Le son et la guérison

 

-       Le passage à la quatrième dimension affecte beaucoup notre biologie, c’est le moins que l’on puisse dire. C’est différent pour chaque personne, mais il y a un phénomène qui semble toucher plusieurs travailleurs de la lumière : les bourdonnements d’oreilles. Que se passe-t-il exactement quand cela arrive ? 

  

Le lien entre le son et la guérison est très complexe. Nous allons tenter de le décomposer en ses divers éléments, mais c’est l’action gifs musiquecombinée et simultanée de ces éléments qui confère aux sons leur pouvoir guérisseur. 

 

Le premier niveau, bien compris par vos neurosciences, résulte du contact du son avec l’oreille, ce qui crée des changements dans le cerveau par l’intermédiaire des canaux auditifs. Cela altère l’activité des ondes cérébrales, la réaction des neurotransmetteurs, celle des systèmes sympathique et parasympathique, et se répercute dans chaque organe et chaque système du corps. Nous ajouterions cependant que la vibration sonore pénètre chaque cellule, ce que votre science n’a pas encore découvert. 

 

Une autre composante du son en tant que technologie curative, c’est le fait que les sons audibles affectent le champ énergétique du corps, que les Anciens appelaient l’aura. Votre science étudie aussi ce phénomène dans le domaine de la médecine de l’énergie subtile. Certains types de sons, spécialement quand ils sont unis à l’intention, peuvent affecter profondément le champ énergétique du corps, qui enveloppe chaque cellule. 

 

Poussant plus loin notre examen du phénomène sonore, considérons maintenant l’intéressante relation qui existe entre le son et la lumière. Essentiellement, de notre point de vue, ce que vous appelez la réalité matérielle ainsi que toutes les formes d’énergie que votre science a identifiées sont l’expression d’un seul phénomène fondamental : l’interchangeabilité de la matière et de l’énergie. Ainsi, à un niveau d’expression très subtil, le son qui est produit d’une façon particulière entre en contact avec le continuum de la lumière. 

 

Pour illustrer ce phénomène, imaginez un piano qui posséderait des touches supplémentaires au-delà des 88 touches habituelles. Si un pianiste jouait les notes se trouvant au-delà de la 88è, elles deviendraient lumière, de sorte qu’il pourrait créer un accord de lumière tout comme un accord sonore, un accord composé de différentes couleurs. Mais vous ne l’entendriez pas car il vibrerait trop rapidement. Par contre, si l’on transposait ces notes sur les 88 touches habituelles, vous entendriez un accord, et il y aurait une relation directe entre les sons que vous entendriez et les couleurs que vous verriez. 

 

Quand le son est articulé et produit avec un haut niveau de compréhension et de maîtrise, il peut changer l’énergie en matière et vice-versa. Soyons maintenant plus précis ; il est possible que des sons produits ainsi touchent une tumeur et la transforment de sa forme matérielle physique en lumière, en énergie, de sorte qu’elle disparaisse. 

 

Il est possible aussi d’ajouter quelque chose qui manque au corps physique au niveau atomique, ou moléculaire, en activant un schème dans la sphère de la lumière et en changeant l’énergie en matière. C’est là une maîtrise du son très avancée, et l’une de ses potentialités. Ce que nous entendons par « quelque chose qui manque », c’est tout le continuum du corps physique dans la forme. Il est plus facile de susciter l’expression d’une molécule ou d’un schème atomique, et l’on peut donc ajouter au corps une hormone qui manque au continuum de la lumière, ou neurotransmetteurs cruciaux. C’est le même principe quand on passe au groupement des molécules et à l’organisation des organes, mais il faut une maîtrise beaucoup plus grande pour remplacer un organe à partir de la sphère de la lumière que pour remplacer une molécule. Or, comme nous l’avons dit, le principe est le même. 

 

Alors que l’humanité entrera dans une expression supérieure de sa nature spirituelle au cours du prochain siècle et malgré toute preuve apparente du contraire, des guérisseurs pourront accomplir leur travail avec le son. Et vous assisterez effectivement, au cours des années à venir, à une renaissance de la médecine utilisant toutes les applications possibles du son, autant technologiques qu’intuitives, ce qui implique l’utilisation de la voix pour effectuer la guérison. 

 

Les Hathors et Tom Kenyon - Issu du livre : 2009 La Grande Transformation – L’année de la cocréation – série Kryeon canalisé par Lee Carroll – page 107 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...