Enfant indigo : Constance Snow

Gif eleves et profs  Pour les parents, l’éducation des indigos s’avère très souvent une tâche ardue. La raison implicite, c’est ceux-ci ne se conforment pas aux règles habituelles qui ont jadis servi à endoctriner les parents ; par ailleurs, il n’est pas possible de les soumettre par la honte, la culpabilité, la contrainte physique ou le châtiment. De ce fait, ils semblent opposer leur « volonté » à celle de leurs parents ou d’autres figures d’autorité. Mais on a découvert que ce n’est pas en vertu de leur propre ego qu’ils s’entêtent. Ils affirment tout simplement ce qu’ils savent être leur vérité d’existence à eux. 

Parce qu’il s’agit d’enfants, il faut donner une direction à leur vie. Prenez note que le rôle des parents ici est de guider plutôt que de maîtriser. S’ils sont reconnus, soutenus et s’ils reçoivent des soins affectueux, ces enfants combleront de joie leur famille. Autrement, ils s’affirmeront avec force et mettront sans cesse à l’épreuve l’autorité parentale. 

Du fait que les indigos sont doués d’une sagesse surpassant parfois celle de leurs parents, la communication peut s’établir plus facilement avec des membres plus âgés de leur famille, leurs grands-parents par exemple. Si les parents assimilent les conseils des plus vieux, ils pourront à  leur tour tirer de précieuses leçons quant à l’approche efficace à adopter avec leurs remarquables rejetons. Grâce aux indigos, les grands-parents retrouveront les égards qui leur sont dus au sein de la famille et de la société en tant que conseillers avisés et sages. 

Lorsque parents et grands-parents comprennent qu’ils ont enfanté un indigo, ils feraient mieux de saluer ce dernier avec un amour et un respect très grands, comme s’il s’agissait d’une enfant Christ. Ils devraient ensuite s’engager à soutenir et à préserver la réalité de l’être qui réside en ce corps minuscule ; ils deviendront ainsi les mentors intelligents de cet indigo puissant et bien-aimé. Le fait d’accepter ce dernier pour ce qu’il (ou elle) est, notamment face aux écueils du processus éducatif, exige une ferme conviction de la part de l’adulte. Le parent doit être persuadé, intellectuellement et en son âme, que la formation d’un enfant indigo est une responsabilité de toute première importance qu’il faut assumer avec joie. 

Il faudrait aborder le processus avec flexibilité et de manière décontractée pour ainsi alléger l’atmosphère familiale et prendre plaisir au quotidien partagé. Les parents devraient ne prêter que peu ou pas d’attention aux situations désagréables et se concentrer sur la vérité qu’ils reconnaissent ; la joie de contribuer à l’évolution de la race humaine en éduquant un être merveilleux et puissant dans l’amour, la compassion et la sérénité. 

Les indigos présentent une sensibilité extrême à l’énergie subtile et sont capables de capter les vibrations de loin. Si les éléments dominants de notre société tentent d’imposer un diagnostic ou une étiquette inadmissibles en ce qui a trait à votre petit (par exemple : TDA ou TDAH [troubles du déficit d’attention avec hyperactivité ou non, NDT], renseignez-vous à fond sur le sujet, cherchez la clé qui permettra à votre jeune d’apprendre et de créer, et recherchez des approches holistiques au problème, notamment des traitements dans le cas d’une hyper-sensibilité (allergie) à des aliments ou à des substances chimiques communs. N’oubliez pas que vos émotions et votre stress contribuent à produire des vibrations qui pourraient être la cause de réactions d’hypersensibilité chez votre enfant. 

Lee Carroll et Jan Tober sa compagne spirituelle. Les enfants Indigo Carroll Lee

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...