Structure universelle

fleurJe commencerai par la structure de votre univers. Il vous est toutefois impossible de la concevoir. Je connais votre empreinte et cette structure est tout simplement inexplicable. Nous utiliserons donc une métaphore tout à l’heure pour vous aider à comprendre. Je vous parlerai cependant, de sa forme autant qu’il m’est possible de le faire. Il est important pour vous de savoir que la structure ne correspond à rien de ce qui existe sur votre planète. Sur Terre, les hommes ont tendance à organiser les choses de façon hiérarchique, en fonction de leur pouvoir ou du contrôle qu’elles exercent les unes sur les autres, sans tenir compte de la culture – quel que soit le niveau de démocratie ou le sentiment que vous ayez un mot à dire dans ce qui se passe – la structure va toujours du plus grand au plus petit, du plus fort au plus faible. C’est ainsi que vous percevez les choses et que vous les organisez sur Terre. C’est ainsi que vous avez choisi de faire ; et ce choix est peu surprenant, compte tenu de votre empreinte. Cela ne reflète toutefois pas la façon dont fonctionne l’Univers ; l’Univers ignore le contrôle et le pouvoir. Dans les organisations humaines, celui qui se trouve au sommet de la pyramide est habituellement celui qui possède la richesse, le contrôle et le pouvoir, et celui qui se trouve en bas est tout à l’opposé. L’Univers ne fonctionne tout simplement pas de cette façon. Je parle ici de l’Univers entier, visible et invisible. 

L’Univers est organisé comme suit… Vous ne pouvez en concevoir la forme, mais disons qu’il est arrangé de l’intérieur vers l’extérieur, en demi-cercles d’influencent de fonction. Le pouvoir et le contrôle n’ont pas la signification que vous connaissez dans l‘organisation universelle. L’Univers est centré sur l’amour et l’intention, comme plusieurs d’entre vous le découvrent présentement dans la nouvelle énergie. Ceux qui sont les plus éloignés du centre ne sont pas nécessairement ceux qui possèdent le moins, comme en témoigne ce qui se passe actuellement sur la Terre ! Voici une particularité que je ne peux vous expliquer, mais dont je vous parlerai …. Cela vous semblera énigmatique et insensé. A mesure que les demi-cercles d’influence et de fonction s’élargissent et s’éloignent  du centre, ceux qui sont les plus éloignés se retournent vers l’intérieur et redeviennent le centre. C’est ainsi que se structure la hiérarchie universelle … de direction, de création et d’amour. C’est un concept difficile à saisir. 

La métaphore de la main ; Voici maintenant la métaphore dont je vous ai parlé et qui pourrait vous aider à comprendre… il est ironique en effet de constater que dans la structure de vos propres cellules, dans votre corps, se trouvent des indices sur la structure de l’Univers ! Nous souhaitons que vous imaginiez que vous puissiez interroger les cellules de votre main. Aussi étrange que cela puisse paraître, elles seront capables, en imagination, de vous répondre dans la sagesse spirituelle et avec une précision biologique … et vous diront la vérité. Demandez donc à votre main : 

-       Qui es-tu ? 

« nous sommes ta main … une spécialiste. Je suis mécanique et sers l’ensemble » 

-       A qui appartiens-tu ? « Je n’appartiens pas au bras ; je facilite le travail de tout le corps. Sans moi, le corps ne pourrait pas manger aussi facilement. Il aurait même parfois de la difficulté à se lever ou  ‘asseoir. Ce qui est bon pour lui est bon pour moi » 

-       Qui te dirige ? Qui est ton patron ? 

« Nous n’en avons pas. Ce qui est bon pour le tout l’est aussi pour la main. Il n’y a pas de rébellion, parce qu’au sein de la structure, il n’y a qu’amour et équilibre, et une polarité adéquate existe entre les parties ». 

-       Qui t’a créée ? « Au niveau de la cellules et de l’atome, je suis faite d’énergie. Nous n’avons pas toujours été une main. Un jour, je cesserai d’être une main… et peut-être qu’à un autre moment je serai de nouveau une main. L’énergie est indestructible, par conséquent j’ai toujours été et sera toujours énergie. Le tout ne change pas et le nombre de parties demeure le même. » 

-       Es-tu heureuse ? 

« Oui, Nous entretenons une relation d’amour avec les parties qui nous entourent. Il n’y a ni négativité, ni rébellion, ni inconvenance. Nous sommes équilibrées (ou toujours en processus d’équilibre) ». 

Vous pourriez alors poser à la main une question-piège telle que : 

-       Dis-moi contre quoi luttes-tu ? Mais la main, en souriant, vous dira ; « Il est bien que le corps humain puisse se déplacer librement sur Terre, parmi les maladies, les microbes… et toutes les bactéries qui entrent en lui, ce qui peut sembler étrange ; mais un corps équilibré possède des défenses nécessaires pour neutraliser tout cela, pour transformer le négatif en positif, pour s’équilibrer lui-même, pour assimiler. Ce n’est pas du tout une lutte. C’est une transmutation, une réaction appropriée de rééquilibrage. Il n’y a pas de bataille. Je suis en paix ». 

Voilà des questions qui s’adressent à votre propre biologie et évidemment, les réponses qu’elle vous fournira. Ce sont également les réponses que vous recevriez si vous interrogiez les différentes parties qui composent l’Univers (les groupes d’entités) à partir du centre jusque vers l’extérieur ; car la hiérarchie ne reflète pas le plus petit ou le plus grand, mais seulement l’organisation dirigée vers un but de création (qui se replie sur lui-même, ramenant tout vers le centre). Nous voici maintenant arrivés aux « qui » et aux « pourquoi ». 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll. Aller au-delà de l’Humain aux éditions Ariane 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...