Terri Schiavo

L’affaire Terri Schiavo ressuscite l’euthanasie En février 2008 L’affaire Terri Schiavo relance le débat sur l’euthanasie. Cette Américaine de 41 ans qui vivait dans un état végétatif depuis 15 ans. Alors que ses parents cherchent désespérément une solution pour la maintenir en vie, la cour d’appel fédérale d’Atlanta a rejeté mercredi leur recours destiné à réclamer le rebranchement du cathéter d’alimentation. Un nouvel appel a cependant été déposé


Terri Schiavo dans LIBERTE des MAITRES 080807terri-schiavo_4

L’affaire Terri Schiavo relance le débat  sur l’euthanasie. Cette Américaine est dans le coma depuis 15 ans. Alors que ses parents cherchent désespérément une solution pour la maintenir en vie, la cour d’appel fédérale d’Atlanta a rejeté mercredi leur recours destiné à réclamer le rebranchement du cathéter d’alimentation. Un nouvel appel a cependant été déposé. 

   Terri Schiavo vit dans un état végétatif depuis le mois de février 1990 à la suite d’un accident cérébral, lui-même lié à un incident vasculaire. Vendredi dernier, le cathéter a été débranché à la suite d’une décision de justice de l’Etat de Floride. Selon les médecins, si le cathéter n’est pas remis en route, Terri Schiavo devrait mourir de faim et de soif d’ici une dizaine de jours au plus tard. 

  L’avocat des parents de Terri Schiavo a annoncé mercredi 23 mars un pourvoi en cassation le jour même devant la Cour suprême fédérale des Etats-Unis, dans l’espoir que celle-ci ordonne le rétablissement du système d’alimentation de Terri, suspendu depuis 5 jours. « Nous déposerons un recours en appel devant la Cour Suprême des Etats-Unis dans la journée », a déclaré un responsable du cabinet de l’avocat David Gibbs. 

  Sans alimentation ni hydratation depuis 5 jours. 


Aujourd’hui, elle rentre dans sa sixième journée sans alimentation et sans hydratation, son cathéter ayant été débranché vendredi dernier sur ordre de la justice et conformément à la demande de son mari, Michael Schiavo. 

La bataille judiciaire engagée oppose les parents de Terri à son mari. Ce dernier, qui vit désormais avec une autre femme, affirme que son épouse a demandé à ne pas être maintenue artificiellement en vie. Mais Bob et Mary Schindler clament le contraire. Dans leur combat, ils ont reçu le soutien de nombreuses associations chrétiennes opposées à l’euthanasie. Ils refusent qu’on laisse mourir leur fille et ont multiplié ces derniers temps les recours et initiatives.   

Cette affaire a déclenché une vive polémique dans le monde politique en raison de l’intervention de George W. Bush. Le président s’est empressé de signer en début de semaine une loi votée pour la circonstance permettant à la justice fédérale d’examiner le sujet. 

terri-schiavo dans LIBERTE des MAITRES

Terri Schiavo (née Theresa Marie Schindler le 3 décembre 196331 mars 2005) est une Américaine, figure emblématique de la polémique sur l’euthanasie. Son cas a fait plusieurs fois la une de la presse aux États-Unis suite aux poursuites judiciaires entamées par ses parents pour la maintenir en vie, malgré l’avis des médecins. 

Victime d’un arrêt cardiaque prolongé, suite à une hypokaliémie (chute du taux de potassium) due à des vomissements répétés et excessifs (elle était boulimique). Cet arrêt cardiaque a engendré de graves lésions cérébrales irréversibles (mort des cellules). En 1991, soit 14 ans avant sa mort, elle était considérée par les médecins comme ayant sombré dans un état végétatif permanent et donc irréversible, bien qu’elle fût capable de certains mouvements et d’expressions du visage. 

En 1998, son ex-mari Michael Schiavo, fit la demande légale que l’on cesse de la nourrir. Ses parents, Robert et Mary Schindler, s’opposèrent a ce point de vue, et entamèrent une longue procédure judiciaire visant à maintenir leur fille en vie. Ils ont été déboutés, tant par la justice de Floride que par la justice fédérale qui estima que Terri n’aurait pas souhaité continuer à vivre de cette façon, malgré une intervention controversée du Congrès à l’initiative du président américain George W. Bush qui visait à la sauver. 

Elle est décédée de faim et de soif après que le cathéter qui la nourrissait a été débranché. 

Les résultats de l’analyse médiatique est de 1141 articles et plus de 400 courriers de lecteurs qui sont publiés dans la version en ligne de la revue Neurology publiée par l’American Academy of Neurology. 

En entrevue avec Radio-Canada.ca, le Dr Racine explique pourquoi son équipe a choisi ces quatre journaux. D’une part, dit-il, ils ont été les premiers à en parler et, d’autre part, ils ont été les plus prolifiques sur cette histoire. 

Elle était catholique ; le cardinal Javier Lozano Barragan a dénoncé les événements en concluant que l’affaire avait toutes les apparences d’un meurtre. L’épisode Potes pour la vie de la série South Park diffusé paradoxalement la veille de la mort de Terri, parodie l’évènement. 

Voir le pourquoi dans l’article intitulé L’éthique de la vie

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...