Le détachement par Maitreya

Le détachement  par Maitreya  dans ENSEIGNEMENTS de MAITREYA maitreya3« Lorsqu’il y a détachement, c’est le Soi qui utilise l’énergie. » [PI, décembre 1989] 

« Le détachement est la méthode par laquelle l’homme cesse de s’identifier au corps (l’aspect matériel), au mental (l’aspect de la pensée) et à l’esprit (l’aspect du pouvoir ou de l’énergie). Il en vient ainsi à connaître et à être le Soi véritable. Vous devriez accomplir toute action selon les trois principes suivants: avec honnêteté du mental, sincérité de l’esprit et détachement. Toute action accomplie avec un mental malhonnête, avec un esprit dépourvu de sincérité et avec attachement, est destructrice. » [PI, octobre 1988] 

« Le Soi n’a pas de limites. La conscience non plus. Le mental, l’esprit et le corps ont un commencement et une fin. Le Soi peut faire l’expérience de prodiges au niveau du mental, de l’esprit et du corps tout en restant détaché, et il ne s’attache pas aux pouvoirs miraculeux dont sont capables le mental, l’esprit et le corps. Les lois de la création se trouvent dans le mental. L’énergie universelle se trouve dans l’esprit, et le centre pour la matérialisation de la création se trouve dans le corps physique. En fait, lorsque le Soi observe les pouvoirs de Dieu, c’est le détachement qui sauve le Soi en l’aidant à ne pas s’emprisonner dans les liens de la vie. Le détachement est la « drogue » la plus puissante. II est tellement efficace qu’il immunise le Soi contre les opérations et les actes du mental, de l’esprit et du corps. Apprendre le détachement est tout un art. En restant détaché, le scientifique apprendra les lois de la physique et de la chimie (les lois de la création) et les appliquera, créant les choses qui constituent le travail de Dieu. L’artiste, en restant détaché, sera à même de décrire Dieu à travers ses propres expériences. La destinée de chacun est d’être un jour libéré du mental, de l’esprit et du corps, afin d’obtenir le salut. » [PI, septembre 1989] 

« Lorsque vous êtes détachés, le Soi expérimente les pouvoirs matériels, mentaux ou spirituels et permet la réalisation du dessein divin. Posséder ce n’est pas seulement mal utiliser, c’est aussi mal orienter et s’interposer. » [PI, décembre 1988] 

Maitreya a déclaré : « Le jour où vous ferez l’expérience de ma présence avec détachement, vous me respecterez sous mes aspects différents. Vous ne pleurerez plus sur la forme; vous pleurez seulement lorsque vous êtes possessif. » [PI, septembre 1989] 

« Pendant l’enfance, on est détaché. Mais quand on grandit, si l’on s’attache, on perd la beauté de la vie. Le Seigneur vient à nouveau, dans nos vieux jours, afin de nous libérer. » [PI, décembre 1989] 

« Tout comme le corps a besoin d’être baigné, le détachement est le « bain » du mental, et la conscience est le « bain » de l’esprit. Lorsque vous errez dans le mental, dans l’esprit et dans le corps, rappelez vous que votre espace de repos se trouve dans la conscience du Soi. Quand vous dormez, si vous dormez « dans le mental » , vous vous réveillerez épuisé. Si vous dormez « dans l’esprit » , il se peut que vous expérimentiez des choses extraordinaires. Mais si vous dormez dans la conscience du Soi, alors vous dormez d’un bon sommeil. Maitreya a déclaré : « Je ne vous abandonne jamais. » [PI, décembre 1989] 

« Des changements se produisent si rapidement, à chaque seconde, qu’il n’y a aucun intérêt à se cramponner aux anciens moyens de contrôle politique et religieux. Rien ne peut stagner, et personne ne connaît la direction que les changements vont prendre. C’est pourquoi il est vital de ne pas se cramponner aux vieilles idées, mais d’être détaché. » [PI, mars 1990] 

« Qu’arrive-t-il à celui qui, au moment de la mort, croit ardemment en une idéologie particulière ? Quelqu’un peut-il répondre à cette question ? Sur son lit de mort, on laisse tout derrière soi. A nouveau, à ce moment-là, la discipline du détachement agit sur le mental, l’esprit et le corps. Aussi le détachement est-il un facteur très significatif de la vie. » Maitreya a ajouté : « Invitez les politiciens, les philosophes et les scientifiques à répondre à la question suivante: le détachement a-t-il une importance dans la vie ? Et si c’est le cas, pourquoi conditionnez vous les individus avec des idéologies, ne créant ainsi rien d’autre que la confusion ? » [PI, novembre 1990] 

Maitreya a déclaré : « Ce que vous avez aujourd’hui pourrait vous être ôté dans l’instant. C’est la raison pour laquelle le détachement est très important. Celui qui pratique l’attachement ne peut atteindre le salut. » [PI, décembre 1990] 

« Il n’y a pas de salut sans détachement. » [PI, décembre 1988] 

« Certains disciples ont suivi un maître spirituel et n’ont pas atteint le but ultime de liberté et de salut, bien qu’ils se soient entraînés jours et nuits. Selon Maitreya, ils retournent alors dans la société, mais pas à la normalité. Leur vie est comme un bateau sans gouvernail. Ils créent leur propre classe ou leur groupe. De la même façon, dès les années soixante, les écoles et les universités ne répondaient pas aux attentes des individus. De jeunes gens commencèrent à vivre au jour le jour et en communauté. Ils devinrent des « hippies ». Nombre d’entre eux ont été incapables d’un retour réussi dans la société. C’est pourquoi Maitreya a déclaré: « Le détachement est l’eau divine qui nous conduit à la liberté et au salut divins. » II a ajouté : « L’attachement est la cause première de la destruction. Si vous vous attachez, même à un principe spirituel, vous serez détruits. La possessivité, dans ce domaine, conduit à la sorcellerie. » Les enseignements de Jésus concernent le détachement. « Aimez votre prochain comme vous même », signifie que bien que votre voisin vous ait mis en colère, cette colère disparaîtra grâce à l’amour. Vous réaliserez que vous n’êtes pas cette colère. De cette manière, les nuages viennent et s’en vont, mais vous restez le même. Vous n’êtes ni conditionné, ni emprisonné. C’est la liberté divine dans la création. Maitreya affirme : « Vous êtes dans la lumière, et la lumière est en vous. » [PI, janvier/ février 1991] 

Les activités humaines conditionnées, appelées « karmas », sont soumises aux lois de cause et d’effet. Maitreya dit : « Si vous ne pratiquez pas le détachement dans vos activités, vous connaîtrez des obstacles, la stagnation et l’emprisonnement. La vie deviendra cyclique, répétitive, et restera liée aux lois de cause et d’effet. Vous ne connaîtrez ni paix, ni grâce, ni bonheur, ni liberté, ni salut. C’est pourquoi le détachement constitue une discipline si importante de la vie. » Maitreya a déclaré: « Une vie sans détachement est comme un serpent sans tête. Dans les temps anciens, le serpent était devenu un puissant symbole : soit vous le matiez, soit il vous tuait. » [PI, mars 1991] 

Lorsque le cycle de la confusion, du chaos et de la destruction sera épuisé, vous expérimenterez le vide et l’isolement. Cela constitue le prélude d’une vie paisible et constructive, une vie de bonheur. Lorsque vous abandonnerez la lutte futile, vous expérimenterez une vie libre de fardeaux. Vous expérimenterez une légèreté à l’intérieur de vous même (c’est à-dire une légèreté qui apparaît lorsque vous vous trouvez libre de tout attachement). Vous découvrirez la nouveauté, l’espoir, le bonheur et l’absence d’obstacles. (Le collaborateur de Maitreya attire l’attention sur le fait que l’enseignement sur le détachement se retrouve dans les écritures védiques, islamiques et chrétiennes. Ce principe peut être appliqué dès maintenant par chacun.) [PI, mars 1991] 

Maitreya a déclaré : « Je bénis le poison et le nectar en toute équanimité. Je ne me trouve ni du côté du oui, ni du côté du non. Je ne m’implique pas dans les événements. Que voyez-vous lorsque vous vous trouvez au pied d’une montagne? Vous voyez la montagne dans sa diversité. Mais lorsque vous vous placez au sommet, tout paraît identique, vous n’êtes mené ni par la religion, ni par la politique, car vous considérez tout avec un égal détachement. » [PI, mai 1991] 

« Si vous êtes détaché, vous commencerez à mener une vie de plénitude, à expérimenter l’unicité. Si vous êtes attaché, quelque chose vous tient enfermé et vous expérimentez cet enfermement. » [PI, décembre 1991] 

« C’est le détachement qui vous libère de la souffrance. » [PI, avril 1989] 

« Lorsque vous êtes détaché au niveau du mental, de l’esprit et du corps, alors, tout ce qui peut se passer autour de vous et en vous ne vous touche pas. Vous êtes protégé. Cela est le salut. Aussi longtemps que vous êtes attaché, vous ferez l’expérience du conflit, des hauts et des bas de la vie. La connaissance et la sagesse engendrent les pires attachements. Voilà pourquoi Maitreya conseille : « Soyez ce que vous êtes. Vous n’êtes pas la connaissance. Vous n’êtes pas la sagesse. Vous (le Soi) et Moi (le Soi) sommes Un. (Il ne s’agit pas d’une formule visant à préserver l’ignorance, mais plutôt d’une mise en garde contre un certain sentiment de possession vis à vis de la connaissance et de la sagesse. Cette possessivité nourrit l’orgueil et crée l’attachement.) 

Maitreya dit: « Qui que vous soyez, quoi que vous soyez, où que vous soyez, entrez dans le courant divin de la pureté que constitue le détachement. Je ne suis pas venu pour vous enseigner quelque chose de nouveau. Soyez honnête et sincère envers vous même, et soyez détaché. Cette méthode est si simple ; elle n’implique aucune appartenance à une quelconque religion, idéologie ou politique. Elle permet à chacun de faire l’expérience de ce qui est. Accomplissez votre rôle, cependant soyez libre. » [PI, juin 1992] 

« Si vous vous attachez, même si c’est envers la divinité, cela vous détruira. Ce qui est réellement divin, c’est le détachement. Dans le détachement vous contemplerez les pouvoirs divins du Seigneur, mais vous en serez détachés. » [PI, juin /992] 

« Maitreya enseigne que lorsque vous êtes détaché et dès lors conscient, vous êtes un avec Dieu. Vos doutes disparaissent. » [PI, octobre 1993] 

Issu des enseignements de Maitreya http://taraquebec.org/m-enseigne.html#Partage

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...