Les fruits de l’arbre de vie

  

gifs arbres et feuilles   Depuis des millénaires les humains ont essayé de comprendre l’origine du monde ainsi que l’apparition du mal (et sa conséquence, la souffrance) dans ce monde. Ils les ont souvent présentées sous forme de mythe, c’est pourquoi dans les Livres sacrés de toutes les religions, on retrouve des récits symboliques qu’ils faut savoir interpréter. La tradition chrétienne a repris le récit de Moïse, dans la Genèse, où il est dit qu’au sixième jour de la Création, Dieu fit l’homme et la femme et les plaça dans le jardin d’Eden au milieu de toutes les espèces d’animaux et de plantes. Moïse nomme seulement deux arbres de ce jardin : l’Arbre de la Vie et l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal dont Dieu avait interdit à Adam et Ève de manger les fruits… 


L’Arbre de la Vie représente l’unité de la vie, là où la polarisation ne se manifeste pas encore, c’est-à-dire où il n’y a ni bien ni mal, une région au-dessus du bien et du mal. Tandis que l’autre Arbre représente le monde de la polarisation où l’on est obligé de connaître l’alternance des jours et des nuits, de la joie et de la peine, etc… Ces deux arbres sont donc des régions de l’univers, ou bien des états de conscience, et non de simples végétaux. Et si Dieu a dit à Adam et Ève de ne pas goûter de l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, cela signifie qu’ils ne devaient pas encore pénétrer dans la région de la polarisation. 

 

« Pendant les méditations, habituez-vous à vous concentrer sur la lumière céleste, afin de l’attirer et de l’introduire en vous où elle remplacera peu à peu tous les matériaux usés, vieillis, souillés, par de nouvelles particules de la plus grande pureté. Puis, une fois que vous aurez introduit la lumière en vous, vous devrez encore vous exercer à l’envoyer dans le monde entier pour aider les humains.
Sous prétexte qu’ils n’ont ni dons, ni qualités extraordinaires, beaucoup se croient justifiés de se laisser aller à une vie égoïste et médiocre. Non, personne ne peut se justifier ainsi. Même si on est l’être le plus démuni de tous les points de vue, on peut faire ce travail avec la lumière, et en le faisant on réalise quelque chose de plus important et de plus utile que tout ce qui peut être réalisé par les gens les plus capables dans tous les autres domaines. Même l’être le plus déshérité a la possibilité d’acquérir cet état de conscience supérieur afin de travailler pour attirer la lumière et l’envoyer à toute l’humanité. » 

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov dans les Fruits de l’arbre de Vie. 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...