Le compartiment secret – drame

Gif fleurs autre 

Wo tremble. Il baisse les yeux. Il ne veut pas rester là et ne souhaite pas non plus que soit découvert ce qui se trouve dans la trousse fermée. L’Ange respecte son désir et se tient simplement debout, le petit sac noir dans sa main immense. Il attend que Wo se décide à parler. 

 

« S’il vous plaît, non ! »  implore Wo. 

« Je ne l’ouvrirai pas, répond l’Ange, parce que je t’aime et que je ne t’embarrasserai jamais volontairement… Mais tu ne peux emporter ceci avec toi, et tu le sais ». 

 

Alors, très chers, que pensez-vous que contient la petite trousse noire ? Nous interrompons à nouveau cette histoire afin de bien vous expliquer cette métaphore. Je vais vous poser la question suivante et vous demandez à vous tous, membre de l’auditoire et lecteurs, de me répondre mentalement : Quelle est la personne à laquelle vous n’adressez pas la parole ? A qui, chers candidats à l’ascension ne pardonnerez-vous pas au cours de votre vie ? Avec qui avez-vous de graves problèmes ? Qui ne pourrez-vous plus aimer à nouveau ? Qui vous a trahis ? Qui avez-vous mis à l’index dans votre esprit humain ? 

 

Voilà l’énergie qui se trouve dans le petit sac noir que tien l’Ange dans sa main. C’est laid. Cela ne peut accompagner une vibration élevée. Cette énergie ne peut se fondre avec l’intention pure d’un individu sur le point de s’engager sur la voie d’une vibration plus élevée et elle ne peut rester secrète. Nous développerons ce sujet après avoir franchi le seuil. 

 

Tout ceci vous convient-il ? Dans ce cas, permettez-moi de vous offrir le contenu d’un autre compartiment secret appelé l’âme divine. Il s’agit du pouvoir et de la force de dépasser les drames qui se déroulent dans les sombres tréfonds de votre esprit. Il s’agit de la lumière qui peut briller dans n’importe quelle situation. C’est l’essence même du pardon, de la maturité et de la sagesse. Elle personnifie la bénédiction de l’humain nouveau. C’est la prise de conscience que chacun de vous est un fragment divin. Que la famille qui vous entoure, elle-même composée de fragments divins, a accompli sa tâche. Quels qu’ils soient, quoi qu’ils aient accompli et où qu’ils se trouvent (même après la mort), ils sont aujourd’hui considérés comme des acteurs d’importance égale dans la grandiose représentation que vous avez tous contribué  créer. Pouvez-vous distinguer ce plan d’ensemble ? Comprenez-vous pourquoi il a fallu être deux pour créer l’énergie contenue dans le sac noir ? Pouvez-vous leur pardonner et les aimer ? Vous le pouvez ! C’est le miracle de la conscience évoluée du nouvel être humain qui répond pour vous. Il s’agit du pouvoir de l’être humain ascensionné ! 

 

« S’il vous plaît, prenez ce sac », déclare Wo, les yeux remplis de larmes. « Placez-le parmi les autres objets sur le sol ; c’est là que se trouve sa place ». 

« Quel sac ? » demande l’Ange ravi. « Il a disparu il y a quelques instants, lorsque tu as manifesté ton désir de pardon, grâce à la sagesse qui t’accompagne dorénavant, mon être humain aimé. Je te félicite pour ta compréhension. Pour ta graduation. Je te félicite, Wo, pour ton niveau vibratoire plus élevé ». 

 

Wo fait ses adieux à l’Ange et l’enlace à nouveau. Porteur d’un seul petit sac, il franchit la porte qui, métaphoriquement, symbolise l’être humain désireux d’accéder à un lieu où rien n’est semblable à ce qu’il connaissait auparavant – une contrée pleine de promesses, d’amour et de défis grandioses. Il  parvient à une contrée peuplée de travailleurs de la lumière qui maintiennent l’énergie de la genèse d’une nouvelle Terre. 

 

Wo se sent éclairé, serein et profondément aimé alors qu’il disparaît au loin. 

 

Très chers, cette parabole vous concerne. Comment ressentez-vous le fait d’élever votre seuil vibratoire et d’être mus par une énergie ascensionnelle ? Est-ce quelque chose que vous faites entre vos courses et l’heure des repas ? Si c’est le cas, vous ne comprenez pas de quoi il en retourne. Il ne s’agit pas de quelque chose que vous faites. Il est plutôt question de quelque chose que vous vivez. 

 

Ce qui vous attend, c’est l’énergie spirituelle la plus profonde et la plus émancipatrice qu’ait jamais connue l’humanité. C’est votre capacité à transformer l’essence même de votre vie – à mener une existence plus longue, plus paisible et plus accomplie, et à disposer du pouvoir de transformer la Terre qui se trouve sous vos pieds. Au cours de ce processus, vous aurez à apprendre, encore et toujours. De même, vous serez aimés démesurément et ressentirez peu à peu la présence de la famille – car celle-ci se trouvera spirituellement plus près de vous que jamais auparavant. Il ne s’agit pas ici de la fin du monde. Il s’agit, au contraire, d’un nouveau commencement. 

 

Les membres d’une famille se tiennent à côté de votre siège, et au sien de cette famille se trouve Kryeon dont l’existence, depuis des éons, a été consacrée à vous aimer et à vous informer .. sans rien demander en retour… sans programme établi… sans aucune exigence. Je demeure votre ami et votre parent. Je suis rempli d’amour, vous regardant accomplir une chose à laquelle personne ne s’attendait ; la modification de l’univers lui-même. Je reste sur la Terre jusqu’à ce que tout soit accompli. Et soyez convaincus, chers membres de ma famille, que tout cela durera encore longtemps. 

 

Nous nous séparons baignés du même amour que lorsque nous avons pénétré dans cette salle et, en fait, nous reviendrons. Que chaque membre de l’auditoire et chaque lecteur soit convaincu qu’aujourd’hui, il est profondément aimé ! 

 

Que la nouvelle Terre commence avec ceux qui s’éveillent à leur pouvoir – ceux-là qui entendent et lisent ces mots. Vous. 

 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...