Le libre arbitre

 

Gif paysagesL’intellect humain pose des questions logiques, toujours les mêmes, sur le soi interdimensionnel et non intellectuel : « Kryeon, nous aimerions bien faire ce que vous dites, mais nous n’avons pas de preuve. Donnez-nous-en un e t nous entreprendrons peut-être ce voyage vers l’illumination ». C’est là un sujet intéressant pour les humains ; s’il n’y a pas de rétroaction interdimensionnelle, c’est que vous n’êtes pas encore interdimensionnels.

Réfléchissez à ceci. Quand vous arrivez sur cette planète tridimensionnelle, l’une des premières choses que vous faites, c’est de manger. Vous savez instinctivement comment. Vous savez comment commencer et quand arrêter, et vous ne semblez pas trop incommodés de devoir manger quotidiennement ; n’est-ce pas un peu étrange ? Chaque fois, une rétroaction tridimensionnelle, chimique, vous informe que vous êtes rassasiés. Vous savez tous manger.

Et s’il existait une faim interdimensionnelle ? Plusieurs d’entre vous s’y éveillent peu à peu, car le voile se lève. Et si chacun se demandait, quant à cette faim spirituelle : « Comment dois-je commencer ? Où est la nourriture ? Que dois-je faire ? Quand serai-je rassasié ? Quand aurai-je trop mangé ? » Sachez donc que c’est un dilemme, comme celui de la poule et de l’œuf. Il n’y a pas de rétroaction interdimensionnelle tant que vous n’êtes pas devenus interdimensionnels. Les premières questions sont donc les suivantes ; « Comment et où dois-je commencer ? Existe-t-il une preuve que c’est bien réel ? ».

La seule preuve que nous puissions vous offrir est celle-ci. Pourquoi nous interrogeriez-vous si ce n’était pas réel ? Pourquoi liriez-vous ces lignes ? N’éprouvez-vous pas une certaine faim spirituelle interdimensionnelle qui vous amène à demander ; « Existerait-il autre chose que ce que l’on m’a appris ? » Que le simple fait de vous interroger vous serve de preuve pour l’instant ; pais peut-être croyez-vous que ce n’est qu’une coïncidence ? Très chers, si vous êtes venus dans cette salle ou si vous vous êtes procuré ce libre sans éprouver aucune faim spirituelle, alors laissez tomber. Ce n’est pas pour vous ; ce n’est pas encore le temps, et ce ne le sera peut-être jamais. Peu importe, puisque vous jouissez du libre arbitre. Vous vivez dans la dualité. Lorsque vous posez des questions appropriées et que les réponses n’éveillent rien en vous, mettez tout cela de côté. Dans un instant, nous vous dirons ce qui se produira alors.

« Kryeon, comment dois-je commencer ? » Le plus difficile, c’est toujours de commencer. Nous en avons souvent parlé. Si vous êtes prêt, identifier la nourriture spirituelle qui vous apaisera le plus. Est-ce le channeling ? L’histoire sainte ? L’étude des anciennes religions et des différentes conceptions de Dieu ? Qu’est-ce qui satisfait le mieux votre faim spirituelle ? Où commencerez-vous ? Il est parfois possible de s’asseoir tout seul et de dire : « Cher Esprit, je vous demande avec une intention pure d’ouvrir la porte et d’entamer le processus avec moi ». Sans lire aucun livre, sans étudier quoi que ce soit et sans parler à personne, vous pourrez alors vous y mettre. Il existe autant de voies qu’il ya de yeux posées sur cette page ou d’oreilles entendant ces mots. Comme vous êtes tous uniques, le processus est individuel et conforme à la conscience de chacun. Toute nourriture interdimensionnelle, divine, est bonne.

 

Série Kryeon – La Levée du Voile – L’apocalypse de la nouvelle énergie – Canalisé par Lee Carroll – Tome IX. Page 231 – éditions Ariane.

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...