Expérience avec l’énergie sexuelle

 

Expérience avec l’énergie sexuelle dans CHEMIN le MOINS FREQUENTE a21Je commençai par un exercice simple et facile. Je faisais descendre une colonne d’énergie, en premier, sur le sommet de ma tête, puis tout le long de ma colonne vertébrale. Pendant sa descente, j’augmentais son taux vibratoire en un crescendo jusqu’à la base puis dans mes organes génitaux. Au début, cela provoquait des vagues de plaisirs de courte durée dans mon sexe. Elles devinrent avec la pratique, de plus en plus intenses jusqu’à surpasser tout ce que j’avais connu avant. 

Il n’y avait pas de stimulation extérieure pour enclencher les contractions qui mènent à l’éjaculation donc à l’expulsion involontaire d’énergie. Alors, ces orgasmes énergétiques pouvaient être reproduits à volonté sans qu’il y ait apparence d’épuisement. Les limites étaient dans la capacité des nerfs sensitifs à réagir aux stimuli et leurs insensibilisations à long terme. Mais les possibilités s’avérèrent rapidement impressionnantes. Après quelques mois, je pouvais vivre des dizaines d’orgasmes par jour et cela pendant deux à trois jours consécutifs. Une chance que mon horaire d’artiste me le permettait. Je fis appel pour ces expériences à mes lectures de mes vingt ans sur les rôles des énergies dans le processus de la sexualité et le maintien de l’équilibre dans le corps. 

Je découvrais instinctivement à chaque mois, de nouvelles possibilités. J’appris à transformer cette colonne d’énergie positive en pluie bienfaisante sur toute la surface de ma peau; à concentrer cette pure énergie pour qu’elle puisse entrer directement par mon sexe et remonter le long de ma colonne; à puiser cette énergie dans la terre à partir de mes pieds et à travers mes jambes pour faire vibrer n’importe quelle partie de mon corps. J’apprenais à jouer avec toute sa gamme d’intensité, son taux vibratoire et la direction de ses courants. Ces recherches étaient instinctives et non basées sur la moindre documentation. Vu la rapidité de l’apprentissage, ce ne pouvait être que des réminiscences d’un savoir d’une autre vie. 

Avec les années, mes orgasmes sexuels passèrent d’une durée de quelques secondes à plusieurs minutes voire une dizaine et plus encore; et cela reproductible à volonté. Je ne peux expliquer ici en détail toutes les techniques utilisées. Ce n’est pas le propos mais sachez, qu’au-delà du plaisir sexuel certain, mon corps s’habituait à vivre en parallèle des orgasmes de plus en plus globaux. Ils impliquaient tout mon être et prenaient l’allure d’extases. L’énergie que je manipulais était de source divine et sacrée pour moi. Ces rituels célébraient la vie dans mon corps et la joie de l’avoir retrouvée après toutes ces années. Mes extases devinrent de plus en plus profondes. Elles me servaient maintenant à m’inonder d’une énergie purificatrice qui consumait mes matières mortes, répandait sa vitalité dans tous mes recoins les plus sombres et stimulait la croissance de toutes les cellules de mon corps. J’avais découvert par le biais du plaisir un outil de santé globale. 

Extraits du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR COLIN CHABOT http://www.music-close-to-silence.net/a_lorigine_de_tout.pdf

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...