Décembre 2009

Décembre 2009 dans KRYEON nous parle Kryeon   Obama triomphera, et il en sera ainsi pour les USA 

Le 21 décembre 2009 Par Frank Schaeffer 

Obama triomphera, et il en sera ainsi pour les USA 

Avant même qu’il n’ait eu le temps d’être en service pour au moins un an, le président Obama a perdu le support de la gauche qui s’est facilement laissée distraire… Ce qui a engendré une colère blanche et chaude de la part de la droite qui est pleine de rage. 

Mais, pour quelques-uns d’entre nous, de tous les horizons de la vie et de tous les antécédents politiques… Y compris ce blanc de la droite, âgé de 57 ans, ancien agitateur religieux de l’aile droite devenu écrivain progressiste (compte tenu de mes antécédents en tant que fils d’un célèbre chef évangélique), ce supporteur peu probable d’Obama continue d’appuyer notre Président. Pourquoi ? C’est parce qu’il va finalement réussir. 

Nous, les fidèles supporteurs d’Obama, faisons encore confiance à notre impression originale qui nous dit qu’il est intègre, et qu’il est actuellement le seul qui a les capacités d’être à la tête de notre pays. Les fidèles partisans ou supporteurs d’Obama seront éventuellement reconnus comme ayant vu juste. 

Les personnes qui le critiquent actuellement seront considérées, au mieux, comme ayant paniqué facilement et s’étant découragées prématurément, et au pire, comme ayant été racornies et semeuses de haine. 

Le contexte de la présidence d’Obama Depuis l’époque de la montée du fascisme en Europe, de la Seconde Guerre mondiale et de la crise économique, aucun président n’a rencontré autant d’adversité. Depuis la Guerre Civile, aucun président n’a eu à diriger un pays aussi profondément divisé. 

Depuis l’introduction de l’intégration raciale, aucun président n’a eu à traiter avec une opposition ne voyant pas plus loin que son nez et aussi ignorante. Une opposition venant autant de la droite que de la gauche. 

Le support de ceux qui – récemment – proclamaient qu’il était une sorte de Messie, à baissé en proportion des sondages sur sa perte de popularité ; tous ces sites de la gauche… Internet, ainsi que les commentateurs qui ne cessaient de louanger notre premier président noir, lors de l’élection de 2008. 

Le manque de foi de la gauche est devenu d’une évidence qui crève les yeux… Critiquez sournoisement le Président, regardez les chiffres du scrutin qui tombent, et ensuite, prétendez que vous n’avez rien à voir avec tout cela. Voici ce à quoi Obama faisait face, lorsqu’il est entré en fonction, même si ces conditions n’avaient pas été créées par lui ; 

- Une nation tellement divisée, du point de vue idéologique, que l’on pourrait dire qu’il y avait deux pays dans les USA. 

- Deux guerres dont l’une a été mal gérée dès le départ, et l’autre qui était inutile et immorale. - La pire crise économique depuis la dépression. 

- Un pays dont l’estime mondiale était au niveau le plus bas de toute son histoire. - Un pays où le peuple avait été induit en erreur en acceptant le recours à la torture des prisonniers de guerre. 

- Un système de soins de santé en chute libre. - Un système éducatif en chute libre. 

- Une crise mondiale de l’environnement, aux proportions alarmantes (pour laquelle l’administration Bush et les Républicains n’avaient rien fait). - Une impasse entre les fervents défenseurs de la culture, autant de la droite que de la gauche. 

- Un énorme déficit financier, hérité de l’administration Bush qui était en phase terminale. Ceci n’est qu’une partie des problèmes qui étaient empilés sur le bureau du Président qui allait entrer en fonction. 

 

Vous pouvez diffuser librement cette traduction, à condition que ce qui suit soit inclus et que la présentation ne soit pas modifiée.  Interprétation de ; Jean-M. Gobeil Site : http://kryeon.forumactif.com/forum.htm 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...