan, qu’aucun être humain n’est rejeté.

Tout être humain a sa mission à accomplir, tout être humain a sa place sur ce monde ! S’il n’avait pas sa place, que ferait-il sur la Terre ? Quel qu’il soit, malheureux ou heureux, en parfaite santé, en petite ou grosse dysharmonie, tout être humain a sa place ! Les êtres humains peuvent se faire travailler les uns les autres ; ils sont des miroirs les uns pour les autres. Les êtres humains peuvent solliciter leurs voisins, ils peuvent solliciter les autres pour qu’ils puissent s’investir dans le vrai Don, le Don de l’Amour.

Les êtres humains sont également maîtres et élèves ; ils ont beaucoup à apprendre les uns des autres, de leurs comportements, de leurs sentiments et de leur Amour.

Le basculement se fera probablement extrêmement rapidement

Lorsqu’il y aura une certaine majorité d’êtres humains suffisamment réveillés, le basculement se fera probablement d’une façon extrêmement rapide. Nous disons « probablement » parce qu’il y a d’autres impératifs dont nous ne parlerons pas.

Nous vous avons déjà dit qu’il y avait plusieurs possibilités pour cette grande transformation, ce basculement dans la cinquième dimension. Plusieurs possibilités s’offrent à l’humanité, mais pour l’instant, même si les humains s’ouvrent, même s’ils avancent à grand pas, même si la solidarité commence à se manifester entre les hommes, des forces involutives empêchent encore les êtres de s’épanouir ; ceux-ci sont des êtres fragiles, facilement manipulables, qui n’arrivent pas à penser par eux-mêmes, qui n’arrivent pas à comprendre ce que peut représenter l’Amour.

Nous vous demandons ceci : lorsque vous vous trouvez en face de vos collègues, de votre famille, de vos amis, leur sourire, leur dire un mot gentil peut faire changer beaucoup de choses. Le sourire, le mot gentil ou l’Amour, (car l’Amour va automatiquement vers l’autre), peuvent faire accélérer le processus de transformation profonde de votre monde.

LA PAIX

La Paix du monde s’installera…

La Paix du monde s’installera petit à petit parce que c’est prévu, non par les hommes mais par le Plan qui doit être vécu par la planète et toutes vies sur elle et à l’intérieur d’elle. Les hommes suivront ce Plan, mais ils pourront le vivre avec bonheur ou avec souffrance, en fonction de leur comportement par rapport à certains événements.

Cette nouvelle année terrestre, qui pour nous ne représente absolument rien, verra beaucoup de changements, essentiellement chez les êtres humains, mais pas que chez eux. Elle verra également des changements évolutifs dans le règne animal ; vous pourrez constater que les animaux deviennent de plus en plus sensitifs, que certains ont les capacités de médiumnité, notamment les chats, mais bien évidemment pas que les chats.

Vous, êtres humains, pourrez aussi constater que la télépathie, et notamment avec les animaux, se développe. Cependant nous vous mettons en garde : comme toutes les facultés de l’esprit vont commencer à se développer, essayez de penser juste, de penser avec beaucoup de sérénité, beaucoup de joie, de respect et d’Amour.

Si vous n’avez pas ces formes pensées d’Amour, ceux qui vous entourent pourront le percevoir. Ils ne percevront pas l’intégralité de vos pensées, mais ils ressentiront l’énergie émise par vos pensées, et cela pourra créer des dualités.

Votre monde n’ira plus vers la dualité permanente, vers les conflits permanents, parce que ce ne sont pas les humains qui le souhaitent, mais ceux qui dominent le monde. Certains les appellent les « marionnettistes » et nous pourrions également les appeler ainsi. Ce sont des êtres qui n’appartiennent pas à votre monde, qui n’ont pas encore subi l’ouverture de conscience, qui n’ont pas encore soulevé les voiles sur ce que peuvent réellement représenter l’Amour, la fraternité et le respect.

Tout cela, va se terminer ; nous ne disons pas que cela va se terminer cette année car il y aura encore quelques difficultés ; il vous reste les derniers mètres à parcourir avant que le monde puisse réellement changer.

Il arrivera un moment, pas si éloigné que cela, où vous n’entendrez plus parler de guerres, de conflits, parce que les êtres humains les refuseront ; cela ne correspondra plus du tout à ce qu’ils souhaitent.

Les mots guerre, conflit, dualité, tristesse et violence disparaîtront du vocabulaire ; ils seront comme effacés de votre mémoire et de vos écrits comme par un coup de baguette magique.

Soyez certains que cela arrivera ! Quel est l’être humain qui souhaite réellement vivre en permanence dans la destruction, les conflits et les guerres ?

Depuis des millénaires, la planète Terre a connu beaucoup de guerres et de conflits. Il y a des cycles, et vous terminez le cycle de guerres et de conflits. Vous avez déjà commencé depuis un petit moment, mais vous ne vous en rendez pas compte ! Vous allez vers un monde d’une plus grande douceur, de respect et de fraternité, un monde où les êtres humains seront frères, un monde qui ne sera pas un monde de profits, mais un monde de partage.

Message reçu des Êtres de Lumière par Monique Mathieu - www.ducielalaterre.org

 

 Vie initiatique

Vie initiatique – Enseignements Éditions Le temps Présent, 2016.

Pour un canal intègre et pur, il n’est pas aisé de parler de lui-même, de raconter ses expériences de vie et ses initiations sans laisser parler sa personnalité ou son ego. C’est pour cette raison qu’une grande partie de ce recueil a été canalisée. Car en plus des expériences et des initiations vécues par Monique, vous trouverez dans ces écrits de magnifiques enseignements. Chaque expérience de sa vie étant un apprentissage sur son chemin spirituel (comme sur le nôtre).

Un canal est un être humain, et comme tout être humain il est soumis aux aléas de la vie, aux énergies qui le pénètrent en permanence, et comme sa sensibilité est très grande il lui faut souvent faire plus d’efforts que d’autres pour ne pas se laisser envahir par des émotions ou des énergies inférieures afin de maintenir en lui une fréquence vibratoire élevée. C’est justement cette fréquence vibratoire élevée qui lui permet de capter les messages ou les enseignements qui lui sont communiqués par des êtres de plans de Lumière élevés, car si cette fréquence n’est pas suffisamment élevée, il peut capter des messages en provenance de l’astral.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et que vous citiez la source : www.energie-sante.net

conférenceConférence-canalisation en Isère

Conférence-canalisation par Monique Mathieu.
sur le thème : Monde en changement ou … changement de monde ?
Moirans (Isère) le vendredi 2 juin 2017 à 20h00.
Informations et inscriptions : cliquer ICI.

 

Click here for more info

Les reptiliens qui vivent sur la Terre

 

 - Pourriez-vous nous parler des reptiliens qui sont sur Terre et que nous ne voyons pas ? 

Pour vous être agréable, nous vous dirons quelques mots sur des êtres qui ne sont pas de votre Univers, qui ne font pas partie de la famille humanoïde. 

reptiliens

L’Univers est sectorisé. Il y a la grande famille humanoïde à laquelle appartiennent les habitants des Pléiades et de la Lyre, mais aussi des êtres qui sont complètement différents de vous. Cependant, ces êtres-là sont attirés par les humanoïdes car ceux-ci leur apportent ce qui leur manque et leur donne les réponses qu’ils cherchent au fond d’eux-mêmes. 

Les reptiliens ont été, eux aussi, créés par la Source. Il y en a encore sur Terre, ils ne sont malheureusement pas tous partis. Ils sont totalement différents au niveau de la conception qu’ils ont de la vie. Ils sont très évolués au niveau technologique et même bien au-delà. Ils ont la possibilité de se créer un corps similaire au vôtre et de ce fait, vous avez du mal à les détecter. En avançant dans la perception des fréquences vibratoires, vous serez mieux en mesure de les reconnaître. Sans vous poser de questions, vous saurez que telle ou telle personne vibre dans la Lumière ou dans l’ombre. 

Pour l’instant, les reptiliens et bien d’autres que vous n’avez pas encore découverts vivent sur votre Terre. Votre planète est convoitée plus que vous ne pouvez l’imaginer parce qu’elle a une potentialité d’expérimentations très étendue. Il y a aussi ce que nous pourrions appeler les vampires, qui se nourrissent de ce vaste champ émotionnel que représente la Terre. 

Ils ont été créés et ils ont leur utilité. Ce sont vos frères de l’ombre mais sachez qu’ils n’auront aucune possibilité de vous nuire si vous vibrez dans la Lumière. Peut-être sont-ils là plus particulièrement pour ceux qui débutent dans une certaine conscience et qui sont encore des âmes très fragiles. 

Actuellement sur votre Terre vit une multitude d’êtres venant de tous les secteurs de votre Univers. Certains ont pris corps physique et viennent d’Univers similaires à ceux des reptiliens. Ils sont donc proches d’eux et c’est principalement sur ces êtres qu’ils font des expériences. Ils les sentent, ils les retrouvent vibratoirement. 

Tout doit se reconnaître au travers des fréquences vibratoires, d’où l’importance de vous affiner. Vous commencez déjà à ressentir que certains êtres que vous côtoyez vous dérangent profondément. Ils ne vous ont pourtant rien fait, ils n’ont aucune agressivité vis-à-vis de vous. Leur état vibratoire vous incommode autant que vos fréquences vibratoires peuvent le faire pour d’autres qui sont aux antipodes de ce que vous êtes. Derrière ces êtres, même s’ils l’ignorent, vivent effectivement des reptiliens. 

Beaucoup d’expériences faites par les « gris » l’ont été sur des créatures venant de mondes similaires au leur et ayant choisi une incarnation sur la Terre. Ils les reconnaissent à leur fréquence vibratoire, à leur son. Cependant, ces êtres qui ont pris forme humaine ne le savent pas et souffrent de ces enlèvements. 

Même si vous êtes incommodés d’une façon ou d’une autre, vous n’avez rien à craindre car vous ne vibrez pas avec la même fréquence, vous vibrez beaucoup plus la Lumière que l’ombre. 

- Nous ne risquons d’être « enlevés » que par vous ! 

En quelque sorte oui ! Cependant sachez que nous nous présenterons à vous. Nous continuons à affirmer que dans quelque temps nous nous présenterons aux hommes de la Terre, que ceux-ci découvriront leurs frères venant de nombreuses  régions de leur galaxie et même d’autres parties de l’Univers. Au tout début de ces manifestations il faudra être vigilant, ressentir la fréquence, envoyer beaucoup d’Amour sur tous ces êtres et vous aurez la réponse. L’Amour que vous enverrez vous sera renvoyé et à ce moment-là, vous saurez que vous ne vous trompez pas. 

MONIQUE MATHIEU sur  http://ducielalaterre.fr

Click here for more info

Là où nous avons échoué

 

Nous avons échoué auprès d’enfants qui n’ont aucune conscience morale et se rendent à l’école armés jusqu’u dents, nous avons aussi échoué auprès d’enfants qui ne connaissent pas la différence entre le bien et le mal, qui ne s’intègrent pas, qui ne s’entendent pas avec les autres, ou qui passent à l’acte. Nous avons échoué auprès des jeunes d’abord intégrés dans un programme éducatif spécial puis en dernier recours, mis sous traitement médicamenteux. Nous avons échoué auprès de nos gamins qui vivent de chimères, qui passent d’innombrables heures devant des jeux vidéo et à naviguer sur le net.

Nous avons échoué parce que nous tentons tous de les guérir sur les plans cognitif, intellectuel et rationnel. Et pourtant, les blessures de ces jeunes affectent le plan énergétique, spirituel. Et c’est là qu’il faut les guérir.

1 enfant indigo

Nos enfants viennent en ce monde pour servir de canal très pur à la lumière t à l’amour de Dieu. Ils débordent de cet amour et de cette lumière ; leurs âmes, très anciennes, sont encore toutes chaudes du souvenir d la connaissance éternelle et universelle. Ils disposent du savoir et de la vision d’un univers de perfection joyeuse et harmonieuse.

Ils viennent empreints de cette perfection et sont projetés dans cet univers sauvagement imparfait. Intuitivement, à l’intérieur, ils savent parfaitement ce qui est bon et juste. Extérieurement, ils subissent tout ce qui est mauvais et vil en ce monde.

Leur cœur et leur âme se chagrinent quand ils prennent conscience de cet immense schisme entre la perfection et la sainteté de leur source, et l’existence meurtrie et tourmentée qu’ils découvrent ici-bas. La considérable disparité qu’ils perçoivent entre la perfection qu’ils connaissent intrinsèquement et l’imperfection de l’expérience terrestre les afflige durement. Ils deviennent comme des vases fracturés, incapable de contenir la lumière, de sustenter l’énergie sacrée de Dieu. La vie sur Terre les écorche aussi sur le plan affectif. Malgré notre immense désir de les protéger, il est impossible de sauvegarder nos petits des peines, réelles ou imaginées, que le quotidien leur inflige délibérément ou involontairement.

Pour la plupart des adultes, la plus grande douleur et la plus amère solitude proviennent du fait que par leurs actions ou leurs pensées, ils se dissocient, se séparent de Dieu. Pour nos enfants, la plus grande souffrance, l’angoisse et la solitude existentielle proviennent du fait que, en dépit de leur désir désespéré de demeurer connectés à Dieu, les forces discordantes de l’existence terrestre entraînent éclatement et séparation.  Bien qu’on les décrive comme très brillants, précoces, sages au-delà de leurs années, ils sont souvent perçus comme malheureux, rageurs et dépressifs. On dit d’eux que ce sont des enfants difficiles présentant des problèmes à l’école et à la maison. On les affuble de diagnostics tels que trouble s de l’apprentissage, hyperactivité et déficit d’attention….

Notre précieuse jeunesse, mérite d’être soulagée de ses maux et d’affirmer pour elle-même et pour nous, l’unité de l’âme universelle. Les jeunes ont besoin de nous apprendre que l’illumination vraie est de savoir qu’il n’y a jamais eu aucune séparation ; qu’il n’y a que l’Unité avec Dieu et avec l’Univers.

Alors comment guérir nos enfants ?

Pour transmuer les comportements négatifs, il faut au préalable en déterminer l’origine. Et cette cause des agissements négatifs se situe chez nos jeunes sur le plan énergétique, spirituel, à l’endroit même où ils sont blessés. Si nous drainons l’énergie des contusions émotionnelles d’un enfant, elles sont vidées de leur charge. Dès lors, le traumatisme n’a plus d’énergie. Le petit  peut alors guérir, et le comportement négatif cesse. Le flot de lumière et d’amour filtre à nouveau. La colère, le chagrin, la peur, la méfiance, le désespoir, l’angoisse, la honte, l’insécurité, l’égoïsme, le deuil, la panique, le sentiment d’infériorité, la haine, l’indignation, le ressentiment, a jalousie et la culpabilité. Chacune de ces meurtrissures peut être présent non seulement dans le corps émotionnel, mais aussi en un point spécifique du corps physique, provoquant ainsi une maladie physiologique.

Le parent n’est pas le guérisseur et il n’impose pas non plus de cure à l’enfant. Il agit plutôt en tant qu’auxiliaire ou assistant aimant et secourable, en vue de la guérison et de la transformation qui émaneront de la conscience et de l’énergie de Dieu, et de l’univers qui englobe l’âme de l’enfant et qui est englobé par elle. La guérison spirituelle survient promptement.

Pour l’heure, nous connaissons l’origine de la souffrance de nos enfants, nous avons où elle réside, nous connaissons le lieu sacré, au tréfonds du plus profond se situant au cœur de l’intérieur, où nous devons nous rendre pour activer la guérison.  Car seule la guérison des blessures affectives de notre jeunesse permettra à notre monde de s’élever vers une dimension supérieure, vers un plan de l’âme, de la vibration, transcendant. Accéder à cette dimension élevée sous-entend que tous, nous disposerons d’une sagesse et d’une compréhension plus vastes ; que nous saurons au-delà du savoir et que nous verrons au-delà de la vue, que nos facultés sensorielles seront plus fines ; que notre conscience sera plus évoluée ; que nous serons tous plus pleinement immergés en l’énergie-Dieu et reflèterons davantage la Lumière-Dieu. Alors, et seulement alors, notre monde pourra transcender les limites du présent pour passer à un espace-temps où la guérison universelle pourra avoir lieu, où l’espoir et la promesse séculaires d’un monde parfait pourront se réaliser. « Et les petits enfants seront leurs guides ».

Lorsque nous guérirons les traumas affectifs de nos enfants, là où ils se situent, sur le plan spirituel ou énergétique, alors ceux-ci seront guéris de leur souffrance ; dès lors, ils redeviendront sains et entiers.

Ils pourront alors dire « Plus Jamais » Et plus jamais n’aurons-nous à assister au drame d’enfants exprimant leur douleur par un comportement aberrant, criant leur angoisse avec des armes dans les cours d’école. Alors nos enfants nous conduiront au monde parfait qu’ils connaissent et qu’ils entrevoient.

A ce sujet, June Jordan, disait un jour :

« Pour secourir nos enfants, il faudra les laisser nous sauver du pouvoir que nous représentons ; il nous faudra croire à la différence qu’ils incarnent à jamais.  Et il faudra leur accorder le choix, sans craindre la mort, afin qu’ils viennent et fassent comme nous, ou qu’ils viennent et que nous les suivions, afin qu’un tout-petit nous ramène à l’enfant que nous serons toujours – vulnérable, avide et affamé d’amour et de beauté ».

Sauvons nos enfants…..

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Click here for more info

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...