Kryeon, quelles sont nos prédispositions innées ?

Gif abstraitVous héritez de certaines prédispositions, mais c’est seulement de l’information contenue dans votre ADN. Une prédisposition à une certaine maladie n’est qu’une potentialité, non une certitude. Vous possédez également un héritage akashique, mais c’est un bagage de conscience et de sagesse, non un bagage chimique. Même quand un humain est capable de se guérir en « puisant dans l’Akash », la guérison survient parce que l’ADN a reçu la consigne de modifier les cellules souches pendant la division cellulaire, rendant leur modèle plus conforme à celui qui se trouve dans  l’Akash vierge. Vous voyez donc que ce n’est pas une question de prédisposition, mais d’information. 

Avez-vous perdu le fil ? Comme le sujet est complexe, laissez-moi vous fournir une vue d’ensemble. Vous êtes une combinaison de l’information tridimensionnelle provenant de votre bagage génétique ancestral et de l’information quantique provenant de votre bagage akashique (vies antérieures). C’est là un puzzle très complexe. Toute cette information est contenue dans les 90 % de votre ADN qui peuvent se modifier. Une prédisposition est une potentialité qui accroît votre taux de risque. Dans ce cas, la vaccination constitue un moyen de modifier chimiquement cette information et de réduire la prédisposition. Eventuellement, vous pourrez le faire sans recourir à la chimie. Le système « inné » du corps, qui n’est pas encore connu, aide à contrer les prédispositions. 

Les effets des vaccins sont bien connus et soigneusement vérifiés. C’est pourquoi ils ont fonctionné aussi bien pour l’humanité pendant tant d’années. Si leurs effets n’avaient pas été connus, ou s’ils avaient été mal conçus, toutes ces maladies seraient réapparues, et ce n’est pas le cas. Vous devriez poser plutôt les questions suivantes : 

§  La science connaît-elle les effets des vaccins multiples dont les composants sont plus nombreux que ceux du mélange originel éprouvé ? 

§  Le corps peut-il réagir de manière inexplicable au mélange vaccinal de la nouvelle formule ? 

§  Y a-t-il une limite au nombre de vaccins que le corps peut « reconnaître » sans réagir ? 

Gif abstraitLa science présume que le corps reconnaîtra les vaccins, quel que soit leur nombre, et qu’il se comportera de la même façon qu’avec le mélange originel. C’est tout à fait faux, car le mélange exerce certains effets à l’intérieur du corps, une confluence d’énergies dont la science ne s’est pas encore rendu compte. 

Conservez donc l’ancienne formule pour l’instant. Que vos biologistes étudient tout d’abord comment le corps traite le processus même de la vaccination et qu’ils sachent ainsi ce qui pourrait survenir avec trop d’ « apports ». 

Extrait de 2012 – Le Grand Rassemblement – Propos de Kryeon, Métatron, Marie-Madeleine et les Hathors recueillis par Martine Vallée. Invités spéciaux : l’archange Michaël, le Haut Conseil de Sirius. Aux éditions Ariane – Page 29. 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...