La vie animale à Telos

Gif abeilleA Telos, plusieurs espèces animales furent sauvées de l’extinction. Dès que nous avons appris que notre continent allait être anéanti, nous avons édifié cette cité souterraine afin de préserver nos propres vies ainsi que les annales antiques de notre civilisation ; nous avons également sélectionné quelques spécimens appartenant à chaque espèce existant à l’époque. D’une envergure plus vaste, cet épisode présageait l’histoire biblique de Noé, qui accueillit dans son arche deux membres de chaque race avant le déluge. La plupart des bêtes rescapées vivent encore et sont sous notre protection, exception faite de celles qui ont opté, en tant qu’espèce, pur un retour à leur lieu d‘origine. 

L’anéantissement de la Lémurie eut lieu 1200 ans avant que l’Atlantide soit engloutie, et le nombre d’espèces sauvées alors fut bien supérieur à celui dont fait état votre histoire biblique concernant l’Atlantide. A cette époque plusieurs races animales présentes avant la destruction de notre continent avaient déjà disparu de la surface. 

Tout comme vous, les animaux s’incarnent encore et encore. Leurs incarnations sont toujours des extensions d’un tout plus vaste. Nous sommes tous – et ceci inclut les animaux – des prolongements d’un immense être de lumière, si immense et si prodigieux que le jour où vous comprendrez votre nature divine, vous serez frappés de stupeur et d’émerveillement. Le concept de multidimensionnalité réfère bien sûr à cette nature, mais le mental tridimensionnel limité arrive difficilement à l’appréhender. 

Dans son amour infini et sa nature illimitée créant sans relâche, Dieu s’étend et s’accroît perpétuellement en un spectre grandissant de manifestions diversifiées. Le règne animal n’est que l’une parmi tant d’autres de ces émanations sans fin. Toutes participent de Dieu, chers amis, toutes. Si vous consentez à faire du tort à une seule de ces parcelles de vie (Dieu), vous nuisez au tout, dont vous-mêmes faites partie. 

A l’intérieur de la Terre, les animaux sont doués d’une fine intelligence ; ils ne correspondent pas du tout à la conception née de votre perception ordinaire. Certains gouvernent des mondes et des planètes. Les bêtes vivent dans plusieurs dimensions. Elles possèdent une âme globale, ou Soi supérieur, tout comme les êtres humains, mais d’une nature légèrement différente, car elles sont en vérité créées pour appartenir à une dimension autre que la vôtre. De ce fait, ce sont des émanations d’un corps de conscience beaucoup plus vaste, une autre facette de la nature divine. 

La conscience existe depuis les degrés les plus élevés de la divinité jusqu’au niveau le plus bas de la première dimension, le règne minéral. Toutes ces expressions participent de Dieu. Plus la dimension est élevée, plus la compréhension de l’amour sera fine et plus étendue sera la perception. Les animaux partagent votre planète parce que, à votre instar, ils ont choisi de vivre une expérience tridimensionnelle. Ils sont également venus pour servir d’assistants et d’enseignant s en vue de soutenir l’humanité d’une manière que vous ne saisissez pas encore. Le fait qu’ils aient choisi un corps qui diffère du vôtre ne signifie pas pour autant qu’ils vous sont inférieurs. Et même s’ils l’étaient, rien ne justifie le traitement que l’on réserve à grand nombre d’entre eux à l’heure actuelle sur la surface de la Terre. Dans la troisième dimension, leurs formes physiques ne se situent qu’à une harmonie sous la vôtre. 

Soyons clairs ici ; cette différence que vous imaginez depuis si longtemps n’existe pas. Et pourtant, nombre d’humains à la surface l’ont invoquée pour justifier leur exploitation des animaux. 

Cette compréhension très limitée vous a incité à les voir comme des produits utilitaires servant à des visées égoïstes ou à l’obtention d’un gain. Nous affirmons que ce n’est pas là ce qu’ils sont ni qui ils sont. La règle d’or doit s’appliquer à tous les êtres conscients, pas seulement au monde des humains. S’il vous tient à cœur de progresser sur une voie évolutive, il faudra imprégner vos paroles, vos pensées, vos sentiments et vos actions d’un amour inconditionnel envers toutes les formes de vie et tous les règnes occupant cette planète. 

Message de ADAMA deTelos, canalisé par Aurelia Louise Jones 

Une Réponse à “La vie animale à Telos”

  1. Sonjaline dit :

    La 1ere fois où j’ai compris (et ma soeur, idem) que toutes les créatures sur terre sont interconnectées fut en 1984 quand notre studio était « envahi » de souris …
    j’avais demandé à la propriétaire de boucher le trou derrière le frigo et tout ce qu’elle a fait fut de mettre du poison …

    on a vu des souris mortes et cela nous a fait mal … ensuite j’ai vu une souris, en train d’agoniser, venir vers moi .. pour la sauver peut être? C’est ce que j’ai cru pendant longtemps mais en fait, elle est venue vers moi pour nous faire comprendre, nous faire réaliser l’interconnection ! C’est à dire que si on fait du mal à un humain / animal / Végétal / Minéral, on se fait du mal à soi même …

    Cette petite souris, je ne l’ai jamais oubliée, elle est toujours « vivante » dans ma mémoire et à chaque fois que je parle d’inter-connection entre toutes les créatures, je parle d’elle …

    Nous nous devons, en tant qu’humains, d’aimer et de respecter toute forme de vie sur Terre et dans l’univers … l’humain n’est supérieur à aucune forme de vie …
    Sonja-line-

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...