Sothis

 

Image illustrative de l'article SothisSothis est le nom grec de la déesse égyptienne Sopdet (ou Sôpdit). 

Personnification divine de l’étoile Sirius (l’étoile du Chien en égyptien), elle symbolise l’arrivée de la crue annuelle du Nil qui coïncide avec l’apparition de l’étoile au début du mois de juillet (le lever héliaque). Cette crue annuelle étant indispensable pour fertiliser les terres arides des rives du Nil (par l’apport en eau et en limon), Sothis a été naturellement associée à la fertilité et à la prospérité. 

On la trouve représentée sous les traits d’une femme portant la grande couronne blanche (de Haute-Égypte) surmontée d’une étoile. 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sothis 

 

Les Egyptiens faisaient commencer l’année avec le tout premier jour de l’inondation et très rapidement, ils ont constaté que le jour de l’inondation était marqué par un phénomène astronomique : ce jour là, l’étoile Sothis apparaissait dans le ciel en même temps que le soleil – on appelle ce phénomène le lever héliaque ( dérivé du mot grec hélios signifiant soleil) de Sirius c’est à dire au moment où l’astre, après avoir été en conjonction avec le soleil et par conséquent invisible (l’éclat du soleil empêchant de l’apercevoir), redevenait visible à l’orient dans le crépuscule du matin, avant que la lumière du jour ne le fît disparaître. L’année égyptienne commence donc sous un double phénomène naturel (inondation) et astronomique (le lever de Sirius), le 19 juillet, 1er jour de Thot. 

Aude Gros de Beler « la mythologie égyptienne » 

Toutefois, l’année solaire compte en réalité 365 jours 1/4 et tous les 4 ans, l’horloge égyptienne prend un retard de 24h. C’est donc tous les 1460 ans que les 3 phénomènes (lever soleil, lever Sirius et inondation) se produisent en même temps. Ainsi, au fur et à mesure, un décalage se créait, jusqu’à ce que les fêtes d’été soient célébrées en hiver et inversement. Le retard d’un quart de jour chaque année produisait un mois en 120 ans, un an en  1461 années égyptiennes. Cette période de 1461 ans fut appelée période caniculaire ou cycle sothiaque, du nom de Sothis, nom grec du Sopt égyptien, qui est l’étoile Sirius, la plus brillante de la constellation du Grand Chien. L’étoile Sopt, en grec Sothis, signifie le Chien; c’est le Sirius – du grec ‘seirios’, le brûlant, en parlant de la canicule – de la constellation du Grand Chien, – en latin ‘canis’ d’où est venu canicule -  L’étoile de la canicule car elle se levait et se couchait avec le soleil pendant la période de grandes chaleurs. Après ce temps, l’année vague recommençait d’accord avec l’année solaire.
Cette étoile a joué, avec l’inondation du Nil, un grand rôle dans l’établissement du calendrier égyptien et du cycle sothiaque. Son lever héliaque ,qui annonçait l’époque de la crue du Nil, fut observé avec soin comme un événement très important, devint le commencement de l’année civile et fut célébré comme une fête très solennelle. L’observation du lever héliaque de Sirius et le retour périodique des inondations du Nil fut retenue pour date de commencement de l’année officielle.
 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...