Etre au bon endroit au bon moment

 

Etre au bon endroit au bon moment dans SAGESSE des PLEIADES prière-150x150Efforçons-nous d’être toujours au bon endroit au bon moment, en équilibre, et de faire un usage judicieux de nos énergies créatives, tout en vivant en paix et avec humour dans un monde débordant d’idées nouvelles et passionnantes procurant une croissance optimale. Nous devons concevoir et sélectionner les éléments que nous désirons.

 Lors que nous entreprenons un voyage intérieur, nous exerçons notre esprit et établissons de nouveaux sommets de sensibilité intuitive procurant la clarté nécessaire pour créer notre version choisie de la réalité. De telles ouvertures permettent un contact direct avec le savoir que nous cherchons à assimiler pour mieux comprendre le legs de l’humanité ; par la suite, lorsque nous revenons au monde extérieur, au quotidien, n’oublions pas d’appliquer les mêmes aptitudes que nous utilisons pour naviguer dans l’espace intérieur afin de tendre vers les étoiles. Les métaphores, comme les symboles, sont des moyens de décrire l’abstrait, pour permettre à notre mental de saisir l’insaisissable. C’est de prendre les symboles pour la réalité qui entraîne des problèmes.

 La loi cosmique statue que nous bénéficions du libre arbitre et que nous pouvons en user à notre guise. En revanche, tout ce que nous faisons nous reviendra irrémédiablement. Ce n’est peut-être qu’un jeu de la conscience, mais nous aurons néanmoins à affronter les conséquences de nos actes dans la réalité tridimensionnelle et au-delà. Le laps de temps qui s’écoulera entre la cause et l’effet peut varier, et il s’écoulera peut-être un million d’années avant que la rétribution ne s’opère. Cependant, lors d’une époque d’énergie accélérée telle que cette nanoseconde, tout se précipite radicalement.

 Dans un multivers en expansion infinie, cette loi est un don généreux à toutes les formes de conscience, un enseignement bienveillant qui décrète : « Faires comme bons vous semble ! » le conseil chers amis, c’est de ne causer aucun tort. Mais ce n’est là qu’un conseil, pas une loi. Nous sommes doués du libre arbitre, qui nous permet de choisir la manière dont nous voulons mener notre existence, créer les germes, les semer dans la réalité tridimensionnelle et en récolter les fruits. Par cette forme de générosité, nous assimilons la responsabilité qu’entraîne l’acte de cocréer la réalité. A mesure que s’intensifie l’énergie et que les éruptions solaires altèrent la conscience humaine, ceux qui agissent sous l’empire d e la corruption – en se livrant au mensonge, à la tromperie, au vol, au viol, à la torture et au meurtre – se retrouveront sur une pente dangereuse, glissant rapidement vers l’autodestruction. La tromperie et la violence ne font qu’alimenter le besoin de brutalité et de fourberie qui va en s’aggravant. Du fait que les énergies lumineuses encodées augmentent en fréquence, « e que nous faisons » nous revient avec une précision de plus en plus expéditive ; voilà le don généreux du multivers.

 [ …] A d’autres niveaux du jeu, il existe des formes de conscience que l’on nomme « maîtres du jeu » ; il s’agit de joueurs qui conçoivent et unifient des systèmes d’apprentissage par l’expression créative des lois cosmiques, en vue de découvrir les potentialités du multivers. Les maîtres du jeu sont ans entraves et peuvent prendre la forme qui leur plaît. Un maître du jeu est amplement dispersé parmi ses créations, un peu comme nos programmeurs qui, sur la Terre, inscrivent leur conscience dans les programmes informatiques et demeurent ainsi présents pour vivre leur création, toujours prêts à résoudre les bogues du système. Nous nous offrons cette information comme rappel de nos capacité à explorer l’occasion infinie de gérer l’énergie, de vivre au moment présent et de comprendre que chaque instant possède le pouvoir potentiel de produire la version du monde que nous souhaitons. A cet égard, notre perception consciente prévaut de manière absolue. Autrement, nous deviendrons un pion dans la version du jeu de quelqu’un d’autre.

 […] Nous sommes tous reliés par des accords multidimensionnels, et nous partageons sincèrement notre énergie et nos points de vue afin d’obéir à ces accords ; nous sommes ici pour jouer notre rôle dans le processus de restauration et d’activation des codes de conscience internes de l’humanité en vue d’une guérison le long des lignes temporelles. Au fil des saisons, tandis que nous poursuivront notre voyage autour du Soleil, plusieurs autres découvertes apparaitront car le savoir enfoui au fond de notre être biologique est touché par l’intensité croissante des radiations cosmiques. Aimons-nous les uns les autres, prenons plaisir à la vie et soyons disposés à employer le meilleur de nos aptitudes pour jouer au jeu de la conscience dans le jeu de l’existence. En nous aventurant plus loin dans le multivers, n’oublions pas qu’il ne tient qu’à  nous qu’y soient créées la joie, la sûreté et l’harmonie, car ce sont des qualités essentielles pavant la voie à toutes nos explorations.


Extrait du livre : SAGESSE DES PLÉIADES, BARBARA MARCINIAK – Ariane Éditions page 219.

 

 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...