Aaron et le globe d’essence divine

  

Aaron et le globe d’essence divine dans PARABOLES aux MIRACLES u14794438Aaron vivait donc sur Terre et il était un homme riche. Lorsqu’il eu 40 ans, il fut perturbé parce qu’il vit dans le miroir. Car ce qu’il y vite, ce fut un homme qui commençait à changer et à vieillir. Il vit autour de lui que ses amis attrapaient différentes maladies et que beaucoup d’entre eux mouraient.  Et il dit : « Que puis-je faire pour changer cela ? il doit sûrement y avoir une réponse à cette question ». 

Or, Aaron était un homme pieux et possédait un grand lignage. Il se dit donc en lui-même : « Je vais utiliser ma fortune pour découvrir tout ce que je peux au sujet de ce que certains avaient appelé la Fontaine de Jouvence ». et il se rendit voir un homme très sage t lui demande ;: « Est-ce que la Fontaine de Jouvence existe ? » Le sage chaman lui dit : Pas exactement, mais il y a quelque chose que nous connaissons sous le nom de « globe d’essence divine ». C’est réel et c’est physique ; cela prolongera votre vie et guérira votre maladie. Cela vous donnera aussi une grande sagesse ». Aaron dit : « Oh ! grand sage, dites-mois, où puis-je trouver ce globe d’essence divine ? » Et le sage de répondre ; « Eh bien ! un des moyens consiste à trouver le calice du Christ ». « Oh ! » dit Aaron, « Non ! Il s’agit là du Saint Graal et je ne crois pas en cela. Ma religion soutient que le Christ n’était pas Dieu ». Et le sage homme sourit et dit à Aaron : « Aaron, crois-le ou non, le globe d’essence divine, le calice et le Saint Graal se trouvaient tous les trois dans l’arche d’alliance ». Aaron se demanda comment cela pouvait être possible ; l’arche existait bien avant le Christ. Aaron ignora cette dernière déclaration du chaman, ne cherchant à en savoir plus que sur ce qui l’intéressait dans ses paroles. 

Aaron dit : « Où puis-je trouver cela ? » Le sage répondit : « Il n’en tient qu’à toi de l’avoir si tel est ton choix, car nous pouvons clairement voir ton contrat, et nous savons que tu pourrais être celui qui le découvrira. Tout ce que tu as à faire, c’est de commencer ta recherche et d’avoir confiance que Dieu te montrera le chemin ». Aaron était très excité, car il interprétait ceci comme voulant dire qu’il était celui  qui devait trouver le globe d’essence divine pour la planète ! Une fois que le globe d’essence divine sera trouvé, se dit Aaron, pense à tous ceux et celles qu’il pourra aider et guérir. Car il vivrait alors très longtemps, de même que les gens autour de lui… se s amis et les membres de sa famille. Ah, voilà qui était encore mieux qu’il ne l’avait pensé. Il crut ce que disait le sage, car il n’y avait aucune raison de ne pas le croire. 

Aaron entama donc sa recherche en disant : « Où devrais-je aller en premier ? » Répondant intuitivement à  sa propre question, il dit : « Je vais d’abord me rendre en ces lieux sur la planète que je connais et qui possèdent la plus haute énergie ». Il se rendit donc à Sedona. Il chercha partout autour et il parla aux gardiens des canyons. Les gardiens dirent : « Ce n’est pas ici. Tu dois regarder ailleurs ». Son voyage le mena donc en certains des lieux les plus sacrés de la planète. Et il dit ; « Où se trouve le plus haut lieu religieux ? » Encore une fois, il dit en répondant ; « C’est ma demeure ! Je vais m’y rendre ». Aaron partit donc pour la Terre Sainte et rendit visite à de nombreux chefs religieux qui, pour la plupart, n’avaient jamais entendu parler du globe d’essence divine. Mais quelques-uns dirent ; « Oui, nous en avons entendu parler et nous savons de quoi il s’agit. Continue ta quête, car tu es bien celui qui le découvriras ». 

Aaron se rendit donc en d’autres régions, d’abord en Egypte qui était tout près de là. Il posa les mêmes questions et obtint le même résultat. Il se rendit au Pérou et en Inde. Il se retrouva en présence de personnes prétendant être personnellement le globe d’essence divine et qu’il lui suffisait de demeurer à leur côté et de leur donner son attention et ses biens. Ils représentaient le globe d’essence divine et il vivrait aussi longtemps qu’il demeurerait à leur côté. Aaron ne fut pas dupe, car il savait qu’il s’agissait d’un objet, d’une chose qu’il pouvait toucher et que c’était destiné à toute l’humanité. 

u14794438 dans PARABOLES aux MIRACLESOr, ces recherches durèrent de fort nombreuses années et Aaron ne cessait de vieillir et de changer durant tout ce temps. Cela l’effrayait et il commença donc à s’inquiéter. L’inquiétude le rongea au point d’affecter sa santé et il tomba malade. Aaron se retrouva bientôt sur son lit de mort entouré de ceux qui l’aimaient. Il savait qu’il n’avait pu trouver le globe d’essence divine et il commença à douter de la parole du sage qu’l avait rencontré. « Quelle sorte de tour est-ce là ? » dit-il. « Qu’est-ce que Dieu m’a fait ? » Aaron était très fatigué et ne pensait qu’à dormir. Il s’éveilla le lendemain matin et, cette fois, il se leva. 

Tandis que ses guides s’approchaient de lui, il prit conscience qu’il était effectivement mort. Aaron n’était pas content et il dit à ses guides :  « Je sais qui vous êtes et où je vais maintenant aller. Quel est ce tour ridicule ? Je n’ai pu trouver le globe d’essence divine, alors que le sage m’avait dit que je le découvrirais. Avez-vous cherché à me tromper ? » . Ses guides lui sourirent et, dans un parfait amour, l’étreignirent de leur énergie. Puis ils lui demandèrent de se retourner et de regarder derrière lui. Là, à l’endroit même où Aaron était étendu, se trouvait le globe d’essence divine ! Il était là ! Il était matériel et il pouvait le toucher ; il avait été en son cœur durant tout ce temps. Aaron regarda les membres de sa famille autour de la table et fut bouleversé par ce qui’l vit ! Car en chacun de ces humains vivants qui étaient en sanglots et sous le choc de sa mort… se trouvait également un globe d’essence divine. 

Puis Aaron comprit qu’il n’y avait pas un seul et unique globe d’essence divine. « Il était destiné à toute l’humanité, avait dit le sage. « Tu le découvriras si tu le cherches », avait-il également dit ; mais le sage ne lui avait jamais dit qu’il n’y en avait qu’n seul ! Et alors Aaron sut ce qu’il avait voulu dire. Il regarda ses guides et comprit. Il leur retourna son sourire et dit ; « Merci. Car à présent je comprends mon contrat et ma leçon de vie ». Aaron comprit aussi que toutes les choses apprises au cours de cette vie seraient transmises à son incarnation suivante et il lui tardait de recommencer une nouvelle vie. Car il savait qu’il allait franchir le tunnel et passer par la caverne où était conservé le registre de ses incarnations précédentes. Et qu’il allait ensuite aller dans le hall d’honneur et puis participer aux séances de planification pour finalement revenir sur la planète. Car lorsqu’il y retournerait, il savait qu’il allait effectivement être celui qui découvrirait le globe d’essence divine. Il le ferait durant son enfance et virait très longtemps, puis qu’il se souviendrait de ce moment et de la leçon selon laquelle le globe d’essence divine est le don d’un fragment de Dieu en soi. 

Issu du livre : Alchimie de l’Esprit Humain – Séances de channeling : Carlsbad, Californie et Vancouver, Canada. Par Kryeon canalisé par Lee Carroll page 220. 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...