Canaliser la conscience interdimensionnelle

 

Canaliser la conscience interdimensionnelle dans TRANSITION vers le FUTUR noir-et-blanc-215x300 De nombreuses âmes sur ce plan terrestre, ont ouvert leur conscience à d’autres plans d’existence. Je souhaite leur présenter ma perspective et leur offrir quelques conseils sur les expériences interdimensionnelles, des conseils, en cette période transitoire, qui pourraient leur être utiles dans l’exploration de ce mystérieux terrain.

 Premièrement, il n’est pas exceptionnel d’accéder à une matière interdimensionnelle. Presque tous les gens reçoivent de telles communications par le truchement des rêves, de l’intuition oud es états altérés. Ces portails de conscience en expansion sont souvent induits par des pratiques de méditation qui permettent à la conscience de s’épanouir, par des drogues psychédéliques ou par une situation catalytique survenue spontanément. Une expérience commune à bien des gens, par exemple, est le haut degré d’unité et de béatitude ressenti pendant et après l’orgasme sexuel. Les portails de conscience cosmique peuvent être atteints lors d’un pareil moment d’expansion et d’ouverture quand une intention consciente et la compétence sont au rendez-vous. Se basant sur cette perspective générale, chaque personne est un « canal interdimenonnel » puisque chaque âme est un être interdimensionnel qui a la capacité d’avoir des expériences directes de sa conscience au-delà des cinq sens physiques et du mental conditionné. Cette connaissance directe des royaumes subtils de la conscience est connue sous plusieurs noms, dont la gnose ou ce que j’appelle la conscience de l’âme.

 En cette période difficile de l’existence sur terre, la plupart des âmes ont choisi de limiter sérieusement leur perception interdimensionnelle bien qu’elles vivent inconsciemment de telles expériences simultanées à chaque moment qui passe. Vous pourriez dire que la conscience collective est essentiellement endormie. Cependant, et pour une grande variété de raison, quelques âmes ont choisi d’éveiller leur conscience de l’âme pendant leur incarnation à une époque quine soutient pas particulièrement une telle aventure. Les raisons d’entreprendre ce processus de réveil et la forme de ce processus varient d’une personne à l’autre. Bien qu’il y ait nombre de variables, il est une chose que ces individus ont en commun. Sur le plan de l’âme, il s ont tous choisi de s’éveiller à une plus grande conscience de leur vraie nature dans cette incarnation. C’est à de telles personnes que je m’adresse, car elles peuvent entendre mon message avec des oreilles interdimensionnelles et recevoir mes explications interdimensionnelles avec un esprit suffisamment clair et un cœur ouvert.

 Bien que nous soyons tous des « canaux interdimensionnels » nous devons questionner la valeur de nos expériences expansées et de nos communications. Celles-ci nous aident-elles à exprimer davantage de bonté, d’intégrité et de paix ? du bavardage fugitif et souvent embrouillé des rêves à la conscience la plus lucide d’être l’Absolu (le bien-aimé) il est clair que nos expérience interdimensionnelles reflètent une vaste étendue de conscience. Elles sont toutes valables ; mais toute expérience de conscience ne nous ramène pas à la maison, où nous pouvons nous reposer dans la splendeur de la quiétude et de la connaissance directe.

 Il est important de comprendre ce qui nous motive à examiner les réalités parallèles et à explorer notre terrain intérieur, à guérir les blessures de notre âme et à endosser la responsabilité de nos projections à facettes multiples. Les pièges abondent sur le chemin, que nous soyons frappés par l’intense lumière éblouissante du Bien-aimé, ou que nous trébuchions sur les dures pierres de l’ignorance camouflées par les ombres de la peur. Nous avons besoin d’observer fréquemment ce dont nous faisons l’expérience et notre rapport à cette expérience à la lumière d’un examen prudent et honnête, car une fois ouverts à notre immensité, nous ne serons jamais plus les mêmes personnes. Le fait que nous devenions conscients de notre interdimensionnalité ne signifie pas nécessairement que chaque expérience ou chaque communication a de la valeur, qu’elle est vrai e ou sage, ou que nous trouverons le processus d’éveil aussi confortable que l’ego aimerait qu’il soit ; traverser les frontières de l’ego d’un soi perçu comme séparé et s’avancer dans l’unité nous propulse dans les feux alchimiques de l’Amour. Et c’est là une épée à double tranchant. Nous pouvons devenir plus livres dans nos vies pace que nos esprits sont vraiment illuminés, ou nous pouvons nous leurrer, nous illusionner et devenir plus confus que nous l’étions avant de venir frapper aux portes du Grand Mystère.

 Un vaste éventail d’individus s’éveille au plan interdimensionnel. Certaines âmes sont mûres et bien préparées à amener leur rebut karmique à son point de résolution, mais certaines âmes immatures ne le sont pas. Le lot va de ceux qui démontrent une conscience illuminée hautement évoluée et mature sur le plan émotionnel, à ceux qui démontrent une conscience immature, égocentrique et obscure ; au départ, il y a les êtres illuminés et pleinement réalisés appelés les avatars (le Christ, le Bouddha). Puis viennent les âmes bien avancées sur le sentier de la libération spirituelle, soit les maîtres spirituels, les saints et les maîtres de sagesse, des êtres hautement fonctionnels et compatissants. Selon leur degré de réalisation de soi, ces hommes et ces femmes qui vivent leur existence au service des autres maintiennent un état constant de quiétudes lucide, embrassant ce qui est sans s’en saisir ni le repousser, et demeurant conscients à chaque respiration, chaque pensée et chaque action. Ils n’attirent pas l’attention sur eux, car ils sont satisfaits de mener des vies ordinaires et simples, peu importe comment cette simplicité nous apparaît.

 Quelques-uns, anonymes, habitent dans une grotte. D’autres font un travail banal, et d’autres encore se plaisent dans des rôles de propriétaires, d’artisans ou de scientifiques. Quelques-uns sont des figures publiques, jonglant avec des horaires complexes et faisant de la scène mondiale leur résidence. Leur luminosité constant est stable, et leur attitude heureuse attirent les âmes qui s’éveillent et cherchent elles aussi à connaître l’Absolu, leur vraie nature. La plus grande joie de ces êtres consiste à apporter l’étreinte éternelle du cœur aimant dans un monde relatif.

 A l’autre bout de l’éventail des pèlerins, on retrouve des âmes sensibles, souvent blessées, qui sont éveillées u plan interdimensionnel, mais dont l’ego filtre en déforme les expériences. Souvent, leur perception exagérée, qu’elle soit grandiose ou auto-dénigrante, sert leur ego plutôt que le plus grand bien de leur  âme. Dans leur naïveté ou leur ignorance, elles sont habituellement plus désorientées et effrayées que leurs voisins qui ont peu ou pas de conscience expansée. Au lieu de produire les fruits de la compassion et de la sagesse, leur conscience non ancrée apporte davantage de fragmentation et de mal, que ce mal soit voulu ou non ou que son effet soit important ou insignifiant. C’est là le danger d’ouvrir prématurément les portes de la conscience sans se soucient de la façon d’ont l’ouverture s’est produite ou se  présente. J’encourage ces frères et sœurs à s’abstenir de toute exploration interdimensionnelle supplémentaire ou à encadrer leurs expériences des autres mondes en s’engageant dans des pratiques spirituelles qui les aideront à rester ancrés, ou à s’offrir les conseils d’un bon psychologue ; par une guérison habilement menée et des pratiques dévotionnelles disciplinées, nombre de ces âmes peuvent en venir à apprendre le discernement et à se sentir à l’aise avec leur savoir interdimensionnel. En tant qu’âmes, elles s’enrichiront, elles acquerront de la maturité et pourront ainsi tirer profit de leurs expériences et en faire bénéficier les autres dans cette vie et d’autres à venir.

 Ici, je m’adresse spécialement aux initiés qui avancent sur le sentier de l’éveil, soit ceux d’entre vous qui se trouvent quelque part, au milieu de cet éventail de pèlerins. Que votre éveil interdimensionnnel ait eu lieu spontanément ou à la suite d’une longue et prudente quête et d’une pratique spirituelle, ou d’une combinaison des deux, il est important que vous receviez des directives claires. Si vous voulez réellement progresser dans votre démarche de réalisation de soi, vous devez prendre le temps de vous abandonner à une réflexion intérieure profonde. Au fur et à mesure que vous progressez d’une étape à l’autre, reconnaissants et attentifs, soyez humbles et faites des gestes conséquents. Cela vous servira.

Issu du livre : Transition 2010 – série Kryeon – Redéfinir la dualité, canalisé par Lee Carroll  et les invités comme Anna, grand-mère de Jésus, en page 219.

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...