Les éléments de l’arbre Séfirotique


Il existe une numération des éléments de l’arbre.
Les éléments de l'arbre Séfirotique  dans L'ARBRE DE VIE sephiroths-arbre-de-vieCette dernière n’est pas arbitraire.. Elle correspond à une succession des forces qui s’équilibrent jusqu’à la dernière et Ultime, la 10ème Séphirah.
L’ordre des Séphiroth montre que l’Arbre est en fait inversé.
La première Séphirah, qui est associée à la racine de l’Arbre est en haut, tandis que la 10ème Séphirah, qui est associée à la Cime se trouve en bas. 


La numération des sentiers correspond aux diverses étapes de la construction de l’arbre et schématise les ajustements et équilibrages nécessaires au déploiement harmonieux de l’Arbre. 


Sans connaître les attributs des Séphiroth, il est possible de les relier entre elles en suivant l’ordre des chiffres qui leur sont associés. 


Ce premier trait, fait apparaître un « éclair fulgurant » qui symbolise l’Etinclle Divine qui engendra l’Univers. Une analogie bizarrement existe, celle « du Précipité » : 


« Dans une solution chimique, l’adjonction d’une substance ou l’effet d’un influx électrique fait apparaître la Matière Dense. » 


La Première séphirah, qui par l’étincelle rejoint la 10ème.
Les trois lignes qui apparaissent derrière la première Séphirah représentent les trois voiles du Non Manifesté. 


« Il Bannit l’Homme et il posta devant le Jardin d’Eden les Chérubins et la Flamme du Glaive Fulgurant pour garder les chemins de l’Arbre de Vie » (Genèse 3 – 24 )
Les Chérubins de la Genèse étaient en fait les quatre Anges EBEL, Ange du Feu et de la Lumière. 


HHASSAN , Ange de l’Air
PHORLACH, Ange de l’Eau
TALJAHHAD, Ange de la Terre
Etrangeté des symbolismes, car ces quatre anges sont les mots de passe du Grade de G+E+S+A+ du REAA. 


Ardarel – Casmaran – Talliud – Furlach. Qui sont des mots toutefois corrompus.
L’Arbre des Séphiroth naît de l’intersection de quatre cercles et d’une ligne qui traverse leurs centres. 


On retrouve souvent en kabbale, comme dans beaucoup de Traditions Esotériques le chiffre 4 - Quatre semble être le nombre d’éléments nécessaires et suffisant à la stabilité de la Manifestation. La KABBALE décrit 4 Mondes – elle Associe les 4 éléments à KETHER – le nom Créateur de l’Univers comporte 4 lettres formant le Tétragramme : IOD-HE-VAUH-HE. 


Il est vrai que 4 est l’addition de Un plus trois, c’est à dire le principe de l’Unité rattaché au principe de la renaissance…Cycle Eternel du RENOUVEAU.
Le chiffre 3, appliqué à l’Unité trace les voies empruntées par la Kabbale :
AÏN SOPH AOR – « La Lumière sans limites »,la plus proche de KETHER
AÏN SOPH – « le Sans limite, l’Infini »
AÏN – « le Non-être » qui représente le troisième voile.

 

La Cabbale : Tradition secrète de l’Occident – Papus 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...