Du nouveau chez les indigos

Issu de l’interview de Nancy Ann Tappe par Jan Tober 

 

gifs arc en cielJe pense qu’ils prennent davantage conscience de qui ils sont. J’ai remarqué, cette année en Europe, une caractéristique propre à la plupart des humanistes ; une dentition mal alignée. Cette constatation est un peu idiote, mais il est vrai que les humanistes ont souvent les dents de travers. Par exemple, leur bouche est trop petite pour les dents de devant, et très peu d’entre eux les font réparer. Beaucoup sont dans des familles qui n’offrent pas de traitements d’orthodontie à leurs enfants. J’en ignore la raison et j’en ai été surprise parce que ces jeunes ont de 16 à 22 ans. J’ai aussi discerné ce trait chez les plus petits. Je ne sais pas si les familles leur paieront des appareils, mais cela ne semble pas poser problème. Ni les artistes, ni les conceptualistes ne présentent cette caractéristique. 

 

Je pense également que nous ne sommes peut-être pas aussi enclins à toujours courir chez les médecins, qui ne sont plus les absolus détenteurs de la vérité. Voilà le seul changement que j’ai remarqué, à l’exception du nombre croissant d’indigos. Je cris que nous serons témoins de la transformation la plus importante d’ici cinq ou six ans, mais que rien ne viendra altérer leur définition première. Simplement, les événements les préciseront. 

 

Depuis la publication du livre sur les indigos, nous avons assisté à une augmentation marquante de la violence, notamment celle de jeunes qui en tuent d’autres. Quand nous atteindrons les 100 %, une moitié échafaudera l’utopie tandis que l’autre engendrera le chaos. Une moitié bâtira un enfer. J’ai observé que ces jeunes assassins sont des conceptuels, soit nous le répétons, des individus axés sur la réalisation de projets. Les gens ne sont pas, eux, que des outils servant  à ces projets. A l’exception des deux étudiants qui sont accusés d’avoir tué deux professeurs du collège – et je ne connais pas assez leurs antécédents ou leurs comportements parce qu’ils appartenaient à la classe moyenne supérieure – j’ai constaté que la plupart du temps quand ils tuent, les conceptuels se suicident immédiatement après. Cette tragédie dissimule quelque chose, mais je ne l’ai toutefois pas encore saisi. 

 

Extrait du livre Célébration des Enfants Indigo par Lee Carroll et Jan Tober aux Editions Ariane – page 133. 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...