Les Mandales de Pierres

 

Les Mandales de Pierres dans CERCLE DE GRACE mandala-de-la-nature-300x288L’Univers en lui-même est un Mandala et le Mandala est tout un univers. Le vivant, de la structure en spirale des galaxies à celle l’atome ou d’un flocon de neige, se déploie comme un Mandala, en une structure organisée et « intelligente ».

L’être humain a toujours cherché à représenter la réalité subtile du monde par des symboles organisés selon des formes géométrique et le terme « Mandala » signifie en sanscrit « cercle ».

Le Mandala de pierres tel qu’il est présenté ici s’inscrit dans cette démarche et constitue un véritable langage pour communiquer avec notre inconscient. Son impact peut s’expliquer par les facteurs suivants : 
   la présence du minéral, entité à part entière dont la structure atomique organisée porte en elle la mémoire de l’Univers, minéral dont on retrouve la trace au cœur même de nos cellules. 
   l’onde de forme géométrique créée par la disposition des pierres qui, à travers le symbolisme qu’elle dégage, nous relie aux forces qui sont à l’œuvre dans l’Univers. 
   Le symbolisme enfin, de chaque pierre et du nombre des pierres qui constituent le Mandala.

Un art subtil de transformation :

Créer un Mandala est l’expression d’un besoin d’unité, d’harmonie, d’un désir de se reconnecter à la source de la création. L’être humain, du fait de la complexité de son psychisme, est soumis à un grand nombre d’influences, inconscientes pour la plupart, qui déterminent son comportement. Evidemment, les actions simples, pratiques, nous les maîtrisons facilement par la volonté : faire des courses, garer sa voiture, préparer le repas, prendre un rendez-vous, voyager… Qu’en est-il des actions plus complexes : gérer ses émotions et ses pensées, créer une relation intime, réussir sa vie professionnelle… Peut-on maîtriser la confiance, le doute ? l’échec ou la réussite d’une relation, par exemple ? A ce niveau, la volonté est inopérante, il y a trop de paramètres inconscients. Le Mandala, en revanche, constitue une structure où l’on peut communiquer avec son inconscient en lui adressant des messages. C’est un langage symbolique dont les symboles sont les pierres que l’on choisit pour constituer le Mandala. Chaque pierre, en effet, en fonction de sa couleur, de son origine, de sa densité, de son système de cristallisation et de sa composition chimique exprime une énergie spécifique, des propriétés particulières, dont l’inconscient reçoit le message. Le Mandala de pierres exprime à la fois une démarche positive, un acte volontaire et un abandon de cette tentative de contrôle permanent qui est le fait de l’ego. Pour qu’un Mandala fonctionne, il est nécessaire entretenir une relation avec lui une fois qu’il est en place, c’est ce qui le dynamise. C’est une relation vivante, intime. Par rapport au fait de porter simplement une pierre sur soi, le Mandala travaille plus en profondeur et sur le long terme. Il présente donc plusieurs avantages : 
  il est constitué de plusieurs pierres, ce qui permet d’agir à la fois sur divers aspects complémentaires. Il peut, de ce fait, répondre à des demandes plus complexes : trouver sa place et son but véritable, construire une relation de couple, développer un sentiment de prospérité, mieux s’exprimer et communiquer, etc. 
  Il permet de créer des figures géométriques symboliques, ce qui accroît l’impact des pierres, et peut agir même à distance.

Retrouver la foi

L’attitude la plus favorable à la pratique des mandalas s’apparente à celle d’un enfant qui adresse une requête, une prière en toute innocence, en toute confiance, sachant que son vœu sera exaucé. C’est une demande sans calcul, sans condition, libre de toute spéculation intellectuelle. Il s’agit d’une ouverture, d’un abandon, d’un élan du cœur. Cette sincérité, cette humilité, est une véritable mise à nu ; c’est accepter d’être démuni, limité dans son pouvoir personnel, et exprimer une confiance totale dans l’intelligence de la vie. La réalisation d’un mandala est un acte de création qui implique l’exercice du choix personnel, de la responsabilité et de la liberté ; il fait appel à la fois à des qualités de volonté et de réceptivité.

Questions à propos du Mandala de pierres

Comment exprime-t-on une demande à travers le Mandala ? Elle s’exprime par le choix des pierres que l’on place dans la structure de base. Par exemple, si cette demande concerne le domaine affectif ou l’amour, on va choisir des pierres vertes ou roses, correspondant au chakra du cœur : Quartz rose, Aphrodite, Kunzite, Rhodochrosite, Tourmaline, Moldavite… Il est donc nécessaire de bien cerner sa demande pour choisir les pierres correspondantes ; l’aide d’une personne expérimentée peut, dans ce cas, être utile. Il est évident que cette demande pour trouver sa réponse doit être légitime et en lien avec notre nature profonde.

La pratique du Mandala de pierres est-elle facile ? Mettre en place un Mandala de pierres est une pratique extrêmement facile que l’on peut comprendre en quelques minutes. Une fois le Mandala mis en place, il est nécessaire d’entretenir une relation avec lui. Ce peut être en le regardant, en méditant en sa présence, il n’y a pas d’action particulière à rechercher. C’est plus une attitude d’abandon à cette énergie, si possible libre de toute maîtrise, de toute attente… c’est comme un bain de soleil ! Tout désir spontané a sa place : on peut avoir envie de prendre une pierre du Mandala dans la main, ou la porter sur soi puis la replacer ensuite dans le Mandala. C’est une relation vivante, évolutive ; on peut rajouter des pierres, en enlever ; seule la structure de base ne change pas. Cependant l’être humain est complexe. La principale difficulté réside dans les attentes qui nous empêchent d’être disponibles aux réponses qui surviennent immanquablement dès que l’on a une demande sincère et légitime.

Quelle est la durée d’un Mandala ?

Elle est très variable. S’il s’agit d’une demande liée à une période de transition dans sa vie, il peut durer quelques semaines à quelques mois. S’il s’agit d’une recherche de fond, par exemple sur sa place et son but dans la vie, il n’y a pas de durée limite. Le Mandala peut rester en place aussi longtemps que l’on en ressent le besoin et que l’on reste en contact avec lui ; s’il y a une lassitude, il est préférable de le défaire pour le remettre en place périodiquement de façon consciente. L’effet sera plus dynamique. Le Mandala constitue en lui-même une pratique mais peut être aussi un complément à d’autres formes de « travail sur soi », à une recherche de plus de conscience et d’intégration dans sa vie.

L’auteur : Gérard Cazals. Diplômé de l’Institut Kushi de Boston (USA), Gérard Cazals étudie le phénomène de l’énergie depuis plus de 25 ans en particulier à travers la médecine orientale – qu’il a pratiqué et enseigné pendant 10 ans-, l’énergie des aliments et enfin celle du règne minéral. Fondateur de Cristal’Essence, entreprise consacré à la diffusion des pierres et cristaux pour le bien-être et le développement personnel, Gérard Cazals est le créateur du Mandala Universel de Vie © et d’autres Mandalas ; il anime les stages « Rencontre avec le Cristal, rencontre avec soi-même » sur l’énergie des pierres et les Mandalas (programme sur demande).

Contact : Cristal’Essence 05 61 83 64 12

infos@cristal-essence.fr

www.cristal-essence.fr

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...