Les Sephiroth, les Olanim et les Piliers

 Gif feu                Le mot Sephirah (pluriel Sephiroth) désigne en hébreu une « émanation numérique ». Qu’est-ce donc ? C’est l’idée de quelquechose engendré par autre chose, et dans un certain ordre. Ainsi, comme on vient de le voir, la Création de l’Univers a consisté en l’émanation successive de dix Sephiroth, depuis Kether, l’étincelle de vie divine, pour arriver à Malkut, le monde matériel. Les Sephiroth sont donc, dans l’ordre d’involution : Kether, Hokmah, Binah, Chesed, Geburah, Tipheret, Netzah, Hod, Yesod et Malkut. Cet ordre est dit « d’involution » car il est celui dans lequel l’univers a été créé. L’ordre inverse, ou ordre d’évolution, est celui que le kabbaliste devra emprunter pour pouvoir renouer avec la puissance originelle, l’étincelle de vie divine qui sommeille en chacun de nous et qui mène à l’Agartha. Mais attention, il ne faut jamais perdre de vue que chacune de ces Sephiroth contient une parcelle de toutes les autres : d’une part, l’héritage de celles situées « en amont », et d’autre part, l’énergie nécessaire pour engendrer celles qui se trouvent « en aval ». 

La Cabbale : Tradition secrète de l’Occident – Papus 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...