Ame Humaine

Ame Humaine dans FRANCHIR LE SEUIL MILLENAIRE dyn009_original_369_369_gif_53493_24fb55517f3cde0e06fe09393d2d80ed.2L’âme humaine éternelle 

 

Je ne puis terminer cet exposé sans vous rappeler que, selon le contenu de mes channelings, nous sommes éternels. Certains d’entre vous ont l’impression d’être les « cobayes » de Dieu. Je le sais, car j’ai personnellement parlé, au fil des années, à des milliers d’entre vous. Si vous comprenez enfin que vous avez participé à l’élaboration de tout ceci, à son exécution et que, chaque fois, vous aviez hâte de revenir, cela vous aidera à prendre conscience que vous êtes les organisateurs du test, et non pas ses sujets. Comme Kryeon vous l’a rappelé dans son dernier livre, le test en cours renvoie à l’énergie et non à nous-mêmes. Nous sommes les expérimentateurs, et la mesure de l’énergie est le résultat. 

 

Je considère le concept de notre éternité comme difficile à appréhender. Selon Kryeon, nous sommes « éternels dans les deux directions ». Ouah ! Cela signifie que nous n’avons pas eu de commencement et que nous n’aurons pas de fin. Mon esprit ne peut aller jusque-là. Toute chose doit avoir un début, n’est-ce pas ? Les scientifiques ont passé leur existence entière à s’interroger sur la création de l’univers – sur le commencement des temps. Vous et moi avons vécu une naissance et constatons que tout ce qui nous entoure possède un début et une fin. Rechercher l’origine de toute chose est inhérent à notre dualité. 

 

Kryeon déclare que tout ceci est une illusion du temps linéaire à l’intention de l’être humain. Notre exposé de la notion de MOMENT PRESENT dans ce chapitre montre que nous sommes inscrits dans une dimension circulaire. Kryeon nous informe que notre incapacité à apercevoir ce cercle est la manifestation typique de notre dualité. 

 

Je tiens à vous faire part d’une chose amusante concernant ce sujet – l’incapacité de la nature humaine en général à percevoir sa véritable essence spirituelle – simplement parce que l’expression sans commencement ne convient pas ! 

 

L’année dernière, alors que nous approchions du nouveau millénaire, le magazine Time, qui figure parmi mes sources d’information favorites en ce qui a trait à l’actualité mondiale, publia plusieurs numéros sur la religion. Le traitement répété de cette question était relié à la grande influence exercée par les anciennes prophéties sur les craintes et les attentes des gens. Dans l’un de ces articles, et selon les recherches effectuées, 85 % des habitants de la Terre croyaient au concept de « la vie après la mort ». 

 

Et bien ! Quand vous rencontrez ce genre de consensus planétaire, je pense que c’est là plus qu’un simple vœu. Ce consensus s’étendait à toutes les religions et les cultures et même aux tribus de la jungle de Nouvelle-Guinée qui n’avaient jamais rencontré un Européen jusqu’à il y a trois ans. Tous croyaient également à la vie après la mort. Lorsqu’un tel phénomène se produit, je pense qu’il s’agit d’une intuition cellulaire également partagée par tous les systèmes de croyances ébauchés autour du concept de Dieu. 

 

Voici maintenant l’aspect amusant de cette question. Selon la croyance générale de l’humanité » (85 %), nous ne mourons pas et continuons à exister, mais d’une autre façon. Nous possédons tous une âme interdimensionnelle. Toutefois, selon la plupart des religions, rien de tout cela ne peut être tant que nous ne sommes pas nés biologiquement sur la Terre ! Voyez-vous, bien que la plupart des habitants de notre planète croient en une vie après celle-ci, cette même majorité ne croit pas à une vie antérieure ! Ainsi, vous pourriez être éternels, mais avant de venir sur la Terre, vous n’existiez pas ! Voilà, véritablement, un concept amusant et en ce qui me concerne, il n’a aucun sens sur le plan spirituel. Ainsi, notre naissance biologique nous doterait d’une âme éternelle ? Dans ce cas, d’où vient-elle ? Je qualifie ce raisonnement d’exemple typique de notre dualité. Il s’agit d’un concept totalement illogique, mais accepté comme une croyance de base. 

 

La métaphysique n’est pas la seule branche de la philosophie postulant que l’âme préexistait à notre incarnation actuelle. Néanmoins, notre croyance affichée en la notion de vies antérieures fait de nous la risée du monde occidental. Lorsque vous prenez un certain recul et examinez ce problème sous l’angle spirituel, il vous paraît totalement sensé que si vous possédez une âme, celle-ci existait avant votre naissance sur la Terre. La compréhension de ce simple fait ouvre la porte à la possibilité que, peut-être, et seulement peut-être, nous sommes déjà venus sur cette planète à diverses reprises – dans le cercle du maintenant – et que les membres de notre famille suivent la voie circulaire de notre train. 

 

En espérant que vous apprécierez ce sixième tome de Kryeon

 

par Lee Carroll 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...