La peur de ne pas trouver votre voie

 

La peur de ne pas trouver votre voie dans NOUVEAU DEPART jongle-200x300        La septième peur est reliée à la troisième, comme je l’ai déjà indiqué. Il s’agit de la peur de ne pas trouver votre voie. Ecoutez-moi !

 Vous marchez à l’intérieur d’une sphère. Vous pensez que vous suivez une ligne droite, mais c’est faux. Votre voie n’est pas une ligne droite. Vous croyez faire une chose après l’autre, dans un ordre à deux dimensions. Vous vous interrogez sur l’avenir et observez votre passé, mais sans jamais les voir ensemble. Quelques-uns demandent : « Kryeon, quand trouverai-je ma voie ? » Certains d’entre vous y sont déjà !

 C’est exactement la raison de votre incarnation, et pourtant vous passez votre temps à envisager le futur en répétant ; « Eh bien ! Je vais peut-être la découvrir plus tard, dans l’avenir ». Vous évoluez à l’intérieur d’une sphère, ce qui signifie qu’au niveau interdimensionnel, vous pouvez appréhender d’un simple coup d’œil tous les chemins parcourus et ceux à venir. Ils vont de pair ! Cela ressemble à votre conception du succès ou de  l’échec ! L’être humain sage a conscience que tout n’est pas conforme aux apparences et que la réalité ne s’y borne pas.

 Quand découvrirez-vous votre voie ? Et si le phare se mettait à penser ainsi : « personne en m’a appelé pour me remercier d’éclairer l’océan. Aucun capitaine n’est venu exprimer sa reconnaissance pour ma présence ici. Je pense que je vais éteindre le phare et mettre la clé sous la porte. Il est temps de passer à autre chose. Je vais partir à la découvert de ma vocation ».

 Est-ce bien là ce que vous souhaitez ? Cette peur est reliée à la peur-semence et à la troisième peur, celle de l’échec. Comme elle est très linéaire, nous reprenons donc ces recommandations : célébrez à chaque instant l’endroit où vous vous trouvez ! Au-dessus de ce que vous considérer comme une progression linéaire se trouvent tous les maintenant. Le concept d’interdimensionnalité est ardu à expliquer à un être humain unidimensionnel. Mais notre perception de vous diffère de la vôtre. Si nos pouvions seulement vous offrir cette brillance et vous montrer vos réalisations passées… et futures !

 Il n’est pas question de ce que vous voyez dans le miroir, chers êtres humains. Cela va bien au-delà et c’est la raison de notre si grand amour pour vous ; vous vivez littéralement sans possibilité de voir ce qui vous entoure, et cela requiert un immense courage ; voilà pour la septième peur.

 

Kryeon : Tome VII – Un nouveau départ, canalisé par Lee Carroll – page 237. Channeling de Newport Beach, Californie, Décembre 2001.

 

 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...