Les Relations

 

Les Relations dans PARTENAIRE AVEC LE DIVIN a-petite1 Question : Mon mari et moi n’empruntons pas la même voie spirituelle. En fait, je me demande même s’il en suit une. Cette situation a créé une certaine tension entre nous, car il a tendance à critiquer mon implication dans les activités du Nouvel Age. J’apprécierais grandement tout avis sur la coexistence pacifique avec des partenaires non impliquées spirituellement.

 Réponse de Kryeon : Vous êtes aimé profondément pour poser une telle question, car cette situation se présente souvent lorsque les humains se rencontrent et ont à décider ce qu’ils feront avec leurs partenaires qui ne partagent pas leurs idées.

 Tout d’abord, vous devez comprendre que Dieu bénit et aime votre partenaire comme vous-même. S’il ne prie jamais, ne médite pas, ne se met aucunement en contact avec sa spiritualité profonde, s’il meurt sans avoir découvert sa spiritualité réelle, il a néanmoins accompli son voyage et est honoré comme n’importe qui sur cette planète. Il s’agit, à nouveau, de la parabole du fils prodigue. Je vous dis ceci afin que vous ne tentiez pas de le sermonner. Vous aurez tendance à penser qu’il serait meilleur s’il recevait la lumière, mais il s’agit là de son processus de développement personnel. Laissez-le vous interroger, ne faites jamais de prosélytisme.

 Lorsque votre conjoint comprendra que vous ne portez pas de jugement sur le fait qu’il ne suit pas la même voie que vous, il considérera alors ce que vous faites de façon plus détendue, aussi étrange que cela puisse lui paraître. Que votre travail ne présente aucune menace pour votre couple. Occupez-vous seule de vos activités et n’envahissez pas l’espace de votre conjoint avec elles. De même, ne violez pas votre espace commun avec vos occupations du Nouvel Age.

 Et maintenant, que devriez-vous dire à un conjoint qui ne partage pas vos idées ? Et que devrait-il vous dire dans le cas contraire ? Voici la réponse, et elle devrait être intégralement respectée si votre amour réciproque est sincère. Faites-lui face et dites-lui : « En tout amour, je te demande de ne pas me juger d’après mes activités ou de formuler à haute voix des critiques sur ces dernières. Elles n’interféreront en rien dans ma vie avec toi ». Puis, assurez-vous que vous tiendrez votre promesse !

En effet, vous n’irez peut-être pas aussi souvent dans les lieux spirituels ou ne participerez pas à autant d’activités du Nouvel Age, mais vous respecterez avant tout votre couple. Sachez bien ceci : vous pouvez très bien travailler à votre illumination personnelle sans avoir à vous rendre où que ce soit ; faites le sacrifice de montrer à votre conjoint que vos croyances ne vous déchireront pas. Qu’attend-il de vous ? Dites-lui : « Je ne tenterai jamais de t’impliquer dans quelque chose en quoi tu ne crois pas et je n’envahirai jamais ton espace avec mes croyances ». Enfin, passez du temps ensemble !

 Ne permettez pas que votre quête prenne le pas sur votre vie de couple ; vous n’avez jamais l’obligation de parler de vos activités du Nouvel Age. Laissez les transformations de votre personnalité s’exprimer d’elles-mêmes. Laissez la guérison de votre corps parler d’elle-même. Laissez la sérénité de votre visage parler d’elle-même. Croyez-moi, votre conjoint remarquera tout de suite ces choses ! Vous disposez de beaucoup de temps pour, simultanément, progresser durant cette période de Nouvel Age et être détendu avec votre conjoint.

 Très chers, vous devez comprendre que lorsque vous approchez vos conjoints avec ctte honnêteté, ils changeront progressivement. Ils n’embrasseront pas forcément la cause du Nouvel Age, mais avec le temps, ils constateront que non seulement vos activités ne perturberont pas votre vie commune, mais qu’elles vous aideront aussi beaucoup. La plupart des disputes et des désaccords proviennent de la peur… celle de vous perdre ! Une fois que votre compagnon se rend compte que vous êtes sincère en ce qui concerne l’équilibre que vous réalisez entre vos activités et la préservation de votre relation, il sera détendu et vous laissera tranquille.

 L’amour entre les humains est lié directement à l’amour de Dieu. Lorsque vous commencez à en saupoudrer votre relation – pas de condamnation, honnêteté du but poursuivi et sincérité des propos – vous ne pouvez manquer de vous en apercevoir. Habituellement, votre conjoint y répondra, et votre vie avec un compagnon non spirituel peut non seulement être sereine mais aussi empreinte d’affection.

 Au passage permettez-moi de vous dire que l’expression « Humain non spirituel » me paraît très drôle ! Recouvrez une plante d’une pièce de tissu et dites que c’est un rocher. Elle pensera qu’elle est un rocher et traversera la vie en accomplissant des « choses de rocher ». Mais celui qui l’a recouverte de tissu saura toujours qu’elle est une plante, et lorsque la pièce d’étoffe sera usée, tout le monde éclatera de rire. Pour un humain non spirituel, la chose est différente… il s’agit seulement d’un humain qui n’est pas encore au courant de l’étoffe qui le recouvre.

 

Extrait de la série Kryeon, canalisé par Lee Carroll. TOME 4, page 311 de : Partenaire avec le divin. Aux Editions Ariane. 

Venez rejoindre le forum de Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...