La métaphore du tapis roulant

 

Gif pocimas magicas Afin de vous faire comprendre ce que sont le temps et votre réalité, nous allons recourir à trois métaphores. Cependant, chacune trouve se pleine signification une fois reliée aux deux autres. Nous les présentons comme des étapes vers la compréhension, de telle sorte que vous puissiez ensuite les mettre bout à bout afin de révéler complètement les concepts en question.

 La première métaphore a trait au présent. Pour cet exercice, oubliez pour l’instant celle du train, à laquelle nous reviendrons. Celle-ci est différente. Imaginez-vous sur un tapis roulant, comme les machines d’exercice automatisées que certain d’entre vous possèdent mais utilisent rarement [rire]. Vous y marchez, encore et encore, sans fin. Dans cette visualisation, vous êtes en train de faire du surplace, n’est-ce pas ? Mais vous marchez toujours. Si un appareil pouvait mesure vos pas, il indiquerait que vous avez couvert un kilomètre, peut-être plus, le temps de ce message. Mais vous vous trouvez bien au même endroit, n’est-ce pas ? Et dans la même pièce.

 Cette métaphore fait référence à la portion du temps qu’est le maintenant ; étendons cette visualisation, et imaginez, sous vos pieds, au lieu d’un tapis roulant, la Terre entière. A mesure que vous avancez, c’est le sol de la planète qui se déroule en un tapis roulant continu, tandis que vous restez à la même place ! Peu importe ce qu’indiquent vos appareils de mesure du temps et de la distance, vous êtes toujours au même endroit, dans la même pièce. Non seulement ça, mais observez à présent ces cadrans de contrôle des exerces situés en face de vous ; vous contrôlez bien le programme d’exercices, n’est-ce pas ? Vous pouvez faire avancer la Terre sous vos pieds à la vitesse choisie. Vous pouvez aussi moduler la difficulté, élevant la piste et créant des défis, tout cela en restant sur place, au même moment.

 Allons plus loin. Cette énorme courroie se dirige dans toute direction où vous vous tournez. Vous allez à gauche, elle se déplace et va dans ce sens. Vous allez à droite, elle vous suit ; votre seule incapacité apparente est de l’arrêter ou de faire marche arrière. Ceci est, bien sûr, une prémisse fausse. Mais suivons-la, car elle est bien adaptée à votre esprit linéaire quadridimensionnel et constitue votre manière de vous percevoir dans la vie.

 Pour la leçon d’aujourd’hui, j’aimerais étendre cette métaphore à deux cadres de travail totalement différents ; l’un vous représente, parcourant la Terre au sein de votre réalité, l’autre symbolise la race humaine avançant dans sa réalité. Ils sont très différents. Votre réalité est ce que vous créez au fil des jours, comment vous ressentez les choses, ce qui vient vers vous sur le tapis roulant, selon la direction que vous désirez emprunter, selon les choses que vous avez conquises et celles que vous gardez devant vous comme défis. Vous les placez très clairement à l’endroit où vous êtes apparemment seuls, où vous avez choisi de marcher sur le tapis roulant.

 Voici ce qui complique les choses : la Terre possède un tapis roulant en propre, représentant la conscience de toute la planète, le lieu où elle se dirige dans la texture du temps, les événements prévus d’année en année d’après les choix effectués, et les possibilités de défis ou de célébrations supplémentaires. Et lorsque vous réunissez ces deux concepts, la magie apparaît ! Car ce que l’être humain fait de sa propre vie devient une parcelle de la conscience du tout. Par conséquent, ce que vous choisissez de voir passer sous vos pieds lorsque vous faites du surplace, dans le maintenant, exerce une profonde influence sur le tapis roulant de la Terre ; de plus, votre influence sur le Tout n’est pas linéaire, c’est-à-dire que les personnes qui comprennent le mieux le maintenant exercent une plus grande influence sur le Tout du maintenant. Vous avais-je dit que ce serait facile à comprendre ? Non.

 Je suis en train de vous expliquer que ce que vous apprenez de Kryeon aujourd’hui, auditeurs et lecteurs, dépeint aussi ce que les physiciens ont affirmé sur votre réalité et votre pouvoir de la changer. Votre réalité est agréable, si c’est ce que vous choisissez. La température de la pièce où vous entrez ne change jamais. Si tel est votre désir ; vous pouvez être aussi joyeux ou fâchés que vous le souhaitez. Vous pouvez aussi décider de vous ennuyer, car il ne se passe rien. Vous pouvez régler l’inclinaison de votre tapis roulant selon la plus grande déclivité, avancer aussi vitre ou aussi lentement que vous le voulez. Cette métaphore montre votre capacité de rester au même endroit tout en cheminant sur ce qui apparaît comme une voie temporelle linaire.

 Le plus difficile à comprendre pour les humains, c’est que peu importe les réglages à l’arrivée, ils peuvent les trouver et les reprogrammer ; qu’il s’agisse d’entités, de guides, de conseillers, d’amis, de guérisseurs, de gourous, d’anges, personne ne peut formuler un meilleur programme de contrôles que vous-mêmes. Cela vous est réservé dans le maintenant, là où vous vous trouvez. C’est l’être humain dans son unicité qui effectue les changements, et ceux-ci déterminent la manière dont le monde entier progressera sur son propre tapis roulant ; pourtant, tant de personnes se contentent d’accepter les réglages tout prêts et continuent à penser que Dieu a placé un fardeau sur leurs épaules ; d’une certaine façon, ces gens ont l’impression que Dieu leur a demandé de l’accepter. Avez-vous jamais imaginé que, peut-être, il s’agissait là d’un test pour le découvrir et le modifier ?

 

Kryeon : Tome VII – Un nouveau départ, canalisé par Lee Carroll – page 206. Channeling de Newport Beach, Californie.

 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...