HAARP

Gif martiens Ceci n’est pas un article technique, et je ne m’étendrai pas sur les aspects techniques de ce projet militaire qui se camoufle sous les traits d’une simple recherche scientifique. Je fais toutefois appel à vous tous qui lisez ces lignes : renseignez-vous davantage sur Haarp dans votre propre intérêt afin que vous compreniez la réalité et les possibilités de ce projet. Un livre, présentant une solide recherche sur les aspects techniques de cette expérience, a été récemment publié sous le titre Angels Don’t Play This HARRP (Les anges ne jouent pas de cette Haarp) ; il est signé de Jeane Manning et du Dr Nick Begich. C’est vraiment un livre « à lire » pour tout le monde .

 L’édition du Popular Science Magazine du mois de septembre 1995 parle également de HAARP. Ce magazine généralement optimiste et divertissant a cependant condamné fortement le projet de l’Alaska.il mentionne que HAARP est géré par le Laboratoire Philipps USAF et le Service de la recherche navale (Office of Naval Research). L’équipement est fourni par la Advanced Power Technologies (Technologies de la puissance de pointe) une filiale de E-Systems à Dallas établie à Washington, un fabricant de longue date d’instruments électroniques utilisées dans les projets ultrasecrets tels que l’avion E-4B du président, « l’avion du jugement dernier ».

 Ils rapportent également que Richard William, chimiste et consultant pour le Laboratoire Sarnof à l’université de Princeton, s’inquiète et déclare ; « Ce projet soulève toutes sortes de spéculation et de controverses à savoir si les 1,7 gigawatts de HAARP de puissance irradiante active d’une fréquence de 1,8 à 10 Mhz pourraient causer des dommages irréparables à la zone supérieure de l’atmosphère. HAARP déversera d’énormes quantités d’énergie dans la partie supérieure de l’atmosphère et nous n’en connaissons par les conséquences. Avec des expériences de cet ordre, les dommages irréparables peuvent être causés dans une courte période de temps. Il faut sans tarder engager ouvertement une discussion. Sinon, on assistera à un acte de vandalisme global sur la planète. »

 Le réseau Internet regorge déjà d’informations sur HAARP et de suggestions utiles. Vous pourriez être surpris de savoir que les  efforts pour arrêter ce projet ne viennent pas seulement des Etats-Unis… mais de partout dans le monde. Si vous êtes branchés, fouillez dans le Word Wide Web pour trouver de l’information. Contactez Steve Rother à l’adresse suivant : ROTHERANT@AOL.COM.

 Extrait du Livre : Aller au-delà de l’Humain, TOME II – canalisations de Kryeon par Lee Carroll aux Editions Ariane – page 302.

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...