Ascension de la Conscience

 

Ascension de la Conscience dans OMRAAM nous parle chat-parapluieL’eau tombe en pluie sur la terre ou en neige sur les montagnes; elle s’infiltre dans le sol, traverse diverses couches et après un long trajet elle ressort toute propre, loin de son point de chute. Ou bien, accumulée dans les lacs et les mers, elle est chauffée par les rayons du soleil et s’évapore dans l’atmosphère; là, elle se purifie avant de retomber sur le sol, complètement débarrassée de ses impuretés. Pour l’homme aussi, ces deux procédés de purification existent. Si l’on refuse l’un, on devra subir l’autre. Si on refuse de monter dans l’espace en s’exposant à l’action de la lumière, alors on devra descendre dans l’obscurité et subir la pression de la souffrance.

L’Enseignement veut nous conduire vers les hauteurs. Il nous convie à nous purifier par la lumière en élevant nos pensées vers le soleil et vers le Créateur dont il est le merveilleux et le vivant symbole. Voir le lever du soleil est d’une importance capitale. Mais tout dépend, évidemment, de la façon dont on le regarde et dont on le considère. D’abord il importe de connaître la valeur de l’aurore pour notre vie psychique. Ensuite il faut persévérer, car on n’obtient pas tout de suite de grands résultats. Notre conscience ne sait pas s’élever jusqu’à la superconscience, elle s’arrête à la soi-conscience, et nous devons l’entraîner à cette ascension. Au bout d’un certain temps, vos exercices produiront des effets et vous sentirez que vous n’êtes plus tout à fait comme les autres. Vous vous sentirez éclairés et libres. Les souffrances ne seront pas supprimées ni même écartées de votre chemin, mais elles changeront de caractère; elles deviendront plus subtiles, plus acceptables, plus agréables, parce qu’elles seront porteuses de révélations et qu’elles feront évoluer votre conscience.

Ce qui compte au-dessus de tout, c’est le point de vue auquel nous nous plaçons. Il faut adopter le point de vue qui nous permettra de nous affranchir et d’être puissant. Car, il y a le point de vue purement égocentrique, celui de l’estomac, qui vous maintient sous les nuages et sous la dépendance des conditions extérieures. Et il y a le point de vue héliocentrique, qui fait que vous vous placez sur le soleil.

 

POURQUOI ET COMMENT FAUT-IL SE LIER AU SOLEIL : Texte extrait de plusieurs conférences 1962 – OMRAAM MIKHAËL AÏVANHOV

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...