L’immortalité n’est pas une utopie

 

 L’immortalité n’est pas une utopie dans CHEMIN le MOINS FREQUENTE gif-anime-papillon-14-gratuit1En tant qu’entité Divine qui a la possibilité de se prolonger individuellement, chacune de vos cellules de votre corps physique a la même possibilité. Quand le corps physique d’une de vos cellules meurt, ses autres corps prolongent son bagage émotionnel et mental jusqu’à ce qu’une nouvelle cellule physique comble l’espace laissé vacant par cette dernière. Chaque cellule de votre corps est responsable du prolongement de son espèce. Mais c’est vous qui êtes responsable du prolongement de son individualité. Si vous ne dotez pas chacune de vos cellules d’un corps sentimental et amoureux, en plus de leurs trois corps de base, elles peuvent cesser de se prolonger ou d’être simplement cohérentes, en harmonie avec l’ensemble. Toute maladie, déformation, déséquilibre dans vos corps sont dus à des cellules, des particules qui n’ont pas votre accord ni votre soutien pour être en harmonie avec l’ensemble. Elles n’ont pas le minimum d’énergie pour fonctionner normalement et même peuvent être privées d’un corps essentiel à leur survie. 

Une des clés pour atteindre l’immortalité de vos corps, c’est de doter chacune de leurs cellules ou particules en premier d’une survie personnelle. Ensuite, de rendre autonome et individuelle chacune de vos parties. C’est-à-dire, fractionner votre conscience en autant de parties que vous avez de cellules et de particules dans tous vos corps. Votre survie individuelle passe par la reprise, le contrôle de vos corps dans ses moindres fractions pour ensuite leur donner la liberté de conscience individuelle, la liberté de choisir votre ensemble en toute connaissance de cause. Ce choix désagrégera ou unifiera pour toujours votre être vibratoire. Si l’ensemble est maintenu, la survie individuelle de chacune de vos particules garantira le prolongement indéfiniment de vos enveloppes, de vos véhicules. Et vous aurez la possibilité de reconstituer à volonté toute forme qui vous servira à explorer un monde en particulier. Ce choix de chacune de vos cellules est ce même choix que vous devez faire avec votre moi supérieur.

Cette autre façon de dépasser la “lente” évolution naturelle des êtres, c’est de s’identifier à plus grand que soi. En prenant contact, comme exemple, avec votre moi supérieur, vous avez une chance de l’intégrer en vous. L’identification à un Dieu quelconque a pour but de vous faire franchir rapidement les étapes normales de l’évolution jusqu’à recevoir directement et immédiatement le bagage d’expériences contenu dans l’être plus vaste et d’en faire le sien. L’être plus vaste est vous, en devenir, votre futur possible. Son héritage peut être accessible tout de suite et devenir votre héritage. S’unir à son être supérieur, qu’il soit juste au dessus de vous ou plus haut encore, vous permet d’accéder à une compréhension, une conscience qui transcende votre état actuel. Vous faites un bond dans votre propre évolution qui se transforme en ce que j’appelle une révolution de l’être. 

Votre futur est déjà accessible ici, maintenant. Si tel est votre désir, votre Dieu peut vous donner l’opportunité de vivre, de devancer ainsi le temps. Je dois néanmoins vous mettre en garde. Cette révolution peut impliquer un choc intérieur entre vos anciens préceptes que vous croyiez pertinents et des nouveaux impensables, voire bouleversants selon votre conscience actuelle. Seuls quelques êtres, pour l’instant, peuvent franchir cette barrière du temps et s’accomplir en une faction minimale du rythme habituellement demandé. 

Cependant si vous souhaitez sincèrement établir le contact avec une force plus grande, cela vous amènera nécessairement à vivre des expériences qui dépasseront le cadre de votre quotidien et vous habituera à des états supérieures de conscience. 

Plus concrètement, une des solutions, se trouve dans votre aura et son déploiement. Cessez de ne vous percevoir que dans les limites de votre corps physique. Ouvrez-vous à plus grand.

 Habituez-vous à vous percevoir dans vos autres corps plus vastes et ressentez leurs potentiels et leurs limites. Imaginez-vous couvrant un plus grand espace qui se raréfie en matière palpable avec l’éloignement mais se densifie en énergie et se raffine en sensation. Votre coeur ne bat pas juste pour votre corps physique mais bat en mesure pour tous vos corps possibles. Tous vos organes peuvent avoir leurs correspondances dans chacun de vos corps. Leurs matières se dissolvent peu à peu mais les réseaux d’énergie qui les tissent eux deviennent de plus en plus denses. Apprenez à palper en profondeur vos corps plus vastes. 

Découvrez leur sensibilité particulière de plus en plus raffinée et en mouvance. Jusqu’où vous pouvez grandir sans perdre le contact avec votre centre fixe, votre moi stable? Et quand vous aurez atteint vos limites perceptibles, imaginez que vous êtes à un carrefour, à la rencontre d’une multitude de d’autres formes conscientes. Que vous êtes une sphère d’énergie à la forme complexe qui sert de relais à un vaste croisement de courants qui circulent à travers tout l’univers. Si vous parvenez à vous voir comme un élément important au bon fonctionnement de ce réseau, vous deviendrez alors indispensable. Sur la route de l’immortalité, vous devez devenir un point énergétique vital dans le corps Divin. Alors, vous recevez un apport d’énergie pour vous soutenir éternellement. 

Vous êtes encore mortel parce que votre conscience n’a pas levé tout le voile sur tout votre potentiel. Les Dieux vous ont créés à leur ressemblance mais maintenant, ils vont devenir à votre ressemblance. Dieu va, dans un futur lointain difficilement mesurable, posséder un corps physique. 

Dans ce corps, chaque être survivra dans son individualité, sa personnalité et son universalité. Alors, la résurrection des chairs sera possible. Vous voyez, les êtres ne peuvent imaginer que ce qui est déjà compris dans le grand tout. Quand ce phénomène sera possible, toutes les vies passées seront réactualisées et l’éternel présent sera triomphant dans le nouveau corps Divin. Je prends une pause, mon exaltation a provoqué un vertige en moi. 

Extraits du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR COLIN CHABOT http://www.music-close-to-silence.net/a_lorigine_de_tout.pdf

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...