Nous, les Arcturiens

 


Gif neigeJe vais traduire ici quelques lignes qui évoquent la nature et la force des pensées. Cette force de projection des pensées peut être modélisée et décrite par les mathématiques. Et ces propriétés de la force d’une pensée (force au sens physique, ou plutôt énergétique du terme) s’intègrent, selon les Arcturiens, dans les composantes et la dynamique propre à une équation tensorielle (je ne connais pas assez de mathématiques pour en dire plus long sur le pourquoi du comment d’un tel type d’équation, mais ce n’est pas trop grave….).

Voici donc quelques passages………

« Tout est énergie.

Toute pensée est une impulsion électrique entourée par un champ d’énergie électromagnétique. Ce champ d’énergie a la capacité de se mouvoir à des vitesses que l’esprit humain ne peut même pas commencer à comprendre. Dans ce mouvement, des images sont transférées qui sont directement reliées aux visualisations, émotions, et aux systèmes codants du langage universel.

C’est le choix d’un Être d’envoyer ou pas des impulsions électromagnétiques dans un autre endroit. Le choix est déterminé par la quantité d’émotion et de force de volonté que l’Être est capable de rassembler. Par ce choix et par la conscience de l’esprit, un Être définit le degré de maîtrise sur les communications télépathiques qu’il (he or it) ou elle obtiendra en une vie.

La force qui propulse et projette les pensées est basée (décrite par) sur une équation tensorielle. Cette équation tensorielle est constituée de 2 composantes d’énergie électromagnétique et d’1 composante émotionnelle. C’est le cerveau et l’esprit de l’individu, couplés avec le choix et la conviction, qui déterminent l’aptitude à envoyer des messages.

[...]

La force qui propulse et projette les formes-pensées, est l’énergie électromagnétique de l’univers. C’est le Yin et le Yang, tels que définis par les civilisations d’Extrême-Orient de votre planète. C’est le Prana, ou le système qui soutient la vie dans l’univers, aussi bien. Cette force est le positif et le négatif, ou les côtés de lumière et d’ombre de la conscience. C’est la substance et le vide. C’est le TOUT.

Dans cette force, l’équation tensorielle est utilisée pour déterminer le degré de manifestation des pensées, car l’équation tensorielle est un pouvoir distribué entre la force et la libre volonté (libre arbitre) de l’Être. Elle est conçue (la force) pour être la fondation de la co-création, et les chemins élaborés pour obtenir la maîtrise de ce pouvoir (de co-création), sont aussi divers que les pensées elles-mêmes. » 

 

Issu de « We, The Arcturians »/ »Nous, Les Arcturiens », de Norma J. Milanovich.
des pages 105, 106 et 107
 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...