L’éthique de la vie

Gif hiverEn tant qu’êtres humains, vous êtes conçus pour apprécier la vie et l’aimer. Cependant, vous l’enfermez dans un cadre en pensant que vous ne vivez qu’une fois. Vous dites : « La vie est précieuse ; il faut à tout pris qu’elle compte ; il faut que tout fonctionne ». La pensée sous-jacente à ce raisonnement, c’est que vous ne passez ici qu’une seule fois et que tout doit être réalisé dans cette vie. Je vais vous demander de réfléchir à un événement récent dont des dizaines de millions de personnes sur toute la planète ont eu connaissance par le biais des médias. 

Il s’agit de la vie d’une femme, et vous savez de qui je parle. Il est question ici de Terri Schiavo (née Theresa Marie Schindler). Je veux vous parler d’elle parce qu’elle est ici [référence à la véritable Terri] ! Je vais vous livrer un point de vue sur son histoire auquel vous n’avez peut-être pas pensé et qu’elle va recevoir en même temps que vous. 

Je vous préviens, ce point de vue très métaphysique vient de mon côté du voile. Terri s’est soumise au vent de la naissance il y a quelques années, tout comme vous. J’étais là également. Elle avait devant elle certaines potentialités, une voie qu’elle pouvait suivre si elle le désirait. Il n’y avait aucune prédestination, uniquement des prédispositions d’énergie offertes ; les parents qu’elle aurait (et qu’elle a choisi), l’homme qu’elle pourrait rencontrer et épouser, l’accident possible. Tout cela se trouvait sur sa « voie potentielle » et elle aurait pu choisir de ne pas y aller. Cependant, comme plusieurs parmi vous, elle a considéré ses potentialités, les a bien examinées. Nous lui avons alors dit : « Très chère, cette autre vie humaine que tu vas vivre a une potentialité stupéfiante, une expérience que peu d ‘humains ont l’occasion de connaître. Tu vas permettre à des dizaines de millions de personnes de réfléchir sur la vie. Tu vas faire changer les lois de ton pays. Tu vas éveiller des gens à des situations qui doivent être traitées avec le respect de la moralité, de l’intégrité et même de l’intuition. Le feras-tu ? » (l’histoire de Terri clic ici…. )

Je me souviens de sa réponse. Ce grand ange qui se trouvait devant moi et que vous appelez maintenant Terri m’a fait un grand sourire et m’a dit ; « Je suis prête à cela ». Certains parmi vous la pleurent pourtant, en disant : « Pourquoi cette femme est-elle morte ? Comment peut-on tolérer une telle chose ?  Pourquoi est-ce arrivé ? La vie est si précieuse» Je vous demande ceci tandis que Terri nous regarde dans toute sa joie ; voudriez-vous lui enlever cela ? Voudriez-vous enlever à l’humanité ce qu’elle lui a donné par sa vie et par sa mort ? 

Peut-être devriez-vous commencer à voir ces choses-là différemment. Nous vous avons déjà parlé des humains qui naissent avec une prédisposition au suicide. Quelle horreur ! vous exclamerez-vous. « Kryeon, même le suicide serait approprié ? » Nous vous répondrons ceci : Non seulement ça l’est, mais c’est voulu ! « Mais pourquoi donc ? Quelle mort horrible et déshonorante ! » Si c’est là votre réaction, c’est que vous placez tout le grand tableau dans votre tout petit cadre humain. 

Si vous considérez la chose d’un point de vue spirituel, sans préjugé humain, vous verrez qu’une certaine énergie se développe autour d’un  suicide. Il s’agit de la famille. Y a-t-il de la honte ? Y a-t-il du drame ? Cela a-t-il pour les autres membres de la famille, l’effet d’un coup de pied au derrière les amenant à examiner des problèmes qu’ils n’ont jamais voulu examiner, ou encore à découvrir la spiritualité ? Plusieurs viennent ici avec une tâche comme le suicide. Ils sont très nombreux. Sachez qu’ils sont en ferment de changement personnel dans les familles. Ils offrent une occasion d’apprentissage importante pour tous ceux concernés. 

Vous voyez que l’Esprit porte sur ces choses un regard différent. Le rideau se lève, puis retombe. Vous venez ici et vous repartez après avoir appris des leçons profondes dont certaines vous sont dispensées durement par d’autres, au prix de leur vie. « Kryeon, vous détournez la question en parlant du suicide, car ce ne fut pas le cas de Terri. Est-il approprié que quelqu’un se trouvant dans un état végétatif soit mit à mort par ceux qui l’entourent ? » Nous vous répondons ceci : De quel humain parlez-vous exactement ? Vous désirez une réponse générale, n’est-ce pas ? Vous voulez une réponse qui s’applique à six milliards et demi d’âmes et de chemins différents ? Eh bien, vous n’en aurez pas. Dans le cas de Terri, ma réponse est un oui absolu. Ce fut comme ce devait être. Elle est venue ici avec cette magnifique occasion de changer le monde et elle l ‘a fait tandis que tous l’observaient. 

Toutes choses peuvent être appropriées, mais vous créez parfois pour vous-mêmes ce qui semble inapproprié, et plus tard vous comprenez qu’il y avait là un cadeau. Célébrez Terri et n’ayez pas honte de ce que lui ont fait les humains. Considérez plutôt son histoire comme un roman qui aurait été écrit à votre intention afin de vous amener à vous poser les questions suivantes : « Que devrais-je maintenant faire personnellement à ce sujet ? Que devraient faire nos législateurs ? Comment aborder ce problème avec davantage d’humanité et de dignité ? » Que ces questions soient bien ciblées. Il ne s’agit pas ici du « droit à la vie » mais de l’opportunité de « telle vie particulière ». Chaque cas est individuel. Certains s’adressent à la planète entière ; d’autres, à l’entourage de l’individu. 

Au moment om vous vous êtes soumis, tous séparément, au vent de la naissance pour venir sur cette planète, chacun de vous était unique. Chacun a une histoire différente, un but différent,  mais vous avez tous la même motivation : celle d’élever la vibration de la planète. Vous le faite parfois à plusieurs en même temps. 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll. Retour à l’essentiel – La levée du voile. 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...