La forme de l’Univers

 

 La forme de l'Univers dans NOUVEAU DON DE LUMIERE fractale-2-150x150Il n’existe aucune façon de vous présenter la chose sans user de métaphores et d’analogies simplifiées à l’extrême. Certains d’entre vous le comprendront malgré le fait que la métaphore ne peut être vraie que dans une certaine mesure à l’intérieur d’une dimension mononumérique. « Kryeon, quelle est la forme de l’univers ? »

 Dans votre dimension, cette forme ressemble à un tore. Pour ceux qui ne le savent pas, un tore a l’apparence d’un pneu ou d’un beine. Dans toute forme toroïdale quadridimensionnelle, les rapports mathématiques sont particuliers ; ils sont liés à l’efficacité et à la distance. En outre, cette forme toroïdale et ces rapports sont aussi le propre de votre ADN. Dans la nature observable, le microcosme est semblable au macrocosme. Ce n’est pas un hasard, et nous vous invitons à étudier  la question.

 Je viens de vous révéler la forme de  l’Univers, mais vous n’êtes pas plus avancés pour autant. Je vais donc vous donner des explications encore plus complexes. L’Univers tel que vous le connaissez est collé à l’intérieur et à l’extérieur de ce tube toroïdal. Il a un aspect qui convient à votre réalité. Toutefois, vous n’en voyez pas les courbes, puisque la lumière est censée voyager en ligne droite. Ce n’est pourtant pas le cas… et ce ne l’a jamais été. Dans un modèle interdimensionnel, la lumière provenant d’un objet que vous regardez vous parvient par un trajet spiralé et convoluté, mais dans votre réalité quadridimensionnelle,  vous jureriez qu’elle a suivi une ligne droite, car c’est ce que vous vous attendiez à voir. Comme la vérité se situe dans une réalité qui échappe à votre expérience, il est très difficile de vous l’expliquer.

 Certains d’entre vous savent ce qu’est une bande de Moebius, car nous l’avons déjà expliqué ici sur ce blog. Il s’agit d’un ruban retourné à moitié dont les deux bouts ont été joints. Le phénomène est intéressant. Si vous considérez ce ruban comme une route, vous pouvez voyager dessus sans cesse, vous retrouvant tantôt sur sa surface intérieure, tantôt sur sa surface extérieure, sans vous rendre compte que vous passez de l’une à l’autre. C’est une forme très efficace. La bande de Moebius est bien connue des physiciens et des mathématiciens.

 Vous êtes tous habitués à la linéarité et à ce que les éléments qui vous entourent se comportent couramment d’une certaine façon. Quand, ce soir, vous avez pris place sur votre chaise, bous en connaissiez la forme ; vous saviez qu’elle vous porterait, et comment la prendre pour la ranger avec d’autres au besoin. C’est le genre de chose auxquelles vous êtes habitués. Mais si je vous déclarais qu’il peut exister une situation où vous placeriez une chaise par-dessus d’autres choses et qu’elle se retrouverait aussitôt en dessous du tas ! Cela vous semblerait évidemment insensé, puisque la matière ne peut traverser la matière. Vous ne pouvez connecter deux choses « à travers elles-mêmes ». Pas dans un monde quadridimensionnel, en tout cas. Je vais vous expliquer pourquoi, dans votre réalité, la chaise demeure au-dessus du tas. C’est parce que vous l’avez placée en dernier. Ce n’est pas tant qu’elle est de matière solide, mais qu’elle appartient à un cadre temporel linéaire. Dans l’interdimensionnalité, la place des objets dans l’Univers est souvent fonction du cadre temporel. Ceux sui se trouvent dans le maintenant se croient toujours ensemble, même s’ils sont à des galaxies de distance les uns des autres.

 Il en est de même du magnétisme, jusqu’à un certain point. Dans votre réalité, il constitue la base de toutes vos transmissions. Vous transmettez une émission sur une fréquence magnétique modulée et elle parvient jusqu’à vous dans votre maison, en traversant les édifices, les murs et la plupart des objets. Si vous possédez un récepteur, vous pouvez manifester e contenu de cette émission dans votre réalité. Le magnétisme est interdimensionnel, tout comme la gravité.

 Votre science ne comprenant pas ni l’un ni l’autre  ce jour, appliquez métaphoriquement ces principes à ce que je vais maintenant vous démontrer. La forme de l’Univers est à l’intérieur et à l’extérieur d’un tore dont les deux surfaces sont connectées d’une façon que votre esprit quadridimensionnel ne peut pas visualiser. Concevez l’Univers comme possédant les mêmes attributs que l a gravité et le magnétisme, qui semblent pouvoir pénétrer presque tout. Ses fragments et composantes sont comme cette chaise qui abouti au-dessus du tas quand on l’a placée sur le dessus ; Elle passe au travers des autres parce que les règles de la physique interdimensionnelle exigent qu’elle trouve son véritable emplacement universel autrement que de la manière dont vous croyez qu’elle doit le faire dans la linéarité quadridimensionnelle.

 

Série Kryeon : TOME 8 – Un nouveau don de lumière – canalisé par Lee Carroll – Ce qui est nouveau et ce qui ne l’est pas – page 253 – Aux Editions Ariane. 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...