Témoignage d’un indigo n° 1

 

 Gif ecritureJ’ai 16 ans et je sais que je fais partie du groupe des jeunes dont vous parlez.

On m’a dit que, toute petite, je me suis mise à interroger les gens sur mes origines. Je posais à ma mère des questions dont elle ignorait absolument les réponses. D’aussi loin que je me souvienne, je me suis toujours sentie très seule, malgré les nombreux amis et proches qui m’entouraient, et m’entourent toujours. J’avais souvent l’impression d’avoir plus à offrir que les autres. A plus d’une reprise, j’ai fait preuve d’une maturité dépassant de beaucoup le nombre de mes années. Dès l’adolescence, j’avais saisi des choses sur le monde et sur moi-même que mes parents tentent encore de déchiffrer.

 Tout au long de mon existence, je me suis sentie incomplète et tellement isolée. Paradoxalement, je n’ai découvert qu’il y a quelques semaines, ma position sur les questions spirituelles et sur mon « autre moitié ».

 Pardonnez-moi si les idées que j’expose ici sont nébuleuses, parce que je ne révèle en fait que partiellement mes opinions ; au cours d’une conversation avec l’un de mes meilleurs amis, bien qu’il ait toujours été même plus qu’un ami (spirituellement, pas sexuellement), j’ai découvert, tout comme lui, que nous sentions les choses de la même manière. Nous sommes tous les deux plus profonds que les autres jeunes et nous avons atteint un degré d’acceptation face à nous-mêmes auquel beaucoup n’arrivent jamais. Ce n’est pas vraiment de l’ennui, mais nous avons l’impression que l’école ne sert à rien. En outre, la solitude nous pèse pareillement.

 Nos dialogues nous ont menés à constater que nous sommes de vielles âmes et que c’est certainement notre dernier séjour sur terre. Après avoir raccroché le téléphone suite à l’une de ces discussions, j’ai pris conscience que je n’étais plus seule. En parcourant ces lignes à propos des indigos, je me suis aussi sentie connectée à eux. Y aurait-il moyen de se rassembler tous ensemble, peut-être ?

 En lisant votre livre, des frissons me parcourent et j’ai envie de fondre n larmes. Je suis si heureuse de savoir qu’il existe d’autres jeunes comme moi. Car, bien que je sois entourée de gens merveilleux, épatants, je me suis toujours sentie complètement isolée ; jusqu’à ce que je rencontre mon ami. Je sais désormais que nous ne sommes plus seuls ; merci d’avoir publie ce bouquin.

 

D’autres témoignages  SUR LE FORUMhttp://devantsoi.forumgratuit.org/t59-enfants-indigo#3123

 

 

Extrait du livre Célébration des Enfants Indigo par Lee Carroll et Jan Tober aux Editions Ariane – page 197.

2 Réponses à “Témoignage d’un indigo n° 1”

  1. Maude dit :

    Salut! Je suis une enfant indigo aussi et j’ai beaucoup aimé ton témoignage. Je n’ai su que cette été ce que j’étais et je me le suis fais confirmer par une voyante la semaine dernière. J’aimerais bien communiquer avec toi pour parler à propos de ca.
    Mon adresse e-mail est : xx-maud.xx@hotmail.fr

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...