Métatron et Kryeon

Métatron et Kryeon dans METATRON nous parle annickNous souhaitons maintenant vous dire, très chers amis, que le noyau de l’atome est entouré de ce que nous appelons un nuage énergétique (le champ du parcours des électrons) ; en outre, la distance entre ce nuage et l’atome (qui est vaste) peut varier beaucoup plus que vous ne le croyez à l’intérieur de la matière. Et lorsque cette distance varie, la vitesse du nuage doit s’ajuster. Dans le cas d’une physique où la vitesse du nuage est puissante et rapide, vous avez alors une structure temporelle qui diffère de la vôtre. 

Vous avez tous appris à l’école que le temps est relatif, vous vous souvenez ? Vos méthodes scientifiques en apportent mêle la preuve par l’accélération des particules infimes, montrant que tel est effectivement le cas. Vous avez en outre formulé l’hypothèse et croyez fermement que la structure temporelle d’un objet change s’il se déplace assez rapidement. Cependant, si vous observez les régions de l‘univers où prévaut une « physique impossible », jamais vous n’émettrez l’hypothèse que la structure temporelle est peut-être différente. Jamais ! En voici la raison : vous n’admettez pas encore qu’n objet qui semble être stationnaire se déplace en réalité à grande vitesse. Non pas en temps linéaire d’un point A vers un point B, mais à travers le nuage énergétique de ses composantes vibratoires. C’est à ce niveau que la vitesse se mesure. 

Ainsi, chers amis, si vous vous trouviez quelque part dans l’espace régi par ces lois de la « physique impossible » et qu’il vous soit donné de voir la planète Terre, vous constateriez que tout se produit extrêmement lentement. Voilà la relativité du temps telle que vous l’avez apprise et acceptée sans toutefois l’appliquer à aucun objet perçu dans l’espace ! Ce qui est illogique par rapport à ce que vous savez déjà. 

Mais quel est le rapport avec l’amour ? 

Je vais maintenant vous l’expliquer. Amis, très chers, honoré et béni soit le scientifique qui pratique la méditation ! Car il sera le premier à découvrir la vérité ; parce que la vérité que révèle la physique est Dieu. Elle constitue la manifestation des schémas, formes et couleurs d e l’Esprit. 

Et en terminant, l’énergie de Métatron nous quitte sur ces paroles ; « Quel est le facteur qui fait varier la distance entre les composantes ? Voilà une énigme pour les scientifiques, parce que l’espace entre le noyau et le nuage, bien que vaste, n’est toutefois pas vide. Il s’agit d’un cocktail d’énergie organisée, et c’est de cette organisation de la vacuité interstitielle que découlent les variations de distance et par le fait même de la vitesse du nuage. C’est tout ce que nous révélerons à ce propos ». 

La science contient ainsi des aspects de l’énergie de l’amour en elle-même. Chacun de ces aspects est sacré et ensemble ils forment la « substance » de l’amour. L’Esprit et la science ne font qu’un ! L’idée d’un scientifique distinct de Dieu paraît effectivement tout à fait amusante. Devez-vous étudier la forme sans avoir recours aux mathématiques ? Pouvez-vous seulement entrevoir une compréhension de la géométrie sans sa connexion à l’amour qui exprime clairement : « Cela relève de la spiritualité » ? Non. L’alliance entre Dieu et la science physique forme une unicité qui est indissociable. L’ampleur de votre découverte sera à la mesure de la rapidité avec laquelle vous saisirez ce point. Il y a un amour très vaste dans la plus infime de vos particules de matière.  Kryeon, canalisé par Lee Carroll. Partenaire avec le divin. 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...