Le but de nos contrats sur la Terrre

 

 

Le but de nos contrats sur la Terrre dans MESSAGES DE NOTRE FAMILLE pluie-225x300Question : Cher Kryeon, je suis une détenue de cinquante ans. Je purge actuellement une peine de vingt ans pour avoir provoqué un accident fatal en état d’ivresse. Je ne me souviens plus exactement du déroulement de l’accident, mais je sais que j’en paie, aujourd’hui le prix. J’ai commencé à lire des écrits spirituels en prison, y compris l’un des livres de Kryeon. J’ai lu ce qui concernait nos contrats spirituels, mais je m’efforce encore aujourd’hui de comprendre comment tout cela fonctionne. Etait-il prévu que je tue « accidentellement » cet homme ? Celui-ci était-il d’accord au préalable ? S’il en est ainsi, cela signifie-t-il que nous avons tous deux accompli la volonté de DIEU ? Je suis en pleine confusion en ce qui concerne la façon dont les contrats fonctionnent dans de telles circonstances. S’il vous plaît aidez-moi, car je me débats avec ce problème. Je souhaite sincèrement savoir comment faire amende honorable.

 

Réponse :

La tragédie humaine est très difficile à expliquer en termes de contrat, mais votre intuition est exacte quant à votre contrat avec cette personne. Les membres de la famille ne seraient peut-être pas d’accord, mais comme ils souffrent d’une dualité très forte dans ce domaine, c’est-à-dire la mort apparemment d’un être cher.

 

Vous avez tous deux décidé de provoquer une situation censée représenter un catalyseur ou un « cadeau » pour ceux qui vous entourent. Au cours de ce processus, vous avez permis d’aider votre entourage et le sien. Nous avons déjà parlé du fait que, fréquemment, il est nécessaire d’atteindre les tréfonds de la vie humaine pour pouvoir créer des attributs avec els potentialités du changement spirituel. Non seulement vous êtes-vous trouvés à l’endroit voulu, mais les potentialités furent également données à l’homme qui tout comme vous, accepta de faire ce don.

 

Toute personne faisant face à sa mort ou à son incarcération peut agir de l’une des deux façons suivantes :

  1. Se complaire dans le drame et la tragédie de sa vie – se lamenter et être constamment une victime.
  2. Comprendre le « don » des possibilités de changement qui ont été spontanément offertes et célébrer l’événement en assumant les responsabilités de cette partie de l’accord.

 

Vous pouvez vous demander ; « Et maintenant ? Qu’est ce que cela signifie ? Que suis-je supposé faire de tout cela ? ».

 

Si vous retenez la première option, vous avez choisi d’ignorer la vie – la rendant insensée et ignorant l’énergie de cette expérience – ainsi que l’amour qui fut nécessaire pour accomplir un tel acte.

 

Maintenant, en ce qui vous concerne, il n’est pas nécessaire de vous sentir punie par un tort. Il est temps de regarder les choses telles qu’elles sont et de communiquer avec l’homme chaque jour, en célébrant le fait que tout s’est passé selon ce que vous aviez prévu. En assumant vos responsabilités spirituelles et morales, vous devez maintenant commencer à réfléchir afin de déterminer la raison pour laquelle vous êtes incarcérée. Vous avez accepté cette situation ; maintenant, ouvrez les yeux et attendez-vous à des synchronicités. Y a-t-il dans votre prison, une activité qui vous permette de mieux affirmer votre lumière ? Peut-être avez-vous été enfermée dans cet endroit pour cette raison ? Que pouvez-vous retirer de positif de votre incarcération ? lorsque vous ferez cette découverte, comprenez que l’homme que vous avez « accidentellement tué » savait très exactement ce qui allait lui arriver. Déplorez cette mort comme il convient, puis rendez grâce pour le don de l’amour qu’elle vous a offert.

 Extrait de Messages de notre Famille de la série Kryeon – canalisé par Lee Carroll –TOME V – page 421 – channeling aux Etats Unis. 

 venez nous rejoindre sur le FORUM http://devantsoi.forumgratuit.org

 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...