L’émission M6 : Kryeon

Fin 2003 deux journaux (dont « Sud Ouest ») ont publié un article dénonçant un mouvement suspecté d’être de nature sectaire, le floatiesmouvement Kryeon, et plus particulièrement les activités « thérapeutiques » de celui-ci, qui tournent notamment autour de ce que l’on a appelé les enfants Indigo, par le biais de la technique d’harmonisation EMF, une forme de thérapie énergétique mise au point par Peggy Phoenix Dubro. 

L’émission « Zone Interdite » (M6) du 30 janvier 2005 (la séquence correspondante ayant été rediffusée le 2 février entre 2 h 15 et 3 h du matin) a comporté un reportage sur ce sujet, reportage au cours duquel on a vu, trônant dans le local de l’association bordelaise « Info-Sectes », l’un des deux articles incriminés, dont le titre est : « Le dossier noir des enfants Indigo ». Après un passage incontournable (lorsqu’on parle de « sectes ») par l’Eglise de Scientologie (par le biais de la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme, une émanation de cette « Eglise »), à propos des abus (présumés) de la psychiatrie, le commentateur s’est ensuite intéressé au cas «Caroll/Kryeon/Indigo/EMF/Dubro ». Notons, au passage, le commentaire du présentateur de l’émission : « L’hyperactivité est exploitée par les sectes », leur but étant « d’attirer les parents désemparés dans leurs filets ». Dans les grands médias la pensée est bien formatée ! 

Comme il convient dans ce type d’émission « à charge », nous avons eu droit aux « témoignages » de personnes mécontentes des pratiques de ce mouvement : 

• Une femme à qui on a dit que sa fille hyperactive était une « Indigo », qu’il ne fallait pas la mélanger avec les enfants « normaux » et que celle-ci était promise à un « avenir supérieur aux autres ». Mais la mère, dit le commentateur, n’a pas cédé « aux sirènes des anges Kryeon »… (Ce type d’expression, « avenir supérieur aux autres », ne se retrouve pas dans les écrits de Lee Carroll/Kryeon.) 

• Un homme qui s’est exprimé, de dos, sous le couvert de l’anonymat. Je n’ai pas trop compris ce qu’il a dit (voix faible ou modifiée ?), mais j’ai cru comprendre qu’il a été « ruiné ». 

On ‘‘apprend’’ que « les anges de Kryeon ont inventé une méthode étrange ». Puis on nous parle de cette méthode réputée « étrange », la technique d’harmonisation EMF, destinée à harmoniser (ou équilibrer) les champs énergétiques entourant le corps humain. (Il s’agit, en fait, d’une méthode, « modernisée », de « magnétisme », comme le Reiki.) On parle de sortir les « mauvaises énergies », de déséquilibre énergétique. Les gens, dit-on, sont reçus par des « thérapeutes » n’ayant pas de compétence médicale… On nous montre Peggy Phoenix Dubro, qui était en train de faire un séminaire en Lorraine, sans oublier de mentionner le tarif du séminaire concerné : 1100 euros pour cinq jours. 

Et puis le « coup de grâce » est porté : on montre la séquence filmée à deux représentants d’« Infos-Sectes » de Bordeaux, ceux-là mêmes qui furent à l’origine des articles parus dans la presse fin 2003. Le commentaire de ces deux individus témoigne de l’indisposition de ceux-ci par rapport à un univers conceptuel totalement étranger à leurs préoccupations rationalistes et matérialistes. Mentionnons, à ce propos, l’utilisation d’une expression du genre : « on arrive à faire croire que l’on a fabriqué un lama tibétain qui est la réincarnation… » - quelque chose comme ça ! -, l’évocation de notions qui, en fait, sont familières à ceux qui ne sont pas inféodés à la conception matérialiste (ou religieuse orthodoxe) des masses, et qui sont reformulées d’une certaine façon afin d’en montrer le caractère prétendument absurde, comme cette référence à une ‘‘aura extraordinaire’’ détectée par un ‘‘appareil quasi magique’’. (Il s’agit ici, probablement, d’une allusion à un appareil censé prendre des photos de l’aura.) Sans oublier les accusations classiques : 

• Le montant élevé des prix des séminaires de formation (190 euros pour un stage évoqué). 

• La référence à l’implication de « non-médecins » dans ce type de pratique « énergétique ». 

Bref, la conclusion de ces « spécialistes » est : ces caractéristiques sont celles d’un mouvement qui « va droit vers la secte » (sic). Et ce mouvement est qualifié de « dangereux ». C’est pourquoi ces mêmes « spécialistes » ont décidé de « dénoncer cette fumisterie » (sic) à la presse. On trouve, dans ce reportage, l’utilisation d’expressions « approximatives » et inexactes. Ainsi le ‘‘journaliste/commentateur’’ : 

1)    Présente les enfants Indigo comme des « êtres supérieurs venus d’une autre planète », qu’il « faudrait vénérer ». 

2) Parle d’un « discours ésotérique destiné à séduire des enfants fragiles ».  En réalité il n’y a absolument point, ici – pas plus qu’il n’y a de fumisterie -, de tentative de « séduction », mais une conception spirituelle de la vie et de l’Homme qui intègre certains thèmes familiers aux tenants d’une spiritualité distincte de celle intégrée par les croyants orthodoxes. 

En outre, la source initiale, le channel Lee Carroll et sa source « Kryeon », n’a jamais employé une formulation faisant intervenir des « êtres supérieurs venus d’une autre planète » qu’il faudrait par ailleurs « vénérer ». Il s’agit là d’une reformulation tendancieuse visant à intégrer les thèmes utilisés dans un canevas de type sectaire, comme on peut le lire par ailleurs sur des publications ainsi que sur des sites Internet où l’on parle de thématique « apocalyptique » à propos de Kryeon (alors que les textes existants établissent, sans contestation possible, que Kryeon rejette les prédictions de « fin du monde », ce que j’ai démontré plus haut, citations à l’appui). On retrouve ce genre de formulations tendancieuses dans les deux articles parus dans la presse fin 2003. 

floatiesEn outre la technique d’harmonisation EMF n’a, en soi, rien de dangereux. On n’a jamais fait de mal à personne en faisant des « passes magnétiques » (car cela se limite à cela) autour des gens. Ou cette pratique est efficace, et alors ce ne peut qu’être positif, ou alors elle n’est pas efficace, et dans ce cas cela ne peut pas faire de mal aux personnes concernées. Le seul mal que cela peut faire (car les personnes formées peuvent à leur tour pratiquer et donc gagner de l’argent avec), c’est au niveau du compte en banque de certaines personnes, en cas d’abus de certains praticiens. Ce n’est qu’à ce niveau-là que peut se trouver le caractère « dangereux » du mouvement incriminé. 

Rappelons que la formulation du commentateur : « les anges de Kryeon », est incorrecte. L’expression correcte est : l’entité Kryeon. 

Qu’en est-il des témoignages « à charge » ? Dans les articles parus dans la presse on nous parle d’un homme qui ne veut pas que son ex-compagne fasse suivre leur fils de 13 ans par un thérapeute EMF, et d’une mère abandonnée par son mari touché par le mouvement Kryeon. Mais plutôt que de dire que les enfants peuvent être en danger, il faudrait peut-être parler d’incompatibilité (intellectuelle et spirituelle) entre les éléments du couple, sans qu’il soit nécessaire de sous-entendre une connotation sectaire. 

Alain Moreau spécialise dans la publication de documents d’actualités et d’enquêtes 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...