Phénomène inhabituel

 

Phénomène inhabituel dans CHEMIN le MOINS FREQUENTE 001Un premier phénomène inhabituel se produisit dans mon corps. Une chaleur intense, voire brûlante, commença à irradier au creux de mes reins. C’était comme si j’avais un rond de cuisinière allumé et plaqué en permanence dans le bas de mon dos. Un certain soir, pendant que j’élevais mon taux vibratoire pour la Xième fois, j’ai eu ma deuxième apparition de ma courte vie. Six êtres se tenaient à mon chevet entourant mon lit où j’étais allongé. Il est quand même surprenant de sentir la présence puis d’apercevoir devant soi six êtres vêtus en moine. Ceux qui ont déjà observé une apparition, même très floue, ne doutent pas du phénomène. 

La confrérie me laissa entendre malgré que je distinguais mal leur visage sous leur capuchons relevés, qu’elle venait chercher un double de moi dans le but de l’amener subir une sorte de purification, un éveil de son potentiel. Je les ai laissé faire. Avais-je le choix ?Ils extirpèrent une partie indéfinissable de mon être et l’emportèrent avec eux. 

Pendant les trois jours que dura l’absence, je dus m’en tenir à quelques occupations élémentaires. J’avais de la difficulté à penser et de ce fait, à comprendre ce qui m’arrivait. Quand vint le signal du retour, il fallut pas moins d’une journée entière pour essayer de réintégrer cette partie de moi. Elle m’était devenue étrangère, trop vaste pour ma minuscule enveloppe. Comme un océan qu’on veut faire contenir dans un verre. Cette partie enfin libérée et épanouie ne semblait plus vouloir de mon petit moi. Avez-vous déjà essayé de convaincre une partie de vous qui ne veut plus de vous, de revenir en vous? Ce ne fut qu’après une longue discussion, un apprivoisement mutuel que la fusion put enfin se produire. 

La difficulté puis le choc électrique absorbé, ma vision s’élargit, les barrières du temps tombèrent et je me suis vu en entier. J’étais comme dans un état second où une réalité faisait place à une autre. Les murs de ma chambre s’évanouirent et je contemplais ma vie d’aussi loin que je pouvais remonter les millénaires de mon passé et entrevoir ceux de mon futur. Ma conscience, libérée des limites de mon corps, semblait remplir un espace plus grand et le modeler à sa volonté. Je revivais mes états d’âmes de l’époque Atlantienne et de d’autres civilisations que j’avais connues. 

C’était comme si j’étais au centre de toute chose et que mes multiples facettes se déployaient autour. 

Comme un promeneur immobile au milieu du défilement de toutes ses vies, je me percevais enfin pour la première fois dans ma totalité. 

Dans les jours qui suivirent ma transformation, je dessinai des plans de temples voués à la guérison avec la description de leurs multiples fonctions, des cités construites sous l’apparence de montagnes avec leurs ameublements et leurs jardins intérieurs. Je revivais tous les efforts, les espoirs de tant d’expériences, de projets grandioses! J’entrevoyais des modes de vie appartenant à d’autres temps, d’autres civilisations, d’autres planètes. J’avais la sensation de mettre en lumière tout un pan de mon mystère. Je pouvais rentrer chez moi. La rencontre avec un extra-terrestre, en l’occurrence moi-même, avait eu lieu.

 A mon retour, je n’étais plus le même, ni pour moi, ni pour les autres. Mais comme les effets bénéfiques de l’ouverture de ma conscience s’estompaient, j’entrepris immédiatement des recherches sur mes vies antérieures. J’avais déjà fait un bon nettoyage de ma vie présente, je comptais le faire aussi pour mes autres vies. Je crois que c’est la lecture de régressions faites par des patients d’hypnothérapeutes qui me donna l’idée d’explorer cette voie. Je partis donc à la recherche d’un hypnothérapeute qui osait s’aventurer dans le passé incertain d’avant la vie. 

Extraits du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR COLIN CHABOT  http://www.music-close-to-silence.net/a_lorigine_de_tout.pdf

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...