SEULE LA JOIE EST REALITE

 

 

SEULE LA JOIE EST REALITE dans CHEMIN le MOINS FREQUENTE 3-150x150Le désir de trouver l’équilibre est source de progrès, son obtention est signe d’immobilisme.

 Vouloir l’amour idéal comme chercher la perfection peuvent être des buts qui motivent l’être mais cela doit rester des aspirations.  Tendre vers elles est la clé car dans ce désir apparaît le chemin à suivre qui lui seul est source de plaisir à chaque instant.  Quand un certain but est atteint, on ressent une satisfaction, une prise de conscience aiguë de sa réalisation mais rapidement des limites inhérentes à ce but atteint nous poussent à désirer dépasser cette nouvelle barrière.  Alors, où est la finalité quand il n’y a pas d’éternel contentement?  C’est dans le chemin parcouru que se trouve le bonheur.  Un but est toujours dans un futur qui n’existe pas réellement dans l’éternel présent.  Le présent est le chemin que l’on parcourt et le seul à contenir tous les choix possibles.  Ce qu’on ressent, toute la gamme des émotions aussi éphémères soient-elles, sont intimement liées au temps présent.  Même les émotions, les pensées souvenirs du passé ou anticipation du futur, que ce soit peine, joie, peur, espoir, sont vécus dans le maintenant, ici. 

 Alors, maintenant, fixez-vous des buts qui vous réjouissent immédiatement et sachez que cette joie est votre seule réalité.

 Le passé et le futur sont des aperçus fugaces et incomplets de l’être supérieur auquel nous appartenons.  C’est pour cela que tout notre pouvoir, en tant qu’individu, réside dans le présent.  Nous devons accueillir toutes les expériences de la vie et vivre pleinement leur bagage de réactions qu’elles provoquent en nous, même s’il faut développer en même temps, en trame de fond, une sérénité de plus en plus profonde.  La paix intérieure n’est pas en contradiction avec les peines, les pires souffrances ou les joies, les plus grandes extases car cette paix est l’état de bien-être qui prolonge, derrière les réactions éphémères, l’ensemble des sentiments que l’on souhaite durables. 

 Si votre état d’être est insatisfaisant pour vous, ne critiquez pas les événements de votre vie mais vos réactions à ces événements.  Vous créez un cercle vicieux en ayant toujours les mêmes réactions aux situations ce qui crée leur prolongement dans un état d’être à leur ressemblance et cet état d’être teinte vos réactions à vos nouvelles expériences.  Seule une analyse sérieuse et objective de vos réactions peut vous changer en profondeur.

 Dans la descente vers les mondes plus denses en matière,  des émotions de peine, de tristesse, voire de haine peuvent sembler devenir des sentiments permanents chez certains êtres.

 Mais il vient toujours un temps où l’individu, l’ego n’a plus le choix que de mourir à soi-même pour renaître au monde.  Ce qui provoque cette renaissance, c’est cette énergie de base commune à toute créature vivante qui a une particularité.  Elle n’est bien que lorsqu’elle est libre de toute forme.  Elle cherche toujours à retrouver son identité originelle d’avant la collision limitative.  Certains êtres, comme moi, l’expliquent par une force de cohésion qui pousse l’énergie universelle à retrouver naturellement son équilibre en toute chose et dans tout l’univers.  Elle poussera, un jour ou l’autre, l’être le plus déséquilibré à chercher ce qui lui manque pour être en paix avec lui-même et son environnement.

 Voilà un autre principe de base qui nous unit tous.  Ce besoin naturel de l’énergie première à retrouver son unité originelle ce qui crée toutes les attirances de l’univers.  Je tourne autour de toi dans une spirale de plus en plus tenue car je veux m’unir à toi.  Je ne veux plus faire qu’un avec toi, oublier nos corps, nos formes qui se repoussent pour n’être qu’une seule et même énergie pour l’éternité.  Cette aspiration de l’amour reflète bien l’idéal de toute créature consciente.  Mais elle se retrouve à différents niveaux dans un équilibre instable entre notre énergie interne qui cherche à s’unir à l’autre et nos formes qui nous en empêchent.

 L’amour inconditionnel Divin est l’énergie unique qui attire toutes les formes les unes vers les autres et c’est cette même énergie différenciée dans chaque forme qui repousse les formes loin l’une de l’autre.  De ce phénomène découle tout l’équilibre de l’univers.  Parfois, une énergie prédomine sur l’autre puis c’est l’inverse.  Un temps pour s’unir, un temps pour se différencier, un temps pour s’équilibrer.

 L’amour inconditionnel Divin est ce besoin instinctif de l’énergie première, empreinte de soi, à combler les lacunes des autres.  Quand on le ressent, on le vit, il nous amène à avoir de l’attirance, de l’empathie envers toutes autres formes de vie car c’est l’essence des êtres identiques à notre essence que l’on perçoit avant tout.  Derrière la compassion, la bonté, l’amour, il y a un désir viscéral de combler l’autre non parce que c’est bien par rapport à ce qui est mal mais parce que c’est un principe fondamental de l’univers.

L’énergie première n’est bien qu’en équilibre en toute chose.

 

Extraits du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR COLIN CHABOT – retrouvez les écrits en son entier ici : http://www.music-close-to-silence.net/a_lorigine_de_tout.pdf

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...