Indigos perturbés

 

Indigos perturbés dans ENFANTS INDIGO 9782911525865FSLes indigos ne sont pas tous systématiquement rageurs, explosifs et destructeurs. Quelques-uns sont si mielleusement affectueux, qu’ils font fondre votre cœur ! A l’instar de tous les enfants du monde, ce sont des individus uniques ; néanmoins, en tant que groupe, ils présentent des traits spécifiques qui diffèrent de ceux des générations précédentes.

 A l’époque où Amber fréquentait l’école, leur pourcentage était de beaucoup inférieur à ce qu’il est aujourd’hui. Son sentiment d’être différente de ses pairs fut certainement exacerbé par la controverse autour de son adoption ; mais ce sentiment d’ « être différent » est assurément une doléance fréquente chez les indigos ; instinctivement, ils ont conscience de percevoir, de ressentir la vie ou d’y réagir autrement que plusieurs de leurs pairs et que la plupart des adultes. A l’heure actuelle, les classes du primaire comportent probablement de 95 à 100 % d’indigos, et l’âge maximal dans ce groupe serait d’environ 30 ans.

 Le pourcentage d’indigos perturbés est en corrélation directe avec le nombre d’individus, de mères, de pères déséquilibrés et de familles dysfonctionnelles dans notre société. De ce point de vue, la population indigo est en tous points semblables aux générations antérieures. Cependant, en raison de leur sensibilité, ces êtres ressentiront le chaos, les perturbations et le manque d’un amour propre à nourrir leur corps et leur champ émotif d’une manière beaucoup plus aiguë que leurs prédécesseurs ; l’impact ainsi produit sur leur développement affectif peut s’avérer dévastateur et explique certainement l’augmentation de l’usage des drogues (ont les substances dites « légales », tels de Ritalin et le Prozac) chez les enfants de tous âges. A l’opposé, un environnement propice à leur caractère unique et jalonné de limites bienveillantes aura de fortes chances d’engendrer des êtres humains équilibrés et incroyablement intéressants.

 A part Amber, j’ai fait, depuis, la connaissance de plusieurs indigos qui ont connu des existences très houleuses. Toutefois, le jour où ils ont décidé de changer de vie, ils se sont rapidement remis sur pied. Disposant d’une force intérieure considérable, ils sont capables de se défaire de dépendances à leur guise et de guérir leur vie avec beaucoup plus d’objectivité que la plupart d’entre nous. En revanche, s’ils ne veulent pas modifier leur existence, personne ne pourra les faire changer d’idée.

 

Extrait du livre Célébration des Enfants Indigo par Lee Carroll et Jan Tober aux Editions Ariane – page 178.

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...