Guérir ses émotions

 

L’intelligence émotionnelle est l’une des méthodes qui permettent de gérer l’énergie dans la réalité tridimensionnelle. Il faut consentir à ouvrir votre cœur avec l’intention de guérir ce qui vous a blessé. Si vous voulez vraiment savoir et comprendre ce qui est activé dans elfeles coins obscurs de votre mental subconscient et inconscient, cette information vous sera accessible par la rédaction d’un journal de guérison où vous noterez en toute sûreté vos sentiments intimes… 

 

La maladie et le malaise physique sont également liés à l’expression réprimée. Les maux débutent sur le plan émotif en raison de sentiments inexprimés qui acquièrent de la puissance et produisent des tempêtes internes qui tôt ou tard perturberont votre vie. N’oubliez pas que vos sentiments découlent de vos croyances; examinez-les pour identifier les matériaux utilisés pour donner forme à votre vie. Cherchez la rétroaction de vos sentiments dans le quotidien. Réfléchissez à ce que vous éprouvez pour votre corps, votre famille, vos amis, vos relations, le travail, la nourriture, l’argent, la sexualité et la religion. Pour découvrir comment vous bloquez votre force vitale, vous devez reconnaître ce que vous ressentez à propos de n’importe quelle situation. Vous résistez ou vous réprimez, vous n’exprimez rien et, par le fait même, vous refoulez, enfouissez ou dissimulez un sentiment profond de persécution, du ressentiment, de la haine, de l’envie, de la jalousie, de la honte, de la colère, de la culpabilité ou de l’angoisse. Si vous arrivez à nommer votre poison, soyez reconnaissant. Nous sommes un peu facétieux ici; mais, en nommant votre poison, vous pouvez vous surprendre en plein acte d’auto-sabotage et changer le programme. 

 

N’oubliez pas que la conscience est perception, et que la perception est l’aptitude à observer. Vous niez votre conscience si vous ignorez l’entrée sensorielle, si vous ne développez pas vos sens ou ne leur accordez pas de valeur. Vraiment, tout ce que vous cherchez, vous l’avez déjà à votre disposition; néanmoins, vous devez entreprendre votre propre fouille archéologique spirituelle en identifiant honnêtement vos sentiments et en les nommant. « Je suis en colère. Je suis effrayé. Je suis très jaloux.  » Ces affirmations expriment des sentiments communs à tout le monde à un moment ou à un autre de l’existence. Une fois l’émotion correctement identifiée, vous pouvez repérer la croyance qui l’a générée. « Je suis en colère parce que mes parents m’ont enfermée dans un placard quand j’étais petite. Je suis furieuse parce qu’ils me disaient quoi faire. Je suis en colère parce que j’ai été violée. Je suis ulcérée parce que je n’ai pas reçu d’amour.  » La privation ou l’absence d’amour est à la source de toute forme de souffrance. Lorsque le cycle de rétroaction consistant à prendre et à donner sera épuisé, vous découvrirez peut-être qu’il faut apprendre à donner de l’amour pour en recevoir. 

 

La bonne forme physique implique d’exprimer vos sentiments d’une manière mature et responsable. Vos émotions constituent l’aspect le plus difficile quand il s’agit de maîtriser votre être biologique pour parvenir à jouer le jeu de la vie au sein de ce système de conscience. Les émotions sont semblables à des interprétations musicales exécutées sur un piano de deux kilomètres; il faut apprendre à jouer sur l’ensemble des touches, pas seulement sur quelques unes, ni les effleurer timidement, et encore moins ne pas oser en toucher une seule. Vous devez affirmer que vous avez de l’amour envers vous-même, que vous avez le droit de mener une existence agréable, sûre, saine et productive et que votre situation actuelle est le résultat de votre propre volition. Comme nous le soulignons sans cesse, l’amour et l’acceptation de soi sont des attitudes tout à fait essentielles pour créer une expérience positive, gratifiante, de votre forme physique. Et plus vous vous aimerez vous-même, plus vous devrez remettre vos choix en cause. Si vous vous aimez, pourquoi donc vous exposez-vous à des situations désagréables et dévalorisantes? La perception lucide, c’est la capacité d’observer et de noter ce qui se passe, puis de mettre en pratique vos évaluations, qui conduiront toutes à une évolution de la conscience, à l’autonomie et à l’acquisition de pouvoir personnel. 

 

Extrait du livre SAGESSE DES PLÉIADES – Soins du corps et guérison des émotions : BARBARA MARCINIAK – Ariane Éditions page 140-147

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...