Personne ne surveille le magasin

Gif etoilesIl y en a toujours qui pensent que personne ne surveille le magasin. Cette métaphore vise à exprimer le sentiment de ceux qui ont l’impression que Dieu n’est là  que lorsqu’on l’appelle. Vous croyez être toujours seuls, sauf quand vous méditez. C’est contre-intuitif, contraire à  tout ce que vous savez. Vous pensez n’être connectés que pendant la méditation. Vous ne comprenez pas encore ; le canal de la connexion fonctionne sans cesse. 

Vous êtes connectés quand vous rêvez, quand vous prenez votre bain, quand vous conduisez votre voiture. C’est un soutien inhérent au processus de vie. Pourtant, certains humains disent : 

« comme j’ai hâte de dire à Dieu ce qui m’est arrivé aujourd’hui ! L’Esprit ne me croira jamais ! Je pensais pouvoir faire telle chose, mais je n’ai pas pu, et ensuite j’ai reçu un appel téléphonique qui a empiré la situation à cause de ce qu’a dit de moi qui vous savez, et maintenant je ne sais vraiment pas quoi faire. Tout est changé depuis ma dernière méditation. Je n’en peux plus d’attendre jusqu’à dix-sept heures pour méditer et me libérer de ce fardeau. Je vais enfin trouver alors quoi faire ». 

Et d’autres ont l’impression d’être dans un vacuum et que Dieu n’a aucune idée de ce qui se passe dans leur vie. Il n’en est pas ainsi. Chaque problème doit être affronté en temps et lieu à partir de la source. Rien de votre vie n’est inconnu de Dieu. La famille se tient près de vous. Quand vous recevez un appel téléphonique, que vous ouvrez une lettre ou que vous entendez parler d’un ami, votre « connexion » en est témoin. Au moment des mauvaises nouvelles comme des bonnes, des difficultés comme des joies, la famille vous suit et vous fournit, par le truchement du conduit, la sagesse dont vous avez besoin pour vaincre la dualité. 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll. Retour à l’essentiel – La levée du voile. 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...