Purification du corps émotionnel

Le corps émotionnel est simplement un grand réflecteur qui emprunte couleur et mouvement à son entourage et reçoit l’empreinte de chaque désir qui passe. Il contacte chaque caprice et chaque fantaisie dans son environnement, chaque courant le met en mouvement ; chaque son le fait vibrer à moins que floatiesl’aspirant empêche un tel état de choses et entraîne le corps émotionnel à ne recevoir et à enregistrer que les seules impressions provenant du niveau intuitionnel, via le Soi-Supérieur, donc via le sous-plan atomique. 

Le but de l’aspirant devrait tendre à discipliner le corps émotionnel afin qu’il devienne calme et clair comme un miroir et qu’il constitue ainsi un parfait réflecteur.

Ce but devrait tendre également à ne le laisser réfléchir que le Corps Causal, à ne le laisser colorer que selon la grande Loi, agissant seulement sous une direction déterminée et non au gré du souffle de la pensée ou selon les courants du désir. 

Quels mots pourraient décrire le corps émotionnel? 

Calme, sérénité, tranquillité, repos, apaisement, limpidité et clarté, semblable à un miroir, à un réflecteur limpide qui transmet avec précision les souhaits, les désirs et les aspirations de l’Ego et non de la personnalité. 

Comment accomplir tout ceci? De plusieurs façons, certaines au gré de l’aspirant, et certaines sous la direction du Maître.

a. Par une surveillance constante de tous les désirs, motifs et souhaits qui traversent journellement l’horizon, par l’accentuation consécutive de tous ceux d’ordre supérieur et par la prohibition des inférieurs.

b. Par une tentative constante de contacter chaque jour le Soi Supérieur et de refléter Ses voeux dans la vie. Des fautes seront d’abord commises, mais le processus de construction s’effectuera peu à peu, et la polarisation dans le corps émotionnel se transfèrera graduellement de sous-plan à sous-plan, jusqu’à atteindre le plan atomique.

c. Par des périodes journalières déterminées consacrées à calmer le corps émotionnel. Il a été beaucoup insisté, dans la méditation, sur l’apaisement du mental, mais il doit être rappelé que la tranquillisation de la nature émotionnelle est un pas préliminaire vers cet apaisement du mental, l’un succède à l’autre et il est sage de commencer à la base de l’échelle. 

Chaque aspirant doit découvrir par lui-même le point où il cède le plus facilement aux vibrations violentes telles que la peur, l’inquiétude, les désirs personnels de toutes sortes, amour personnel de quelque chose ou de quelqu’un, découragement, hypersensibilité à l’opinion publique ; il doit alors surmonter cette vibration en lui imposant un rythme nouveau, définitivement éliminateur et constructif. 

d. Par un travail nocturne sur le corps émotionnel, sous la direction d’égos plus avancés, dirigés eux-mêmes par un Maître. La stimulation ou la diminution de la vibration suit l’application de certaines couleurs et de certains sons. Actuellement deux couleurs sont appliquées à un grand nombre d’êtres dans le dessein spécifique d’accorder la gorge et le centre frontal, à savoir le violet et l’or.

Rappelez-vous que le travail est graduel, et quand la polarisation se déplace vers le haut, le moment de transition d’un sous-plan à un autre est caractérisé par certains tests appliqués pendant la nuit, et qui peuvent être appelés une série de petites initiations, pouvant être finalement consommées dans la seconde grande Initiation qui marque la perfection du contrôle du corps des émotions.

Quatre petites initiations trouvent leur point culminant dans l’initiation même. Ce sont les initiations sur le plan émotionnel, appelées respectivement les initiations de la terre, du feu, de l’eau et de l’air, aboutissant à la seconde initiation. 

La première marque le même point d’accomplissement sur le plan physique, et chaque initiation détermine l’acquisition d’une certaine proportion de matière atomique dans les corps. 

Les quatre initiations précédant celle de l’Adepte marquent respectivement l’acquisition d’une certaine proportion, comme par exemple : A la première initiation, un quart de matière atomique, à la seconde une moitié de cette matière, et ainsi jusqu’à la consommation.

L’intuition (ou bouddhi) étant le principe unificateur qui fusionne tout, lors de la quatrième initiation les véhicules inférieurs disparaissent, et l’adepte se tient dans son corps intuitionnel, créant, de là, son corps de manifestation.

par Alice A. Bailey – Lettres sur la méditation occulte

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...