La guérison quantique

La guérison quantique dans TRANSITION vers le FUTUR 86029292image-animaux-animee-oiseau-gif

Dans le précédent livre de cette série, 2009 – La Grande Transformation, vous parliez de l’avènement d’une quatrième méthode de guérison. A l’époque, vous ne la nommiez pas, mais je sais aujourd’hui qu’il s’agit de la guérison quantique. Au bénéficie de nos lecteurs, j’aimerais vraiment comprendre mieux comment nous pourrions promouvoir cette méthode. D’après les explications de Lee, elle « puise l’énergie dans nos Annales akashiques et nous redonne la santé que nous avions dans une vie antérieure » ! Cela me semble extraordinaire, mais si vous en parliez déjà, c’est sûrement quelque chose de possible, ou qui le sera bientôt. 

-       Ce que je comprends de cette forme de guérison, c’est que nous pouvons, puisque toutes nos existences sont vécues dans le « maintenant », accéder à  toute l’information de l’une de ces existences. S’il en est ainsi, pourrait-on dire que nous accédons ainsi à notre propre hologramme ? 

Oui. C’est exactement cela. Si vous devenez interdimensionnels, vous commencez alors à récupérer certains des attributs quantiques que vous avez toujours possédés. L’accession à l’Akash en est un. Vous devez comprendre qu’il n’y a pas de vie « antérieure » dans l’état quantique. Toutes vos vies existent dans le maintenant. En d’autres mots, vous les vivez maintenant ; seule « celle du haut » est vécue dans la troisième dimension, mais elles sont toutes prêtes  à être utilisées. Vous les voyez dans le temps comme une suite linéaire alors qu’en vérité elles font toutes partie de la « soupe » appelée VOUS. 

-       A ce stade-ci, y a-t-il des humains capables de faire cela ? 

Absolument. Plusieurs individus qui appartiennent à l’ancien système de croyances le font ! Cers lecteurs, vous ne vous attendiez pas à une telle affirmation, c’est-ce pas ? Les bouddhistes, les hindous et les sikhs sont parmi les premiers à « coir » la nouvelle énergie et à l’intégrer dans leur vie. 

Ils comprennent déjà les scénarios énergétiques des vies antérieures mieux que quiconque sur ce plan, car ils travaillent avec ces scénarios depuis des siècles. Par conséquent, ils disposent de processus, d’outils de méditation et de concepts pouvant être utiles  tout le monde. 

-       Aussi, pouvons-nous choisir dans quelle vie nous désirons puiser ? 

Non. Cela se produit automatiquement. Chacun de vous est le catalyseur de l’intention qui permet à l’énergie animique de son Soi supérieur de choisir ce dont il a besoin. Il est temps que vus l’appeliez comme il convient, soit l’ »innée » de votre corps. Celui-ci peut aussi diagnostiquer n’importe quelle maladie, en indiquer le remède, et vous dire tout ce dont vous avez besoin de savoir. Plusieurs s’en servent de plus en plus. C’est la nouvelle aide pratique interdimensionnelle. 

-       Ce type de guérison élève-t-il la vibration de toutes nos existences, o m que nous soyons ? 

Pas vraiment. Te voilà qui glisses en pensée dans la tridimensionnalité pendant un moment puisque tu les vois comme étant d’autres vies. Elles « sont » l’hologramme, et tous vous ne faites donc qu’un avec elles tout le temps. Il n’y a pas de séparation. Tout ce que vous n’avez jamais fait avec votre propre vibration touche l’hologramme entier. Ne les voyez donc pas comme des existences différentes qui s’élèvent, mais plutôt comme tout l’être qui s’élève. 

J’ai l’impression que vous nous donnez là une carte routière que nous essayons encore de déchiffrer à ce stade-ci. Un peu comme Michaël Thomas [référence au livre Le Retour] 

-       La médecine traditionnelle l’acceptera-t-elle ? Cela semble un peu trop « extravagant » pour elle

La médecine traditionnelle est toujours en transit. Ce qui était traditionnel par le passé ne l’est plus aujourd’hui. Vous vous souvenez de la première transplantation cardiaque ?  L’Eglise s’y est fortement opposée, se demandant si l’âme du cœur de l’un pouvait exister chez l’autre ! Plusieurs se sont opposés à cette intervention opur cette raison. Aujourd’hui, vous riez de cette ignorance, mais elle ne date pas de si longtemps. 

La médecine finira par accepter tout ce qui aura fait la preuve de son efficacité. Quand cette preuve sera multiple, elle sera obligée d’en tenir compte. Sans doute qu’elle n’acceptera jamais comme vous l’idée de l’Akash, mais elle reconnaîtra peut-être que le corps humain peut se contrôler lui-même et modifier ses attributs d’une façon qu’elle n’a jamais crus possible. Ce sera le début de l’ère de la véritable conscience du corps, à laquelle les psychologues donneront un nom et pour laquelle ils créeront un processus

Kryeon, canalisé par Lee Carroll 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...