Famille Spirituelle


Gif artificeDieu se cherche, ce qui nous a incité à regarder dans le miroir et à nous poser les questions « Pourquoi ? Pourquoi suis-je ici ? Que fais-je ? Que cela veut-il dire ? » Et quand nous recevons enfin une petite idée de la raison pour laquelle nous sommes venus et que nous allons dans cette direction, nous faisons 2 pas en avant et 1 pas en arrière. Nous doutons de nous-mêmes et nous nous demandons ce que nous avons mal fait. C’est une caractéristique humaine qui est belle à voir à partir de l’autre côté du voile, mais nous ne comprenons pas : nous nous punissons pour avoir fait ce pas en arrière.

Pourtant, applaudissons-nous d’y avoir pensé. Parfois faire ce pas en arrière nous permet d’accumuler la force nécessaire pour évoluer dans notre propre courage même si nous ne connaissons pas tout ce que nous souhaitons connaître. Nous disons « Si seulement je pouvais avoir une confirmation. Si seulement je pouvais voir clairement ». Et pourtant cela aussi ce n’est pas possible, car nous sommes les créateurs. Même si nos guides et les anges pouvaient entrer dans notre monde avec des preuves irréfutables, nous trouverions un moyen de nier ce qui n’était pas censé s’incorporer dans notre jeu. Nous trouverions une façon de le faire disparaître ou de voler dans les éthers, voire de l’ignorer. Nous ne faisons qu’écrire notre futur mais également notre histoire. Nous réécrivons l’histoire à tout moment. Si il y a un point dans notre passé que nous ne supportons pas, il ne va pas supporter notre avancée, nous le réécrivons. C’est un constant processus évolutionnaire que de publier notre histoire car elle évolue constamment. Non seulement nous changeons ce que nous enseignons mais nous changeons ce que nous connaissons dans notre coeur. Pourquoi ? C’est la question qui nous est posée aujourd’hui. Bien sur, la réponse existe, ce qui nous conduit à ce que nous cherchons quand nous nous regardons dans le miroir et que nous disons : « Qui suis-je ? Que fais-je ici ? Qu’avais-je à l’esprit quand je suis venu ici en tant qu’âme ? A quoi pensais-je ? Je veux voir là où j’ai signé parce que je ne me rappelle pas m’être enrôlé. Je ne me rappelle pas cette clause de souffrance ici. J’étais d’accord de descendre et de jouer ce jeu, mais je ne crois pas que c’était celui-là ». 

 

Notre famille de lumière Par Kryeon canalisé par Lee Carroll – 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...