La Civilisation D’akalal


On ignore tout du sort de ces hommes et de leur civilisation.  Des spécialistes qualifiés en langues anciennes indiquent que le préfixe AKA serait la survivance du langage Dravidien. AKA signifierait tout lieu, site ou agglomération pouvant ou ne pouvant pas être enclos entre murs ou toutes autres formes de clôtures plus ou moins élaborées où, bien évidemment, se rassemblait ou vivait une population, une tribu, une famille ou tout groupe humain organisé.Il existe encore, sur notre planète, 42 sites nominativement répertoriés comportant le préfixe AKA, plus une dizaine d’autres attribués à des cités légendaires, disparues ou oubliées de nos contemporains, mais dont les noms se sont transmis par tradition orale depuis des temps immémoriaux chez plusieurs groupes ethniques différents répartis dans le Monde. La Tradition Orale, transmise à travers de longues périodes entretenait au long des siècles la lignée des Grands Initiés (Prêtres, Mages, etc.), s’étant succédés au delà des bouleversements planétaires, des cataclysmes naturels et ceux provoqués par les hommes, apportait et transmettait le souvenir de générations d’hommes différents (Géants, Dieux, etc.). Selon les légendes dravidiennes, AKALAL est le nom d’un site où des hommes parfaitement organisé auraient vécu il y a environ 40.000 ans et implanté sur un point précis de la terre. Là où actuellement un désert aride recouvre par une épaisseur de sable de plusieurs dizaines de mètres. 

 

En 1980, une petite équipe en région Provence-Alpes-Côte d’Azur assistent régulièrement à des réunions d’informations organisées par l’ IMSA, (Institut Mondial des Sciences Avancées) menée par, Jimmy Guieu, Ecrivain de science-fiction bien connu. Parmi les sujets traités il fût question un jour de la psychométrie (Le pouvoir, à travers un « témoin », la plupart du temps un objet fort ancien, parfois un « mobilier » archéologique, de remonter le temps et décrire ce qui se passait dans l’environnement).Parmi les orateurs présents, une jeune femme, Barbara, aux réels talents de psychomètre. Elle raconta cette histoire étonante à propos de la Civilisation d’AKALAL, vieille de quarante mille ans. Puis dans une autre séance le 21 février 1981, pour la seconde et dernière fois. Ces séances furent enregistrées, en voici un résumé :

Il y a 40.000 ans la région était un immense territoire fertile couvert d’une végétation luxuriante. La culture du blé représentait l’activité principale. Les vignes produisait des grappes de raisin géantes. Les hommes avait des véhicules pour se déplacer, de gros navires cargos et des engins volants!

Lire la suite ici sur le site de référence… Secrète Base

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...