Maitreya Bodhisattva

 

Le Maitreya (« affection », « compassion » en sanscrit) est le dernier des cinq Bouddhas à gagner l’Illumination Suprême. Les sources du Theravada et du Mahayana s’accordent pour dire qu’il réside dans le devaloka (paradis) de Tushita.

 

 Maitreya Bodhisattva dans ENSEIGNEMENTS de MAITREYA maitreya

 

Il descendra sur terre quand l’enseignement du Bouddhisme aura pris fin, prendra sa dernière renaissance comme être humain. Il découvrira la voie de l’Illumination et proclamera le Dharma une fois de plus au profit des dieux et des hommes. 

Maitreya, en chinois Milefo, en japonais Miroku, en vietnamien Di-lặc Bồ Tát, est un bodhisattva mentionné entre autres dans la Prophétie de Maitreya (Maitreyavyakarana), qui apparaîtra dans l’avenir et atteindra l’illumination pour devenir le prochain bouddha, le précédent étant Siddhartha Gautama-Shakyamuni. Il règnera sur le monde, unissant toutes les créatures dans l’étude du dharma. La croyance en l’avènement de Maitreya est partagée par les courants hinayana et mahayana du bouddhisme. Il est parfois appelé « bouddha du futur ». 

Le bouddhisme considère que quantité d’êtres sont éveillés ou ont atteint et atteindront l’éveil depuis le Bouddha Shakyamuni, mais que seuls quelques-uns font tourner la Roue de la Loi, le dharma (enseignement). Pour beaucoup d’écoles bouddhistes, depuis la mort de Siddharta Gautama, le monde est entré dans l’ »ère sans bouddha » caractérisée par un désordre croissant et une perte progressive de la Loi. Lorsqu’elle sera totalement perdue, Maitreya apparaîtra. Une caractéristique du bouddhisme est de prévoir sa propre extinction en tant qu’enseignement, comme toute chose : « tout ce qui naît finit par mourir ». 

certains textes comme le Sutra du lotus, le Bouddha Gautama appelle Maitreya Ajita, « invincible ». On considère donc parfois que Maitreya est son nom de famille et Ajita son prénom. Il peut être aussi confondu avec un autre Ajita mentionné dans le Soutra du Parinirvana, grand criminel repenti accepté comme disciple par le bouddha. 

L’un des fondateurs supposés de l’école Yogaçara-Cittamatra, nommé Maitreyanatha (270-350), lui est assimilé. Le bodhisattva est parfois représenté avec à ses côtés les deux plus célèbres penseurs de l’école, Asanga et Vasubandhu. Il existe dans le bouddhisme tibétain des illustrations montrant le bouddha avec à sa gauche Manjushri et les philosophes représentant la sagesse détachée, et à sa droite Maitreya, suivi d’Asanga et Vasubandhu devant leurs successeurs représentant la sagesse compatissante. 

Un rapprochement a été fait entre le nom de Maitreya et celui de Mithra, assez difficile à éclaircir néanmoins du fait de la diversité des rôles assignés à ce dieu par les différents courants religieux indo-iraniens et persans. •

Le paradis Tusita 
Maitreya réside dans un paradis nommé Tusita, où vivent les futurs bodhisattvas, divisé en un espace interne consacré exclusivement à l’enseignement du dharma, et un espace externe différent des « terres pures » ou « terres de bouddha » des déités postérieures du mahayana comme Amitabha en ce que les désirs y existent encore, bien que très assagis. Ainsi, la procréation s’y poursuit par contact des mains, les enfants surgissent sans grossesse sur les genoux des parents et grandissent immédiatement. 

Lire la suite ici….

 

 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...