Sexualité exploratrice de conscience

 

 Sexualité exploratrice de conscience dans AU-DELA DU VOILE... 220px-David_-_Portrait_of_Monsieur_Lavoisier_and_His_WifeAu moment de la Création, la force que vous appelez Dieu créa une multitude d’âmes. Certains diront que les fragments de Lumière se sont séparés de la Lumière principale que vous nommez Dieu. C’est là une bonne manière de représenter la Création. L’union sexuelle est une représentation de ce qui se passe lorsque ces fragments de Lumière se joignent de nouveau. Quand on s’est en quelque sorte séparé de la Force divine, évoquée par les fragments de Lumière, on éprouve un profond sentiment de déconnexion. Quand votre incarnation se termine, vous faites l’expérience d’un retour au sien de l’Unité. L’union sexuelle réalisée à partir de votre chakra du cœur est l’une des plus profondes expériences que les humains peuvent vivre, et elle symbolique ce retour à l’Unité.

 Pour qu’une personne puisse expérimenter l’union sexuelle d’un point de vue spirituel, il lui faut s’y être préparé depuis le début de son incarnation. Cette préparation commence par l’acceptation inconditionnelle de l’enfant. J’allais dire qu’il faut lui donner de l’amour, mais hélas ce terme n’englobe aucunement ce que j’appelle m’amour. Précisons d’abord ce que l’amour n’est pas. Ce n’est absolument pas se servir de quelqu’un d’autre à ses propres fins. Ce n’est pas non plus traiter une personne ou un être vivant comme un simple objet. Et ce n’est certainement pas une expérience pénible ; qu’est-ce donc que l’amour ? C’est l’acceptation totale de l’autre tel qu’il est, qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme, d’une plante ou d’un animal, d’une roche ou du sol. Lorsque j’affirme que l’amour ne saurait être une expérience pénible, j’entends qu’l ne peut engendrer de douleur si on accepte inconditionnellement l’autre. Vous pouvez peut-être rattacher le mot amour à ce que vous faites, mais je vous assure que ce n’est pas ce que vous (Abba et Amma) entendons par là.

 Tout en pratiquant l’acceptation d’autrui, vous devez également vous accepter vous-même. Les expériences que vous percevez comme des fautes ou des échecs n’en sont point. Il s’agit simplement d’occasions de vérifier où vous en êtes et de décider où vous voulez aller ensuite. Le fait d’accepter une autre personne ne signifie pas pour autant l’absence de limites. Lorsqu’une âme s’incarne aujourd’hui, elle vient faire l’expérience de cette époque-ci et de la société où elle vivra. A titre de parent ou d’éducateur, vous aidez ces êtres nouvellement incarnés à apprendre à se débrouiller dans la vie. Lorsque cela est fait dans un esprit d’acceptation et un encadrement structuré, ces jeunes personnes peuvent alors demeurer centrées sur elles-mêmes. Elles apprennent à vous respecter et à vous accepter dans votre rôle de parents, et font de même à l’égard des autres qui entrent dans leur vie. Quand un individu s’accepte et fait preuve d’ouverture à l’égard des autres son chakra du cœur demeure ouvert et il lui est facile alors de rester à l’écoute de l’Esprit.

 Pour faire d’une union sexuelle un événement spirituel, il faut avoir acquis une bonne dose de maturité. En d’autres mots, la personne doit être prête à exprimer physiquement sa profonde acceptation à l’égard de quelqu’un d’autre. Elle doit s’être développée tant sur le plan physique, que sur les plans émotionnel et spirituel. On peut établir qu’une personne a atteint la maturité émotionnelle et spirituelle lorsqu’elle démontre sa capacité à s’engager de cœur et d’âme envers quelqu’un d’autre. On ne parle pas forcément ici d’un engagement à vie, mais d’un engagement mutuel tout au long de la relation. Il est fréquent que, au fil de leur croissance, les gens prennent des chemins différents, et vivent donc un jour où leur voyage commun se termine.

 Une union sexuelle devient une expérience spirituelle lorsque chaque partenaire fait preuve d’un grand respect mêlé de vénération envers l’autre. Quand deux êtres fusionnent dans un tel esprit de vénération mutuelle, une formidable énergie s’empare d’eux pour les élever au-dessus de leur réalité physique et leur rappeler ce qu’est l’union au Tout.

 Les abus sexuels constituent la pire forme d’abus spirituels. Plus que toute autre forme de sévices, l’abus sexuel solidifie le sentiment de séparation d’avec le Tout. En outre, la nature spirituelle tant de l’agresseur que de la personne agressée s’en trouve brisée. En guise de métaphore, disons que l’abus sexuel fait éclater l’âme en mille morceaux. La blessure spirituelle chez ces gens est aujourd’hui si profonde que votre société ne sait pas comment faciliter leur guérison. C’est une grande tragédie e tune perpétuation de la coupure entre la sexualité et la spiritualité. Si les crimes sexuels sont jugés comme des actes si haineux, c’est parce que tout le monde comprend d’instinct que la sexualité est de nature spirituelle.

 Ceux qui se sont servis de la sexualité pour manipuler les autres se sont causé du trot sur le plan spirituel. Cette blessure peut être guérie en rétablissant un lien du cœur avec l’Esprit, avec soi et avec les autres. Acceptez-vous tel que vous êtes et décidez de ce que vous voulez durant votre enfance, celles où vous avez dû être manipulateur pour obtenir ce dont vous aviez besoin, et ensuite simplement demander intérieurement que la guérison se fasse en vous à l’égard de ces expériences. La honte et la culpabilité ne pourront que vous nuire et ne vous seront  d’aucune utilité pour guérir. Vous êtes un esprit magnifique qui est l’amour incarné. Il vous suffit de puiser dans vos ressources intérieures et de vous accorder le droit de vous épanouir.

 Au-delà du voile de l’illusion et de la confusion – 2008 Année de l’Unité – série Kryeon canalisé par Lee Carroll – Editions Ariane – page 266.

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...