Les Esséniens

Jolie  Depuis quelques années, des journalistes et des écrivains, par exemple, font des rapprochements entre Jésus et les Esséniens. Pourtant, la Bible ne les mentionne jamais, il me semble. Qui étaient-ils?

L’origine du groupement religieux juif appelé les « Esséniens » remonte approximativement aux années 130 av. J.-C. À cette époque, lors du règne de Jean Hyrcan, des politiques modernisantes se voient adoptées. Dans le but de contrer l’effet de telles orientations, plusieurs Juifs se regroupent pour manifester leur opposition. Parmi eux, certains se lancent dans le conservatisme de la stricte observance de la Loi (les Pharisiens). D’autres, les Esséniens, optent pour une stratégie bien différente. Ils décident de se retirer dans le désert. Voilà leur façon de montrer qu’ils n’acceptent aucun compromis au niveau de leur relation avec Dieu. Les Esséniens ne constituent donc pas un parti au même titre que les Pharisiens, les Sadducéens ou les Zélotes. Au contraire, leur regroupement en des lieux désertiques prend la forme d’une communauté monastique.

     Présentement, nous détenons assez peu de renseignements sur les Esséniens et sur leur façon de vivre D’ailleurs, la Bible ne fait aucune mention explicite de ce groupe de personnes. Il est même surprenant que le terme « essénien » n’apparaisse ni dans l’Ancien Testament, ni dans le Nouveau Testament. La surprise est d’autant plus grande qu’au temps de Jésus les Esséniens formaient l’un des trois éléments principaux du judaïsme avec les Pharisiens et les Sadducéens!

     Cependant, depuis 1947, les fouilles archéologiques effectuées à Qumrân (petite localité située au nord-ouest de la mer Morte) constituent une source privilégiée d’informations. En effet, les Esséniens s’étaient installés à cet endroit dans le désert de Juda. La communauté des Esséniens se servait de grottes pour entreposer leurs écrits. C’est d’ailleurs dans ces bibliothèques primitives que les archéologues trouvèrent des textes manuscrits de presque tous les livres de la Bible. Grâce à ces découvertes, nous savons aujourd’hui que la communauté des Esséniens vivait aux alentours de Qumrân. De plus, le travail, la prière, l’étude (spécialement de la Bible) et l’ascèse constituaient les principaux axes de leur vie.

     Quelques caractéristiques de Jean Baptiste suggèrent qu’il appartenait à la communauté des Esséniens. En effet, la Bible présente le Baptiste comme un ascète qui habitait le désert: « Jean grandit dans les lieux déserts jusqu’au jour où il se manifesta à Israël. » (Luc 1,80) De plus, comme certains Esséniens fervents en avaient l’habitude, Jean baptisa dans l’eau pour le pardon des péchés. Toutefois, Jean innove par rapport aux pratiques antérieures en n’accordant le baptême qu’une seule fois.

Daniel Montpetit

Source : Feuillet biblique 1495 (1993).

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...