L’Amour est l’unique clé

Il n’en existe nulle autre. 

Pas une seule particule de la création ne s’est manifestée sans l’amour. Voilà pourquoi, si vous souhaitez évoluer, vous ne pouvez exclure aucune d’elles de votre amour. 

TUBE FLEURSDans le monde des esprits, les animaux opèrent depuis les plans à quatre et à cinq dimensions. Tous sont reliés à un corps de lumière supérieur. Les humains sont eux aussi connectés à leur propre Soi supérieur, que l’on nomme « Présence Je Suis » ; celui-ci existe dans des dimensions plus élevées et vit également dans le cœur de chacun. 

Votre Soi supérieur, votre propre Soi-Dieu, est un être magnifique, puisant, rayonnant d’une prodigieuse intelligence ; il est doué d’une perfection et d’une splendeur infinie. C’est là votre identité véritable. Votre existence tridimensionnelle sur terre n’est qu’un infime reflet de cette immensité divine, votre vraie nature. 

Dans la création et les domaine supérieurs, il n’y a pas de notion d’ « inférieur », de « mieux », de « moins bien que », etc. ce sont là des étiquettes qu’attribut la perception humaine limitée. En réalité, chacun est aimé d’un amour égal et considéré comme une expression de Dieu en mouvement (évolution) constante. Une différence subsiste en effet entre les animaux et vous-mêmes, mais elle ne se situe pas là où vous le croyez. Mes amis, dans les cités souterraines, les bêtes sont l’objet d’une considération ; pour nous, ce sont nos jeunes frères et sœurs dans l’échelle de l’évolution. Nous affichons à leur égard le respect dont nous souhaiterions nous-mêmes bénéficier. 

Prenons l’exemple d’une famille de dix enfants. Diriez-vous que les plus jeunes sont inférieurs aux ainés simplement parce qu’ils ont moins d’expérience de la vie et connaissent moins de choses que les grands ? Prétendriez-vous que les cadets méritent moins d’amour et de respect parce qu’ils sont nés plus tard, et qu’il est justifiable de les maltraiter puisqu’ils ne sont pas aussi avancés que ceux qui sont nés les premiers ? 

Bien sûr que non ! Vous savez parfaitement qu’ils vous auront rattrapés d’ici à quelques années. Il en va de même avec les animaux. Dans la hiérarchie, ou famille, du Dieu unique, les bêtes qui partagent notre planète sont les benjamins. Je vous crois capables de saisir l’idée que je tente de formuler ici. Tout dans la création est doué de conscience de l’infiniment petit à l’infiniment grand. D’un point de vue ultime, tout est considéré comme égal. 

Je le répète, à Telos, nous nous occupons d’un grand nombre d’espèces animales qui ont disparu de la surface de la Terre depuis fort longtemps. D’autres civilisations souterraines plus anciennes que la nôtre s’occupent également de plusieurs races éteintes depuis encore plus longtemps. Nous avons plusieurs races de chats de toutes les grosseurs, allant de quelques kilos à plusieurs centaines. Nos chevaux et nos chiens sont plus évolués que ceux de la surface ; une fois autorisés à émerger parmi vous, ils vous apporteront de grandes joies. 

La plupart de nos animaux sont d’une taille supérieure aux vôtres. Par exemple, les plus grands félins ont deux fois la taille des vôtres à la surface. Il en va de même pour les chevaux, bien que beaucoup aient conservé une dimension qui vous conviendra. Nous chérissons nos animaux ; soyez certains que nous n’en relâcherons pas un seul à la surface tant qu’il y aura la moindre possibilité qu’on leur fasse du mal ou qu’on leur donne moins d’amour que ce qu’ils ont l’habitude de recevoir

·         Tous nos animaux sont doux ; ils n’ont jamais été exposés à la violence ou à la négativité. Il est possible de les approcher sans danger et de les caresser. ·         Ils ne nous craignent aucunement. Par ailleurs, ils ne s’entretuent pas, car ils sont végétariens. 

·         Ils n’ont jamais été chassés ni mis en cage. On leur permet de vivre jusqu’au terme de leur existence naturelle, beaucoup plus longue que celle des bêtes de la surface. 

Nous reconnaissons l’intelligence unique dont est nantie chaque espèce animale. C’est pourquoi nous n’avons jamais tenté de les assujettir à une quelconque soumission. Ces animaux dociles ne cherchent qu’à plaire. La simple communication télépathique suffit à nous assurer leur entière coopération. 

Lorsque nous constatons que nos chers frères et sœurs à la surface ouvrent leur cœur et leur esprit aux animaux et qu’ils adoptent une attitude correcte à leur égard, je vous mentionne que toutes les civilisations de l’intérieur de la Terre se réjouissent du fond du cœur. 

Veuillez accepter notre amour, notre lumière et notre amitié. Je suis Adama, votre frère Lémurien. 

Message de ADAMA deTelos, canalisé par Aurelia Louise Jones 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...