Un savoir-faire inné

 

Gif spheres    Jere Neal 

 

J’ai une merveilleuse petite-fille qui aura bientôt deux ans. A plusieurs reprises, elle a dit ou fait certaines choses qui nous ont poussés à nous demander où elle allait chercher tout ça. Elle semble douée d’une brillante intelligence (naturellement, j’ai un préjugé favorable) et peut se montrer très résolue. Comme il est écrit dans Les Enfants Indigo : « La valeur personnelle n’a pas grande importance », et « […] ils viennent en ce monde en ayant le sentiment de leur majesté ». Déjà, nouveau-née, elle nous fit immédiatement savoir sans l’ombre d’un doute ce qu’elle aimait et ce qu’elle ne souhaitait pas. Elle aune opinion sur à peu près tout et reste très douce, affectueuse. Elle sait manipuler toute la famille et mêle le personnel de sa garderie ! 

 

Deux incidents plus récents me viennent à l’esprit. D’abord, lorsqu’elle avait seulement dix-huit mois, sa mère l’installa devant le film La petite sirène (de Walt Disney) et alla se préparer dans la pièce voisine. A ce moment précis, ma petite-fille n’avait pas vraiment envie de regarder ce film et voulait plutôt voir La belle et le clochard. Par contre, sa mère en avait assez de ce dernier et avait donc insisté ; « Ma chérie, regarde la sirène en attendant ; j’arrive tout de suite ». 

Quand elle revint dans la pièce, elle vit sa fille installée sur le fauteuil, joyeusement absorbée par La belle et le clochard ! La petite avait retiré la première cassette du magnétoscope, y avait correctement inséré la seconde et l’avait fait démarrer. Sa mère était abasourdie ! 

 

(Note des auteurs ; D’abord les enfants sont capables d’imitation. Nous vous rappelons toutefois que cette bambine a dû trouver le bouton Eject, sortir la cassette correctement, insérer l’autre assez loin pour que le moteur sensible « l’avale », puis appuyer sur Start. Nous aussi, nous serions restés sidérés). 

 

Le second incident plus récent – n’oubliez pas qu’elle n’a pas deux ans – met en scène un petit rassemblement où plusieurs membres de notre famille sont installés au salon et préparent Noël. Ma belle-mère déclare qu’elle a acheté à ma petite-fille une t-e-n-t-e (elle épelle le mot) pour mettre au-dessus de son lit. La gamine lève les yeux et prononce « tente » ; nous avons tous entendu clairement. Puis, elle se remet tranquillement à regarder la télé. Nous avons échangé quelques regards incrédules, perplexes. 

 

 

Lee Carroll et Jan Tober sa compagne spirituelle. 

 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...