La fidélité

gifs étoilesVoici une autre tâche intéressante du partenariat « Comment la fidélité peut-elle être reliée au partenariat avec le divin ? » pourriez-vous demander. Parlons de la fidélité. 

Certains pourraient nous dire : « Allons, vous n’avez pas à vous soucier de fidélité dans ce partenariat spirituel avec Dieu, Kryeon. Après tout, il n’y a qu’un seul Dieu ! Je ne vais pas me sauver avec un autre, vous savez ! » Il ne s’agit pas de cela. Ce n’est pas ce que vous croyez. 

La COLERE. Oh, chers amis, la colère fait partie de la nature humaine, n’est-ce pas, comme se laisser aller à la colère sans réfléchir ? Même  lorsque vous savez que la colère et la peur sont des concepts surannés qui n’avantagent pas votre esprit et qui ne sont pas guidés par l’amour, vous y recourez quand même. La colère est intéressée, l’amour ne l’est pas. Vous mettre en colère, cela choque la nature profonde de votre partenaire (Dieu). Et, cependant cela vous arrive souvent ! C’est en réalité, une infidélité que vous commettez envers la nature profonde de votre union avec Dieu

L’INQUIETUDE. Que dire de l’inquiétude ? C’est un pur produit de l’intellect. C’est cet élément qui vous réveille à trois heures du matin et qui vous dit : « Il y a quelque chose qui ne vas pas ! J’ignore ce que c’est, en ce moment, mais je sais qu’il y a quelque chose… alors, faisons-nous du souci ! ». C’est dans la nature humaine. Le plus étrange, c’est que beaucoup de gens sont conscients de cela mais, malgré tout, continuent de s’inquiéter ! Si vous ne l’avez pas encore fait, nous vous demandons d’évacuer l’aspect intellectuel de l’inquiétude, qui représente l’ancienne énergie, et d’être fidèle à l’amour de l’Esprit. Notre tâche consiste à remplacer votre inquiétude par la paix. Cela vous est garanti, grâce à  l’intention. S’inquiéter, c’est aller contre la nature profonde de votre partenaire (Dieu). Cependant, cela arrive souvent à beaucoup d’entre vous. C’est aussi une infidélité envers l’essence même de votre union. 

La colère ne vous sera d’aucun secours. L’inquiétude ne vous sera d’aucun secours. Douter de votre valeur personnelle ne vous sera d’aucun secours durant ce Nouvel Age. Ces sentiments vont à l’encontre des principes fondamentaux de votre nouveau partenariat et ne respectent pas l’attitude de Dieu envers vous. 

Le CHANNELING. Voici un nouvel élément qui s’inscrit dans le cadre de la fidélité envers Dieu. Ecoutez attentivement, très chers ; toute entité contactée par channeling qui apparaîtra dans votre vie honorera autant votre Moi divin qu’elle honore le sien propre ! Le Moi divin qui vous accompagne partout est un « fragment de Dieu ». C’est aussi un fragment de Dieu qui est le partenaire de cette séance de channeling (que vous êtes en train de lire). J’honore autant le Moi divin de celui qui effectue ce channeling (Lee Carroll) que n’importe quelle autre entité de cet univers ! Ceux qui, parmi vous, pensent contacter des entités par channeling, vérifiez ceci : voyez si elles honorent vote Moi divin. Essayez de voir si elles affirment être plus importantes que votre ange intérieur et si c’est le cas, ce sont des informations, des données. Ce n’est rien de plus que cela. Ce sont des informations que votre Moi divin et votre nature humaine transforment en nourriture spirituelle. Lorsque l’information vous est communiquée, prenez-la, faites-en ce que vous voulez, puis rangez-la. Ne considérez jamais le channeler comme un gourou ! N’abandonnez jamais votre libre arbitre. Au contraire, communiquez l’information reçue du channel à votre Moi divin, et celui-ci vous guidera dans votre vie, car vous êtes un fragment sacré de Dieu ! C’est cette partie sacrée en vous qui dirige, pas le channeler. Considérer le channeler comme un gourou est une infidélité envers Dieu, envers votre Moi divin. 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll. Partenaire avec le divin. 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...